AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daniel Mauroc (Traducteur)
ISBN : 2020306492
Éditeur : Seuil (21/11/1996)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 135 notes)
Résumé :


Vue kaléidoscopique de l'Amérique depuis un bus conduit sous acide, Acid Test est une invite à un voyage sans retour.

En 1964, Tom Wolfe s'embarque avec un groupe de marginaux californiens, les Merry Pranksters, dans leur bus scolaire conduit par Ken Kesey (auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou) et Neal Cassady (héros de Sur la route de Jack Kerouac).

Organisation de concerts-happenings (les Acid tests) et consomm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BVIALLET
  17 avril 2012
Traversée loufoque de l'Amérique dans un bus conduit sous LSD, Acid Test est une sorte de voyage sans retour. En 1964, Tom Wolfe s'embarque avec un groupe de marginaux californiens, les Merry Pranksters, dans leur bus scolaire conduit par Ken Kesey (auteur de « Vol au-dessus d'un nid de coucoux) et par Neil Casady (héros de « Sur la route » de Jack Kerouac). le but officiel du voyage est de relier la côte ouest à la côte est et de rencontrer Ginsberg et Leary, les maîtres à penser des marginaux de l'époque. Ils organisent des concerts-happenings (les Acid tests) et consommation de LSD au coeur du voyage. Confrontations hilarantes avec la police et trips divers se télescopent ensuite dans un joyeux chaos. Chronique empathique et distanciée, ce livre-reportage donne à revivre la genèse et la généralisation du mouvement psychédélique. Né de la rencontre d'un intellectuel mondain et de pionniers de l'aventure intérieure, il nous fait découvrir comme personne l'Amérique des années soixante, cette culture hippie qui atteindra son paroxysme à Woodstock et révolutionnera le monde. Au fil des pages, voyager dans le bus devient alors plus qu'un plaisir : une urgence, car le talent de conteur de Wolfe fait de la soif d'expériences étranges et contagieuses une odyssée initiatique moderne.
Ce sont les prémisses d'un grand mouvement auxquels nous assistons. Aux Pranksters viennent s'agréger musiciens (Grateful Dead, Jefferson Airplane) peintres, écrivains, drogués, vagabonds,étudiants branchés et marginaux divers. le groupe recevra même la visite des Beatles,(qui s'inspireront de l'expérience dans « Magical Mystery tour »), participera aux " Trip Festivals " et à la première convention nationale de l'Underground, sans cesser d'avoir le FBI aux trousses.
Jeune reporter à l'époque, Tom Wolfe fera de cette expérience son premier succès, un coup de maître devenu maintenant un véritable témoignage historique.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Apache
  23 avril 2017
Un roman-reportage qui narre l'ahurissante odyssée des Merry Pranksters, doucement conduite par Ken Kesey.
Au passage, un éclairage intéressant sur la bio de cet auteur dont le "sometime a great notion" est une pure merveille.
Il en résulte une joyeuse bacchanale de cette bande complètement déjantée qui quête, avec une foi quasi religieuse, le "kairo" ... faculté d'habiter l'instant présent en abolissant l'irréductible décalage entre événement et perception.
Entreprise menée à grand renfort d'acide et autres amphétamines au nez et à la barbe de tout ce que le pays peut compter d'uniformes.
Un opus bariolé, chatoyant, bruyant, psychédélique et totalement barré qui est une curiosité en soi, même si de nombreuses redondances en font une lecture parfois pénible.
On ne sait pas trop à quoi s'attendre en ouvrant ce bouquin.
Une chose est sûre, Tom Wolf a du transpirer pour donner structure à un tel matériau.
Son trait de génie est d'en avoir retranscrit toute la folie.
Commenter  J’apprécie          42
Flaubauski
  13 décembre 2017
Que de difficultés pour finir cette chronique… Je suis pourtant habituellement friande de ce genre de récits, qui plus est dans ce style bien halluciné qui part dans tous les sens. Mais, cette fois, j'ai trouvé que c'était peut-être justement trop halluciné à mon goût : Tom Wolfe décrit, parfois par des phrases à rallonge, des scènes pas toujours compréhensibles, en mélange plusieurs sans logique aucune, ou encore enchaîne les évocations de personnes qui l'entourent, au point de s'y perdre face à leur multitude, surtout au début. Cela ne me dérange pas forcément d'habitude (j'ai par exemple lu avec beaucoup de plaisir les chroniques musicales de Lester Bangs qui fonctionnent de la même façon), mais la longueur (un peu plus de 400 pages en petits caractères) m'a donné pour une fois une sensation de lecture assez indigeste.
Je n'ai ainsi pas réussi à adhérer aux pérégrinations psychédéliques des Pranksters. Certes, cet ouvrage permet de toucher au plus près les expérimentations physiques et psychiques, notamment permises par les drogues, des années 1960, et de suivre dans leurs aventures Ken Kesey ou encore Neal Cassady, mais la narration m'a laissée complètement en dehors de tout ce qui pouvait être décrit. Tout y est trop désincarné, évoqué de manière impressionniste pour prendre du sens, et donc pour que j'en éprouve de l'intérêt à la lecture – même si c'est la meilleure façon d'écrire pour mimer toutes ces expérimentations.
Un point positif malgré tout : Tom Wolfe décrit cet univers qu'il a décidé de suivre sans aucune complaisance, avec le maximum d'objectivité, donnant à sa chronique un véritable caractère journalistique, d'ailleurs renforcé par le fait qu'il se soit aussi appuyé sur tout ce qu'avait pu filmer, écrire, etc. les Pranksters durant leur périple.
Même si l'expérience n'en fut pas des plus aisées, je ne regrette pas d'avoir lu Acid Test, puisqu'il fait partie de ces classiques, en lien avec la Beat Generation notamment, incontournables pour moi.
Lien : https://lartetletreblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Tagrawla
  09 mai 2013
C'est un drôle de voyage à travers une époque, que l'on fait dans Acid Test. Car c'est bien d'une époque dont il nous parle, et pas seulement des protagonistes de ce roman-documentaire. Portrait d'une jeunesse américaine marginale à une époque troublée, portrait, même de différentes marginalités, puisqu'on y croise aussi les Hell's angels : Acid test est un ouvrage très photographique dans le style d'écriture.
C'est dérangeant par certains aspects, tendre parfois, et dans tous les cas, c'est à découvrir.
Commenter  J’apprécie          60
systool
  06 janvier 2011
Lorsque l'on souhaite découvrir Tom Wolfe, « nouveau journalisme », « réalisme hystérique » et d'autres stupidités y sont associées au moindre article. Ce New-Yorkais d'adoption s'est fait connaître à la fin des années 60 avec The Electric Kool-Aid Acid Test, récit à mi-chemin entre le roman et le compte-rendu journalistique traitant des Merry Pranksters. Les joyeux lurons? Il s'agit d'un groupe d'illuminés menés par Ken Kesey. Ce nom ne dit peut-être plus rien à personne, mais à cette époque, Kesey avait enflammé la société américaine en se plaçant comme un héraut du mouvement psychédélique : étudiant à Stanford et trainant dans le quartier de Palo Alto à San Francisco, il fait la rencontre de Vic Lovell qui l'enrôle dans une étude médicale où des volontaires ingèrent diverses substances telles que la psylocibine ou le LSD. Les effets sont minutieusement étudiés par des psychologues, tandis que pour Kesey, ceci représente le début d'une nouvelle ère, un genre de révélation. Il se rendra célèbre en écrivant le roman Vol au-dessus d'un nid de coucou (Someone flew over the Cuckoo's Nest), inspiré de ses péripéties et plus tard adapté par Milos Forman, avec Jack Nicholson dans le rôle principal. Après quoi, il fonde le mouvement communautaire des Merry Pransters.
la suite sur le blog...
Lien : http://www.gueusif.com/artic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SophiePatchouliSophiePatchouli   06 mars 2017
Je louai donc une auto et commençai à me balader dans San Francisco. Mes plus fortes impressions de la ville me ramènent à une formidable conduite intérieure de louage vrombissant sur les +côtes, montées et descentes, et patinant sur les rainures et les bords ds rails de tramway. Elle glissait et dérivait sur la route de North Beach, la fabuleuse plage de North Beach, Mecque de la bohème de la côte ouest, toujours pleines de fils-à-papa-Untel et de m'as-tu-vu et de petites Wasps (Initiales de "White Anglo-Saxon Protestant3 (N.d.t).) et de petites Juives aux longs cheveux qui s'en donnaient à cœur joie avec les négrillots _ et voilà que North Beach était fini. North Beach n'était plus que revue à tétons. Au célèbre Q.G. de la Beat Generation, la librairie City Lights, Shig Murao, l'oracle nippon du lieu, trônait, la barbe pendante comme une de ces enluminures de lierre et de fougère que les architectes mettent sur leurs dessins ; il sombrait dans les œuvres de Kaklil Gibran, près de la caisse enregistreuse, tandis que des dentistes rassemblés pour un congrès de la profession fouinaient ici, entre deux spectacles de tétons, à la recherche des beatniks. North Beach n'était que Seins Nus et strip-teaseuses qui s'élargissaient la poitrine avec des injections de silicone.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
tamara29tamara29   26 septembre 2015
Il y avait aussi des gens que cela changerait un peu de la pauvre vie-de-chien qu'ils menaient dans leur patelin de vieux bonhommes, une dactylo quelconque, à qui la vue de l'autobus inspirerait... un certain frisson, ou du moins quelque désarroi devant cette invitation au voyage. Dans l'un ou l'autre des cas, se disaient les Voyageurs Intrépides, il restait un espoir. Ces gens-là n'étaient pas complétement perdus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
pikkupaapikkupaa   03 août 2012
Les chaises, les tables, les lits, _ plus rien n'avait de pieds. On vivait ensemble par terre pour ainsi dire, bien que personne ne parlait de "vie communautaire" de "tribus" ou de trucs de ce genre. Ils ne professaient aucune religion particulière, quelques vagues réminicences de Bouddhisme, et d'Hindouïsme hérités de la pèriode Beat et l'idée empruntée à Huxley des portes qu'il fallait ouvrir dans son esprit, c'était tout, pas de style de vie bien distinct à part cette amputation de tous les pieds des meubles... C'était... Des gens merveilleux, des Beautiful people, tout simplement_ pas des "étudiants", des "employés", des "vendeuses", des "cadres stagiaires"_ Bon Dieu ne me ressortez pas vos étiquettes pro à la noix ! Nous sommes les Beautiful People surgis de vos dépotoirs de robots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLETBVIALLET   23 juin 2012
Il y avait un orage, des éclairs ont jailli, et, brusquement, ça m'a fait comme une autre peau, une peau d'éclairs, d'électricité, un costume d'électricité, et j'ai compris que nous pouvions être des super-héros, et que nous devions devenir des super-héros, ou rien.
Commenter  J’apprécie          70
Dominique_CourDominique_Cour   11 janvier 2016
Et ils s'y mirent, par milliers, en grande tenue, à agiter des clochettes, à chanter des hymnes, à danser avec extase, à se défoncer d'une façon ou d'une autre, et, dans un geste satirique qui leur état cher, à offrir des fleurs aux flics, pour enterrer les cognes sous de tendres et juteux pétales d'amour. Oh Seigneur, Tom, c'était fantastique, un cirque à vous faire péter la cervelle, des milliers de camés éperdus d'amour qui faisaient perdre le nord aux flics et à tout le monde, dans un festival d'amour et d'allégresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Tom Wolfe (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tom Wolfe
Tom Wolfe chez Thierry Ardisson.
autres livres classés : hippiesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le Bûcher des vanités

Tout au début du roman, la scène d'ouverture :

Maria fait du shopping
Sherman sort promener son chien
Sherman et Maria rentrent de l'aéroport en voiture

15 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Tom WolfeCréer un quiz sur ce livre