AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Rosenthal (Traducteur)
ISBN : 225314505X
Éditeur : Le Livre de Poche (07/10/1998)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 715 notes)
Résumé :
4° de couverture

Une inquiétante plongée au cœur des manœuvres inavouables liées au génie génétique

Comment deux vrais jumeaux peuvent-ils être nés de parents différents, des jours différents, à des endroits différents ?
C'est à cette impossibilité biologique que se heurte Jeannie Ferrami, une généticienne de vingt-neuf ans spécialiste des jumeaux, lorsqu'elle se penche sur le cas étrange de Steve Logan et Dennis Pinker.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
12 février 2015
"Le troisième jumeau" a été publié en 1996 et, à cette époque, Ken Follett n'est déjà plus un bleu dans le domaine de l'édition grand public. Fort du succès de ses palpitants romans d'espionnage et de ses fresques historiques, on sent alors chez lui une envie d'exploration, l'écrivain se rêve "touche-à-tout" et c'est dans cette perspective qu'il se lance dans l'écriture de ce thriller "scientifique" autour de la thématique (alors bien moins avancée mais tout autant polémique) du clonage humain.
Jeannie Ferrami, chercheuse américaine en génétique, découvre des jumeaux que tout oppose, l'un, "Mr Propre" est un citoyen modèle et l'autre, "Mr Méchant", est un dangereux et vilain criminel (notez ce superbe double pléonasme). Déjà, on sent ici poindre l'une des manies narratives de l'auteur, le manichéisme. Puis, vient le grain de sable qui enraye le récit : "Mr Propre" est lui aussi accusé d'un crime, est-ce que ça signifierait que la criminalité ne se transmet pas génétiquement mais est bien un comportement social adopté par certains individus ? A moins qu'il soit inconcevable que "Mr Propre" soit un méchant, auquel cas, qui sait, peut-être y a-t-il un troisième jumeau mi-ange mi-démon dissimulé quelque part...
Le récit souffre de longueurs et d'une certaine superficialité qui me font dire que ce roman est loin d'être ce que Kenny a fait de mieux. Dire que sa lecture est désagréable serait mentir mais quand on a pris un pied royal avec "Code Rebecca", "Les lions du Panshir", "Le pays de la liberté" et "La Marque de Windfield" - pour ne citer que ceux-là -, on reste hélas sur sa faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
ladesiderienne
16 juillet 2015
Jeune chercheuse à l'université Jones Falls de Baltimore, Jeannie Ferrami veut démontrer qu'élevés séparément et de façon différente, des jumeaux n'auront pas le même comportement à l'âge adulte, et ainsi prouver que l'éducation joue un rôle plus important que les gênes. Grâce à un ingénieux programme informatique de recherche qu'elle a mis au point, elle découvre la paire idéale : Steve Logan, brillant étudiant en droit est le vrai jumeau de Dennis Pinker emprisonné pour meurtre et viols. Les deux garçons ne se connaissent pas et fait encore plus invraisemblable, ils sont nés de mère différentes et à des dates différentes malgré un profil génétique totalement identique. Quand en exposant le cas à son mentor, le Professeur Berrington qui l'a fait embaucher dans le service, elle se rend compte de la vive désapprobation qu'elle soulève, Jeannie va persister à mener son enquête pour résoudre cette énigme.
Sur fond de manipulation génétique, l'intrigue de ce livre aurait pu être intéressante si le titre ne dévoilait pas les trois-quarts de la solution. Dès les premiers chapitres, j'ai deviné le fin mot de l'histoire et du coup, adieu suspense... De Ken Follet, je n' ai lu qu' "Apocalypse sur commande" que j'avais aimé, sans plus. Je ne suis donc pas tombée sur les bons romans, ceux qui ont fait la célébrité internationale de cet auteur.
J'ai quand même apprécié le débat soulevé sur l'éthique de la génétique bien qu'il soit traité avec trop de légéreté et j'ai pu constater que la police américaine avait besoin de leçons de psychologie pour gérer les affaires de viol sur les femmes. Malheureusement, à cause du manque total de mystère et de la fin digne de la collection "Harl...", je n'accorde qu'un 11/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Sara2a
06 décembre 2012
Jeannie Ferrami est une jeune et talentueuse généticienne qui travaille comme maître-assistant dans une Université à Baltimore. Déçue par une relation amoureuse elle travaille à corps perdue et se donne entièrement à ses recherches. le sujet en est particulièrement passionnant : étudier dans quelle mesure le caractère des hommes est prédéterminé par leur héritage génétique. Est ce notre ADN qui décide de ce que nous sommes ou bien la façon dont on nous a éduqué ? Pour étayer ses recherches elle se met en quête de jumeaux monozygotes ayant été élevé séparément.
Ses travaux vont soudain être remis en question par ses supérieurs pour de sombres motifs. Dans le même temps l'une de ses proches collègue est violée par un homme qui va très vite être arrêté. le violeur s'avère être l'un des sujets de recherche de Jeannie, Steve, un jeune étudiant en droit dont le « double » Dennis purge une peine de prison à perpétuité.
Intimement persuadée qu'il ne peut pas être le coupable et convaincue que l'université cherche un quelconque motif pour qu'elle arrête ses recherches, elle va au péril de sa vie et au risque de briser sa carrière tenter de trouver des réponses à ses questions.
Au travers de ses péripéties elle découvrira l'amour auquel elle ne s'attendait plus, retrouver un père qu'elle croyait à jamais perdu et surtout s'attaquer à une puissante organisation prête à tout pour préserver ses secrets.
Ken FOLLET nous livre avec subtilité un thriller haletant , avec une pointe de romance dont les dialogues me semblaient sonner un peu faux, sur un fond de recherches en génétique. Un mélange qui finalement donne un bon résultat , personnellement j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman, tant l'intrigue allait crescendo.
L'histoire pourrait être réelle, au regard de notre passé historique des eugénistes auraient très bien pu réaliser ce genre de manipulations génétiques et aboutir « aux meilleurs de leurs mondes » et au pire pour l'être humain.
J'ai adoré !.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
umezzu
11 janvier 2016
Ce thriller de Ken Follett date de sa période « technologique », à laquelle il faut rattacher Apocalypse sur commande ou Peur blanche.
L'écriture y est aussi fluide que dans ses autres romans. le côté scientifique de l'enquête menée est parfaitement abordable, mais dans ce genre précis Michael Crichton s'avère plus à l'aise que Follett, le rythme chez lui est bien plus alerte. D'autant qu'évidemment Follett ne se refait pas : il concocte des personnages bien lisses, bien marqués, quelque peu stéréotypés, et mixe tout cela avec une inévitable romance.
L'héroïne, généticienne de haut niveau, étudie l'impact de l'acquis par rapport à l'innée, en travaillant sur des comparaisons de jumeaux. Grâce à des analyses ADN, elle découvre que deux individus n'ayant pas le même nom de famille, nés de mères différentes, élevés dans deux familles différentes, sont en fait des jumeaux.
Pourtant tout les oppose : l'un réussit dans les études et l'autre est en détention. En cherchant à comprendre cette impossibilité scientifique, elle va révéler des secrets qui la dépassent.
Globalement, c'est un roman qui a vieilli, d'autant que Follett pouvait passer pour un peu novateur en 1996, mais aujourd'hui après x saisons des Experts CSI et autres téléfilms axés sur la police scientifique, nous nous sommes tous habitués à l'usage des analyses ADN dans les enquêtes policières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Chiwi
14 février 2014
Avant d'exceller dans le pavé historique avec Les Piliers de la terre, Ken Follett faisait dans le thriller. Écrit il y a presque vingt ans, le Troisième jumeau pouvait avoir un aspect précurseur. Mais le lire aujourd'hui, avec tout ce qui a pu être fait sur le thème, ça donne une impression de déjà-lu. Et puis bon ça reste quand même assez léger. Je m'attendais franchement à me retrouver face à un roman hard-science, avec des termes incompréhensibles.
A côté de cela il y a les personnages. Steve Logan, l'étudiant en droit, est celui qui aurait mérité plus d'approfondissement. Quand on se rend compte qu'une majorité de ses jumeaux sont des psychopathes, il y a de quoi se demander si la déviance ne se retrouve pas dans les gênes. Malgré la possibilité de multiples interrogations, Steve reste assez falot. Jeannie Ferrami est un de ses personnages agaçants que je n'avais pas rencontré depuis longtemps. Elle est bourrée de préjugés. Elle a à ses pieds un beau gosse, dingue d'elle, mais comme elle a sept ans de plus que lui elle décrète que ça ne pourra jamais marcher entre eux. Ou bien quand elle rencontre une amie de fac, qui après avoir été enseignante d'anglais et avoir reçu un coup de couteau par un élève, s'est reconvertie en hôtesse de l'air, tout ce qu'elle sait dire c'est "il n'y a pas de mal à être hôtesse de l'air, mais c'est quand même gaspiller vingt-cinq ans d'éducation". Quelle connasse je me suis dit. Elle n'avait qu'à se prendre un coup de surin, on verrait ce qu'elle ferait après. Quant aux adversaires, ils sont plutôt bien classiques en se fondant sur une relation du type Frankenstein et sa créature. Mais comme ils ont des amis partout, il leur suffit de passer un coup de fil pour que le sale boulot soit fait.
L'existence de clones permet d'avoir des quiproquos chargés de tension mais assez répétitifs quand on arrive à la cinq-centième page.
Le Troisième jumeau est un thriller qui survole le sujet du clonage, avec des personnages pas forcément réussis, avec un suspense présent de temps en temps. Ce n'est pas désagréable à lire mais je m'attendais à mieux.
Lien : http://lecturesdechiwi.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations & extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne11 juillet 2015
- Je n'ai jamais réussi à comprendre si tu disais que la criminalité est héréditaire ou non.
- J'ai identifié quatre traits héréditaires qui amènent à un comportement criminel : l'impulsivité, l'intrépidité, l'agressivité et l’hyperactivité. Mais ma grande théorie c'est que certaines formes d'éducation neutralisent ces traits et transforment des criminels potentiels en bons citoyens.
- Comment pourrais-tu prouver une chose pareille ?
- En étudiant des vrais jumeaux élevés séparément. Des vrais jumeaux ont le même ADN. Quand ils sont adoptés à la naissance ou séparés pour une raison quelconque, ils reçoivent une éducation différente. Je recherche donc des jumeaux dont l'un est criminel et l'autre non. J'étudie alors comment ils ont été élevés.
- C'est un travail vraiment important...
- Je le crois.
- Il faut absolument découvrir pourquoi tant d'Américains tournent mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienneladesiderienne13 juillet 2015
Son père prit un air vexé ; elle avait beau lui en vouloir, il lui faisait pitié. Il souffrait de sa faiblesse autant que celle-ci faisait souffrir sa famille. Il était l'exemple même d'un de ces échecs de la nature : le fabuleux système grâce auquel se reproduisait la race humaine - le mécanisme complexe de l'ADN qu'étudiait Jeannie - était programmé pour que chaque individu soit unique. Comme une photocopieuse avec un système d'erreur intégré. Parfois, le résultat était bon : on avait un Einstein, un Louis Armstrong, un Andrew Carnegie. Et parfois, un Pete Ferrami.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienneladesiderienne13 juillet 2015
Il avait suivi un cours de philosophie au collège et ce débat l'avait passionné. "Suis-je comme je suis parce que je suis né comme ça ? Ou bien suis-je un produit de mon éducation et de la société dans laquelle j'ai été élevé ? " Il se rappela la formule qui résumait la discussion : qu'est-ce qui prédomine, l'inné ou l'acquis ?
Commenter  J’apprécie          150
rulherulhe04 juillet 2017
une bonne histoire qui nous rappelle que si les médecins nazis faisait des expériences sur les prisonniers. les apprentis sorcier existe encore, dans des
laboratoires de nos jours encore ils jouent avec la génétique. entre clonage sur des moutons aux des gens attend de la maladie d , Alzheimer.
une histoire prenante, qui fait froid dans le dos, âmes sensibles s, abstenir de lire se livre vous verriez plus les hôpitaux de la même façon.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
AnouschkaAnouschka17 octobre 2011
Que les parents soient sévères ou indulgents n'a pas vraiment d'importance, dès lors qu'ils conservent toujours la même attitude. Les enfants peuvent supporter à peu près n'importe quel code de conduite s'ils le comprennent. C'est l'arbitraire qui les embrouille.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Ken Follett (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Les jumeaux Price en ont assez de devoir s'occuper de leur petit cousin enquiquinant. L'été promet d'être long. Mais un oncle sorti de nulle part leur propose bientôt des vacances inoubliables à l'autre bout de la galaxie...
Écrit pour ses enfants, ce roman inédit de Ken Follett est enfin disponible en français.
Où nous trouver ? Facebook : https://www.facebook.com/collectionrjeunesse/
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
. .