AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290053317
379 pages
Éditeur : J'ai Lu (29/11/2007)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 67 notes)
Résumé :
" Il avait conscience d'un partage douloureux dont sa personne faisait les frais. Sollicité parle passé et le présent, par la Russie et la France, il flottait sans se décider entre ces deux tentations contraires. "Je ne suis ni d'ici, ni de là. Français en Russie, Russe en France je resterai toute ma vie un étranger." " Fuyant une Russie à feu et à sang, Tania, Michel et leurs enfants se sont réfugiés à Paris. Ils sont les survivants hagards d'un passé disparu, les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
TheWind
  20 octobre 2019
Et voilà le dernier tome de cette grande saga relatant la vie d'une famille russe prise dans les affres de la révolution russe et obligée d'émigrer en France.
L'histoire se termine au début de la seconde guerre mondiale. Elle pourrait tout aussi bien se poursuivre car on a bien sûr envie de savoir ce que vont devenir Boris et Serge.
En ce qui concerne leurs parents, Tania et Michel, les principaux acteurs de cette série, on peut considérer que cette fin leur va bien. Il est l'heure pour eux de tirer leur révérence avec la satisfaction d'une vie bien remplie, faite de joies et de tourments. Ils ne retourneront sans doute jamais en Russie mais au plus profond d'eux-mêmes ils ne l'auront jamais vraiment quittée.

C'est déjà la fin et j'avoue avoir tourné les dernières pages avec tristesse. La plume d'Henri Troyat m'a emportée et exaltée. J'ai vraiment beaucoup aimé cette saga qui date un peu, j'en conviens, mais qui à mon sens, n'a pas pris une seule ride.
Il est fort à parier que je me laisserai tenter dans les mois qui viennent par "Les semailles et les moissons" , autre saga de Troyat que j'avais déjà lue étant plus jeune. Ce sera à nouveau un plaisir de me laisser aller au gré d' une autre histoire de famille romanesque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
litolff
  07 décembre 2012
Tant que la terre durera est un monument colossal qui plonge le lecteur dans une atmosphère de fin du monde, celle de l'effondrement d'un Empire gigantesque.
Dans la grande Russie, de sanglants événements se trament ; à Moscou, le peuple gronde et prépare la révolution.
Et avec l'attentat de Sarajevo, un autre conflit imminent menace l'Europe tout entière... Pris dans la tourmente de l'Histoire, chacun tente de conjurer le sort.
Au fil des pages, trois familles enjambent le cours de la révolution de 1888 aux années 1930, celle des Danoff du Caucase, celle de Volodia d'Ekaterinodar et celle de Tania et ses frères, Nicolas et Akim. Les étapes de la vie se succèdent, alors que naissent l'amour, les vocations et les convictions des protagonistes, au tournant de l'histoire russe.
J'ai adoré cette saga qui est à mon avis une réussite romanesque et historique magistrale.
Suite romanesque : Tant que la terre durera en 7 tomes
Tant que la terre durera : 3 tomes (1947)
Le Sac et la Cendre : 2 tomes (1948)
Étrangers sur la terre : 2 tomes (1950)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
dadotiste
  23 février 2016
Et voilà, ainsi s'achève les sept tomes de « Tant que la terre durera »...
Quitter ces personnages et leur Histoire va être très difficile...
Une fresque romanesque magistrale, que ce soit au niveau du savoir historique qu'elle apporte ou de ses personnages. On apprend l'Histoire Russe sans même s'en apercevoir.
Très bien écrits, les tomes passent tout seuls. On se laisse emporter par les romances et les tragédies qui ponctuent la vie des Arapof puis des Danoff.
Il ne me reste plus qu'à entamer « Les semailles et les moissons » afin de pouvoir les retrouver dans le tome 6. Toutefois, avant, je compte me lancer dans la biographie de « Raspoutine » rédigée par Troyat afin d'en savoir un peu plus sur ce personnage évoqué dans les premiers tomes de la présente saga.
En conclusion, je vous recommande très chaudement les sept tomes de « Tant que la Terre durera », mais attendez-vous à devenir vous aussi, mélancolique de la Russie impériale en arrivant au bout du voyage !
Commenter  J’apprécie          30
ricou
  20 août 2012
Cela se lit comme une ballade tranquille, ou l'on découvre la famille Tanoff et l'on suit son évolution avec ses joies, ses conflits et ses peines . Plaisant, se lit comme une lithanie avec quelques longueurs mais cela ne gêne en rien la lecture, je m'en amuse parfois. Et quand la mise en place des personnages est faites. Mariés;riches , révolutionnaire, ou volage . Tout vols en éclats quand la guerre russo-japonaise éclate....Et la révolution russe est aussi en marche...bon livre.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ricouricou   11 septembre 2012
" - Ou veux-tu aller, Ton destin est ici. Il y a de bons et de mauvais Russes, comme de bons et de mauvais français. Les soldats bolcheviks qui voyageaient avec nous dans le wagon à bestiaux avaient ils de meilleurs têtes que ces marchands ? Tout le drame vient du fait qu'on élève des inventions administratives, telles que les cartes d'entité, les passeports, les visas, au niveau des réalités éternelles, telles que la vie et la mort. Dépouillé de son état civil , le Français cesse d'être Française et moi je cesse d'être Russe. Il n'y a plus, face a face, que des hommes nus, égaux, identiques ..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ricouricou   20 août 2012
nouvel Personne ne parlait, car le vent de la course séchait les lèvres au point de les rendre douloureuses. Les oreilles devenaient des glaçons sonores où tintait le métal guilleret des grelots. Les narines, brûlées et dures, accueillaient le parfum vide, vaste et propre de l’hiver. Sûrement, le cocher était mort de froid, et les chevaux galopaient, livrés à leur seule fantaisie. Depuis combien de temps le traîneau avait-il pris la route ? Dix minutes, vingt minutes ? Une lumière. Deux lumières. Michel tourna vers Tania sa figure aux sourcils et aux moustaches poudrés de neige
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
genougenou   26 mai 2013
Dès le jour où tu es entré dans cette maison, j'ai su que Lucienne Pérez se tuerait par ta faute. Un peu plus tard ? Un peu plus tôt ? Qu'importe ! Regarde-la. N'est-elle pas une merveilleuse victime ? Exactement conforme à la tradition
Commenter  J’apprécie          30
genougenou   21 juin 2013
Etre au service de tous est moins humiliant que d'être au service d'un seul.


Commenter  J’apprécie          20

Videos de Henri Troyat (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Troyat
“Les Âmes mortes” de Nicolas Gogol par Henri Troyat. Première diffusion le 22 juin 1953 sur La Chaîne Nationale. “Les Âmes mortes” ? Le rôle de Pouchkine, les doutes immenses qui tourmentent Gogol, avant, pendant et après l’écriture : doutes d’écrivains, puis tourments d’un homme qui a reçu un don de Dieu et qui croit ne pas savoir offrir un don à Dieu ; qui se reproche la peinture de la bêtise et de la médiocrité…et pense que décrire “de belles âmes” serait d’essence supérieure… Gogol qui avait croisé un illuminé au terme de sa brève-vie (d’autant plus brève qu’il y avait eu cette rencontre). Les doutes et les tourments de Gogol qui confie dans une lettre à un ami qu’il a chargé ses héros de ses propres indignités ? Nous pouvons ne pas les connaître, nous pouvons lire “Les Âmes mortes” et considérer, comme Henri Troyat tout jeune garçon, qu’il s’agit du “livre le plus drôle de toute la Littérature”.
Thèmes : Littérature| Littérature Russe| Les Âmes mortes| Henri Troyat| Nikolaï Gogol
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Henri Troyat

Né Lev Aslanovitch Tarassov en ...

1891
1901
1911
1921

12 questions
55 lecteurs ont répondu
Thème : Henri TroyatCréer un quiz sur ce livre