AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782075138338
528 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (04/02/2021)
4.47/5   102 notes
Résumé :
Petits poissards, croquemitaine, poulpiquets, course folle de citrolles... Retrouvez le monde ensorcellant de Magic Charly !

Saint-Fouettard ! C'est dans cette sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés que sont envoyés Charly et Sapotille. Alors que des forces malfaisantes œuvrent pour prendre le contrôle de la magie, les deux amis sont plus que jamais déterminés à agir. Mais comment lutter quand on n'a aucun sortilège sous la main ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
4,47

sur 102 notes
5
24 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

Ileauxtresors
  05 juin 2021
Audrey Alwett serait-elle un peu magicière ? Par je ne sais quelle rune divinatoire, elle fait foisonner son univers page après page et bourgeonner des intrigues si addictives qu'il devient impossible de reposer ce pavé !
Thadam semble rongé par tous les maux : la magie s'épuise inexplicablement mais chacun ne se sent pas également pressé de l'économiser ; les clivages sociaux fragmentent plus que jamais la société ; et la classe dirigeante pourrit de l'intérieur… Charly et Sapotille, envoyés dans le sinistre établissement de Saint-Fouettard, seront-ils en mesure d'agir ? Cette maison de redressement est une sorte de miroir inversé de Poudlard, avec son croquemitaine, ses floques au déjeuner, ses corvées et ses enseignements minables. La seule chance qui reste aux pensionnaires est peut-être de tirer parti du mépris qui les accable : ne jamais sous-estimer ce dont une bande de vauriens est capable, magie ou pas…
Le premier tome de Magic Charly avait placé la barre très haut, cette suite est tout à fait à la hauteur. Outre la richesse de l'univers et les péripéties captivantes, nous avons pris un immense plaisir à retrouver la plume vive et les personnages d'Audrey Alwett. Et son art singulier de faire écho, de façon très imagée, aux questions de société les plus brûlantes : magie, grimoires et créatures merveilleuses nous parlent ainsi avec justesse des ressources qui s'épuisent, des élites prédatrices, des violences sexistes et racistes, des fractures sociales qui pipent tous les dés, des ravages des rumeurs et du rôle émancipateur des savoirs… Cette résonance fait de ce roman une lecture à voix haute géniale qui peut se lire différemment, dans laquelle les lecteur.ice.s de différents âges y retrouveront tou.te.s pleinement leur compte !
Une série savoureuse comme un dessert de chez Célestin Bourpin qui rendrait accro. Espérons que la suite ne tardera pas.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          411
djdri25
  18 juillet 2021
Je pensais lire le tome 1 de Magic Charly mais je me suis rendue compte que j'étais en train de lire le second livre.
Une erreur de ma part donc.
Je prends les aventure de Charly et de ses acolytes en route.
A la manière des psychanalystes, je fais donc une lecture à l'envers et tente de comprendre le moment présent de ma lecture à la lueur des actions du passé évoquées par l'auteure.
Si j'ai le temps un jour, je reviendrai sur le 1.
On peut toutefois lire ce tome 2 sans avoir lu le premier car certains événements sont évoqués de manière rétrospective et permettent de comprendre ce qui se joue dans ce tome.
Une couverture magnifique a attiré mon regard sur ce pavé, un résumé alléchant, je pensais pouvoir le faire découvrir aux plus jeunes, notamment les fans de l'univers d'Harry Potter puisque ce héros est évoqué en quatrième de couverture.
Quelques similitudes sont présentes , les objets animés ont une âme, une serpillère volante, cafés et chocolats se déplacent dans l'espace, les citrolles, sorte de carrosses des temps modernes parcourent les routes qui se plient sur leur passage, les créatures sont monstrueuses et tout droit sorties de l'imagination de l'auteure, des croquemitaines font régner la terreur, les grimoires lorsqu'ils ne sont pas détruits livrent des recettes de magie utiles, les manoirs et châteaux accueillent les personnages, les sorts sont jetés sur les personnages .
La magie est présente, mais nous sommes dans une école de magie lugubre où les élèves sont là en raison de soi-disant forfaits et sont bien maltraités. Les cours de magie sont médiocres, l'école est délabrée, les livres sont quasi inexistants. Rien à voir avec l'opulence de Poudlard et son lot d'élèves surdoués.
L'ambiance est beaucoup plus sinistre, l'action tarde à démarrer, les jeunes magiciens étant empêchées et peu instruits par l'institution Saint-Fouettard en Bretagne, certains sont obligés de travailler pour se nourrir.
La tristesse de ces jeunes est contagieuse notamment dans la première partie du livre mais Charly et ses amis ont une marge de créativité, ils vont prendre les choses en main pour se sortir de ce traquenard, ceci à l'insu des juges et autres personnages patibulaires de l'école ce qui déclenche l'action et génère l'aventure.
On trouve de nombreux néologismes, c'est une littérature de l'imaginaire, l'univers est décalé, un peu fou et créatif.
Le roman ainsi que les autres tomes devraient plaire à la jeunesse, il est bien dans l'air du temps et devrait correspondre à leurs goûts actuels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Analire
  15 mai 2021
Après m'avoir charmée avec le tome 1 de Magic Charly : L'apprenti, Audrey Alwett édite le second volume de cette magnifique saga fantastique jeunesse : Bienvenue à Saint-Fouettard. C'est avec bonheur que je retrouve les personnages qui m'avaient tant plût dans le premier opus : il y a d'abord Charly, notre protagoniste, jeune garçon téméraire, au courage sans bornes, magicien novice, qui se retrouve vite bridé par les adultes, bien que conscient de détenir des pouvoirs supérieurs à la majeure partie des magiciens de ce monde féerique. Il y a ensuite Sapotille, sa grande amie et également protégée, une jeune femme fragile, un peu esseulée, orpheline, très douée en magie. Tous les deux se retrouvent envoyés à Saint-Fouettard, une prison pour enfants, bâtiment lugubre et froid, où les enfants sont livrés à eux-mêmes, constamment surveillé par les rumeurs magiques du directeur (sortes de petits insectes de compagnie maléfiques), ou pas le croque-mitaine de leur chambre. En somme, c'est tout le contraire du célèbre Poudlard que nous connaissons tous fort bien.
Car dans le premier tome, je n'avais pu m'empêcher de faire une comparaison avec la célèbre saga de J.K. Rowling, tant l'ambiance, l'atmosphère générale, les personnages ressemblaient à s'y méprendre à l'univers d'Harry Potter. Pour sortir de ce carcan et se différencier véritablement, Audrey Alwett dresse dans Bienvenue à Saint-Fouettard, un univers radicalement opposé à Poudlard : froid, sinistre, presque cauchemardesque, les enfants sont les prisonniers d'une école magique dangereuse où ils n'apprennent absolument rien et sont livrés à eux-mêmes. Ils sont surveillés par des rumeurs malicieuses, punis par des croque-mitaines redoutables, obligés de manger des aliments détestables… autant d'éléments qui viennent faire frissonner le lecteur. Ajoutons à cela de méchants personnages, comme le juge Dendelion, son fils et ses petits copains, ou le directeur de Saint-Fouettard, qui semblent en vouloir personnellement à notre héros Charly, qu'ils discréditent, rabaissent et punissent constamment.
Fort heureusement, Charly peut compter sur le soutien sans faille de ses camarades, notamment Sapotille, son amoureuse secrète, June, une jeune fille pleine d'énergie et ses nouveaux compagnons de Saint-Fouettard, emprisonnés dans ce pensionnat magique comme le jeune homme pour de menus larcins sans conséquence. Tous sont de jeunes protagonistes attachants, dont on suit les pérégrinations avec plaisir.
J'adore vraiment le monde imaginé par l'auteure : un monde à la fois réel et magique, où les jeunes apprenants cohabitent avec des éléments surnaturels, comme les citrolles, les licornes, indispensables pour participer aux courses mythiques des Cadets, où l'ensemble des boutiques recèlent quelque chose de magique, propice à la rêverie.
En comparaison de L'apprenti, j'ai eu comme le sentiment que Bienvenue à Saint-Fouettard était bien plus rythmé et jalonné d'actions – bien qu'il n'en manquât pas non plus dans le premier tome. Ce dernier servait à poser les bases d'une histoire qui se veut solide et à instiller l'envie aux lecteurs de poursuivre leur découverte de l'univers de Charly et des personnages eux-mêmes ; avec ce second tome, nous entrons véritablement au coeur du récit. Les rebondissements sont perpétuels, la tension est à son comble, le rythme est intense… on assiste en particulier à une course exaltante, sorte de Mario Kart grandeur nature, avec un soupçon de magie supplémentaire, qui vient dynamiser l'histoire de façon phénoménale. Nous sommes également les spectateurs médusés des altercations qui surviennent entre Charly et le juge Dendelion, un homme redoutable, prêt à tout pour accéder au haut pouvoir. Notre protagoniste, secondé par ses amis et par les membres d'un conseil de résistance secret, vont tout faire pour l'empêcher d'accéder au pouvoir. En bref, tout est mis en oeuvre pour faire de cette saga d'aventures fantastiques une réussite !
Un deuxième tome à la hauteur du premier, où l'on retrouve les personnages qui m'ont tant plût dans L'apprenti, l'univers à la fois féerique et cauchemardesque, le rythme haletant et les rebondissements en pagaille : c'est une réussite ! J'ai déjà hâte de lire la suite...
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Ewylyn
  20 avril 2021
Une pépite ! Sincèrement, ce second tome est réussi à plus d'un niveau. C'est loin d'être un second tome de transition, les messages et thèmes abordés sont d'actualités et modernes, j'étais déjà très fan du premier opus et le second a su faire mieux, ET pour finir, le final est extraordinaire ! Magic Charly c'est une série de littérature jeunesse et de littérature de l'imaginaire unique, atypique, magique et probablement à mes yeux un futur classique pour ces deux genres.
La couverture de Stan Manoukian est déjà une pure merveille, avec ces plantes, la présence de la neige, on y voit Saint-Fouettard, le directeur et ses reptiles, une citrolle en quatrième de couverture… sans oublier les effets dorés, le vernis sélectif et les effets de relief ! L'esthétique est soignée et j'ai adoré découvrir les petits dessins à l'intérieur du livre. Une belle briquette au passage, plus de 500 pages, mais quelle aventure ! Je ne les ai pas vues passer ces pages, elles m'ont transportée des premiers mots jusqu'aux derniers, j'étais à fond dans ce second tome : Magic Charly, c'est devenu avec la Passe-Miroir et Oniria, ma trinité en fantasy/fantastique.
J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce tome. L'atmosphère n'est plus à la découverte ou à l'émerveillement, il y a beaucoup d'émotions comme de la mélancolie, de l'amertume, du chagrin, de l'impuissance, de l'angoisse. J'ai ressenti la lourdeur de Saint-Fouettard qui fout le cafard à tout le monde, ça se ressent dans les descriptions du bâtiment, dans les cours donnés. Sans compter que les enfants / adolescents de l'Institution sont jugés et méprisés, il y a donc un harcèlement pesant, il y a aussi de la crasse et de la pauvreté. C'est lourd, le tome n'est pas toujours joyeux et certains événements sont même révoltant !
À travers Saint-Fouettard, Audrey Alwett passe tellement de messages que j'ai trouvé le tome brillant et intelligent, moderne et engagé. Nous avons tout un pan relié à l'éducation, à la place de l'amour et de la famille, à l'importance de la seconde chance et de l'entraide, une ode à la débrouillardise, j'ai aimé les réflexions sur la pauvreté ou sur la société de Thadam, sur la justice et l'équité. Ca m'a réellement scotchée, c'est toujours très bien amené et jamais hyper moralisateur, juste et engagé, précis et avec une écriture savamment maîtrisée.
Audrey Alwett a une écriture qui me bluffe, j'adore sa manière d'écrire. Les descriptions sont très jolies, les scènes d'actions sont prenantes, les répliques font mouche, c'est élégant et piquant, ironique et drôle, soigné et travaillé tout en étant simple et efficace. D'autant plus qu'elle ajoute de nouveaux personnages, de nouvelles inventions pour étoffer son univers, ce qui le rend vivant et captivant. Il y a Saint-Fouettard, le Purgatone, toutes sortes d'objets inquiétants ou attachants, des créatures formidables ou terrifiantes comme le croquemitaine, les licornes ou les poulpiquets, ou bien les Rumeurs – ces reptiles suivant le directeur pour se renseigner sur tout et tout le monde. Bref, ça fourmille de petits détails, de révélations ou de nouveautés qui me permettent de rester fascinée par le travail de l'autrice.
Du côté de l'intrigue, j'ai beaucoup aimé cette entrée en matière dans Thadam, via le bas de l'échelle sociale, on y voit tous les défauts et les problèmes de cette société qui avec la magie aurait dû être resplendissante et parfaite à nos yeux. À travers les méandres de Saint-Fouettard, Sapotille et Charly vont devoir se reconstruire, chercher des failles à explorer pour lutter à leur manière contre l'Académie et le juge Dandelion, se faire de nouveaux alliés, tout en étant isolés et sans magie. J'ai adoré la débrouillardise de nos deux héros qui prouvent que démunis et sans aucun moyen d'user de la magie, ils peuvent tout affronter ensemble. C'était une très belle histoire, avec des rebondissements, de l'émotion, des révélations, des petits détails intéressants qui me donnent très envie de découvrir le prochain opus. C'était une histoire palpitante, sombre, mouvementée et qui démarre dès le départ sans jamais réellement s'arrêter, notre attention est toujours éveillée.
Enfin, du côté des personnages, quel bonheur de revoir ce duo aussi improbable que merveilleux. Si j'ai parfois du mal avec Sapotille, elle reste incroyable et audacieuse, intelligente et captivante, elle est davantage rudoyée dans ce tome, ce qui la rend plus sensible, plus perdue. J'ai aimé en apprendre plus sur son passé, voir toutes ses failles derrière sa carapace sans pour autant perdre de son charme. C'est une héroïne très intéressante. Mon chouchou reste Charly pour éternel optimisme, sa manière d'être à la fois simple et un brin naïf, plein de ressource et toujours prêt à aider son prochain, avec humour et sensibilité. Il est très attachant et c'était un vrai bonheur de le voir évoluer à travers ce second tome. Les autres personnages sont très intéressants, je pense à Dodeline que j'ai adoré, à June qui m'a bien souvent fait rire, au juge qui est parfait comme antagoniste, au directeur de Saint-Fouettard, à Célestin Bourpin qui m'a totalement charmée. En bien comme en mal, ils apportent tous un truc, ils ont une personnalité bien marquée, un rôle, une histoire qu'il me tarde de percer.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bbpoussy
  01 septembre 2021
J'avais repéré cette série par cette belle couverture blanche avec ce titre dont la police de caractère m'a séduite et le prénom aussi, forcément.
J'ai quand même attaqué par le tome 1, que je trouvais sympa. Mais le tome 1, c'est la mise en place des personnages, des termes magics utilisaient, l'histoire, les gentils, les méchants,...
Dans ce tome 2, on change d'endroit. Donc à nouveau mise en place de ce nouveau lieu, avec nouvelles règles...
Et c'est là que je me suis ennuyée.
Presque pas de magie puisque pas possible quand on est un Fouetteux. Et du coup, je trouve que les descriptions manquent de profondeur, l'histoire de rebondissements, on perd le rythme avec 528 pages et j'arrive enfin à la fin, où on a enfin deux informations mais qui viennent, un peu tard. Alors certes, c'est pour lancer le tome 3 mais pas sûr que l'autrice ne lasse pas ses lecteurs !
Le côté positif c'est que sur deux tomes, on arrive à s'attacher un peu plus aux personnages car leur passé nous est dévoilé au compte gouttes.
Peut-être que les plus jeunes, auront la patience de s'y aventurer. Pour ma part, je ne sais pas encore si je reviendrai dans les rues de Thadam.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
AluminiumAluminium   27 novembre 2021
Charly se tut un instant. Au fil des semaines, il avait mûrement réfléchi à la question.
- Je pensais plutôt lui prendre un cadeau totalement superficiel, reprit-il. Quelque chose de joli ou de délicieux, peut-être une confiserie. Mais surtout, rien d'utile.
Dodeline ouvrit des yeux ronds.
- Pourquoi ça ?
- Parce que le superficiel est parfois indispensable. Si on ne s'occupe plus que du nécessaire, on ne sait plus comment s'émerveiller et on a plus rien à espérer. Je crois que Sapotille a besoin de s'émerveiller. Un besoin urgent, même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AluminiumAluminium   27 novembre 2021
- Mais comment tu fais, June ? Tu viens à peine d'arriver, tu as déjà un travail mieux payé que nous deux réunis et, comme si ça ne suffisait pas, tu as des idées affreuses pour tous nous faire punir !
- Oui, c'est June ! s'esclaffa Charly.
Commenter  J’apprécie          10
AluminiumAluminium   26 novembre 2021
- Des fois, tu devrais penser à te protéger toi-même avant de t'occuper des autres, lui glissa Sapotille. Sinon, tu ne vas pas faire long feu à Saint-Fouettard.
Charly lui adressa un air de reproche tout en frottant ce qui allait sans doute devenir un hématome du plus bel effet.
- Je voulais dire merci, se corrigea Sapotille.
Commenter  J’apprécie          10
AluminiumAluminium   26 novembre 2021
Dans le sud de la France, le mois de novembre arrivait chaque année en défonçant la porte. C'est-à-dire que tout le monde se promenait en manches courtes, jusqu'au jour où le mistral débarquait de sa lointaine Sibérie, posait d'un coup ses valises et chatouillait les gens sous leurs vêtements avec ses doigts venteux et indésirables.
Commenter  J’apprécie          00
AluminiumAluminium   26 novembre 2021
La maison de Charly, une charmante bicoque en pierre de Rognes, était à dix minutes à pieds, ce qui est une règle à Aix-en-Provence où tout, absolument tout, se trouve à dix minutes par principe, même quand c'est plutôt vingt en réalité.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Audrey Alwett (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Alwett
Après les débuts de leurs aventures dans la sublime Bretagne, Elfie et ses soeurs sont de retour dans une aventure qui va les amener en Provence. Au programme : soleil, ciel bleu, cigales, calissons et bien sûr un gros mystère à résoudre ! Plus d'infos sur notre site web : http://bit.ly/ElfieT2-Drakoo
Le Grimoire d'Elfie, tome 2 : le Dit des cigales Scénario : Christophe Arleston & Audrey Alwett Dessin : Miniludvin Couleur : Hélène Lenoble RDV le 17 novembre en librairie !
autres livres classés : sorcellerieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Princesse Sara - tome 1

Où Sara et son père habitaient avant ?

Aux Indes
En Angleterre
En France

7 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Princesse Sara, tome 1 : Pour une mine de diamants de Audrey AlwettCréer un quiz sur ce livre

.. ..