AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782714493415
272 pages
Belfond (20/05/2021)
3.59/5   278 notes
Résumé :
Un nouveau départ, l'envie d'y croire...

Quand Axel, son mari, lui a proposé de quitter Paris et de déménager aux Engoulevents, le vieux manoir normand un peu délabré dont il a hérité, Margaux a dit oui. C'est vrai, les enfants auront plus de place ; lui, historien, n'a besoin que d'une bibliothèque et d'une bonne connexion internet ; elle, décoratrice, retrouvera facilement des clients. Et ils pourront toujours transformer une partie du domaine en gî... >Voir plus
Que lire après Le meilleur est à venirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 278 notes
C'est une lecture agréable, mais pas plus enthousiasmante que cela.

J'ai trouvé touchante l'histoire de ce couple qui fait tout pour sauver leur mariage après que madame ait trompé son mari. Même s'ils ne remettent jamais vraiment en question leur décision de rester ensemble, la bonne volonté ne suffit pas toujours à surmonter les doutes et à rétablir la confiance.

Pour le reste on retrouve les ingrédients habituels des romans de Françoise Bourdin : une belle région qui sert de décor à l'intrigue (ici, la Normandie et ses plages), un milieu professionnel peu ordinaire (un historien qui choisit de se lancer dans l'écriture de roman dans l'espoir de mieux subvenir aux besoins de sa famille) et une maison, ou plutôt un manoir, qu'on sort de son sommeil après des années d'abandon et qui devient le théâtre du quotidien pas si paisible de la famille Saint Sauveur.

C'est plutôt le style qui m'a moins séduite. le texte n'est pas très travaillé et il y a beaucoup de redites, comme si l'auteur avait besoin de récapituler régulièrement ce par quoi sont passés Axel et Margaux ; sauf que le roman fait moins de 300 pages et que l'intrigue n'est pas si fournie que cela...

Même si j'ai passé un bon moment avec le Meilleur est à venir, je n'arrive pas à me sortir de la tête le "c'est tout ?" qui m'est venu en arrivant à la dernière page...
Commenter  J’apprécie          320
Voilà un roman de Françoise Bourdin lu dans le cadre du Challenge Solidaire qui m'a profondément agacée.
Il porte bien son titre "Le meilleur est à venir" parce que le pire est passé.

Cette histoire de couple marié qui se rabiboche en quittant Paris pour un manoir familial en Normandie laisse supposer qu'il suffit de s'éloigner du lieu du danger pour l'éviter. Car la dame a fauté, la traîtresse. Et c'est peu de le dire car Françoise Bourdin nous répète sans arrêt sa faute avec un vocabulaire limité : adultère, traîtrise, culpabilité sont scandés, on a même le droit à "L'avoir trompé était malhonnête" ou "Sa place est à côté de son mari et de ses enfants".
C'est d'autant plus affligeant que le roman est caricatural et ce qui le rend ainsi c'est le fait de tout dialoguer ce qui montre la pauvreté de l'écriture. Par exemple, ils se disent à plusieurs reprises Tu veux qu'on parle ? Alors qu'en général quand le couple par à vau-l'eau c'est que la communication fait défaut. S'il suffisait de dire tu veux qu'on parle ? pour s'aimer ça se saurait. Autre exemple, Axel demande à Margaux si elle l'aime alors qu'il lui reproche d'avoir eu un amant. Ce n'est pas très fin comme question et vu le contexte elle ne peut que lui dire oui. Il lui dit aussi qu'il veut faire l'amour avec elle. Pourquoi un dialogue, il n'y a qu'à le faire.
Et puis, c'est sans compter les inévitables clichés : l'opposition Paris Province, les femmes qui font la cuisine et les courses et les hommes le bricolage et cette situation insupportable d'admettre qu'une femme peut gagner plus que son mari.

Bref, je n'ai pas aimé cette image réactionnaire du couple, du mariage sacré. J'ai regardé la date de publication et je m'étonne qu'en 2021 on en soit encore à ce genre de stéréotypes.
Cela manque vraiment de subtilité.


Challenge Entre-deux 2024
Challenge Solidaire 2024
Challenge Coeur d'artichaut 2024
Challenge Plumes féminines 2024
Challenge Multi-défis 2024
Commenter  J’apprécie          182
A la bibliothèque, j'ai emprunté le dernier roman de Françoise Bourdin : le meilleur est à venir.
Margaux a fauté, elle a trompé son mari, Alex. Ils veulent repartir sur de nouvelles bases, tout oublier... Un nouveau départ, l'envie d'y croire...
Quand Axel, son mari, lui a proposé de quitter Paris et de déménager aux Engoulevents, le vieux manoir normand un peu délabré dont il a hérité, Margaux a alors dit oui. C'est vrai, les enfants auront plus de place ; lui, historien, n'a besoin que d'une bibliothèque et d'une bonne connexion internet ; elle, décoratrice, retrouvera facilement des clients. Et ils pourront toujours transformer une partie du domaine en gîte de charme.
Vont t-ils réussir à penser à autre chose, à effacer le passé, les doutes ??
Réparer les murs pour mieux réparer les coeurs.
Pour ces deux âmes blessées reste l'espoir que le meilleur est à venir...
Le meilleur est à venir est un roman qui se lit facilement, sur le thème de l'infidélité. Ce n'est pas mon sujet de prédilection, j'ai du mal avec les tromperies. Si on aime son conjoint, on ne le trompe pas et puis c'est tout ! Me connaissant je serais incapable de passer sur un truc pareil si mon mari allait voir ailleurs.
J'ai malgré tout aimé ma lecture car nous découvrons un couple sympathique : Margaux et Axel. Leur psychologie à chacun est assez fouillée. Autour d'eux gravitent des personnages tout aussi intéressants, notamment le frère de Margaux.
Cela se lit tout seul, avec plaisir. L'histoire est toute simple, le thème traité avec beaucoup de pudeur.
C'est une histoire de couple classique, l'histoire d'un renouveau, d'une seconde chance.
J'ai bien aimé, en sachant que je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir car pour moi c'est du genre vite lu et rapidement oublié.
Ma note : 3,5 étoiles.
Commenter  J’apprécie          171
Un brin déçue par le meilleur est à venir l'un des derniers romans de Françoise Bourdin. Un couple en péril suite à l'infidélité de Margaux, un couple qui décide de se donner une chance et quitte Paris avec ses deux enfants pour venir s'installer à Granville dans la demeure familiale d'Axel.. Arriveront-ils à retrouver la complicité qui les unissait? ..
Tout espoir n'est pas perdu vous vous en doutez bien!
Où se cache le charme habituel des romans de F Bourdin? je ne saurais le dire. Un roman à oublier très vite.
Commenter  J’apprécie          220
Ils ont quinze ans de mariage, et deux enfants, tout est parfait ? et bien non !
Margaux a mis un coup de canif dans le contrat - elle a eu une liaison avec Gabriel, un de ses clients. Alex l'a découvert. Pour sauver leur couple il propose que la famille quitte Paris pour la Normandie où se trouve "les Engoulevents" un vieux manoir, un peu délabré, qu'il a hérité de son père. Il pourra y écrire ses livres d'histoire quant à Margaux, architecte d'intérieur, elle devra abandonner sa clientèle parisienne -principale source de revenus du couple - et créer une nouvelle clientèle en Normandie.
Les enfants, Rodolphe et Angélique, s'adaptent vite à la nouvelle situation.
Le nouveau cadre permettra-t- il à Alex D oublier l'adultère et à Margaux de ne plus se sentir coupable ?

"Le meilleur est à venir" est un petit roman à l'écriture simple. Les personnages sont bien caractérisés y compris les personnages secondaires (Sacha, Viviane , Maurice).

c'est la première fois que je lis un roman de Françoise Bourdin, autrice inscrite sur le challenge solidaire 2024
Commenter  J’apprécie          136

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Plutôt bel homme, et sûr de lui d’après son sourire charmeur. D’emblée, Axel l’avait bien entendu détesté. En le scrutant, il s’était représenté Margaux et une insupportable bouffée de jalousie l’avait submergé. Évidemment, il avait été aveugle, n’avait rien vu venir, si persuadé d’être aimé et que sa femme n’aurait jamais la tentation de s’intéresser à un autre. Quel idiot ! Tandis qu’il se désespérait bien égoïstement de ne pas trouver un lectorat à la hauteur de ses attentes et qu’à chaque échec il s’acharnait à écrire un nouveau livre, Margaux s’était laissé séduire ailleurs. L’attrait de la nouveauté après quinze ans de mariage ? Le vertige de l’interdit ? Et aujourd’hui, après avoir accepté de changer de vie, était-elle guérie de son coup de folie pour ce Gabriel Maréchal ? Elle affirmait avoir rompu mais devait-il la croire ? Tout ne s’usait-il pas irrémédiablement avec le poids des années ?
Commenter  J’apprécie          20
Un nouveau départ, l’envie d’y croire…
Quand Axel, son mari, lui a proposé de quitter Paris et de déménager aux Engoulevents, le vieux manoir normand un peu délabré dont il a hérité, Margaux a dit oui. C’est vrai, les enfants auront plus de place ; lui, historien, n’a besoin que d’une bibliothèque et d’une bonne connexion internet ; elle, décoratrice, retrouvera facilement des clients. Et ils pourront toujours transformer une partie du domaine en gîte de charme.
Mais si Margaux a accepté, c’est aussi pour une autre raison : elle veut tourner la page après une aventure qu’elle regrette encore et donner une nouvelle chance à son couple.

Saura-t-elle trouver sa place dans un lieu chargé d’une histoire qui n’est pas la sienne ? Et comment regagner la confiance d’Axel ? Pourra-t-elle oublier ce qu’elle a laissé derrière elle, à Paris ?
Axel, de son côté, réussira-t-il à revivre auprès de celle qu’il pensait si bien connaître ? Parviendra-t-il à se confronter à son passé et à faire des Engoulevents un véritable foyer ?

Réparer les murs pour mieux réparer les cœurs. Pour ces deux âmes blessées reste l’espoir que le meilleur est à venir…
Commenter  J’apprécie          10
Leur entente était encore fragile, des heurts pouvaient survenir au détour d’une phrase. Pour cette raison, elle ne voulait pas lui faire part des doutes qui l’avaient assaillie en se réveillant, la veille, dans cette chambre inconnue et vieillotte où tant de choses étaient à refaire. Mais maintenant, ils auraient tout le temps nécessaire pour réorganiser la maison, en prendre pleinement possession, et tenter de retrouver dans ce nouveau lieu leur ancienne complicité.
Commenter  J’apprécie          20
Le choix de sauver son couple lui coûtait cher, et à son tour elle était devenue sombre. Entre elle et son mari l’abcès était toujours là, douloureux et mal soigné, car ils n’avaient pas trouvé le bon traitement. Alors, un matin, l’idée d’opérer un vrai changement de vie avait germé. Prendre ensemble un nouveau départ, ailleurs, pour se reconstruire autrement après avoir tout bouleversé : le décor, les habitudes, le confort et le quotidien.
Commenter  J’apprécie          20
- Je t'aime toujours, je t'aime autant, chuchota-t-il.
Mais il n'avait plus confiance en elle, ils le savaient tous les deux. Elle laissa déborder le trop-plein d'émotion et éclata en sanglots convulsifs. Axel l'attira sur lui, se mit à lui caresser le dos en murmurant des paroles apaisantes.

p.160/161
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Françoise Bourdin (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Françoise Bourdin présente son nouveau roman, « Un si bel horizon » !
autres livres classés : adultèreVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (686) Voir plus



Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..