AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 228302885X
Éditeur : Buchet-Chastel (03/03/2016)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Michel Butor a fouillé, remué les vieux cartons du grenier hugolien qui regorge de surprises, livrant au lecteur de longs extraits, souvent inattendus, et même quelques dessins.
« Il en fait trop : non seulement le théâtre, mais le roman, non seulement les invectives, mais les chansons, les petites épopées, mais le promontoire du songe ; non seulement la littérature mais le dessin. Il finira par nous prendre toute la place ! »
Dans la vie d’un lecteur,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
ay_guadalquivir
18 juillet 2016
Devant ma bibliothèque, le regard vide face aux oeuvres complètes de Victor Hugo en dix-huit volumes, je ne sais lequel ouvrir. Il y a Les Misérables bien sûr, ou alors Châtiments, très bien aussi ! Et pourquoi pas Les travailleurs de la mer, si souvent lu et tant aimé. de cette oeuvre géante et multiforme, impressionnante, Michel Butor extrait un petit recueil pour la nouvelles collection de Buchet-Chastel, Les auteurs de la vie. Une sélection où chaque texte est précédé d'un court commentaire. Un recueil qui ouvre simplement les portes à Victor Hugo. Quelques minutes suffisent pour en apercevoir la lumière et la force. Je retiendrais particulièrement le texte sur Marat dans Quatrevingt-treize, le parricide dans La légende des siècles, ou le texte consacré à Molière dans Shakespeare. Même s'il ne semble pas peser lourd à côté des dix-huit volumes, le Hugo de Michel Butor permet de les ouvrir, à nouveau avec envie.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
ay_guadalquiviray_guadalquivir12 juillet 2016
extrait de Quatrevingt-treize :
"Marat n'appartient pas spécialement à la révolution française ; Marat est un type antérieur ; profond et terrible. Marat, c'est le vieux spectre immense. Si vous voulez savoir son vrai, criez dans l'abîme ce mot : Marat, l'écho, du fond de l'infini, vous répondra : Misère !
Le gouffre, questionné sur Marat, sanglote."
p98
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Michel Butor (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Butor
Vidéo de Michel Butor
autres livres classés : anthologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1488 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre