AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264051787
Éditeur : 10-18 (01/03/2012)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Dans un petit village de Catalogne, à l'orée des Pyrénées, Les voix du Pamano s'élèvent. Nées dans la douleur au cours de la Guerre civile de 1936, l'écho de leurs cris ne s'est jamais tu. Traversant les années, entredéchirant amis et amants, il résonne encore au nom d'Elisenda, archange maudit, qui n'hésita pas à séduire et trahir pour assouvir sa soif de vengeance...
"Cabré raconte avec une habileté stupéfiante une histoire de sentiments et de passions qui,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  28 juin 2015
Jaume Cabre doit aimer les puzzles.
Il construit ses livres comme on reconstitue les images de ces jeux de patience aux pièces qui s'emboitent.
Apres l'excellent Confiteor qui a marqué les esprits par son écriture virevoltante, je me promettais de découvrir son roman précédent. C'est donc chose faite et constat que la plume de cet écrivain catalan a une personnalité littéraire insolite et originale.
Années 40: Durant la période de la guerre civile espagnole et les années de la dictature de Franco, ce livre dense, très dense, centre les événements dans un petit village des Pyrénées espagnoles où les exactions des Phalangistes et des Républicains provoquent une fracture irréparable dans la population.
Années 2000: Après la fin du régime franquiste, en découvrant un journal personnel dans une vieille école en démolition, une institutrice va peu à peu reconstituer les faits, comprendre les enjeux, nous peindre une société meurtrie par des haines recuites, portée à la vengeance, et exumer les relents nauséabonds de la très sainte église catholique espagnole.
Cette découverte va faire revivre un jeune maitre d'école, héros du maquis pour les uns et détestable fasciste pour les autres, rétablissant une vérité pas toujours bonne à dire.
Histoire de guerre, de luttes, de vengeance, de pouvoir, de domination, d'amour...une omelette espagnole en gros pavé qui happe le lecteur.
Un détail au détour d'une page, un fait au milieu d'un dialogue, un aveu l'air de rien entre deux descriptions... Pièce après pièce, le panorama apparait. Les voix des narrateurs se bousculent pour prendre la parole, pour raconter les vérités des hommes vivant le long des berges du Pamano.
C'est comme un jeu et il s'agit donc de rester concentré pour comprendre qui parle, ce qui est expliqué, et de faire les sauts de géant dans le temps que la narration impose, dans une même phrase.
Ma lecture est devenue peu à peu addictive, entrainée dans ce tourbillon de tragique, de dérision, de grandiloquence, d'humour et de cynisme.
Un auteur décidément inclassable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
nadejda
  30 novembre 2010
Superbe livre. Surtout ne pas se laisser arrêter au début par les différentes voix qui s'entremêlent et qu'on ne reconnaît que progressivement . On s'immerge très vite dans ce livre qui prend et est plein de passions, de haines tenaces autour d'un personnage féminin exceptionnel, Elisenda Vilabru, que l'on aime et déteste à la fois, comme le font ceux qui croisent son chemin. Autre personnage féminin très attachant Tina qui mène l'enquête, essaie de comprendre ce qui s'est passé.
Pourquoi effectivement ce livre n'a-t-il pas été remarqué par les critiques ?
Commenter  J’apprécie          232
Beatrice64
  22 juillet 2011
Situé dans un petit village des Pyrénées catalanes où coule le Pamano, courant de la fin de la guerre d'Espagne à 2002, pivotant autour du personnage autoritaire d'Elisenda Vilabru, femme entêtée, dure, inflexible, souvent odieuse, "Les Voix du Pamano", du Catalan Jaume Cabré est un roman absolument fascinant.
Autant par la force romanesque de son histoire, mêlant haine et amour, vengeance et devoir de mémoire, phalangistes et maquisards, par le rendu saisissant de la férocité de la guerre civile, que par l'inventivité de la narration (le lecteur fait des bons de 60 ans en arrière dans le même paragraphe, voire le même dialogue, comme pour mieux saisir l'inextricable lien entre passé et présent et la volonté hors du commun de se souvenir et de se venger d'Elisenda). Si les 50 premières pages sont à ce titre assez déroutantes (mais jamais au point d'abandonner le livre, parce qu'au bout de quelques lignes on sent déjà qu'on tient là quelque chose de rare, et que l'on est pris très vite dans ce flux pénétrant), les 650 restantes se lisent avec un plaisir sans faille. Il est absolument impossible de résumer le livre, tant la construction en est complexe, et tant la découverte est partie intégrante du plaisir de lecture.
Amateurs d'intrigues solides et d'écriture originale et surprenante, ouvrez-le sans hésiter : tendez l'oreille attentivement, plongez dans cette atmosphère éminemment poétique, écoutez ce que murmurent les voix du Pamano. C'est passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
djathi
  28 mai 2016

L histoire se déroule dans un village des Pyrénées catalanes et s'étend sur plusieurs décennies : Entre 1944 et 2002 !
Et pendant plus de 700 pages , Jaumé Cabré va réveiller L Histoire à travers une poignée de personnages manipulés par le destin et ses facéties et mettre en lumière les conséquences tragiques des choix personnels ou collectifs dans le contexte politique d'une Espagne traumatisée par la guerre civile .
Ce qui pourrait être qu'une simple saga familiale , devient à travers la plume virtuose de Jaume Cabré , un texte qui explose en ramifications multiples pour aboutir à un portrait sans aménité de ce que fut l'Espagne franquiste et des conséquences douloureuses au sein du petit peuple !
Certes , au début durant presque une centaine de pages , ila fallu que je m'accroche : Jaume Cabré fait partie de ces écrivains "qui se méritent" demandant au lecteur une capacité d'adaptation à un style d'écriture audacieux , libéré des contraintes du temps : le petit lecteur se trouve face à un schéma narratif ressemblant à une mosaique et acceptera de reconstruire les éléments pour suivre les différents fils de l'histoire .

Dès lors ,la partie est gagnée, et les clés et autres procédés stylistiques de Jaume Cabré s'ouvriront pour nous entrainer dans cette explosion de fils narratifs laissant au lecteur l'initiative de remettre l'ordre nécessaire dans cette "rigoureuse anarchie"!

Jaume Cabré est un joueur , il s'amuse malicieusement avec une virtuosité qui relève du génie : excellant dans l'art du dialogue , il enchevêtre allègrement les répliques dans un même dialogue sautant d'une époque à l'autre ...avec , en arrière-fond , comme une sorte de" voix off" , toutes les arrières pensées des protagonistes , ce qui apporte au roman une profondeur intimiste exceptionnelle .

Poéte , conteur , magicien des mots , Jaume Cabré donne chair à des personnages de type tragédien et dans sa liberté d'écriture il a su créer un équilibre remarquable en apportant à son récit qui réveille les blessures issues de l'HISTOIRE , un regard profond et grave, mais toujours allégé par une plume qui sait se laisser aller à l'humour et la dérision ( certains passages : "voilà qu'elle se fait épousseter la brèche par un skieur" qui pourraient être franchement triviaux mais portés par l'ensemble sont franchement jubilatoires !)
Une première lecture ressemble à un débroussaillage : il est d'ores et déjà prévu une relecture afin de pouvoir apprécier plus finement l'architecture de cette oeuvre monumentale et ainsi de découvrir ce que je n'ai pas saisi pleinement ! Cet exemplaire étant un emprunt à la médiathèque , je n'ai pas pu souligner et annoter comme j'ai l'habitude de le faire et ma lecture en a souffert (je vais donc en faire l'acquisition très rapidement ) .
Au delà de l'histoire , JAUME CABRE interpelle le lecteur dans sa propre humanité , ses choix , son implication dans la vie ....On en ressort plus fort pour vivre en lumière .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Emma-saru
  25 avril 2010
Ignoré par la critique, ce livre est un joyau tant pour son style, sa construction (véritablement virtuose) que pour son histoire ou plus précisément ses histoires enchevêtrées qui brossent une incroyable fresque historique d'un petit village de Catalogne aux prises avec le régime franquiste. Passées les premières pages un peu ardues car foisonnantes de noms, on ne peux plus le refermer. Un des plus beaux livres que j'ai lus dernièrement.
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   08 février 2016
Les flocons lui parurent autant d’étoiles qui tombaient, lasses de se maintenir inutilement dans le ciel, déçues de penser que leur lumière mettait des siècles à parvenir à la prunelle des yeux des personnes aimées.
Commenter  J’apprécie          70
missmolko1missmolko1   08 février 2016
C’est que moi, la jeunesse m’est tombée dessus quand j’étais trop jeune.
Commenter  J’apprécie          200
nad1225nad1225   06 février 2015
Lorsqu'elle entre dans les details , l'histoire, elle prend son envol épique. Moi, je vis de l'intérieur et de très près l'Histoire qui me concerne, je ne peux m'empêcher de percevoir ces détails.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jaume Cabré (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jaume Cabré
Vidéo de Jaume Cabré
autres livres classés : littérature espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1062 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
. .