AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213662213
288 pages
Éditeur : Fayard (01/04/2011)
3.88/5   12 notes
Résumé :
Dix espions de la police vénitienne sont chargés de retrouver un livre mystérieux, en plein carnaval de l’hiver 1763.

Leonora, agent secret de la Sérénissime, se lance dans la course, de bibliothèques en pâtisseries, de librairies en salles de banquet : l’ouvrage tant convoité est un traité de cuisine dont les recettes succulentes sèment la mort sur leur passage.

À travers les explosions de farines et les éboulements de petits fours, L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
5Arabella
  15 juillet 2019
Leonora, devenue espionne au service de Venise, se voit choisie avec 9 autres confrères pour retrouver un livre, sans savoir vraiment les tenants et aboutissants de l'affaire. L'ouvrage s'avère être un livre de cuisine, ce qui peut paraître anodin, mais des cadavres suivent son sillage, tous ceux qui se sont laissé séduire par les promesses de ses recettes, allant au-delà du plaisir du palais, trouvent la mort. La panique s'installe dans la ville, d'autant plus que des problèmes d'approvisionnement en farine se joignent aux desserts empoisonnés qui circulent.
On retrouve, dans ce quatrième opus, un humour qui était devenu un peu poussif dans le précédent. Cela joint à un certain nombre de descriptions de desserts et de plats typiques de la Venise de l'époque, sont les deux grands atouts du livre. L'enquête (si on peut l'appeler ainsi) est une succession de poursuites, de revirements imprévisibles et pas vraiment logiques, d'événements spectaculaires mais invraisemblables. La psychologie des personnages au lieu de s'étoffer s'amenuise, bref tout cela devient un peu mécanique, et on finit de ne plus trop s'intéresser à toute cette intrigue cousue de fil blanc. Mais cela reste drôle par moments, et les recettes donnent envie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Enya75
  11 avril 2021
Je ne connaissais pas cette héroïne, qui visiblement avait déjà trois autres histoires précédentes à son actif, mais ce livre était un cadeau, voilà pourquoi j'ai commencé ce tome 4, mais la lecture était tout à fait plausible sans connaître les enquêtes antérieures de Léonora, agent secret de la Sérénissime.
Le lecteur se retrouve dans la Venise hivernale de 1763, en plein carnaval, à la poursuite d'un livre de recettes. J'ai plutôt apprécié la plume de l'auteur, son humour, bien que les descriptions m'aient un petit peu manqué, (je connais assez bien Venise, j'arrivais à me situer et à visualiser les monuments, sinon cela aurait été plutôt abstrait).
Au niveau de l'enquête, ce n'est qu'une succession de poursuites, filatures, découvertes de cadavres, traitrises, événements fortuits qui se catapultent et n'ont pas vraiment de logique et qui, pour d'autres, tournent court.
Si j'ai tout de suite aimé cette lecture prometteuse, j'ai déchanté par la suite car je me suis ennuyée, rien ne captait mon intérêt, le suspense s'amenuisait à force de tourner dans les mêmes méandres.
Quant à l'héroïne, bien qu'elle ait fort à faire pour lutter contre la misogynie ambiante et fortement ancrée de son siècle, (elle est tout de même enquêtrice, mais si peu considérée, même par son propre père), je l'ai trouvée fort peu attachante.
Une déception.
Lien : https://lecturesdartlubie.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Fantine
  10 avril 2011
C'est avec beaucoup de regrets que j'ai reposé cette nouvelle enquête de Leonora.
Ce polar est un véritable délice culinaire, et, se déguste avec délectation.
L'intrigue est diabolique à souhait. Il n'y a aucun temps, et, l'action rebondit à chaque page, voire, à chaque paragraphe.
Enfin bref, il est à lire (heu non, à dévorer) de toute urgence tellement le style, les jeux de mots sont savoureux.
De mon côté, j'attends avec impatience la parution du tome 5.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar
  08 juin 2021
En plein carnaval de l'hiver 1763, Leonora, agent secret à Venise, se lance à la recherche d'un livre mystérieux, un traité de cuisine dont les recettes sèment la mort sur leur passage. La panique s'empare bientôt des habitants... Une aventure gastronomique et criminelle dans la Venise des Lumières.
Tome 4 de la série des Mystères de Venise où l'on retrouve avec plaisir la jeune Leonora aux prises avec un mystérieux traité de cuisine dans la cité des Doges. Et comme toujours dans cette nouvelle série policière, Venise, inépuisablement romanesque, apparaît dans sa subtile ambivalence, à l'image de ses reflets marins, de son décor théâtral et de ses masques. Alors... Une nouvelle fois laissons nous entrainer à la suite de la jeune héritière des dalla Frascada et menons avec elle l'enquête entre le Grand Canal, la Douane de mer et le café Florian. Surtout que ce voume semble le dernier de la saga, aussi ne boudons pas notre plaisir et régalons nous une dernière fois de ce parfait roman policier historique. Vraiment, ça serait criminelle de ne pas y goûter !
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kfd
  18 septembre 2016
. Un site exceptionnel, une époque intéressante par sa décadence, une promesse de perversité entre espionnage et mets empoisonnés : voilà des axes prometteurs ! Mais cela ressemble plus à un livre d'aventures habituel, avec des rebondissements deci-delà , vite surmontés. L'héroïne manque de force, alors qu'elle devrait nous marquer, seule espionne dans une société misogyne.2/5
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   26 mai 2015
En ce premier jour du carnaval d'hiver, Leonora suivait un sac de farine dans le sestiere de San Marco. Or rien n'est plus difficile que de suivre un sac de farine un jour d'ouverture de carnaval. Le sac fila à travers les rues sinueuses de la paroisse San Lorenzo, puis il emprunta un étroit borgoloco en direction du rio di San Severo. Gênée par sa jupe bouffante qui la faisait ressembler à la fiancée d'Arlequin, par ses souliers en peau de chèvre dalmate dont les semelles glissaient sur les pavés de bois, par la moretta ovale qu'elle maintenait devant son visage grâce à un manche torsadé, Leonora se heurtait aux passants, masqués eux aussi, qui venaient en sens inverse, elle doublait péniblement les livreurs qui lui bouchaient le passage et risquait tout autant de causer un accident que de perdre sa cible de vue.
Au matin de ce 26 décembre 1762, Leonora s'était lancée dans l'aventure des filatures indiscrètes par suite d'une rumeur sur un trafic de marsala qui, à vrai dire, lui paraissait fort indigne d'elle. Hélas, elle était tenue de fournir en ragots le tribunal des inquisiteurs, employeur exigeant et sans états d'âme. Le sac de farine pénétra dans le corte del Pozzo Reverso, la cour du Puits Renversé, qui débouchait dans la calle Querini. La piste des trafiquants de marsala menait à l'atelier d'un pistor, un boulanger qui se servait probablement de cet alcool pour aromatiser sa fogassa.
Malgré ses efforts pour remplir son nouveau rôle d'espionne au service du bien, de la vertu et de la police, Leonora n'était pas encore parvenue à de très brillants résultats. Ses scrupules à dénoncer ses concitoyens l'embarrassaient. Double difficulté, il importait de faire l'espionne sans être soupçonnée de l'être, au risque de se voir claquer au nez, et à jamais, toutes les portes de la Dominante. Cette raison obligeait les «confidents» à n'avoir jamais l'air de ce qu'ils étaient : ils devaient dissimuler leurs activités derrière une honorable profession de façade ou se rendre invisibles aux yeux du vulgum pecus.
Leonora profita de ce que l'artisan lui tournait le dos pour se glisser derrière un amoncellement de barils d'huile. Comme elle voyait mal ce qu'il faisait, elle grimpa sur un tonneau et put enfin se livrer à l'espionnage exigé d'elle par la plus importante autorité morale de son pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
5Arabella5Arabella   14 juillet 2019
En ce premier jour de carnaval d'hiver, Leonora suivait un sac de farine dans le sestiere de San Marco. Or rien n'est plus difficile que de suivre un sac de farine un jour d'ouverture de carnaval.
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella5Arabella   15 juillet 2019
La morale des dalla Frascada était rigoureuse : on pouvait tremper dans les pires manigances mais il fallait garder un extérieur immaculé.
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella5Arabella   14 juillet 2019
- Je vous ai suivie, répondit le vizio-bargello Pensabel.
A tout autre que lui elle aurait rétorqué que le fait de suivre une femme dans la rue ne témoignait pas d'une grande moralité.
Commenter  J’apprécie          50
Enya75Enya75   19 mars 2021
Il ne fallait guère que quelques instants et un peu de finesse pour deviner que son allure n'était qu'une concession faite aux convenances : ses yeux pétillants de malice et ses bonnes joues rosées démentaient tout le reste et proclamaient son intérêt pour une liberté d'esprit très éloignée des règles de l'Eglise. Ses gants noirs étaient ornés de bagues en brillants, cadeaux de quelque altesse étrangère pour quelque indiscrétion négligemment échappée de ses lèvres, probablement avec l'accord de la Sérénissime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frédéric Lenormand (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Lenormand
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Divine Jacqueline de Dominique Bona aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1077991-romans-divine-jacqueline.html • Dictionnaire amoureux du festival de Cannes de Gilles Jacob aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1080815-article_recherche-dictionnaire-amoureux-du-festival-de-cannes.html • L'échelle des Jacob de Gilles Jacob aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1066068&id_rubrique=12 • le voyage de monsieur Raminet de Daniel Rocher aux éditions du Net https://www.lagriffenoire.com/1072154-poche-le-voyage-de-monsieur-raminet.html • Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html • La reine se confine ! - Au service secret de Marie-Antoinette de Frederic Lenormand aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1077413-polar-historique-la-reine-se-confine----au-service-secret-de-marie-antoinette.html • La Maison aux miroirs de Cristina Caboni et Marie Causse aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1077795-romans-la-maison-aux-miroirs.html • Grand café Martinique de Raphaël Confiant aux éditions Mercure de France https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1029530&id_rubrique=12 • Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=143497&id_rubrique=12 • Et la vie reprit son cours de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1076145-romans-et-la-vie-reprit-son-cours.html • Un invincible été de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/1078183-romans-un-invincible-ete.html • L'Américaine de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1042263&id_rubrique=12 • • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimard #editionsplon #editionsgrasset #editionsdunet #editionslivredepoche #editionsdelamartiniere #editionspressesdelacite #editionsmercuredefrance #editionspocket #editionslesescales #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Thé vert et arsenic" de Frédéric Lenormand.

Quelle femme accompagne le Juge Ti ?

la première
la deuxième
la troisième

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les nouvelles enquêtes du juge Ti, tome 15 : Thé vert et arsenic de Frédéric LenormandCréer un quiz sur ce livre