AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782268056241
325 pages
Les Editions du Rocher (27/10/2005)
3.17/5   6 notes
Résumé :
Qu'y a-t-il de commun entre Carmen et Christophe Colomb, don Juan et saint Isidore, Pierre le Cruel et les cantaores de flamenco, les nazarenos de la Semaine sainte et les toreros, al-Mutamid le roi poète et Samuel ha-Levi, le trésorier juif, ou le peintre Velàzquez ?
Tous sont nés à Séville, sinon l'ont marquée d'une empreinte indélébile. Exemple d'harmonie des trois religions au XVIe siècle, cette ville symbole de l'Andalousie, qui fut avant Madrid la capit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pecosa
  26 janvier 2022
« Hercule me bâtit, Jules César me ceignit de tours et de murailles », pouvait-on lire sur la porte de Jerez, aujourd'hui disparue. Des peuples s'y installèrent, les siècles passèrent, et Séville est aujourd'hui cette ville enchanteresse, au patrimoine architectural d'une grande richesse, imprégnée par les religions catholique, juive et musulmane.
Le Roman de Séville de Michèle Kahn est le genre d'ouvrage que j'aime parcourir, qui mêle anecdotes historiques, portraits de personnalités (Colomb, Isidore de Séville, Susona Ben Suson…), et de personnages de fiction (Carmen…). La promenade à travers les siècles et les quartiers est fort agréable. le lecteur curieux qui souhaiterait en savoir plus sur les anecdotes qui l'intéressent pourra trouver son bonheur dans les annexes et la bibliographie en fin de volume.
Michèle Kahn qui sait si bien raconter les histoires (Cacao, Shanghaï la Juive…) est une guide efficace qui sait nous révéler les beautés, cachées ou non de la cité.
Le Roman de Séville s'est vu couronné en 2006 du prix Alberto-Benveniste pour une oeuvre publiée en français ou produite en France et ayant un lien direct avec le monde judéo-ibérique. Pour les curieux, j'ai fait une liste répertoriant les lauréats, si vous ne savez pas quoi lire les prochaines années….https://www.babelio.com/liste/18995/Le-Monde-Judeo-Iberique-Prix-Alberto-Benveniste
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4326
Vermeer
  01 février 2017
Histoire de Séville de l'Antiquité à nos jours. A l'occasion de promenades dans Séville, l'auteur raconte l'histoire de cette ville merveilleuse. L'aspect catalogue, guide touristique peut parfois agacer mais il est finalement secondaire par rapport à l'aspect historique du livre.
Ce qui est bien perçu je trouve c'est l'ambivalence de cette cité qui comme le reste de l'Espagne oscille entre la fascination de la mort et appétit de vie, ambivalence tellement présente dans la culture espagnole.
La ville alterne les périodes de faste, de richesse et de déclin et de pauvreté. Mais personne ne peut résister au charme de Séville : sa beauté, ses couleurs, odeurs, son climat. A l'époque romaine, elle est la riche Hispalis, à l'époque de l'occupation musulmane, elle connaît un développement artistique et intellectuel intense qui se poursuit au début de la Reconquête où les trois monothéismes cohabitent harmonieusement mais brièvement. Cette tolérance dure un siècle à peine et donne naissance à l'art mudéjar. La Reconquête achevée en 1492, les musulmans et juifs sont "invités" à fuir ou se convertir.
Le XVIème siècle marque pour Séville et l'Espagne un apogée, le Siècle d'Or avec la conquête du Nouveau monde mais hélas le début des fameux agissements de l'Inquisition.
Au XVII ème siècle la décadence n'est que politique et économique car que de peintres vivent à Séville au début de ce siècle : Vélazquez, Zurbaran, Murillo pour les plus connus. La ville inspira également les mythes de Don Juan et Carmen. elle est le berceau du flamenco, art complet qui raconte l'histoire tragique du peuple gitan et qui une nouvelle fois associe si bien amour et mort. En déclin sous le franquisme (dès 1936, l'Andalou Federico Garcia Lorca est fusillé par la Phalange), elle renaît avec le retour de la démocratie. Ville sensuelle et religieuse et aujourd'hui très touristique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PecosaPecosa   27 janvier 2022
Le peintre Manet, lui, veut contempler la véritable Espagne. Son expérience, contée par Mario Bois est éloquente. "Manet, Parisien casanier, peint pendant cinq ans dans l'ombre de son atelier des sujets espagnols "parce que c'est la mode", finit par se rendre en Espagne, déteste l'inconfort des hôtels et la nourriture, regagne Paris après quinze jours et ne peint plus jamais espagnol!"
Commenter  J’apprécie          200
PecosaPecosa   26 janvier 2022
Quand un savant meurt à Séville, observerait plus tard le philosophe Averroès, ses proches vendent ses livres à Cordoue. Au contraire, quand un musicien meurt à Cordoue, c'est à Séville qu'il faut vendre ses instruments.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Michèle Kahn (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Kahn
Michèle Khan - Loin de Sils Maria
Dans la catégorie : Histoire de l'EspagneVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire de l'Europe>Histoire de l'Espagne (50)
autres livres classés : Séville (Espagne)Voir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2678 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre