AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791097365561
194 pages
Éditeur : Revue America (02/10/2019)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 30 notes)
Résumé :
AMERICA TOME 11/16 – OUT NOW ?

Il va vous faire aimer les longues soirées d’automne ! 
Dans ce 11e numéro événement, retrouvez :

* Un entretien avec JOYCE CAROL OATES chez elle, à Princeton. À l’occasion de la parution de son nouveau roman événement, la grande dame des lettres américaines se livre comme jamais au fil de 24 pages, autour des sujets qui ont jalonné son œuvre immense : la question de l’avortement qui ne cesse ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
nadiouchka
  03 octobre 2019
Comme d'habitude, chaque début de trimestre, je guette la sortie du nouveau numéro de ce si agréable magazine « AMERICA ». Cette fois, on continue le compte à rebours car c'est le numéro 11 sur les 16 prévus puisque cela dépend du mandat d'un certain Donald Trump (si vous en avez entendu parler)…
Ce magazine est spécialement consacré à « L'Amérique des marges » et sa couverture est d'un rouge flamboyant : il ne passe pas inaperçu. J'ai vite regardé « la tranche » et j'ai vu que nous en sommes à la lettre « C » : important de bien classer tous les numéros dans l'ordre.
Bien entendu, il est extrêmement difficile de chroniquer un magazine et surtout ce genre-ci car tellement complet et diversifié qu'il faudrait presque recopier le sommaire. Alors je vais simplement vous en donner un aperçu afin de vous indiquer quelques idées (mais seulement quelques unes, bien sûr). Je vais d'ailleurs éviter de citer ce qui apparaît en quatrième de couverture car c'est déjà un bon résumé.
* On trouve un article sur Jonathan Safran Foer : « Notre choix ».
* Évidemment la chronique du poisson rouge.
* Une grande question : L'Amérique est-elle malade ? ».
* Un portfolio : « Top of the world. »
* Ne pas oublier l'hommage à Toni Morrison avec « Récitatif ».
* le grand roman américain avec John Fante et « La saga Bandini. »
* La petite histoire d'un grand livre par André Clavel.
* Et je m'oblige à ne pas en citer plus car, comme d'habitude, ce magazine fourmille littéralement de dossiers, chroniques, de belles illustrations, des pages et des pages de magnifiques photographies.
*A ne pas rater non plus, l'anthologie de Las Vegas ⭐️ : « Las Vegas ressemble à l'idée qu'on se fait du paradis la nuit. » (Chuck Palanhiuk – page 164) avec la photo de Frank Sinatra et ses mots « Las Vegas est le seul endroit que je connaisse où l'argent parle vraiment – il dit ciao. »
Je ne sais pas si c'est une impression personnelle mais je trouve que « AMERICA » devient de plus en plus beau. de plus, j'espère que le numéro 16 ne sera pas le dernier de la série et que les auteurs trouveront un autre moyen pour continuer sur cette lancée qui a de plus de plus de succès.
Pour ma part, j'étais déjà une inconditionnelle depuis la première parution mais à présent je suis devenue »totally addict .» 👍
A lire - à découvrir (mais il faut « rattraper » les numéros précédents, c'est mieux) 📚 – à consulter comme on le veut puisque tous les articles peuvent être lus indépendamment les uns des autres – et à reprendre pour en savourer le contenu : 194 pages bien remplies.
Un magazine donc : « to be continued. »
💕💕💕💕💕
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
le_Bison
  16 février 2020
Bon voilà... C'est mon premier America... Je commence tard, la première ère Trump approche de sa fin... Mais mieux vaut tard que jamais, parait-il...
Qu'est-ce que je retiens donc de ce tome 11/16 ?
Tout d'abord, je reviens sur la fin, une histoire de poussière. Demande à John Fante, ce qu'il en pense sous la poussière enseveli des dernières décennies où je prend plaisir à redécouvrir tranquillement ses bouquins, et ceux du grand Bandini.
Et puis il y a aussi ce texte de William T. Vollmann, le grand écrivain des marginaux, un homme de grand coeur, l'humanité littéraire.
Un retour sur Macadam Cowboy s'impose, film culte d'un bison des grandes plaines, même à New-York, les marges c'est mon truc.
Je vois aussi ces photos d'une "peuplade" d'Alaska, évoquant aussi le réchauffement climatique renié par le crane orange.
Un entretien avec Joyce Carol Oates qui analyse ses compatriotes. Une chose est sure, des divisions politiques ont toujours existé, mais la démesure est telle maintenant qu'il y ait surtout question de Haine. Haine entre les différentes groupes ethniques, haine entre les différentes classes sociales, haine même à l'intérieur d'une même famille pro-trump, anti-trump. La mandat Trump, c'est l'ère de la HAINE.
L'Amérique des Marges, l'Amérique comme vous ne l'avez jamais lue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
mumuboc
  26 octobre 2019
Vaste thème et tellement, malheureusement de plus en plus d'actualités. Il s'agit d'évoquer toutes les marges : raciale, sexiste, sociétale identitaire etc….. des Etats-Unis. L'Amérique fait (faisait) rêver mais soulevons le voile des apparences et regardons de plus près la réalité. Voilà ce que propose le nouveau numéro d'America, regarder les USA au microscope et d'ailleurs il n'est pas nécessaire tellement les marges sont criantes, s'élargissent…..
"Il faut voir le monde avec un oeil neuf et sentir qu'on peut le réinventer.
Wallace Stevens
(3ème de couverture)"
Je me suis délectée de l'entretien avec Joyce Carol Oates qui revient sur la politique de Trump mais surtout sur son travail d'écrivain. J'aime cette auteure, si discrète mais aux romans si riches de l'histoire des Etats-Unis, de ses habitants et dans lesquels elle dénonce toutes ses dérives.
C'est un numéro particulièrement réussi, évoquant avec des auteur(e)s concernés ou impliqués tels que Alex Marzano-Lesnevich et sa quête identitaire, Marie Darrieussecq et un autre Bayonne que celui où elle est née, William Wollmann pour les sans-abris qu'il côtoie, Philippe Coste et un passionnant article sur les marginaux du système de santé américain : terrifiant et impossible de ne pas faire le parallèle avec notre pays, encore privilégié de ce côté là mais pour combien de temps ! Et si nous parlons temps, lisez ce qu'en dit Jonathan Safran Foer sur le changement climatique et les choix que nous devons faire.
Découvrir une nouvelle inédite de Toni Morrison sur deux femmes, l'une noire, l'autre blanche, différentes et pourtant si semblables, la petite histoire d'un livre est consacrée ce trimestre à Demande à la poussière de John Fante, un auteur que je connais peu et les rubriques habituelles du poisson rouge, d'un film Macadam Cowboy (que du coup j'ai très envie de revoir). Découvrir Las Vegas, ville de lumières et du jeu, avec Alice Zeniter, mais ville artificielle et Lee Stringer qui revient sur son passé de marginal et d'une main tendue qui l'en a sorti.
Chaque trimestre, quand sort un numéro de ce magazine, je pars en voyage : voyage dans un pays qui me faisait rêver mais peu à peu je me rends compte que la réalité est loin du rêve, que c'est un pays miroir aux alouettes, où la détresse, les inégalités sont de plus en plus criantes, où les grands espaces sont en danger. Mais c'est surtout, pour moi un voyage dans la littérature américaine, j'y découvre des auteur(e)s que je n'aurai connu et nombreux sont ceux qui ont enrichi ma PAL……
Voilà ce que je demande à la littérature : qu'elle me fasse rêver, voyager et si en plus elle me permet d'apprendre à travers la plume d'auteur(e)s qui se font grands reporters pour témoigner de ce qu'ils voient, vivent, comprennent, le voyage n'en est que plus beau.
Et je ne résiste pas à retranscrire le poème de Charles Bukowski qui figure en page 4 et que je trouve particulièrement beau, juste :
"Ta vie est ta vie
Ne te laisse pas abattre par une soumission moite
Sois à l'affût
Il y a des issues
Il y a de la lumière quelque part
Il y en a peut-être peu
Mais elle bat les ténèbres
Sois à l'affût
Les dieux t'offriront des chances
Reconnais-les
Saisis-les
Tu ne peux battre la mort
Mais tu peux l'abattre dans la vie
Et le plus souvent tu sauras le faire
Le plus il y aura de lumière.
Ta vie, c'est ta vie.
Sache-le tant qu'il est temps
Tu es merveilleux
Les dieux attendent cette lumière en toi."
Lien : https://mumudanslebocage.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
morris45
  08 octobre 2019
Le grand entretien avec Joyce Carol Oates (futur Prix Nobel cette semaine?) et une nouvelle inédite de Toni Morrison. Beau menu!!!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   23 janvier 2020
AU PAYS DES HILLBILLIES PAR CHRIS OFFUTT

La semaine dernière, ici à Oxford, une jeune étudiante de l'université du Mississippi a été retrouvée à 30 kilomètres du campus, le corps criblé de huit balles. Deux jours plus tard, un étudiant a été arrêté avec du sang sur ses vêtements et une arme dans son véhicule. Il venait d'un milieu très privilégié et avait fréquenté un lycée baptiste privé. Aux Etats-Unis, il représente tous les privilèges : un homme riche, blanc et chrétien. Maintenant, le voilà bon pour des années de prison.
Le meurtre de sang-froid d'une charmante jeune femme de 21 ans est horrible et inhabituel. En même temps, ce genre d'actes se multiplient depuis Trump. Il y a deux mois, un policier d'Oxford a été accusé du meurtre de sa petite amie. La présence de Trump à la Maison-Blanche alimente une brutalité chaotique partout dans le pays, une violence qui s'est propagée jusqu'à la petite université publique où j'enseigne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
nadiouchkanadiouchka   07 décembre 2019
Top of the world (Vkad Sokhin)

Située au nord du cercle arctique, la ville d’Utqiavik (anciennement Barrow) en Alaska est la localité la plus septentrionale des États-Unis. Ici coexistent les symboles américains et la culture autochtone des Iñupiat, marquée notamment par la chasse à la baleine et à l’otarie. Isolée du monde, Utqiavik est régulièrement ravitaillée par avion. Mais les habitants doivent aujourd’hui faire face à une difficulté nouvelle : le réchauffement climatique. Cet été, la ville a connu des températures records, jusqu’à 22 degrés. La fonte de la banquise oblige désormais les chasseurs à s’aventurer toujours plus loin et les ours polaires toujours plus près.
P.114
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
nadiouchkanadiouchka   03 octobre 2019
LA FABRIQUE DES PAUVRES PAR LEE STRINGER
Le problème des sans-abris, tout le monde en convenait, avait atteint des proportions épidémiques.
Ce fut un réveil brutal pour l’Amérique des années Reagan. Comment est-il possible, se demandait-on partout, qu’au beau milieu d’un boom économique, dans la nation la plus riche de la planète, tant de gens se soient ainsi appauvris de façon abyssale ? Et aujourd’hui encore, quelque trente-cinq ans plus tard, c’est dans ces termes-là que l’on continue à formuler la question des sans-abris – comme une négligence à l‘égard des pauvres dans un contexte d’immense richesse.
P.80/81
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
le_Bisonle_Bison   27 janvier 2020
Mais ici, lui fais-je remarquer, vous êtes tous des immigrants ? "On est tous irlandais, dit-il fièrement. Et italiens et polonais aussi. Au départ, ce sont des Hollandais qui ont fondé la ville. Et bien sûr, avant, il y avait des Indiens", ajoute-t-il songeur. Nous marquons une courte pause. Comme souvent quand je suis aux États-Unis, j'essaie d'imaginer cet endroit vide de béton et de macadam, peuplé de nomades et de bisons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
nadiouchkanadiouchka   13 octobre 2019
AU PAYS DES HILLBILLIES PAR CHRIS OFFUTT
J’ai grandi dans un ancien village de mineurs de deux cents habitants situé dans les Appalaches, à l’est du Kentucky. A cause de son terrain impraticable, cette région est la plus isolée des États-Unis. (…) La victoire de Trump a profondément perturbé certaines personnes – des Blancs progressistes vivant dans leur petite bulle où tout le monde les confortait dans leurs convictions.
P.89
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Revue America (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Revue America
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
America n°9 de François Busnel et Eric Fottorino aux éditions Revue America https://www.lagriffenoire.com/146977-livres-preparation-ecole-public-america-n-9.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : revueVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1474 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre