AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070388349
227 pages
Éditeur : Gallimard (02/04/1998)
3.81/5   54 notes
Résumé :
La vie et la mort de Nathanaël, dans la Hollande du XVIIe siècle, est le sujet d'Un homme obscur.
Un homme simple, presque sans culture, " levant sur le monde un regard d'autant plus clair qu'il est incapable d'orgueil ". Le héros d'Une belle matinée est Lazare, le fils de Nathanaël, un enfant mêlé à une troupe de comédiens shakespeariens. A travers les brochures du théâtre élisabéthain, le petit Lazare vit d'avance toute vie, " tour à tour fille et garçon, j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
chris0853
  24 mai 2012
Nathanaël homme sans dédain, à l' esprit clair subit sa vie plus qu'il ne la guide et sa mort, oublié du monde entre mer et dunes, est certainement une des plus émouvantes jamais écrite. Marguerite Yourcenar nous conte cette fois la destinée d'un homme qui si il participe aux découvertes et aux révolutions de son temps n' en est seulement qu' un figurant. du Nouveau Monde à l' imprimerie, Nathanël , humaniste désillusionné, tire sa vie entre le naturel et l' artificiel. Un livre à ranger à coté des oeuvres majeures de Yourcenar. Nathanaël est là, derrière Zénon, et sa silhouette va nous obséder longtemps.
Commenter  J’apprécie          80
Henri-l-oiseleur
  25 octobre 2015
Le héros d'"Un homme obscur" est l'inverse exact du Zénon de "L'oeuvre au noir" : même si tous deux voyagent, l'un le fait dans l'esprit de conquête et de découverte, l'autre y est passivement entraîné et ballotté par les aléas de sa vie. Ce personnage presque japonais, si imprégné de la culture Zen de l'auteur, ou du moins de son amour du Japon, est plus sensible que Zénon au passage du temps et à l'impermanence des choses . Zénon en fait la théorie, Nathanaël la vit au plus profond de sa chair. le récit de sa mort rivalise de splendeur avec la dernière page du "Guépard" de Lampedusa.
Commenter  J’apprécie          70
MarcelP
  04 avril 2021
"Nathanaël regarda l'eau lourde. Depuis que ce canal avait été creusé, on avait dû y jeter bien des choses, des déchets de nourriture, des foetus, des charognes d'animaux, peut-être un ou deux cadavres. Il pensa à ce trou qui était Rien ou Dieu."
Roman bref, récit sec, Un homme obscur se présente comme une réplique mezza voce de L'Oeuvre au noir. Après son Zénon enténébré, Marguerite Yourcenar façonne un Nathanaël bistré, aux contours détrempés. A un siècle d'écart, en Hollande cette fois (le clair-obscur d'un Rembrandt vieil ivoire avec les joues rubicondes d'un Hals), l'auteur dessine le parcours d'un homme sans relief particulier. Les hasards de l'existence le transformeront tour à tour en marin, en correcteur chez un scrupuleux éditeur, en domestique puis en gardien d'îlot et le mèneront de la Jamaïque à l'île des Monts-Déserts, des bras d'une pâle phtisique à ceux d'un Juive rouée.
Cet "homme obscur" aura été jusqu'au bout de lui-même et de ce qu'il lui était accordé d'être : un destin sans flammes, certes, mais digne. L'estime que porte l'écrivain à sa pâle créature nous la fait aimer : Nathanaël laisse glisser un regard lucide sur le monde, hors de toute doctrine, sans jargon ni prêche. Celui d'un honnête homme.
Le style est accompli, le talent probe mais le pouls ne s'emballe guère. Pour un héros si discret, j'aurais aimé une écriture moins limpide.
Une belle matinée -sorte d'apostille à Un homme obscur-, en augurant une vie d'artiste au jeune Lazare (fils naturel de Nathanaël et, par son prénom, symbole de toutes les victoires sur l'obscurité), se conclut sur une naissance au monde, là où, si souvent chez Yourcenar, la mort conduit l'attelage.
En effeuillant la Marguerite... Je l'aime, un peu...
Lien : http://lavieerrante.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Norlane
  26 août 2016
Dans le coup de grâce, ma première expérience de Marguerite Yourcenar, l'histoire m'avait déçue. Ici, j'ai aimé suivre le parcours riche en péripéties de Nathanaël, homme simple dont la destinée oscille entre hasards et choix, dans une Hollande du 17e siècle qui est un décor peu courant : le début de l'imprimerie, les langues et les religions, le Nouveau Monde, l'importance du statut social...
Les quelques pages qui disent la passion de son fils (non élevé par son père) pour le théâtre sont très plaisantes.
Commenter  J’apprécie          50
Sydji
  04 juillet 2015
Une lecture rendue agréable par la plume de l'auteur. Néanmoins, la préface est plus intéressante que le roman en lui-même, les plus belles choses y sont dites. Un récit qui est moins intéressant que sa postface, j'avoue que ça me laisse perplexe... Les trois étoiles sont pour le style et la postface.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PhilippeMauricePhilippeMaurice   13 juillet 2012
Entre-temps, le ciel tout entier était devenu rose, non seulement à l'orient, comme il s'y attendait, mais de toutes parts, les nuages bas reflétant l'aurore. On ne s'orientait pas bien : tout semblait orient. Debout au fond de ce creux aux rebords doucement inclinés, il apercevait de tous côtés les dunes moutonnant vers la mer. Mais le grand bruit des vagues ne s'entendait plus à cette distance. On était bien là. Il se coucha précautionneusement sur l'herbe courte, près d'un bosquet d'arbousiers qui le protégeait d'un reste de vent. Il pourrait dormir un peu avant de rentrer, si le coeur lui disait de le faire. Il songea pourtant que si, par hasard, il mourait ainsi, il échapperait à toutes les formalités humaines : personne ne l'irait chercher là où il était ; le vieux Willem ne s'aviserait certainement pas qu'il eût désiré s'aventurer si loin. Ce qu'on retrouverait au printemps quand les braconniers dénicheurs d'oeufs viendraient ne vaudrait pas la peine d'être mis en terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PhilippeMauricePhilippeMaurice   13 juillet 2012
"Satis, amice", dit-il.
Avant que les dernières gouttelettes se fussent écoulées le long des doigts de Nathanaël, le père Ange Guertin, du séminaire d'Annecy, n'était plus. Il était temps de remonter à bord. Nathanaël reprit sa capote, devenue inutile au défunt.
Cet incident lui revint plusieurs fois en rêve par la suite, mais la personne à laquelle il apportait de l'eau changea souvent au cours des années. Certaines nuits, il lui semblait que celui qu'il essayait de secourir ainsi n'était autre que lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Papou64Papou64   10 juillet 2021
Nathanaël s’émerveillait que ces gens, dont il ne savait rien un mois plus tôt, tinssent maintenant tant de place dans sa vie, jusqu’au jour où ils en sortiraient comme l’avaient fait la famille et les voisins de Greenwich, comme les camarades de bord, comme les habitants de l’Ile Perdue, comme les commis d’Elie et les femmes de la Judenstraat. Pourquoi ceux-ci et non pas d’autres? Tout se passait comme si, sur une route ne menant nulle part en particulier, on rencontrait successivement des groupes de voyageurs eux aussi ignorants de leur but et croisés seulement l’espace d’un clin d’œil. D’autres, au contraire, vous accompagnaient un petit bout de chemin, pour disparaitre sans raison au prochain tournant, volatilisés comme des ombres. On ne comprenait pas pourquoi ces gens s’imposaient à votre esprit, occupaient votre imagination, parfois même vous dévoraient le cœur, avant de s’avouer pour ce qu’ils étaient: des fantômes. De leur côté, ils en pensaient peut-être autant de vous, à supposer qu’ils fussent de nature à penser quelque chose. Tout cela était de l’ordre de la fantasmagorie et du songe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marguerite Yourcenar (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Yourcenar
La musique sapphique selon Marguerite Yourcenar (France Culture, 1984) Un extrait de l’émission « Les musiques des hommes », par Jacques Erwan, diffusée le 18 janvier 1984 sur France Culture.
autres livres classés : destinéesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marguerite Yourcenar

Quelle est la nationalité de Marguerite Yourcenar ?

Elle est belge
Elle est américaine

10 questions
193 lecteurs ont répondu
Thème : Marguerite YourcenarCréer un quiz sur ce livre