AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hubert Tezenas (Traducteur)
EAN : 9782258073197
360 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (20/05/2009)
3.93/5   108 notes
Résumé :
Déclarée morte après une noyade et attendant d’être autopsiée, une inconnue se réveille brusquement à la morgue. Désormais bien en vie, la jeune femme abat un garde avant de prendre plusieurs personnes en otage dans l’hôpital. Parmi elles, Jane Rizzoli, inspectrice de la criminelle enceinte de neuf mois. Qui est cette inconnue ? et que veut-elle ? Jane se promet de résoudre ce mystère, encore faut-il qu’elle survive à cette longue nuit...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 108 notes

LePamplemousse
  28 décembre 2014
«Au bout de la nuit» fait partie de la série policière des «Rizzoli et Isles» les deux héroïnes qui sont amies, l'une étant inspecteur de police et l'autre médecin légiste.
Dans ce volume une femme est amenée à la morgue mais il s'avère qu'elle n'est pas morte, à partir de là, une enquête va être menée et comme toujours, elle sera pleine de rebondissements, un peu trop d'ailleurs pour être tout à fait crédible....
Rizzoli est un peu «hors jeu» dans cet épisode, puisque qu'elle est sur le point d'accoucher et de commencer une vie un peu différente, elle va découvrir la maternité et toutes ses joies !
L'enquête est véritablement haletante et nous entraîne dans un milieu assez glauque et dangereux.
J'ai aimé retrouvé Jane Rizzoli et Maura Isles, fidèles à elle-mêmes malgré tout.
L'écriture est comme toujours efficace et sans chichi.
Commenter  J’apprécie          370
Crazynath
  06 juillet 2015
Un de mes préférés de la série !
Au bout de la nuit commence sur les chapeaux de roues et le rythme ne va jamais vraiment ralentir jusqu'au dénouement final.
Le livre commence avec Mila, une jeune slave qui raconte son histoire : on découvre très vite qu'elle est une des trop nombreuses victimes de trafiquants de chair humaine avec tout ce que cela comporte de sordide.
Puis retour à Boston avec la médecin légiste Maura Isle qui va faire une découverte choc dans sa morgue : une jeune femme que l'on avait diagnostiquée comme morte va ouvrir les yeux...
En parallèle, on retrouve une Jane Rizzoli très très enceinte qui va malgré son état être plongée au coeur de l'action.
je ne développerais pas plus l'histoire qui mérite vraiment le détour, l'intrigue est palpitante et je n'ai pu m'empêcher d'être bouleversée par l'histoire de Mila cette jeune femme victime de la cruauté des hommes.
Une très belle lecture !
Commenter  J’apprécie          221
bbpoussy
  09 février 2019
Lu dans le cadre de Pioche dans ma PAL pioché par Witchblade, je n'avais pas fait le lien entre la quatrième de couv' et la série "Rizzoli & Isle" avant que Witchblade ne me le dise. Il faut dire que j'avais mis ce livre dans ma PAL pour l'auteure, sans lire le résumé.
Je me rappelle maintenant la série et surtout les actrices principales, ce qui m'a aidé à les visualiser dans ma lecture.
Malheureusement je n'avais pas beaucoup accroché à cette série, mais comme très souvent les livres sont mieux que leurs adaptations...
Bon sauf que là, pour moi en tous cas, c'est du pareil au même.
Le personnage de Rizzoli, m'est assez horripilant, là en plus on l'a retrouve enceinte de 9 mois gérant son accouchement et une prise d'otages ! L'auteure y va un peu fort, trop fort.
Du coup, même si l'enquête est déjà un peu tirée par les cheveux, ça fait trop.
De plus, les chapitres sont intercalés avec des passages racontés par le personnage de Mila, que l'on ne voit apparaître qu'à la toute fin et qui du coup n'est pas assez valorisé au vu de l'importance qu'elle a eu dans l'histoire.
Je m'arrête donc là avec Rizzoli & Isle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Sharon
  23 septembre 2011
Il est des critiques que j'aimerai rédiger rapidement, en disant simplement : Au bout de la nuit est un excellent thriller, lisez-le, il répondra à vos attentes. Puis, je me dis que c'est tout de même un peu court, et j'essaie de développer.
Tess Gerritsen relève parfaitement le défi de faire évoluer ses personnages au fil de ses romans. Et quelle évolution ! Jane Rizzoli, dont les qualités professionnelles et la témérité ne sont plus à démontrer, s'apprête à être maman. Nous sommes en droit de nous demander comment la policière émérite évoluera. Nous pourrions imaginer qu'elle trouvera, comme tant de livres et de "spécialistes" nous le promettent, l'épanouissement dans la maternité, et qu'elle rangera sa panoplie de flic au placard. le fait qu'elle arrête un criminel en plein tribunal enceinte de neuf mois dépassé, puis est prise en otage par une forcenée alors que le travail a commencé ne semblent pas orienter le récit dans cette direction. Et pour vous donner un avant-goût de la maternité vue par Jane, voilà ce qu'elle en dit :
"Elle était peut-être capable d'élucider des homicides ou de traquer des monstres, mais calmer cette boule de nerfs qui hurlait entre ses bras était pour elle aussi compliqué que de désamorcer une bombe atomique"
Va pour Jane, donc. Maura Isles, la reine des morts, est un peu en retrait dans cette enquête. Elle reste pourtant parfaitement professionnelle, précise, ne s'encombrant ni de gestes, ni de considérations inutiles. L'enquête qui les réunit s'annonce particulièrement sombre, et ne concerne pas moins le trafic de femmes en provenance d'Europe de l'Est. Un thème d'actualité, dira-t-on mais extrêmement bien développé parce qu'à l'intérieur du récit principal sont insérées les paroles d'une de ses jeunes femmes qui a cru au rêve américain. Elle est la voix de celles qui se sont tues à jamais. Elle est l'unique témoin des crimes commis.
Tess Gerritsen décrit de manière très noire les puissants de ce monde mais aussi ceux qui sont chargés de lutter contre la corruption. Servir et protéger deviennent parfois des combats solitaires. Quant aux journalistes, ils en prennent pour leur grade, cherchant le sensationnel ou leur propre confort.
Très bien construit, Au bout de la nuit est un roman que vous n'aurez pas envie de lâcher avant de l'avoir terminé.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
XS
  25 août 2020
Des personnages créés par Tess Gerritsen, j'avoue avoir une petite préférence pour Jane Rizzoli. Cela tombe bien, c'est elle qui occupe le premier plan dans Au bout de la nuit. Malgré elle, pour une fois, elle se retrouve ici en bien mauvaise posture.
Au bout de la nuit étant le cinquième opus de la série, cette chronique dévoile quelque peu le devenir des personnages. A ne pas lire, donc, si vous souhaitez vous lancer dans la série et la lire dans l'ordre. Ce qui n'est pas indispensable.
La grossesse de Jane arrive à terme. Mais son accouchement sera plutôt mouvementé : une prise d'otage a lieu à l'hôpital, et elle fait partie des captifs. Une fois délivrée, elle n'est pas au bout de ses peines et doit face à l'une de ses pires aventures. Devoir s'occuper d'un bébé.
C'est sans compter sur son instinct de flic, qui n'a pas disparu tandis qu'elle devenait maman. La prise d'otage s'est en effet terminée dans le sang, lors de l'intervention musclée des agences gouvernementales aux méthodes opaques.
Il n'est pas question de serial killer sanguinaire ici. L'enquête est menée sur le fil du rasoir, la théorie du complot n'est jamais très éloignée. Mais s'agit-il vraiment d'un complot ?
Alors oui, l'intrigue est un peu tirée par les cheveux. Il y a toujours, et cela peut gêner, des scènes d'autopsies éprouvantes. Mais jusqu'au bout, et c'est la marque de fabrique de l'auteur, on ne sait pas exactement sur qui compter. le jeu est de découvrir qui sont les alliés qui sont les ennemis …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Lilou08Lilou08   21 décembre 2014
— Un excellent tonus cardiaque, commenta l’obstétricienne.
— Ça veut dire que mon bébé va bien ?
— Bébé s’en tire très bien pour le moment.
— « Pour le moment » ? Qu’est-ce que ça veut dire ?
— Juste qu’il n’a plus grand-chose à faire dans votre ventre, répondit Tam en repliant son stéthoscope, puis en le rangeant dans son étui. En général, après la perte des eaux, le travail se déclenche spontanément.
— Mais il ne se passe rien. Je ne sens aucune contraction…
— Précisément. Votre bébé ne se montre pas très coopératif, Jane. On dirait que c’est une forte tête.
— Comme sa maman, soupira Gabriel. Qui continue de se bagarrer avec des accusés jusqu’à la dernière minute. Docteur, pourriez-vous expliquer à ma femme qu’elle est officiellement en congé maternité ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lilou08Lilou08   21 décembre 2014
Il s’approche d’une fille qui se tient immobile, les bras repliés devant la poitrine. Elle a gardé sa culotte. Elle tressaille au moment où il tire sur l’élastique et la lui arrache.
Les quatre Américains se mettent à nous tourner autour comme des loups, en nous dévorant des yeux. Anja tremble si fort que j’entends ses dents claquer.
— Celle-là, je vais lui offrir un petit galop d’essai…
La fille choisie lâche un cri lorsque l’homme la sort brutalement de la ligne. Il ne se donne même pas la peine de dissimuler son agression. Il lui plaque le visage contre le capot d’une des camionnettes, ouvre sa braguette et s’enfonce en elle. Elle hurle.
Les autres hommes s’approchent et font leur choix. Soudain, Anja m’est arrachée. J’essaie de me raccrocher à elle, mais notre chauffeur me tord le poignet pour m’obliger à lâcher prise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lilou08Lilou08   21 décembre 2014
Elle toucha du bout des doigts le cou de la jeune femme, sentit sa peau glacée. Elle approcha au maximum le visage de ses lèvres, à l’affût d’un murmure, du moindre souffle d’air contre sa joue.
Le cadavre ouvrit les yeux.
Maura partit en arrière avec un cri. Elle percuta le brancard voisin, faillit tomber à la renverse quand celui-ci se mit à rouler. Elle se redressa précipitamment et vit que les yeux de la femme, toujours ouverts, regardaient dans le vague. Ses lèvres bleuies bredouillaient des sons inaudibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bbpoussybbpoussy   08 février 2019
Jane passa en revue les badges épinglés sur les blouses. Mac. Domenica. Glenna. Docteur Tam. Elle baissa les yeux sur son bracelet. Rizzoli Jane.
Tout le monde est déjà dûment étiqueté pour la morgue. Vous n'aurez pas de problème d'identification sur ce coup-ci, les gars.
Commenter  J’apprécie          60
DR_CloqDR_Cloq   03 janvier 2021
Elle toucha du bout des doigts le cou de la jeune femme, sentit sa peau glacée. Elle approcha au maximum le visage de ses lèvres, à l'affut d'un murmure, du moindre souffle d'air contre sa joue.

Le cadavre ouvrit les yeux.

Maura partit en arrière avec un cri. Elle percuta le brancard voisin, faillit tomber à la renverse quand celui-ci se mit à rouler.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Tess Gerritsen (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tess Gerritsen
Interview Tess Gerritsen - bol.com
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ecorchures" de Tess Gerritsen.

Qui est retrouvé en premier mort et mangé pendant le safari au Botswana ?

Richard
Clarence
johnny
Vivian

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Écorchures de Tess GerritsenCréer un quiz sur ce livre

.. ..