AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916546022
Éditeur : Florent Massot (08/11/2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :

" Il était nécessaire d'écrire ce témoignage d'un fou de cinéma, qui n'a recherché ni l'argent ni la gloriole, mais la réponse à cette question essentielle : Que demande le peuple ? Le contraire de la démagogie ! Voilà qui est fait. Moteur ! " (Jean-Pierre Mocky) Plaidoyer pour la liberté d'expression, Cette fois je flingue retrace le parcours du combattant d'un " anartiste " engagé dans la jungl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
koalas
  12 avril 2018
Mocky, le réalisateur du Miraculé et d'une cinquantaine d'autres pépites
flingue le monde moche du cinoche
qui le prend pour une cloche de la pelloche,
lui qui a fait tourner de grandes vedettes comme Bourvil,
Fernandel, Moreau, Serrault, Poiret, Blanche, Villeret...
Il clame haut et fort que le talent ne s'apprend pas,
"On est acteur d'instinct ou pas. On peut gommer
certains défauts, enrichir des qualités, mais on ne peut
s'acheter une personnalité, un caractère, un tempérament.
Dans ce sens, j'ai l'honneur de déclarer que les cours d'art
dramatique sont d'inutilité publique. Tu veux être une star ?
Compte sur toi même, fais-toi une personnalité et envoie chier les profs !"
ça c'est du Mocky fort en gouaille !
Pas avare de cible , il flingue, déziingue les producteurs, le CNC
obligé de s'acheter un cinéma pour faire tourner ses films
d'en faire lui même la promotion,
pour constater amèrement au bout de 15 jours,
que le film disparaît des écran, à part ceux qui font des effets spéciaux !
Mocky n'est peut-être pas Madame soleil mais il fait des prévisions
"Dans cinquante ans, quels films auront tenu le coup ?
Je parie que certains de mes films vieilliront comme
le vin de Bordeaux et les autres...comme le vin fou"
Sans illusion sur petit écran, il lance des vérités abyssales :
"Le vide télévisuel est sans fond."
"On subit les même connards qui parlent dès qu'on allume le poste."
"A force de gueuler à la télévision, les gens m'ont pris pour un tribun".
"Ma popularité a été fondée sur ma grande gueule et non sur ma carrière cinématographique"
Mais Mocky n'a rien à prouver, en 50 films, il a tapé dans tous les genres,
la comédie (La Grande Lessive avec Bourvil), le dramatique (Snobs avec Francis Blanche),le film noir (Solo avec Mocky). le fantastique (Le Furet avec Jaques Villeret) etc.
et parmi ses derniers films l'adaptation de Monsieur cauchemar de Siniac que je n'ai pas encore vu mais cela ne saurait tarder, seulement disponible en DVD...
Mocky, il a de la gueule et moi j'aime ça
Cette fois, je flingue...quel pétard !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
koalaskoalas   29 mars 2018
Les étoiles des critiques ?
On se croirait à une distribution de prix à la fin de l'année.
Les critiques sont-ils des profs et nous des élèves ?
Quelle connerie !
Comment expliquer ce paradoxe : un film sort et il est aussitôt étoilé :
une, deux, trois étoiles, comme dans le Guide Michelin. Et même des quatre étoiles.
Quand il passe à la télé, le film de quatre étoiles n'en a plus que deux ou une ou pas du tout.
Je ne vois pas d'autre explication : on met une cotation d'office quand le film
sort en salle pour faire venir les gens, et quand il passe à la télé, on note pour ce que ça vaut, ces cons de téléspectateurs vont avaler le navet cuit de toute façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
koalaskoalas   28 mars 2018
Je me rappelle Francis Blanche quand il avait sur Europe 1 une émission "Les kangourous n'ont pas d'arêtes". Il faisait la chasse aux plagiats, aux emprunts.
Il avait passé la fameuse chanson de Sinatra :
"I'm singing in the night".
Et quelques minutes après, il envoyait une complainte d'une nounou martiniquaise qu'un ingénieur du son avait envoyée à Frank Sinatra. Le grand crooner lui avait piqué sa musique. De son plein droit, protestait son avocat, car c'était dans le domaine public, une complainte de nounou martiniquaise, ben voyons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
koalaskoalas   26 mars 2018
Bourvil a passé l'arme à gauche à 53 ans. Tous les grands comiques meurent jeunes. De Peter Sellers à Francis Blanche, de Fernandel à de Funès et Coluche...Comme si faire rire faisait mourir.
Commenter  J’apprécie          212
KichigaiKichigai   07 octobre 2018
Dans le chapitre « Chaque film fur une drôle de guerre »
il faut suivre avec
http://jpierre-mocky.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=46
sous les yeux et voir les résumés des 60 films
00. 1958 : La tête contre les murs (Co Réalisateur non crédité)
01. 1959 : Les dragueurs
02. 1960 : Un couple
03. 1961 : Snobs !
04. 1962 : Les Vierges
05. 1963 : Un Drôle de Paroissien
06. 1964 : La Cité de l’indicible peur/La Grande Frousse
07. 1965 : La Bourse et la Vie
08. 1966 : Les compagnons de la marguerite
09. 1968 : La Grande Lessive (!)
10. 1969 : L’étalon
11. 1970 : Solo
12. 1971 : L’albatros
13. 1972 : Chut ! (Pavane pour un crétin défunt)
14. 1973 : L’Ombre d’une Chance
15. 1974 : Un Linceul n’a pas de poches
16. 1975 : L’ibis rouge
17. 1976 : Le Roi des Bricoleurs
18. 1978 : Le témoin
19. 1979 : Le Piège à Cons
20. 1981 : Litan, la cité des spectres verts
21. 1982 : Y’a-t-il un français dans la salle ?
22. 1983 : A mort l’arbitre !
23. 1984 : Le pactole
24. 1985 : La machine à découdre
25. 1986 : Le miraculé
26. 1987 : Agent Trouble
27. 1988 : Les saisons du plaisir
28. 1988 : Une nuit à l’assemblée nationale
29. 1989 : Divine Enfant
30. 1990 : Il Gèle en Enfer
31. 1990 : Mocky Story
32. 1992 : Ville à Vendre
33. 1993 : Bonsoir !
34. 1994 : Le Mari de Léon
35. 1995 : Noir comme le souvenir
36. 1996 : Alliance cherche doigt
37. 1997 : Robin des Mers
38. 1998 : Vidange
39. 1999 : Tout est calme
40. 1999 : La candide madame Duff
41. 2000 : Le glandeur
42. 2001 : La Bête de Miséricorde
43. 2002 : Les araignées de la nuit
44. 2003 : Le furet
45. 2004 : Touristes oh yes
46. 2005 : Les ballets écarlates
47. 2005 : Grabuge !
48. 2005 : Le Bénévole
49. 2006 : Le Deal
50. 2007 : 13 french Street
51. 2009 : Colère (Téléfilm pour France2)
52. 2010 : Les Insomniaques
53. 2010 : Crédit pour tous
54. 2010 : Dossier toroto
55. 2011 : Le mentor
56. 2011 :A votre bon coeur Mesdames
57. 2012 : Dors mon lapin
58. 2012 : Le renard jaune
59. 2013 : Calomnies
60. 2013 : Le mystère des jonquilles
61. 2014 : Tu es si jolie ce soir
62. 2014 : Les compagnons de la pomponette
63. 2015 : Monsieur Cauchemar
64. 2015 : Le cabanon rose
65. 2016 : Rouges étaient les lilas
66. 2016 : Vénéneuses
67. 2016 : 2 bis, rue du conservatoire (Documentaire pour France 5)
68. 2017 : Votez pour moi

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KichigaiKichigai   08 octobre 2018
Ce n'est pas l'âge qui a raréfié les appels, c'est la
société qui a changé et ne s'intéresse plus aux artistes.

p. 109.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Pierre Mocky (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Mocky
Jean-Pierre Mocky. On n'est pas couché. La longue marche. .
Dans la catégorie : CinémaVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Cinéma (744)
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5143 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre