AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253004059
384 pages
Le Livre de Poche (01/05/1973)
4.34/5   1422 notes
Résumé :
Prologue
Première partie
Philippe Portes-closes
I La reine blanche
II Un cardinal qui ne croyait pas à l'enfer
III Les portes de Lyon
IV "Séchons nos larmes"
V Les portes du Conclave
VI De Neauphle à Saint-Marcel
VII Les portes du Palais
VIII Les visites du comte de Poitiers
IX L'enfant du vendredi
X L'Assemblée des trois dynasties
XI Les fiancés jouent à chat perché
D... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 1422 notes
5
44 avis
4
19 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

tiptop92
  12 octobre 2021
Maurice Druon - Les Rois maudits, tome 4 : La Loi des Mâles - 1957 : C'était le temps où le royaume de France s'en remettait au hasard des filiations plus ou moins malheureuses pour sa gouvernance. Philippe le Bel avait été un roi dominateur et intransigeant qui avait étouffé son héritier direct au point d'en faire un homme médiocre et craintif. Pourtant c'est bien ce Louis dit le Hutin qui avait été roi à sa mort profitant de son droit d'ainesse alors que son cadet Philippe avait toute les qualités pour faire un bon monarque. Louis X étant mort d'après l'histoire officielle sans héritier mâle (L'auteur nous explique que le bébé décédé juste après son baptême n'était pas l'enfant Royal mais le fils d'une jeune nourrice qui lui avait été substitué), l'ancienne loi franque dite salique allait s'appliquer pour rejeter les femmes les plus proches de sa succession au bénéfice du frère tant souhaité par l'ensemble des sujets du royaume. La France ne pouvait que se réjouir car c'est bien ce fils prodigue qui allait recevoir la couronne. Mais cette loi salique si judicieusement redécouverte allait vite devenir un vecteur de trouble dans un pays lardé de problèmes d'héritage. En effet comment refuser au plus simple ce qui était valable pour le roi ? Chez les barons même certains comme Robert d'Artois qu'on retrouvait ici dans sa quête inexorable d'un duché dont il se disait spolié dès sa plus tendre enfance par sa tante Mahaut tentait de tirer parti de cette nouvelle disposition juridique. Mais cette mesure comme toutes celles qui engageaient leur lot d'injustices restait une exception applicable uniquement dans les plus hautes sphères du pouvoir. Avec un nouveau pape favorable à la France les intrigues de cours officialisaient le transfert du droit divin entre cette fratrie incapable de donner un enfant masculin à la prospérité. La malédiction de Jacques de Moslay le grand maître des templiers courait toujours sur cette famille de monarques déchirée par le sort et par les désastres d'une consanguinité qui s'étalait sur plusieurs générations. L'héritage de Philippe le Bel se dilapidait surement dans les veines asséchées de sa descendance. le roman passait très vite sur le règne trop court de Philippe V. Celui-ci retrouvait sa femme après plusieurs années d'enfermement dans des geôles froides et humides pour avoir tenu la chandelle aux deux autres princesses royales et à leurs amants dans le scandale sexuel qui marquait le début de la saga. La grande histoire soufflait comme une tempête qui balayait les destins des communs trop vulgaires pour compter quand les intérêts des grands étaient en jeu. Ainsi les Bouvines, Béatrice d'Hirson, Spinello Tolomei ou Guccio Baglioni malgré leur importance dans le récit n'étaient que des ombres furtives qui sans leur apparition dans ces pages auraient disparu depuis longtemps dans les souvenirs de tous comme la majorité de l'humanité sur la terre. Ce quatrième volume se détachait particulièrement du reste de l'oeuvre comme la charnière ou la transition vers une seconde partie du récit bien moins centré sur la politique et les complots. Indiscutablement "La loi des mâles" liquidait les dernières attaches de Philippe le Bel avec l'oeuvre de Maurice Druon, un roi de fer à la progéniture si fragile qu'elle perdra en très peu de temps sa primauté au profit des Valois... implacable
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          14319
Gwen21
  25 mars 2014
Louis X dit le Hutin, roi de France, aura régné seulement dix-huit mois, personne ne vous en voudra donc de ne plus vous souvenir de son règne… C'est ici que Druon intervient !
Fils de Philippe le Bel, le « roi de Fer » qui a condamné au bûcher les Templiers après un interminable procès de sept ans, c'est d'abord sur sa royale et frêle personne que semble peser la malédiction proférée par leur Grand Maître Jacques de Molay à travers les flammes de son lieu de supplice qui prophétisait le déclin rapide des Capétiens.
Louis X aurait été victime d'un empoisonnement (ce qui retire à la Brinvilliers toute prétention à l'innovation !) et meurt, laissant esseulée sa jeune reine, Clémence de Hongrie, enceinte de son héritier. Cette jeune et innocente colombe se serait bien passée d'un tel destin ! Cependant, feu son époux a des frères et notamment un cadet, Philippe de Poitiers, qui fut lui aussi humilié par son épouse Jeanne de Bourgogne dans l'affaire des « reines adultères », bien que, semble-t-il, dans une moindre mesure. Philippe de Poitiers est un prince aussi fin et intelligent que son aîné était veule et vain et il ne lui déplairait pas d'assumer la charge royale. Mais deux détails le gênent dans son désir d'accéder au trône, deux "cailloux dans son soulier" qui, tout enfant qu'ils sont, ne sont guère en mesure de constituer de sérieux barrages à son ambition : Jeanne de Navarre, la fille de Louis le Hutin et de Marguerite de Bourgogne, la reine « étranglée », et sur qui pèse l'ombre de la bâtardise et l'enfant à naître (fille ou garçon ?) présentement niché au chaud dans le sein de la reine Clémence.
***ALERTE SPOILER***
Le quatrième tome de l'épopée des « Rois maudits » présente un intérêt majeur non seulement pour le lecteur qui suit les aventures de Guccio et les intrigues de la Cour depuis leur commencement mais également pour le lecteur qui s'intéresse plus généralement à l'histoire de France car c'est dans ce tome que va être expliqué le pourquoi du comment de la fameuse « loi salique » qui tend à établir la « loi des mâles » et à écarter les femmes de la succession du trône de France et ce, à jamais. Philippe de Poitiers, devenu Philippe V, usera donc de cette « arme juridique » bricolée pour servir ses projets mais, ironie du sort, cette même arme lui reviendra en pleine figure tel un boomerang quand sonnera l'heure de sa propre succession mais là, c'est une autre histoire et un autre tome…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
bidule62
  09 janvier 2022
Je continue ma découverte de cette magnifique série que sont "les Rois maudits".
Le précédent tome s'achevait avec la mort de Louis X, l'aîné de Philippe le Bel. "La loi des mâles" est un tome charnière, tel que je les adore. En effet se pose la question de la succession. Louis est mort certes, mais il a une fille Jeanne de Navarre (mais est-ce sa fille ou celle de l'amant de sa femme ?), et sa seconde épouse est enceinte. Son frère et son oncle de Valois sont là aussi à tourner autour du trône laissé vacant.... Qui va succéder au roi empoisonné ?
En parallèle Robert d'Artois complote contre sa tante et mobilise ses troupes. Et puis il faut toujours un Pape.....
.
Un tome encore plus passionnant que les précédents. On multiplie les manipulations, les trahisons, le tout mâtiné d'expressions moyenâgeuses, de tournures anciennes qui sont un vrai régal en tant que lectrice !
Tout simplement savoureux !
.
Bon je l'avoue je n'ai pas pu m'arrêter et j'ai commencé le tome suivant "la louve de France".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5411
Crazynath
  28 février 2021
Le fait de me replonger dans les Rois Maudits est décidément une décision que je ne regrette pas du tout. Alors que j'avais déjà lu deux fois cette série, cette fois-ci c'est sous la forme de l'audio que je m'y replonge. Cela m'a d'ailleurs donné l'envie de jeter un coup d'oeil sur les deux séries télévisées du même nom. En effet, même si j'avais déjà beaucoup entendu parler surtout de la plus ancienne, je ne m'y étais jamais risquée, faute de temps principalement ….
Bon, j'ai regardé le 1er épisode des deux versions pour le moment et pour l'instant, je reste surtout sous le charme de la prestation de Jean Piat en Robert d'Artois…Il habite ce personnage…
Robert d'Artois qui est encore présent dans ce quatrième tome, même si Mahaut lui tient la dragée haute… Mais Robert, batailleur, comploteur, guerroyant quitte à ravager ses propres terres, est unique en son genre et ce personnage haut en couleur côtoie et interpelle avec le même culot les manants que la famille royale….
La famille royale, quant à elle, est bien divisée, puisque suite au décès de Louis X le Hutin, sa succession est ouverte…Entre sa fille présumée batarde, son oncle Valois qui ne demande qu'à occuper le trône et son frère Philippe, comte de Poitiers, les paris sont ouverts…
C'est Philippe qui aura le dernier mot en se proclamant régent le temps que Clémence de Hongrie, enceinte puisse accoucher…
On ne peut s'empêcher de penser à la fatalité et l'ironie du destin quand on songe que si c'est bien Philippe V le Long qui, pour occuper le trône a réussi à faire sortir d'on on ne sait quelles obscures archives la loi salique, cette même loi qui s'appliquera à ses filles et permettra ainsi à son plus jeune frère de lui succéder quand il mourra quelques années plus tard….

