AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782211091862
147 pages
L'Ecole des loisirs (02/05/2008)
3.59/5   33 notes
Résumé :
16 septembre : La belle au bois dormant est sortie du couloir. Je me suis renseigné. Elle s’appelle Lisa Tapir, elle est en terminale A3 théâtre, autant dire inaccessible pour un seconde 6 indéterminé. Elle ne m’a pas vu tout de suite. Je lui ai tenu la porte et je lui ai dit : Ils pourraient faire des portes moins bruyantes, en mettant des gonds plus souples ! J’ai repensé au test de ma sœur pour savoir quand on tombe amoureux : cœur qui bat plus vite, mains anorma... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 33 notes
5
2 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
1 avis
Paul Krazcshlupovski vient de rentrer en Seconde et tient un journal intime, qu'il écrit au jour le jour, tout au long de l'année scolaire.
En entrant au lycée, il découvre un nouvel univers : il y a Karim, un copain un peu collant, qui est le sosie de Julien Lepers, et aussi Nathalie, qui sort avec Tran, mais ne peut s'empêcher de l'embrasser.
Côté famille, rien n'est simple non plus. Son père s'intéresse surtout à ses notes en gym et à sa virilité, sa belle-mère cuisine des gratins jusqu'à l'obsession, son demi-frère dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, sa soeur tombe amoureuse d'un garçon pas très malin mais préoccupé par le sort de la planète, et sa mère, toujours en déplacement aux quatre coins du monde, ne connait rien à sa vie.
Mais, dès les premières semaines de cours, il tombe amoureux de la belle et inaccessible Lisa Tapir. Elle est en Terminale et a un petit-ami : autant dire que ses chances non seulement de la séduire mais même d'attirer son attention sont très faibles. Paul n'est qu'en Seconde, porte encore des joggings et a l'impression d'être un plouc. Ses techniques d'approche échouent et ses réparties sont rarement aussi percutantes qu'il le souhaiterait, mais il ne désespère pas. S'il faut porter des jeans slim et s'inscrire à un cours de théâtre pour que Lisa daigne poser les yeux sur lui, alors il le fera ! Et quelle importance s'il faut s'inventer une vie plus cool et jouer l'indifférence pour qu'elle oublie qu'il n'est qu'un petit de Seconde ?
Commenter  J’apprécie          70
Mon avis
Quand j'ai vu la couverture, j'ai eu envie tout de suite de le lire. Surtout qu'un enfant d'un de mes amis va rentrer en seconde et que par conséquent ce livre pourrait être un chouette cadeau. L'approche par un journal intime me semblait assez bien. Quand les jeunes lecteurs sont un peu septiques sur la lecture, cela leur permet de se dire qu'il s'arrête à la description d'une journée ou d'un mois. le récit se déroule sur une année scolaire. le héros, Paul Krazcshlupovski, arrive en sixième, sympathise avec un gamin dont il ne cherche même pas à apprendre son nom. Il le surnomme David Pujadas. Quel pré-adolescent sait qui il est? Tout comme la référence à Roch Voisine ou à Jessica Fletcher. D'ailleurs, est-ce qu'à une époque cela avait-il un sens? Bref, il tombe amoureux de la plus belle fille du lycée qui est en terminal. Lisa ne veut pas de lui, trop jeune, trop immature. Pour se rapprocher d'elle, il s'inscrit au club théâtre. A la maison, le garçon partage sa chambre avec son demi-frère et habite chez sa belle-mère, enceinte de son nouveau demi-frère. Sa mère voyage dans le monde et l'appel parfois. L'auteur a posé de nombreux éléments scénaristiques pour en faire une histoire avec pleins de rebondissements, de conflits, de réconciliation... Toutefois, on ne voit rien de cela. le héros reste assez morose, fade, égocentrique, narcissique et sans saveur. Les sous-entendus homophobes m'ont beaucoup dérangé car jamais contrarié. « C'est une fille, un pédé ou une fille pédé ». S'il n'a pas de petite copine c'est qu'il est gay et s'il est gay, il est sans intérêt et pas normal. Quel message doit-il sortir? Pas de très positif à mon avis. N'est-il pas le reflet de la société? Bien entendu néanmoins la littérature ne doit-elle pas apprendre la tolérance, l'ouverture d'esprit...?? Il y a des ouvrages spécifiques pour permettre aux enfants de connaître l'intolérance et de la favoriser dans leur comportement. Au final, lecture décevante qui va finir dans une boîte à livres.
Commenter  J’apprécie          20
Paul ("Paul Krazcshlupovski. J'adore dire mon nom, il est imprononçable.") est un ado qui vient juste de rentrer en seconde et qui écrit son journal sur toute l'année scolaire. Il nous parle de sa famille : son père qui veut qu'il ait des bonnes notes en EPS et qu'il porte des joggings, sa belle-mère qui ne vit que pour ses gratins, le fils de celle-ci, "qui dit tout haut ce que tout le monde pense en général tout bas", sa soeur qui fait semblant de ne pas le connaître au lycée et sa mère sans cesse aux quatre coins du monde.

Il nous parle aussi de la vie au lycée, de son envie de porter des "jeans slim" plutôt que les joggings comme un élève de 3ème, de son copain pot de colle qui ressemble à Julien Lepers, de la fille de sa classe qui veut tout le temps l'embrasser mais surtout, de Lisa Tapir, la plus belle fille de terminale, dont il est amoureux mais qui ne s'intéresse pas à lui. Il y a aussi les cours de théâtre.

Voici un roman plutôt drôle (j'ai même ri plusieurs fois à voix haute!) sur un ado un peu cynique qui regarde sa vie avec beaucoup de second degré et un peu de naïveté aussi. C'est comme rentrer dans la tête d'un garçon de cette âge là. Au niveau du ton, j'ai pensé un peu à la série "Bref" de Canal + et aussi aux sketchs de Norman fait des vidéos.

Je pense que ce "journal" pourrait plaire aux filles comme aux garçons de 13-16 ans.
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          70
Le Journal d'un garçon, c'est un peu le journal d'Aurore vu de l'autre côté du miroir. le même humour sarcastique et désopilant, la même mauvaise foi adolescente, et les mêmes préoccupations quotidiennes. En lisant ce journal, j'ai pensé à Marie Desplechin (Le journal d'Aurore, le bon Antoine ...), à India Desjardins (Le journal d'Aurélie Laflamme), à Louise Rennison (Le journal intime de Georgia Nicolson), au Journal d'un dégonflé... Bref, que du bon, du drôle et de l'émouvant.

Le quotidien de Paul, jeune élève de lycée (mais à lire dès le collège!), est celui d'un ado ordinaire, pas trop mal dans ses baskets, mais pas totalement sûr de lui non plus. Il tombe amoureux d'une fille plus âgée et très populaire, et se retrouve un peu désemparé et désarmé face à cela. On le suit toute l'année, et on rit au ryhtme de ses gaffes, de ses maladresses, de ses sursauts de maturité... Colas Gutman joue avec les émotions des ses héros (et de ses lecteurs par ricochet) avec une finesse éblouissante. En toute discrétion, et sans aucune prétention, le fond devient profond, même quand le propos paraît léger. Un vrai magicien des mots, facile à lire, mais riche, qui permet à tous les lecteurs, "bons" ou "moins bons" de se faire plaisir, avec une littérature de qualité. Si vos enfants ont du mal à dépasser Tom Gates et Big Nate, que vous voulez les inciter à lire un livre un peu plus dense (comprendre sans images!) et mieux écrit, ce petit roman est fait pour eux. Dès le milieu du collège, vers 13 ans, les lecteurs (filles comprises) seront charmés par ce héros si banal, et dévoreront ce petit livre à toute allure.

Je profite de cette chronique pour vous encourager à découvrir les autres romans de Colas Gutman, publiés à L'Ecole des Loisirs, et qui s'adressent même aux tous jeunes lecteurs, dont l'excellent mini roman "L'Enfant" (Prix Sorcières Premières lectures 2012), l'émouvante "Rose" (existe en CD, incontournable pour les enfnats atteints de troubles du langage, qui le liront ou l'écouteront avec intérêt), et l'hilarant "Chien pourri"
Lien : http://louvrage.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          40
Paul entre en seconde. On le suit pendant son année scolaire à travers son journal intime. Sa famille recomposée, les "amis", les cours de théâtre pour se rapprocher de la fille dont il est amoureux mais qui n'a que faire de lui (il est en 2nde, elle est en terminale. Un océan les sépare.), ...

Dans l'ensemble j'ai trouvé ce journal assez peu intéressant. L'histoire est assez redondante, les personnages n'évoluent pas beaucoup. Il y a bien des petites touches d'humour qui prêtent à sourire par-ci par-là mais pas suffisamment pour rendre la lecture captivante.
Heureusement le livre se lit très rapidement.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Lecturejeune
01 juin 2008
Lecture jeune, n°126 - Comment être un ado « normal » quand on vit avec une belle-mère dingue de cuisine en tout genre et un demi-frère qui voue un culte à Jessica Fletcher ? Et comment passer inaperçu en étant affublé d’un vieux jogging vert alors que tout le monde porte des jeans « slim » ? Le tout, c’est de parvenir à rester « distant et classe », telle est la philosophie de Paul Krazcshlupovski, quinze ans, fraîchement rentré en classe de seconde. Il confie à son journal ses mésaventures, ses petits drames quotidiens, ses amours contrariées avec Lisa Tapir, une élève magnifique de terminale, son amitié avec Karim, le sosie de Julien Lepers, ou sa découverte du théâtre. Un garçon qui tient un journal intime ? « C’est une fille, un pédé ou une fille pédé ». Tant pis, Paul prend le risque et l’assume. En contournant la caricature et l’humour gratuit, Colas Gutman nous livre un roman truculent, tout en finesse et en justesse. Le style simple et sans prétention permet une lecture fluide et agréable. Si la distanciation est certes très présente sur cette tranche de vie qu’est l’entrée au lycée, les lecteurs pourront se retrouver dans ce portrait particulièrement réussi d’adolescent.
Amélie Mondésir
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
La Belle au bois dormant est sortie du couloir. Je me suis renseigné. Elle s'appelle Lisa Tapir, elle est en terminale A3 théâtre, autant dire inaccessible pour un seconde 6 indéterminé. Elle ne m'a pas vu tout de suite. Je lui ai tenu la porte et je lui ai dit :

-- Ils pourraient faire des portes moins bruyantes, en mettant des gonds plus souples !

J'ai repensé au test de ma soeur pour savoir quand on tombe amoureux : coeur qui bat plus vite, mains anormalement moites, tendance à dire des phrases très compliquées pour faire style (voir plus haut), impression de ne pas avoir le bon T-Shirt, le bon pantalon, les bonnes chaussures. En fait d'être un plouc face à la personne la plus belle que vous ayez jamais rencontrée.

Je me suis dit que je répondais positif à toutes les questions du test. (p.13)
Commenter  J’apprécie          90
Tout le monde se fiche de mon entrée en seconde, pourtant j’ai des choses intéressantes à dire : dans ma classe, il y a un type qui ressemble à David Pujadas.
Commenter  J’apprécie          40
J'interromps mon journal pendant les vacances. Mes recherches de crustacés sur les plages normandes n'intéresseront personne, même pas moi. À moins de trouver l'amour au pied d'un coquillage... Distant mais classe.
Commenter  J’apprécie          10
Trop intéressent comme livre je vous le conseille
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Colas Gutman (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colas Gutman
Le cahier d'activités littéraires du Salon fait son grand retour pour cette 8ème édition du Parc d'Attractions Littéraires. Au programme : coloriages, courses d'escargots, initiation à la langue des signes française...
Autour de l'univers de 11 artistes, le Salon vous a concocté un cahier de vacances sur la thématique de « l'esprit d'équipe » :
- Sarah Cheveau - Anne-Margot Ramstein - Clémence Sabbagh et Magalie le Huche - Jo Witek et Stéphane Kiehl - Chloé Wary - Colas Gutman et Marc Boutavant - Camille de Cussac - Magalie Bardos
Les cahiers seront offerts à tous les enfants et leurs familles du 29 juin au 6 juillet au Parc Georges-Valbon, puis du 11 au 24 juillet dans plusieurs villes du département de la SSD et en Ile-de-France.
En savoir + : https://slpjplus.fr/estival/les-dates-du-parc-dattractions-litteraires/
+ Lire la suite
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus




Quiz Voir plus

Les collégiens

Comment s’appelle le jeu préférer d’Hicham?

Fifa
Minecraft
Plane zombi
Zombi plane

3 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les collégiens de Colas GutmanCréer un quiz sur ce livre