AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266227297
Éditeur : Pocket (17/01/2013)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Au nord du cercle arctique, l'île de Craig, vaste étendue de glace encore vierge, est le domaine d'Edie Kiglatuk, une jeune femme attachée à sa terre et à la culture invite. Un jour, au cours d'une partie de chasse, l'un des touristes à qui elle sert de guide est mystérieusement abattu. Si le conseil des anciens conclut à l'accident, Edie, quant à elle, soupçonne un meurtre. Peu de temps après, une au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
domeva
  27 juillet 2013
Edie Kiglatuk est une Inuit très indépendante,qui connait bien les coutumes ancestrales du nord du cercle arctique.J'ai beaucoup appris sur la faune qui vit dans cet univers hostile à l'homme ,qui parvient cependant à s'y adapter.
Sorte de thriller-documentaire passionnant,dans lequel les "bons" et les "méchants" appartiennent à des groupes très variés(blancs,inuits,scientifiques,chasseurs.........)
Belle rencontre avec cet auteur que je ne connaissais pas.
Commenter  J’apprécie          230
Lapkast
  10 août 2013
Original et dépaysant, un polar arctique surprenant et captivant en pleine communauté inuite !
Une belle découverte, qui sort des sentiers battus du polar !
Avec pour décor, mais aussi pour personnage à part entière, les paysages rudes et magnifiques de l'Extrême-Arctique, notamment ceux de l'île de Craig, ce polar a tout pour offrir un véritable moment d'évasion, sans pour autant oublier une intrigue beaucoup moins simpliste qu'elle n'en a l'air de prime abord.
C'est aussi la découverte d'un beau personnage principal, Eddie Kiglatuk, jeune femme mi-inuite mi-canadienne, qui essaie de joindre les deux bouts en prenant la responsabilité de guider les touristes venus se confronter avec les conditions extrêmes du cercle arctique.
Deux expéditions virent au drame et Eddie se retrouve alors seule à vouloir éclaircir des coïncidences bien mystérieuses que tous les autres s'empressent de vouloir enterrer.
Comme si le lecteur embarquait lui aussi pour ces contrées lointaines, on s'acclimate d'abord à un rythme un peu plus lent, mais très vite l'enquête aux ramifications insoupçonnées et aux rebondissements bien agencés installent un suspense qui ne nous lâche plus.
En plus, MJ McGrath, en fine connaisseuse de la culture et du peuple inuites auxquels elle a déjà consacré plusieurs documentaires, n'hésite pas à pointer du doigt, mais sans trop appuyer ni donner de leçons, les enjeux actuels de cette communauté où l'alcool fait des ravages et dont certaines terres sont la proie de multinationales peu scrupuleuses.
Ses personnages sont tous d'une grande crédibilité et la communauté qu'elle dépeint est d'une grande justesse, sans aucun manichéisme.
Un beau et bon polar qui allie divertissement et découverte du monde, je vais d'ailleurs me ruer sur le second roman de M. J. McGrath qui vient de paraître cette année : "Le garçon dans la neige".
Entre deux grosses machines du genre, un polar original et plein de bonnes surprises qui fait du bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
maevedefrance
  12 avril 2013
Je n'ai jamais rencontré de ma vie une guide aussi désagréable qu'Edie Kiglatuk, métisse de qallunaat (comprendre "blanc") et d'Inuit. J'ai eu du mal avec elle, surtout au début : elle déteste tout ce qui n'est pas inuit et en particulier les Blancs. On peut comprendre, mais quand même... Alcoolique notoire, elle se bat seule pour retrouver le meutrier d'un de ses touristes, mais surtout de son beau-fils.
En plus d'une héroïne antipathique, on a droit aussi à une intrigue assez emberlificotée : une histoire de sel, de météorite, d'astroblème... et pour finir de traces martiennes ! Argh, ça a fait beaucoup pour moi.
Bon, reste qu'il n'y a pas que des points agaçants dans ce thriller : il y a avant tout une ambiance très bien rendue sur la vie arctique et surtout inuit : on s'évade vraiment et l'écrivaine parvient à nous sensibiliser sur ce monde et ses difficultés.
En fait, le vrai personnage auquel je me suis attachée, c'est le flic du village :Derek, qui est le plus sympathique que sa compatriote casse-pied et raciste : un fana de lemmings, qui fait une découverte fondamentale sur ces petits rongeurs. Autant dire quelqu'un qui ne rentre pas vraiment dans le moule du flic passionné par les meurtres.
Une lecture en demi-teinte donc, avec ce roman pas vraiment inoubliable mais qui dépayse. A vous la soupe au sang de phoque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nameless
  16 mars 2013
Le thème de ce livre, mon intérêt pour les civilisations lointaines et malmenées par le progrès, le pedigree de l'auteur, spécialiste des inuits, tous les ingrédients étaient réunis pour aiguiser ma curiosité face à ce thriller austral qui promettait une belle originalité.
Ma déception fut proportionnelle à mon attente. Certes, le récit est émaillé de mots inuits imprononçables qui font couleur locale. Certes, on trouve quelques descriptions du mode de vie des habitants de la banquise, mais livrées de façon clinique, comme sorties d'études scientifiques et plaquées dans le récit. L'écriture est en outre laborieuse, et les dialogues réduits à leur plus simple expression.
Bien loin d'avoir ressenti le souffle glacé des grands espaces vierges du Groënland, ce roman m'a laissé une déplaisante sensation d'étouffement.
Commenter  J’apprécie          32
m4nero
  11 novembre 2011
L'héroïne de ce polar est un ancienne chasseuse d'ours, sorte de McGuyver au féminin, qui met son grain de sel là où sa communauté Inuit aimerait bien fermer les yeux... Peu de personnages peuvent l'assister dans sa quête de vérité, tant lâcheté et alcoolisme règnent dans cette micro-société.
Le récit, très bien documenté, fait penser à du Peter May : même immersion dans une société lointaine, même type de dénouement avec une pointe d'amour et l'ombre d'enjeux internationaux. le personnage central est très attachant, et on apprend beaucoup sur les Inuits(ne jamais frapper avant d'entrer dans leur maison !), de leur point de vue et loin de toute caricature. A recommander.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
maevedefrancemaevedefrance   31 mars 2013

Elle ouvrit le frigo, y trouva une soupe au sang de phoque, la renifla pour vérifier qu'elle était encore bonne et la réchauffa au micro-ondes.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : inuitsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de M. J. McGrath (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre