AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020685801
95 pages
Éditeur : Seuil (22/10/2004)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Seuil, La République des idée - 10/2004)


Le problème de la ségrégation urbaine en France ne se limite pas à quelques centaines de quartiers dévastés par l’échec et la pauvreté. Ceux-ci ne sont que la conséquence la plus visible de tensions séparatistes qui traversent toute la société, à commencer par ses élites. A ce jeu, ce ne sont pas seulement des ouvriers qui fuient des chômeurs immigrés, mais a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
YvesParis
  07 juin 2012
Les politiques de la ville menées depuis une vingtaine d'années se focalisent sur quelques quartiers sensibles, situées en périphérie urbaine, qui cumulent tous les handicaps.
Le sociologue Eric Maurin critique cette approche qui, selon lui, confond les symptômes et les causes.
Selon lui, les quartiers sensibles ne sont que la manifestation la plus visible d'un processus plus général de "séparatisme social". Ce phénomène, qui pousse chaque classe sociale à quitter les territoires habités par la classe qui lui est immédiatement inférieure, traverse toute la société.
Ce phénomène est mû par un ressort puissant : la peur d'être enfermée dans le destin d'un territoire déclassé. Tout particulièrement, c'est la recherche des meilleurs établissements scolaires qui motive la mobilité vers les quartiers favorisés.
Ce raisonnement conduit Eric Maurin à critiquer les politiques publiques menées dans les quartiers sensibles.
Ainsi, des zones d'éducation prioritaire (ZEP) : les parents seront moins sensibles aux moyens qui y seront alloués - quand bien même ils permettraient à terme une amélioration de la qualité de l'enseignement qui y est dispensé - qu'à l'effet stigmatisant de ce label. Ils préfèreront déménager et placer leurs enfants dans un établissement "normal" plutôt que de leur imposer la tâche infamante d'une scolarité dans un tel établissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
aliquis
  28 février 2011
Une analyse brillante qui démontre avec force que les ghettos sont avant tout des ghettos de nantis, les moins privilégiés étant rejettés.
Commenter  J’apprécie          20
Gromovar
  25 octobre 2010
Un des livres excellents pour lesquels j'ai créé ce blog. Un livre que j'ai envie d'obliger tout le monde à acheter.
Après "Trois leçons sur la société post-industrielle", nouvel opuscule brillant publié par "La République des Idées", qui est vraiment une république très fréquentable.
"Le ghetto français" décrit et explique les phénomènes de séparatisme social à l'oeuvre en France, et dont les quartiers d'exclusion ne sont que la conséquence ultime et visible.
Lien : http://quoideneufsurmapile.b..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MusikantMusikant   18 décembre 2010
A l'orée des années 1960, dans des discours restés célèbres, John Kennedy puis Lyndon Johnson définissaient une nouvelle frontière sociale pour leur pays : au-delà de l'égalité des droits, l'égalité réelle des personnes, l'égalité devant les processus de constitution de soi, devant l'avenir. Il est de bon ton aujourd'hui de déclarer que tout a été dit et tenté en matière de justice sociale. L'examen scrupuleux de la situation française montre qu'il n'en est rien. A bien des égards, nous n'avons jamais réellement pris acte du déchirement intérieur de notre société, ni réellement mis en oeuvre les principes politiques qui permettraient de la rassurer et de la recoudre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MusikantMusikant   18 décembre 2010
La montée des services et des nouvelles technologies dans l'économie a modifié en profondeur le nature des emplois offerts dans les entreprises privées. Les relations entre employeurs et salariés sont beaucoup plus personnalisées et fragiles qu'autrefois. La production de services sollicite chacun de façon plus intime et immédiate que la production de biens matériels.De même que chacun (comme consommateur) exige des autres une prestation de plus en plus adaptée à sa situation particulière, chacun (comme travailleur) doit désormais livrer dans son travail ce qu'il a de plus personnel et de plus singulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MusikantMusikant   18 décembre 2010
Le " bon citoyen " qui, relativement diplômé et correctement rémunéré, irait s'installer par solidarité dans un quartier déshérité serait aussi rapidement suspecté d'être un " mauvais parent ". Cette contradiction est certes terrible mais, paradoxalement, elle aide à mieux comprendre les ressorts cachés du séparatisme social : c'est peut-être aux individus eux-mêmes qu'il faut s'intéresser, plutôt qu'aux territoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MusikantMusikant   18 décembre 2010
La réflexion pourrait (et devrait) naturellement être prolongée. Comment lutter contre les causes profondes de la ségrégation territoriale sans atténuer l'anxiété sociale des familles et des jeunes face à l'école et au marché du travail ? Dans la foulée des politiques alternatives que j'ai tenté d'illustrer, je crois notamment nécessaire de promouvoir une école moins sélective, moins anxiogène, avec des programmes moins lourds et plus concrets, autour desquels pourraient se déployer des scolarités obligatoires dont le redoublement et l'échec seraient quasi bannis (comme c'est d'ailleurs le cas chez la plupart de nos voisins européens).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MusikantMusikant   18 décembre 2010
Comment lutter contre la ségrégation et les inégalités de contexte qui la caractérisent et l'alimentent ? Question difficile dans un pays où la " mixité sociale " recueille les suffrages d'une écrasante majorité de citoyens - notamment parmi les intellectuels et les politiques -, mais se heurte aux choix concrets et aux pratiques individuelles d'une majorité tout aussi écrasante - y compris parmi les intellectuels et les politiques. Faut-il se scandaliser d'une telle contradiction ? Faut-il s'émouvoir de découvrir en chacun de nous les passions enfouies de la ségrégation dont nous constatons les effets autour de nous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eric Maurin (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Maurin
La structure sociale de la société - Débat Maurin/Chauvel(5) .Débat avec Eric Maurin (La peur du déclassement, République des idées / Seuil, 2009), et Louis Chauvel (Les classes moyennes à la dérive, République des idées / Seuil, 2006), animé par Sylvain Bourmeau (Médiapart).Retrouvez l'intégralité de ce débat sur Médiapart (http://www.mediapart.fr) et sur le site de la République des idées (http://www.repid.com).
Dans la catégorie : Communautés urbainesVoir plus
>Communautés>Types de communautés>Communautés urbaines (75)
autres livres classés : ségregationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre