AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Albert Bensoussan (Traducteur)
EAN : 9782070770823
240 pages
Éditeur : Gallimard (03/03/2005)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 43 notes)
Résumé :
A l'aube du XVIIIe, des joutes amoureuses vont attiser les derniers feux de la grande flibuste, et nourrir la légende de deux femmes irrésistibles... Ann Bonny rêvait d'un monde où elle ne dépendrait de personne. Née des amours ancillaires d'un Irlandais fortuné, elle n'a que treize ans lorsqu'elle poignarde sa préceptrice, et dix-huit à peine quand elle épouse le pirate James Bonny. Travestie en marin pour mieux prendre le large, sa mâle bravoure impressionne ses c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LuMM
  18 novembre 2018
Dans ce court roman Zoé Valdés se penche sur les destins croisés de deux figures de la piraterie du 18° ayant réellement existé : Anne Bonny et Mary Read.
Femmes et flibustières, figures de légendes, forcément fascinantes...
Il en ressort un texte hybride, mi-récit historique, mi-conte hypnotique.
La plume de l'auteure ne se contente pas d'aligner les mots, il y a dans sa façon d'écrire une fièvre et une audace qui propulse le lecteur dans la scène décrite. Les batailles navales et les joutes amoureuses, les scènes de tortures et les manoeuvres de séduction. C'est un livre bruyant, plein d'odeurs et d'humeurs, un livre qui dégoûte et puis réjouit, qui émeut et puis qui effraie. Il n'y a rien de délicat ou de léger dans ces lignes, et c'est sans doute à l'image de la vie qu'ont menée Ann Bonny et Mary Read…

Commenter  J’apprécie          420
arkhama
  04 juin 2010
Ce premier contact avec la romancière et poète cubaine est mitigé. Certes, il faut reconnaître que se baser sur la vie de personnages connus - Mary Read et Ann Bonny sont les deux plus célèbres femmes pirates -, c'est que le suspense est plutôt pauvre... Il reste donc l'étude des personnages, de l'époque. Et sur, ce point là, le livre est une réussite, nous présentant deux personnages principaux intéressants, complexes, avec parfois des envolés mystiques (les visions qu'Ann peut avoir de Jeanne de Belleville) et nous entraînant de l'Europe en guerre au Nouveau Monde et, plus particulièrement à Cuba . L'auteur en profite même pour passer quelques remarques dont on ne peut s'empêcher de penser qu'elles visent le Cuba d'aujourd'hui ...
Un autre des éléments importants de ce livre est le sexe, véritablement omniprésent. On le retrouve dans les relations de Mary et d'Ann -évidemment- mais aussi tout au long du livre en arrière plan. Ainsi, une anse étroite est décrite étant d'une "virginale étroitesse"... L'ensemble donne un côté racoleur au texte qui fait alors plus penser à un roman Harlequin...
Du côté des regrets également, le fait que l'auteur semble incapable de choisir un nom pour ses personnages. Si il est avéré que Jack Rackham était également appelé Calicot Jack, il est normal de passer de l'un à l'autre nom. le lecteur est assez grand pour suivre. Là où cela devient plus gênant, c'est lorsque l'auteur, sachant que ses deux héroïnes, déguisées en garçon, vivent avec un nom d'emprunt, ne peut s'empêcher de nommer ses personnages par leur deux noms : "La bataille va être rude murmura Bonn, autrement dit Ann"... Un peu lourd...
Le bilan est donc mitigé, le roman souffrant, à mon sens de pas mal de défauts qui nuisent au plaisr. de plus, sans vouloir attendre l'exactitude des termes d'un roman de Patrick O'Brian, un juste milieu aurait été le bien venu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Taraxacum
  12 janvier 2013
Pour ce livre, j'avais de grandes espérances, peut-être trop, ce qui a fait que je n'ai nullement accroché. La narration est très hachée, bien trop, surtout au début du livre étrangement, déboussolant complétement le lecteur.
Le sexe est si présent qu'il vire au racolage actif, il y a pour finir plus de scènes se voulant torrides que d'abordage ou de duel dans ce bouquin.
Malgré mon envie de m'y attacher, je n'ai jamais réussi à apprécier les deux personnages principaux. Quelques pages assez brillantes parsemant le livre empêchent ce livre de se retrouver dans la liste de mes plus grandes déceptions de lectrice, mais elles ne suffisent pas du tout à me donner envie de découvrir d'autres livres de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          70
frmwa
  27 juin 2019
L'histoire s'ouvre de manière originale : dans un tonneau de bière. le thème des flibustières est porteur et ses héroïnes sympathiques. Les oscillations du genre - fille-garçon - sont prometteuses tout comme la révolte adolescente d'Ann pleine d'énergie et de fureur. Par la suite, hélas, Zoé Valdés dilapide son capital par des références historiques utilisées à la truelle. Il y a du piment dans les scènes érotiques mais leur répétition trahit le procédé. Parfois quand même, l'émotion peut naître dans certaines scènes de cet ouvrage manifestement bâclé du point de vue du style et de l'intrigue, une paresse que ne parvient pas à masquer l'emploi d'un vocabulaire cru. D'autant plus si on fait la comparaison avec la méticulosité d'orfèvre dont fait preuve Arturo Perez Reverte sur des thèmes semblables. Dommage !
Pour se consoler, on peut visionner avec profit "la flibustière des Antilles" qui raconte pendant 90 minutes, peut-être même moins, les tribulations d'une autre Ann et de Barbe Noire, dû à Jacques Tourneur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kaya
  19 août 2019
Je pense que ce roman aurait mérité une préface pour expliquer la démarche de l'auteur, qui livre une biographie romancée de la vie au XVIIIe siècle des pirates Ann Bonny et Mary Read. Dans quel but Zoé Valdes a-t-elle écrit ce livre ? Je dirais pour livrer un portrait de femmes marginales, pour l'intérêt historique, pour le côté héroico-mythique de l'univers de la piraterie... mais qu'en sais-je au final ?
Je ne sais pas trop que penser des aventures des deux Louves de mer. Ce roman est impertinent, sensuel, vulgaire et violent, il est une petite épopée féministe (ou pas ?) où des femmes mettent des hommes sur le carreau par leurs talents et leurs filouteries.
Je ne suis pourtant pas convaincue à 100 %... Mais je retiendrai l'exotisme et l'originalité de l'oeuvre... Il y a quelques passages brillants qui rachètent les faiblesses du livre. Original mais pas fabuleux !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   18 février 2012
Comme elle s'était accoutumée à vivre en verrouillant ses sentiments, elle n'avait jamais prétendu qu'on mourût d'amour pour elle, et elle désirait encore moins mourir d'amour pour perspnne. Il y avait quelque chose d'excitant dans ce refus et, en répandant à son insu la crainte d'un caractère trempé, capable de vengeance, elle avait forgé un mythe.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Zoé Valdés (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zoé Valdés
Reportage sur la romancière Zoé Valdés dans la chaine France 24.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : littérature cubaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenir un pirate

Pour devenir un véritable pirate, il me faut...

un bateau
un sabre
un pistolet
être prêt à en remontrer à mes parents (que nous appellerons l'autorité de Port Royal)

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thèmes : pirates , corsaires , flibustiersCréer un quiz sur ce livre