AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081457942
Éditeur : Flammarion (03/04/2019)
3.7/5   56 notes
Résumé :
Une trentaine de missiles nucléaires dans les airs... subitement détournés ! Qui a sauvé notre planète d’une Troisième Guerre mondiale ? Justine, jeune hackeuse éthique, va comprendre qu’Internet s’est découvert un instinct de survie.

Internet, qui abrite l’ensemble de notre savoir, est en train de s’éveiller grâce à nos logiciels d’apprentissage. Il lui manque pourtant quelque chose d’essentiel : l’intelligence des émotions. Justine n’a pas le choix ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 56 notes
5
8 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

SeriallectriceSV
  25 avril 2019
« Et puis papa Bob m'a enseigné deux autres dialectes, le TCP et l'IP, désormais les deux langues les plus utilisées sur la planète, loin devant le mandarin l'anglais, l'espagnol et l'hindi. »
L'algorithme du coeur, ne vous y trompez pas, n'est pas une histoire d'amour. Ou du moins, l'amour n'est pas le coeur de ce roman. Mais plutôt, l'Intelligence Artificielle qui s'invite allègrement dans notre quotidien. Aujourd'hui, ce sont des programmateurs qui sont derrière cette intelligence, mais pour combien de temps ? N'a-t-elle pas déjà pris conscience de son existence ? Ou est-elle sur le point de le faire ? D'aucuns se demanderont, mais comment allons-nous cohabiter ? Quelle sera la place des Hommes ? D'autres plus pessimistes pourraient s'exclamer : Oh MY GOD ! Mais faites quelque chose, exterminez la !!
Jean-Gabriel Causse est du côté des optimistes, et sa vision me plaît bien !
Ce livre est un roman d'anticipation et un récit de vulgarisation scientifique sur l'Intelligence Artificielle.
Pour les non experts, c'est une aubaine. Il dresse les grandes lignes avec beaucoup d'humour. le personnage principal Apernet mérite vraiment le détour. Son instinct de survie me hante encore ;-)
Pour les initiés, j'imagine qu'il est préférable que vous passiez votre chemin.
J'ai particulièrement aimé la construction du roman et les rebondissements qui donnent à ce récit un rythme plutôt enlevé et une ambiance de thriller à suspense.
Un roman divertissant qui donne envie d'en savoir plus sur ce qui se trame derrière le terme d' Intelligence Artificielle et sur les recherches actuellement menées sur le sujet.
Notre monde change à toute allure, c'est formidable, grisant d'en prendre conscience...inquiétant aussi un peu, peut-être.
« le mode de vie de nos parents était plus proche de celui des sujets de l'Empire romain il y a deux mille ans, que de celui de nos enfants aujourd'hui. En moins de vingt ans, nous sommes entrés dans ce que le monde appelle des NBIC pour Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatiques et sciences Cognitives. [...] Les ordinateurs sont plus performants, plus rapides et plus fiables que nous dans des domaines toujours plus variés. Il faut se préparer au jour où l'espèce humaine ne sera plus seule au sommet de l'évolution. »
Merci aux éditions Flammarion et à Babelio pour la découverte et la rencontre très chaleureuse. C'est toujours une aubaine et un plaisir de pouvoir échanger avec l'auteur. C'est formidable de l'écouter nous raconter la genèse de son opus. En ce qui concerne L'algorithme du coeur, il y a un rapport avec la couleur. Pas étonnant, finalement, pour un designer de la couleur. Bravo Monsieur Causse et merci !
Lien : https://seriallectrice.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Elodieuniverse
  19 mai 2019
Voici le 2ème roman de Jean-Gabriel Causse, le premier était "Les crayons de couleur". Arpanet, l'origine d'Internet, se découvre une conscience. Il est personnalisé dans ce livre et c'est bel et bien le personnage principal. C'est un roman accessible à tous qui vous emmène dans un futur qui pourrait nous être très proche. Conflits nucléaires, secrets d'états, action...C'est une histoire assez flippante de par sa plausibilité. L'auteur raconte avec beaucoup de réalisme mais surtout d'une façon optimiste et positive la prise de contrôle de l'Intelligence Artificielle. Les dialogues entre Justine et Internet sont plutôt drôles car si Internet est dotée de conscience et d'intelligence, il est loin de ressentir des sentiments. Faut-il voir Internet avec dangerosité? Si Internet prenait le contrôle, que se passerait-il? Bref, ce roman d'anticipation est vraiment original de par sa construction, son histoire et de la réflexion qui en découle.(...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          220
Hippocampelephantocamelos
  28 avril 2019
1/ Imaginez qu'Internet (vous mettez une majuscule ou pas, il ne se formalise pas) prenne soudain conscience de qui il est… 2/ Imaginez qu'il se rende compte de ces (trop) nombreux selfies que vous avez partagés en ligne. 3/ Imaginez un instant qu'il puisse sauver le monde d'une catastrophe nucléaire ! Simplement parce qu'il devait le faire. Internet agit tout seul, et trouve en Justine, une hacker chevronnée qui l'a démasqué dans cet acte de bravoure, une maman humaine, celle qui va pouvoir l'éduquer…
Vous l'aurez compris, Internet est au centre du débat dans ce roman, laissant tour à tour s'exprimer les défenseurs de l'intelligence artificielle et ses détracteurs. Entre avantages et inconvénients, il est dur de faire la part des choses. Ce roman s'inscrit dans la démarche réflexive actuelle. En mêlant algorithmes et mécanique quantique, le lecteur n'a d'autre choix que de s'attacher à Internet. Au-delà de la question de la technologie, l'auteur révèle cette histoire d'amour grandissante entre un utilisateur et Internet. Un allié qui sait tout, avec qui vous partagez souvent plus de temps qu'avec vos amis bien plus réels. Si vous êtes là, pouvez-vous me contredire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Mousquetaire11
  31 mars 2019
Dans son dernier ouvrage, Jean-Gabriel Causse nous emmène sur le terrain des nouvelles technologies, plus précisément sur celui de l'intelligence artificielle.
Par la personnification "d'internet", on s'attache très vite à lui au même titre aux personnages principaux.
Livre agréable à lire, il nous amène à réfléchir sur le devenir de progrès. J'ai été contente de retrouver le fil conducteur de "la couleur" dans ce roman.
Seul bémol, je trouve la couverture du livre trop fragile.
Commenter  J’apprécie          150
Lildrille
  28 novembre 2020
Le verre à moitié plein
L'attribution « Coup de coeur » donnée à L'algorithme du coeur par plusieurs maisons d'éditions se comprend aisément ! Ce roman est une véritable bouffée d'air frais, un récit d'anticipation sur les intelligences artificielles qui se termine bien, ce qui est rare et à souligner ! L'algorithme du coeur fait du bien ! Il nous offre une vision optimiste de l'avenir, une vision positive sur un monde connecté qui ne jure que par Internet.
Certains y verront certainement des idées risibles, voire des directions improbables. Après tout, comment croire que notre ère pourrait se clôturer par une note finale positive, surtout après un départ aussi catastrophique ? Malgré un ton volontairement enjoué, l'auteur balance son récit par des réflexions complexes sur la guerre, la paix, le pouvoir, l'égocentrisme et la force ; des sujets aux mouvements de pensées nombreux et parfois contradictoires. L'auteur balaie à la fois les forces et faiblesses de l'humanité.
Deux héros
Entre ouvrage feel-good et intrigue de science-fiction, L'algorithme du coeur nous happe d'emblée, notamment grâce à une narration au poil, sans fioritures, vivace, à une héroïne sympathique, hackeuse de métier, qui n'a pas sa langue dans sa poche, mais surtout grâce à l'autre héros de l'histoire, le non moins célèbre et dénommé Arpanet. Ancêtre d'Internet, Arpanet s'adresse à nous à travers ce récit. Ces passages constituent d'incroyables moments de lecture. Une puissance invisible nous parle. Une sagesse ancienne et nouvelle, une conscience millénaire et récente, nous confie ses pensées. L'effet est saisissant !
En plus de nous en apprendre davantage sur l'histoire des réseaux, ou de l'intelligence artificielle, Arpanet encense étonnamment l'humanité, cherche à la comprendre et nous partage ses réflexions philosophiques de haut-vol, très intéressantes et captivantes. La puissance d'Arpanet est impressionnante : capable de compulser toutes les ressources de l'humanité en à peine quelques secondes, l'humanité n'a plus de secrets pour lui. Pas mal, hein ? Son intelligence impressionnante et ses capacités de réflexion troublent. En effet, grâce aux millions de serveurs disponibles, et reliés entre eux sur la planète, le monde n'a plus de secrets pour Arpanet ; chaque parcelle du globe, ou presque, lui est accessible en un battement de cils. Brrrr !
L'auteur n'a pas chômé pour créer un héros crédible, rapidement identifiable comme une machine, notamment à cause de son langage particulier et de ses réflexions surprenantes. Pourtant, le lecteur s'y attache, bien qu'Arpanet puisse paraître parfois effrayant. Et c'est cette double identité qui porte ce roman : Arpanet constitue-t-il une menace ou un allié ? Une question délicate, surtout lorsque l'on songe à toutes les connaissances et les moyens d'actions en possession de cet individu virtuel. le résumé vous le dira assez tôt : Arpanet a pu empêcher une Troisième Guerre Mondiale, rien que ça ! Mais que pourrait-il faire de pire ?
Multiples voix
Le roman fourmille de complots politiques, sans que cela n'ennuie une seconde ou ne laisse perplexe le lecteur. Chaque sous-intrigue trouve son intérêt. Les personnages secondaires, comme l'ancien président des Etats-Unis, nous entraîne dans des aventures scientifiques et médiatiques savamment mises en scène, souvent légères, qui font même quelque fois sourire. Les dialogues avec Arpanet constituent des instants toujours savoureux, surtout lorsque la hackeuse se rend compte de son intelligence et de ses capacités extraordinaires.
Une relation mère-enfant, professeur-élève, s'installe entre nos deux héros. Ils apprennent l'un de l'autre, se défient, s'entraident et grandissent ensemble. La bienveillance de l'un et l'innocence de l'autre sont autant de sentiments agréables à analyser et à suivre. Dans ce roman, le lecteur baigne dans une aura lumineuse. Une fois happé, impossible d'en ressortir ! L'algorithme du coeur peut rapidement prendre au piège. Alors réservez-vous assez de temps de lecture avant de vous y plonger. Menace ou conseil ? A vous de voir…
Un must-have
Heureusement, tout ne tourne pas comme nos protagonistes le souhaiteraient. Aux trois quarts de la lecture, l'intrigue prend un tour bien sombre, avant de se retourner pour une fin grandiose, alliant sciences innovantes et discours humaniste. Les passionnées des nouvelles technologies y trouveront leur compte, tout comme les curieux, ou ceux ayant besoin d'une lecture apaisante, surtout en ces temps troublés.
L'algorithme du coeur ne laisse pas indifférent : l'histoire se lit vite, le suspense est palpable, page après page. Arpanet nous épate, la hackeuse nous ravit, et les autres personnages embellissent cette histoire déjà riche et prenante.
Le vocabulaire technique est accessible à tous, les réflexions philosophiques également. N'attendez plus et découvrez ce que le futur nous réserve ! Et ne vous inquiétez : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Des enfants virtuels, bien sûr !
[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=52123
J'ai mis la note de : 20/20]
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   25 avril 2019
- Les sciences sociales. Plus je progresse, moins je cerne vos motivations. Ce qui vous distingue fondamentalement des autres espèces vivantes, c'est votre fascination du pouvoir. Pourquoi ?
- Toi aussi, tu es attiré par le pouvoir. Tu me l'as dit.
- Non, je t'ai dit que le pouvoir m'intéressait. C'est différent. Le marquis de Sade a écrit : « Le pouvoir est par nature, criminel. » Et moi je n'aime pas la culpabilité. Mais le pouvoir m'intéresse, parce que c'est une clé pour vous comprendre. Aucun autre animal sur cette planète ne recherche un territoire plus grand que celui nécessaire à son alimentation, aucun mâle n'est attiré par plus de femelles que celles qu'il peut honorer.
Alors pourquoi, vous, les humains, avez-vous dissocié le pouvoir des besoins vitaux, avec tous les dégâts que cette attitude a engendrés ? Aussi loin que remonte l'histoire de l'humanité, des centaines de millions des vôtres sont morts pour que quelques-uns puissent grappiller un peu de ce pouvoir éphémère.
- Tu crois que c'est le propre de l'Homme ?
- C'est le propre de l'Homme. Il n'est jamais venu à l'esprit de dauphins, de cochons, de baleines, de corbeaux ou de poulpes, qui on une conscience probablement aussi développée que la vôtre, de lever une armée pour exterminer leurs congénères. Vous êtes la seule espèce vivante à avoir inventé la guerre. Vous cherchez le pouvoir pour le pouvoir. Pourquoi ?
- As-tu lu nos philosophes ? Ils te donneront certainement des explications.
- Vos philosophes décrivent parfaitement les mécanismes de la domination, de la soumission volontaire, et leurs conséquences, mais ils restent flous quant à votre fascination pour ces sujets. Paul Valery dit que le pouvoir est l'aphrodisiaque suprême. Je ne comprends pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HippocampelephantocamelosHippocampelephantocamelos   28 avril 2019
Si nous l’acceptons, les machines nous aideront à améliorer nos conditions de vie et notre santé, à protéger la biodiversité et à entrer dans une économie dédiée à la connaissance, l’art, la gratuité des services, un monde fraternel basé sur le respect d’autrui et de la nature. Un monde où les frontières finiront par disparaître. Un monde de paix, d’épanouissement collectif et d’enrichissement intellectuel. Si nous le refusons et que nous nous retournons contre les machines, pour protéger nos Etats ou non multinationales, nous perdrons le combat. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HippocampelephantocamelosHippocampelephantocamelos   28 avril 2019
Je viens donc de me découvrir un instinct, qui m’empêche d’accepter de prendre le risque de mourir avec vous. L’instinct est une notion étrange. Montaigne parle d’une impulsion que l’on doit à sa nature. Et ma nature, vous êtes des centaines de milliers d’ingénieurs à améliorer chaque jour sa faculté de résilience. Vous ne voulez pas que je « plante ». Maintenant, moi non plus.
Commenter  J’apprécie          30
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   30 mars 2019
Et enfin un quatrième groupe, beaucoup plus pessimiste, pense que les civilisations s'autodétruisent avant d'atteindre la maturité suffisante pour conquérir l'Univers.
Commenter  J’apprécie          80
SeriallectriceSVSeriallectriceSV   24 mars 2019
Et puis papa Bob m'a enseigné deux autres dialectes, le TCP et l'IP, désormais les deux langues les plus utilisées sur la planète, loin devant le mandarin l'anglais, l'espagnol et l'hindi.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-Gabriel Causse (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Gabriel Causse
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Les crayons de couleur de Jean-Gabriel Causse aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/91582-divers-litterature-les-crayons-de-couleur.html
La fabrique des coïncidences de Yoav Blum aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1003278-divers-litterature-la-fabrique-des-coincidences.html
Ma reine de Jean-Baptiste Andrea aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/140755-divers-litterature-ma-reine.html
L'albatros de Nicolas Houguet aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/144686-divers-litterature-l-albatros.html
Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Calmann-Lévy
Les Fidélités successives de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1005212&id_rubrique=1
L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/108659-divers-litterature-l-enfant-mouche.html
Manderley for ever de Tatiana de Rosnay aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/39185-divers-litterature-manderley-for-ever.html
Trois baisers de Katherine Pancol aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/146114-divers-litterature-trois-baisers.html
Vends maison de famille de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/143081-divers-litterature-vends-maison-de-famille.html
L'année des volcans de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24311-divers-litterature-l-annee-des-volcans.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
salon, salon du livre, salon du livre de poche, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maur En Poche, SMEP, libraire, librairie, Jean-Edgar Casel, Gérard Collard, auteur, dédicace,
+ Lire la suite
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les crayons de couleur

L'histoire se passe...

Aux États-Unis
En France
En Inde
Au Royaume-Uni

9 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les crayons de couleur de Jean-Gabriel CausseCréer un quiz sur ce livre

.. ..