AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330009461
Éditeur : Actes Sud (05/09/2012)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 221 notes)
Résumé :
Le jour des obsèques du grand-père, la famille est en train d'attendre le prêtre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, lorsqu'une petite dame énergique, portant un foulard rouge, s'approche du cercueil, pose un baiser d'adieu sur le front du défunt et, en souriant malicieusement en direction de l'assis-tance, actionne une vieille sonnette de vélo. Dans les premières rangées, on chuchote. Est-ce vraiment cette Louise ? Elle a donc osé ?

Léon et Louis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (77) Voir plus Ajouter une critique
Ellane92
  30 juin 2015
C'est aujourd'hui l'enterrement de Léon, le patriarche de la famille le Gall. Juste avant la cérémonie, une vieille dame, très parisienne, entre, embrasse le mort, et met dans le cercueil quelques babioles, symboles des souvenirs partagés. Il s'agit de Louise.
Louise et Léon se sont connus en 1917, alors que Léon venait de quitter ses parents et d'arrêter l'école pour se mettre au service de la France en travaillant dans la gare ferroviaire d'une petite commune où la belle et indépendante Louise officiait en tant que secrétaire du maire. Ils se tournent autour, s'apprécient, parlent, se charment, et décident de passer un weekend en tout bien tout honneur sur une petite plage du Tréport. Au retour, un bombardement allemand les sépare, et Louise disparait de la vie de Léon.

J'ai beaucoup aimé la première partie de la vie de Léon et Louise, jusqu'à leurs retrouvailles incroyables dans le métro parisien. La rencontre et l'attente sont superbement décrites par Alex Capus, les dialogues sont amusants, et les personnages du village sont bien croqués. Je me suis plus ennuyée sur le reste de l'histoire. La description de la vie sous l'occupation est intéressante, mais pas suffisamment exploitée à mon gout, et la vie de Louise en Afrique, perchée sur ses lingots d'or, m'a paru assez peu crédible. de même, si le personnage d'Yvonne est bien détaillé, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur la façon dont les enfants envisageaient la vie de leur père. Alex Capus raconte l'histoire de son grand-père avec une écriture sympathique, qui sait faire naitre le sourire et l'émotion de son lecteur, sans jugement de sa part. Et c'est au final un peu dommage, il manque du sentiment, de la passion, un brin de folie dans la vie bien compartimentée de Léon. Mais ce n'est que mon avis !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Cricri124
  09 août 2017
16 avril 1986, "Assis à l'intérieur de Notre-Dame, nous attendions le prêtre. Par la rosace, la lumière irisée du soleil éclairait le cercueil ouvert."
Ainsi tout commence (ou tout finit... question de point de vue). A l'intérieur du cercueil repose Léon, le grand père du narrateur. le recueillement de la famille est cependant troublé par une inconnue venue rendre un dernier hommage à Léon. "Ces petits pas énergiques et ces talons durs qui sonnaient sur les dalles comme des mains qu'on claque." Ils croient reconnaitre en elle Melle Janvier. Quel scandale, comment ose-t elle ? Mais est-ce bien elle ? le petit fils raconte alors sa famille... Il raconte surtout son grand père. Il raconte la rencontre de Léon et Melle Janvier...Louise de son prénom. A l'époque, ils n'avaient pas 18 ans. C'était la fin de la première guerre mondiale. C'est leur histoire, l'histoire d'un amour naissant, un charmant bouton de fleur, gelé par un bombardement, un amour contrarié qui traverse pourtant le temps et les guerres ... à l'image du printemps qui ne cesse de s'éveiller après un long hiver.
Une première partie captivante, puis vient le temps des retrouvailles, 10 ans plus tard, et là, mon intérêt a commencé à s'émousser. C'est devenu plus superficiel, moins crédible à mon sens, un peu comme une carte postale... c'est joli mais ca manque de relief. Cela n'en demeure pas moins un récit agréable à lire, écrit avec simplicité et sincérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
domisylzen
  17 mars 2016
Léon et Louise, le titre n'est pas vraiment accrocheur. La photo de couverture non plus d'ailleurs.
Pourtant cette histoire d'amour fait du bien, surtout pour ceux qui la lise, car pour tous les protagonistes, cela a dû être une source de pas mal de frustration et de traumatismes en tout genre. Etre amoureux et ne pouvoir partager la vie de celui ou celle que l'on aime doit rendre terriblement triste et malheureux.
Léon croise le chemin de Louise une première fois à la fin de la première guerre mondiale. Ils sont jeunes tous les deux, un voyage à vélo au Tréport scellera leur amour. Sur le chemin du retour un bombardement les séparera. Chacun croit l'autre mort. Léon se mariera, aura des enfants. Dix ans plus tard, ils se rencontreront de nouveau, pour une escapade. Mais ils en resteront là, fidèle à leurs engagements.
Une très belle histoire d'amour avec des gens simples, ce livre fourmille de détails, notamment pendant l'occupation allemande lors de la deuxième guerre mondiale. Une écriture passionnante qui vous transporte, vous fait rêver et vous fait découvrir mille choses de la vie quotidienne sur cette France de 1917 à l'après deuxième guerre mondiale. Un livre à l'image de l'héroïne, Louise, titillant et pétillant, ou on ne sombre jamais dans le mélo.
Et lorsque vous arrivez à la dernière page ou est inscrit " FIN", vous reprenez le début pour lire le passage sur l'enterrement de Léon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
tynn
  25 mai 2014
Léon et Louise ont eu un coup de foudre à vingt ans.
Leur vie aurait pu être une belle et simple histoire d'amour mais le destin en a décidé autrement. Séparés par la guerre, perdus de vue, retrouvés par hasard, leur vie ne sera jamais commune, juste faite de rencontres et de nouvelles improbables, mais toujours guidée par ce premier sentiment si fort d'appartenance mutuelle.
Ce livre n'est pas une bluette. Il n'est pas non plus dramatique.
Il ne tire des larmes à personne. Il est juste tristement banal car la vie est bien souvent banale et faite d'occasions ratées. On en suit le cours imposé, sans vouloir forcer le destin, par honnêteté, par respect, par fidélité.
Léon est un homme droit, sans fantaisie, sans passion. Son role d'époux et de père est inébranlable, son devoir est une chose évidente, comme son sérieux et son engagement dans son métier routinier à la Police judiciaire de Paris. Ses révoltes ou résistances sont minuscules et silencieuses.
Son épouse dit de lui: " il est increvable, inoxydable et facile d'entretien...comme un engin agricole."
Louise n'est pas une briseuse de ménage, elle s'efface, se fait discrète des années durant.
C'est également l'époque qui veut cela, passant de la fin de la première guerre et traversant les événements du 20ème siècle. Une fidélité de quatre décennies, jusqu'à la mort de Léon, père et grand père (magnifique premier chapitre, à la fantaisie élégante).
Un livre attachant, au ton parfois décalé, à la narration insolite et aimablement humoristique.
Quarante ans d'amour à distance ou discret.. Que cache parfois le coeur des hommes!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
zabeth55
  23 février 2015
A l'enterrement du grand-père de l'auteur, une femme inconnue entre dans l'église, embrasse le défunt et fait tinter une sonnette de vélo.
Des questions se posent parmi les membres de la famille.
Serait-ce la fameuse Louise, le grand amour du grand-père ?
A partir des lettres retrouvées de la fameuse Louise, Alex Capus reconstitue la vie de son grand-père.
Pas très emballée au début, j'ai vite trouvé de l'intérêt à la vie de Louis.
Du jeune garçon résolu de 16 ans à l'homme mur, à travers sa vie, on participe aux deux guerres. Léon est un homme droit et bon. Séparé de Louise pendant la première guerre, il se mariera, aura quatre enfants, mais il restera toute sa vie fidèle à cet amour de jeunesse, sans jamais faire souffrir son épouse.
C'est une belle description d'une famille, d'un amour secret, des troubles des guerres.
L'écriture est simple, sincère et très agréable.
Commenter  J’apprécie          293
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Ellane92Ellane92   30 juin 2015
A cette époque, Léon se sentait à l'écart du monde, reclus dans ses pensées, et c'était toujours pour lui une énigme que de voir tous les autres hommes avaler goulûment leur soupe et faire montre d'ambition dans des métiers absurdes, raconter des blagues idiotes et courtiser des fausses blondes sans se sentir à l'écart du monde ou reclus. Et puis son fils Michel avait vu le jour et, aussitôt, il lui avait fait bruyamment comprendre que dans la vie, il va de soi qu'il faut manger à sa faim, ce pourquoi une certaine d'ambition dans des métiers absurdes n'est pas a priori dépourvue de sens, et que cet effort est plus facilement supportable si on raconte de temps à autres des blagues idiotes et si on courtise de fausses blondes ; qui plus est, la paternité entraîna tant de devoirs domestiques que Léon n'eut tout bonnement plus le loisir de se sentir à l'écart du monde ni reclus dans ses pensées ; c'est pourquoi, assez vite, un nombre considérable de ses interrogations philosophiques se firent sensiblement moins pressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
litolfflitolff   17 décembre 2012
D'ailleurs, il est étonnant de constater combien il est facile de vivre dix ou vingt ans dans Paris au milieu de quatre millions d'habitants sans rencontrer personne d'autre que le vendeur des quatre-saisons au coin de la rue et le cordonnier qui te cloue deux fois l'an des talons neufs à tes chaussures.
Commenter  J’apprécie          290
Ellane92Ellane92   19 octobre 2015
Je vis bien, tu ne me manques pas, comprends-tu ? Tu es seulement un de ces points vides parmi tant d'autres, de ces blancs que je transporte à travers ma vie ; après tout, je ne suis pas devenue pilote de course automobile ni ballerine, je ne dessine pas et je ne chante pas aussi bien que je le désirais, et je ne lirai jamais Tchekhov en russe. Il y a belle lurette que j'ai cessé de trouver dramatique que tous les rêves ne se réalisent pas dans la vraie vie ; ça pourrait vite devenir un peu trop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Ellane92Ellane92   16 octobre 2015
Il avait acquis une certaine expérience de la vie et il savait, au bout de cinq années de mariage, que l'âme d'une femme est mystérieusement reliée au déplacement des constellations, au mouvement des marées et aux cycles de son corps de femme, peut-être bien aussi aux coulées souterraines de lave, aux trajectoires des oiseaux migrateurs et aux horaires de chemins de fer français, ou même, qui sait, aux quotas d'exploitation des champs de pétrole au Bakou, aux fréquences cardiaques des colibris des rives de l'Amazonie et au chant des cachalots sous la banquise de l'Antarctique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
litolfflitolff   14 décembre 2012
Créé avec de nobles motivations comme organisation d'assistance aux débris humains de la Première Guerre mondiale, le service des Étrangers s'était transformé au fil des ans, apparemment tout seul et sans intervention extérieure, en une espèce de monstre qui, au coeur de la police judiciaire, se nourrissait du sang de ceux qu'il était censé protéger et dont le but suprême était de tout savoir à tout moment sur quiconque n'était pas franco-français de pure souche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Alex Capus (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Capus
Payot - Marque Page - Alex Capus - Voyageur sous les étoiles
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3446 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..