AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253195320
384 pages
Le Livre de Poche (23/03/2022)
3.65/5   156 notes
Résumé :
" Les thrillers de Fitzek sont toujours à couper le souffle ! " Harlan Coben
Il est des cadeaux qu'on préférerait ne jamais recevoir...

Arrêté à un feu à Berlin, Milan Berg aperçoit sur le siège arrière d'une voiture une ado terrorisée qui plaque une feuille de papier contre la vitre. Un appel au secours ? Milan ne peut en être certain : il est analphabète. Mais il sent que la jeune fille est en danger de mort.

Lorsqu'il décide d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (101) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 156 notes
5
24 avis
4
43 avis
3
18 avis
2
6 avis
1
0 avis

musemania
  16 mars 2021
Je dois d'ores et déjà vous avertir que ce bouquin m'a littéralement retourné le cerveau comme peu de livres ont pu le faire. Je ne pense pas que les livres qui m'ont fait cet effet-là soient aussi nombreux que les dix doigts de la main. Lorsque je dis cela, ce n'est pas que c'est difficilement lisible avec des phrases alambiquées sans queue ni tête ou qu'il faille disposer d'un BAC+10 pour l'apprécier. Non, je dis cela car l'auteur, Sebastian Fitzek, s'amuse avec des petits détails constituant petit à petit, chapitre après chapitre, un puzzle, un réseau pour terminer son histoire comme un aranéide l'aurait fait avec son énorme toile.
Je suis incapable de dire le nombre de fois que je suis revenue en arrière afin de m'assurer que je n'étais pas passée à côté de quelque chose de trop évident ou d'avoir manqué un élément. Ce livre constitue un pari osé de la part de l'auteur, car il risque soit de plaire beaucoup à certains lecteurs qui sont friands de ce type de thrillers mais il peut aussi totalement rebuter d'autres par ce genre de construction.
Moi-même, j'ai préféré laisser décanter cette lecture plusieurs jours (une semaine même, en fait) avant de me lancer dans la rédaction de cette chronique, tant ce livre m'a bousculée. Mais heureusement, cela a été dans le bon sens du terme.
L'idée première est originale de baser son histoire sur une personne souffrant d'alexie. Je ne connaissais pas les tenants et aboutissants de cette maladie : la lecture de ce livre m'a appris beaucoup de choses ! Même si on se trouve dans un thriller pur et dur, c'est toujours profitable de pouvoir élargir ses connaissances personnelles, sans même s'en rendre compte.
Si vous avez peur de vous ennuyer, je vous rassure tout de suite : cela ne sera pas le cas ! Dès les premières pages, on est directement plongé en pleine action, les temps morts sont quasi inexistants et les rebondissements s'enchaînent. L'apothéose se fait par un final que l'on ne soupçonnait même pas…
Bon, il ne faut pas se voiler la face non plus : c'est un livre, un thriller et cela peut sembler parfois pharamineux ou rocambolesque. Mais, si comme moi, vous cherchez à vous divertir, à vous changer les idées après une journée compliquée ou à simplement vous évader comme devant un bon gros blockbuster hollywoodien : alors ce livre est parfait !
La traduction est parfaitement réalisée permettant une lecture très fluide pour ce livre qui se vit comme un suspense à cent à l'heure. Les chapitres assez courts permettent de maintenir la tension à son comble durant une grande partie du récit.
Sebastian Fitzek est l'un des auteurs allemands les plus lus dans le monde mais c'est surtout un roi de la manipulation pour ses lecteurs. Merci pour ce coup de génie diabolique et haletant !

Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          502
celine85
  16 février 2021
Milan est arrêté à un feu en vélo. Il voit dans la voiture d'à coté, une fille terrorisée tenir un bout de papier contre la vitre. le problème c'est qu'il est analphabète mais il comprend que quelque chose n'est pas normale. Il va essayer de suivre cette voiture.
Avec son amie Andrea il va partir à la recherche de cette fille pour l'aider. Milan ne se doutait pas que cet évènement allait autant bouleverser sa vie.
J'ai adoré ce livre de Sébastian Fitzek car il m'a manipulé comme jamais. Forcement comme Milan, le lecteur a envie de savoir, avec tout ce que l'on voit dans les médias, on imagine le pire et on ne peut pas continuer tranquillement sa petite vie et ignorer cette fille qui demandait surement de l'aide via ce papier. L'auteur m'a amené sur une histoire que je n'aurais jamais imaginée, c'est perturbant. J'ai douté, il a apporté de nombreux rebondissements qui s'enchainent rapidement, on tourne les pages, on ne peut plus s'arrêter quand on commence à le lire. D'ailleurs je l'ai lu d'une traite. Quand on repense à ce début avec le mot de la fille et que l'on voit la fin, alors là on comprend qu'il est impossible de deviner le contenu du livre.
Il a écrit de nombreux livres et je n'en ai lu que très peu et c'est bien une erreur de ma part. Je pense bien y remédier cette année. D'ailleurs pour celles et ceux qui adorent cet auteur, votre livre chouchou c'est lequel ?
Un thriller qui sort le 4 mars 2021, à noter dans son agenda !
#LeCadeau #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          493
RChris
  11 mars 2021
Ne vous fiez pas au titre, ni au petit noeud sur la couverture. Ce roman n'est pas un cadeau pour votre esprit, vous vous sentirez juste une petite chose baladée par Sebastian Fitzek.
Vous rentrerez dans l'univers de Milan, analphabète, souffrant d'alexie soit de l'incapacité totale de lire quoi que ce soit, ce qui est différent des analphabètes fonctionnels qui reconnaissent quelques mots.
On ne peut qu'éprouver de l'empathie envers ce personnage dont une grande partie de son énergie sert à compenser ce handicap honteux et par conséquent caché.
Mais ce thème, pourtant original, n'est qu'un fil de la pelote que vous tirerez, dans ce thriller, peut-être un peu compliqué pour moi.
Oui, il faut s'accrocher pour ne pas se perdre de révélation en révélation lorsque Fitzek chamboule la vie de Milan et nous entraîne dans ce vertige.
Commenter  J’apprécie          480
Eve-Yeshe
  19 février 2021
L'histoire démarre sur les chapeaux de roues dans la buanderie d'une prison où un détenu se fait passer à tabac pour d'autres détenus sous la direction d'un boss et sous le regard complaisant du maton, pardon du surveillant…
Ce détenu, qui s'appelle Milan est sommé de s'expliquer avant que le passage à tabac ne s'intensifie encore. Arrêt sur image et retour au passé donc à l'intrigue.
Milan Berg faisait une carrière de petit escroc, braquant un drive par exemple celui de Andra, mais contrairement aux autres fois, cela tourne mal et il se prend un coup sur la tête. Début d'une relation amoureuse entre les deux héros.
Un jour, alors qu'il patiente à un feu rouge, il se rend compte que dans la grosse berline à côté de lui, une fillette tien un papier sur lequel est écrit un texte. Cela doit être grave, vue l'expression du visage de cette dernière. La voiture démarre sur les chapeaux de roue, oui, je me répète, et n'écoutant que son courage, Milan se lance à sa poursuite… en vélo !
Petit problème, Milan est analphabète et donc incapable de déchiffrer le texte… Jusqu'ici il avait toujours réussi à dissimuler son handicap, quitte à se déclencher un choc anaphylactique avec une gélule d'antibiotique (allergie connue) en dernier recours.
Milan va se retrouver dans un imbroglio dans lequel il va nous entraîner à sa suite pour notre plus grand plaisir, car on passe vraiment de Charybde en Scylla, malgré toute la bonne volonté de Milan pour bien faire, le tout dans un contexte de secrets de famille, de manipulation…
J'ai choisi ce thriller sur NetGalley car j'aime beaucoup le style de Sebastian Fitzek que j'ai découvert il y a quelques années avec « Thérapie » et « le briseur d'âmes » et après quelques péripéties, j'ai réussi à l'obtenir, tout cela grâce à l'intervention musclée de Mylène Pagnat des éditions l'Archipel que je remercie vivement.
J'ai adoré me faire manipuler, et cela jusqu'à la fin du roman par l'auteur, en apprendre davantage sur le quotidien des personnes atteintes d'analphabétisme comme Milan, handicap non reconnu en Allemagne, mais aussi chez nous. Promenade aussi chez les manipulateurs de tous ordres, sur le déterminisme ou pas de la perversité, voire perversion, et la théorie sur le syndrome du savant…
J'ai lu ce thriller en apnée, de manière addictive, comme les précédents de l'auteur, au propre comme au figuré, car j'ai passé une nuit blanche en sa compagnie…
Je ne résiste pas au plaisir de parler d'une scène qui m'a bien plu : Milan et Andra dans le cabinet de la psy pour une thérapie de couple, (Andra sent que Milan lui cache quelque chose mais quoi ?) et au moment où il pourrait parler de son handicap, il y a un blocage qui va aller crescendo quand la thérapeute leur donne à chacun une feuille en leur demandant de faire la liste de leurs désirs, problèmes…
Autre élément sympathique : la manière dont Milan « voit » les textes écrits, Sebastian Fitzek nous propose l'alphabet cyrillique pour bien montrer la perplexité de son héros… qui entre parenthèse réussit à reproduire par le dessin ce qu'il a cru voir ce qui permet à Andra de déchiffrer le texte que la jeune fille brandit dans la voiture…
Un grand merci à NetGalley et aux éditions L'Archipel que j'apprécie beaucoup pour m'avoir permis de découvrir ce dernier opus de Sebastian Fitzek
#LeCadeau #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Zazaboum
  07 mars 2021
Mis à part une entrée en matière très violente que j'ai moyennement appréciée, la suite est à la hauteur de ce que j'attends dans un livre de Sebastian Fitzek.
Des personnages empathiques mais pas toujours sympathiques arrivent à me donner des frissons d'angoisse qui m'immergent totalement dans l'histoire !
Fitzek est le diabolique roi du thriller où quand on croit savoir c'est totalement faux ! Même si la manière de mener les scénarii est relativement identique et la manipulation toujours présente, le fond est différent et me tient en haleine à chaque fois.
Une fois de plus je n'ai pas pu poser le livre avant de l'avoir fini et comme bien souvent, le matin, je dois relire la fin parce que je peinais à garder les yeux ouverts ! Livre intense jusqu'au point final.
#LeCadeau #NetGalleyFrance #editionsarchipel
Challenge MULTI-DEFIS 2021
Challenge MAUVAIS GENRE 2021
Commenter  J’apprécie          392

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe   19 février 2021
La véritable raison de sa carrière d’escroc était le fait qu’en Allemagne l’analphabétisme n’était pas reconnu comme un handicap. Il n’avait donc droit à aucune prestation financière, mais était difficilement en mesure de subvenir à ses propres besoins.
Commenter  J’apprécie          190
brinvilliersbrinvilliers   29 mars 2021
Andra rit et tapota le dessin du doigt.
- Tu n'arrives plus à déchiffrer ta propre écritures ?
Elle relut le message, les deux phrases qui bouleversèrent tout :
"Aidez-moi
Ce ne sont pas mes parents"
Commenter  J’apprécie          90
AnalireAnalire   09 avril 2021
Il s'était demandé pourquoi il était tombé aussi désespérément amoureux d'une telle marginale. Peut-être parce qu'Yvonne appartenait à cette rare espèce de gens qui ne se définissaient pas selon ce que le monde voyait en eux, mais selon la manière dont eux-mêmes le voyaient.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2021
Un adulte qui ne sait ni lire ni écrire ?


Sa vie entière était définie par un seul mot : stress. Stress pour acheter un ticket de métro à une machine alors que le suivant dans la file claquait de la langue, agacé, et que les lettres et les chiffres dansaient sous ses yeux. Stress des démarches administratives, quand il devait demander au préposé l’autorisation d’emporter le formulaire chez lui afin de le remplir au calme. Stress à la simple vue d’une librairie ou d’une bibliothèque, qu’il évitait comme un dealer évite un commissariat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2021
Quand c’était plus calme, comme maintenant, il dessinait les clients avec le plus de détails possible : grains de beauté, fossettes, coupures de rasoir ou ongles rongés. À ces moments-là, il distinguait aussi la vapeur montant d’une tasse de café ou la lumière d’un lampadaire qui entrait de biais par la fenêtre pour tomber sur la table 19. C’était la moins appréciée, la plus proche des toilettes. Pourtant, le vieil homme y avait pris place de son propre gré.

— Vous voulez commander autre chose ?

L’homme ne regarda pas Milan, pourtant planté juste à côté de lui. La seule chose prouvant qu’il vivait encore était la cuillère qu’il serrait entre ses doigts couverts de taches de vieillesse. Il la faisait tourner silencieusement dans la tasse du café commandé une demi-heure plus tôt, dont il n’avait pas bu une gorgée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sebastian Fitzek (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sebastian Fitzek
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "À vendre ou à louer" de Valentine de le Court, Éditions Mols "Et les vivants autour" de Barbara Abel, Éditions Belfond "Toute la violence des hommes" de Paul Colize, Éditions HC "Siège 7A" de Sebastian Fitzek, Éditions L'Archipel
autres livres classés : analphabétismeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Passager 23" de Sebastian Fitzek.

Quel est le nom du bateau ?

Roi des mers
Sultan des mers
Roi des océans
Sultan des océans

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Passager 23 de Sebastian FitzekCréer un quiz sur ce livre