Challenge A travers L Histoire 2021
Challenge Séries 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
sylvaine
  21 mars 2017
Louis X le Hutin est mort empoisonné . Clémence de Hongrie sa veuve attend un enfant , le futur roi ou la future reine. Mais en attendant il faut désigner un Régent . Bien sûr Charles de Valois est en lice. C'est compter sans Philippe , Comte de Poitiers, frère de Louis et sur l'"habilité" politique de Mahaut , Comtesse d'Artois, sa belle-mère. Car de quoi Mahaut ne serait elle pas capable pour assurer son pouvoir, celui de sa fille et de son gendre? les mauvaises langues disent déjà qu'elle n'est point étrangère à la mort suspecte de Louis. ...et Philippe du haut de ses 25 ans ne s'en laisse pas compter et tous les moyens , toutes les roueries sont bonnes à prendre pour qu'il puisse atteindre son objectif et se faire sacrer un jour à Reims, même inventer de toutes pièces une coutume interdisant aux filles de reprendre le trône en l'absence d'héritier mâle , vous savez la fameuse loi salique !!!
Quelle histoire, dire que c'est de l'Histoire !! Mais la plume de Maurice Druon rend ce récit palpitant, trépidant, et nous pousse à tourner les pages même si bien sûr nous connaissons à l'avance la fin du scénario . Mais ne s'appelle pas Druon qui veut, alors même si je ne suis pas une spécialiste ,loin de là, pour affirmer l'exactitude parfaite des faits rapportés c'est tellement bien raconté que l'on ne peut que s'y laisser prendre et sans attendre continuer l'aventure , aventure qui nous conduira à coup sur vers les prémices de la Guerre de cent ans .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360

Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
TheWindTheWind   23 avril 2014
- Ma terre, mon blé ! répétait-il. ( Robert d'Artois)
On le vit soudain s'abattre dans le champ, s'y étendre, s'y vautrer, s'y rouler follement parmi les graminées comme s'il voulait s' y confondre ; il mordait les épis, à pleines dents, pour trouver au coeur du grain cette saveur laiteuse qu'il a un mois avant la moisson ; il ne sentait même pas qu'il s'écorchait les lèvres aux barbes du froment. Il s'enivrait de ciel bleu, de terre sèche et du parfum des tiges crissantes, faisant autant de ravages, à lui seul, qu'une compagnie de sangliers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
patrick75patrick75   31 août 2013
-" Sont-ils tous à ma semblance, criminels s'ils en avaient l'occasion, innocents seulement d'apparence, et prêts à se servir du mal pour accomplir leur ambition ? Pourtant lorsque j'étais à Lyon, je n'avais que des voeux de justice. Est-ce bien sûr ?...La nature humaine est-elle si détestable, ou bien est-ce la royauté qui nous rend ainsi ? Est-ce le tribut que l'on paye à régner, que de se découvrir à tel point impur et souillé ?...Pourquoi Dieu nous a-t-il faits mortels, puisque c'est la mort qui nous rend détestables, par la peur que nous en avons comme par l'usage que nous en faisons ?...On va peut-être tenter de me tuer cette nuit."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
NefNef   02 février 2013
Tous ces cousins étaient destinés à se marier entre eux, pour servir les combinaisons politiques de leurs parents, qui avaient été eux aussi, mariés de la même façon dans la plus étroite consanguinité. Que de dispenses il faudrait demander au pape pour faire passer les intérêts territoriaux avant les décrets de la religion! Et que d'autres boiteux,que d'autres déments en perspective! La seule différence entre la descendance d'Adam et celle de Capet,était qu'en la seconde on évitait encore de se reproduire entre frères et soeurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Myriam3Myriam3   01 avril 2017
C'était la tenue, presque monacale, que venait de revêtir, et sans doute pour le reste de sa vie, la reine Clémence de Hongrie, veuve à vingt-trois ans du roi louis X, après dix mois de mariage.
Nul désormais ne verrait plus ses admirables cheveux d'or, ni l'ovale parfait des joues, ni cet éclat, cette splendeur tranquille qui avaient frappé tous ceux qui l'approchaient et rendu célèbre sa beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AuroraeLibriAuroraeLibri   03 avril 2021
Son père et sa mère avaient été enlevés par la peste lorsqu𠆞lle avait à peine deux ans. Tandis que toutes les princesses de sa famille, ou presque, recevaient établissement dès avant leur nubilité, elle avait attendu un parti jusqu’à l’âge de vingt-deux ans. Celui qui s’était offert, inespéré, paraissait le plus haut du monde. À ce mariage avec la France, elle était arrivée éblouie, éperdue d’un amour irréel, et pétrie de toutes les intentions du bien. Avant même d�order à son nouveau pays, elle avait manqué périr en mer. Au bout de quelques semaines, elle découvrait qu𠆞lle avait épousé un assassin et succédé à une reine étranglée. Après dix mois elle restait veuve, et enceinte. Aussitôt éloignée du pouvoir, on l𠆚vait séquestrée sous prétexte de la défendre. Elle venait pendant huit jours de se débattre aux portes du trépas pour apprendre, à peine sortie de cet enfer, que son enfant était mort, empoisonné sans doute comme son mari l𠆚vait été.
— Les gens de mon pays croient au mauvais sort. Ils ont raison. J𠆚i le mauvais sort, dit-elle. Je me dois interdire de plus rien entreprendre et de me fier à rien, pas même à Dieu.
Amour, charité, espérance, elle avait épuisé toutes les réserves de vertus qu𠆞lle possédait, et la foi du même coup se retirait d𠆞lle.

Troisième partie
Chapitre VII
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Maurice Druon (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Druon
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Nom de Constance Debré aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1104205-romans-nom.html • Love Me Tender de Constance Debré aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067738&id_rubrique=12 • Les grandes familles de Maurice Druon aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1106902-article_recherche-les-grandes-familles.html • Scarlett de François-Guillaume Lorrain aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1101418-romans-scarlett.html • Une certaine idée de la France de Yves Thréard aux éditions du Rocher https://www.lagriffenoire.com/1106573-essais-d-actualites-une-certaine-idee-de-la-france.html • Claustrations de Salvatore Minni aux éditions Phénix Noir https://www.lagriffenoire.com/1100293-romans-claustrations.html • Cette maison est hantée de Oliver Jeffers aux éditions Kaléïdoscope https://www.lagriffenoire.com/1105804-divers-jeunesse-cette-maison-est-hantee.html • Renoir Imagier de Grégoire Solotareff aux éditions Ecole des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/1103667-informatique-renoir-imagier.html • le granola - Je le fais moi-même de Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/1104562-cuisine-granola---des-melanges-croustillants-pour-pimper-votre-cuisine-au-quotidien.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsflammarion #editionsjailu #editionsplon #editionsdurocher #editionsphenixnoir #editionskaleidoscope #editionsecoledesloisirs #editionssolar
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Rois maudits (4)

A quelle "loi" fait-on référence dans ce tome ?

La loi du talion
La loi du plus fort
La loi salique
La loi de l'attraction

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Les Rois maudits, tome 4 : La Loi des Mâles de Maurice DruonCréer un quiz sur ce livre