AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070522628
Éditeur : Gallimard (23/04/1999)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Elle a dix huit ans, " une grosse tête dans un gros corps " ; elle est de nationalité américaine et étudiante à Jérusalem.
Il est grand, barbu et hirsute, port un anorak en pleine canicule, et participe à un colloque sur la logique, la philosophie et la méthodologie de la science. Dès l'instant où elle l'aperçoit, attablé au milieu du restaurant universitaire, c'est le coup de foudre ! Peu importe qu'il soit français, et parle à peine l'anglais, peu importe l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Juin
21 janvier 2016
La rencontre de Susie Morgenstern et Jacques à Jérusalem, il est français et participe à un colloque. Elle est américaine et étudiante pas très bien dans sa peau mais volontaire et têtue.
L'histoire d'une rencontre et d'un amour immense, même si tout a commencé vraiment très doucement. Avec franchise et candeur Susie nous raconte cette aventure incroyable. Jolie plongée dans une histoire atypique. C'est la lecture de son roman "Jacques a dit ", où elle y fait allusion qui m' a donné envie de découvrir cette "romance' vécue.
Jacques Morgenstern s'était opposé à cette parution au début.
Cela aurait été dommage. Je le conseille vivement aux ados.
Commenter  J’apprécie          150
IreneAdler
10 avril 2017
Un amour né à travers une salle de resto U, y a plus romantique... Surtout quand les amoureux peinent à trouver une langue commune pour leurs premiers pas. Et pourtant ça marche : c'est laborieux, une course sur 3 continents et une longue correspondance pathétique et dépressive au dessus de l'Atlantique et au bout du compte (conte), tout s'arrange.
Autant le personnage féminin est truculent et drôle, autant le personnage masculin me semble balourd et inutilement sombre ("Non, je ne te mérite pas, tu ne peux pas me comprendre, mais en fait si". Bref) Dans le genre mariage compliqué et correspondance alambiquée, je nettement préféré Papa-Longue-Jambe de Jean Webster. Mais en prenant ce petit livre comme un roman sans prétention (mais bien écrit), drôle (même lorsque la narratrice se désespère), le lecteur passe un moment agréable. Surtout qu'il semblerait que cet amour dure encore et encore.
Commenter  J’apprécie          50
AlphonseA
02 février 2017
C'est l'histoire d'une étudiante à Jérusalem qui a dix-huit ans. Elle aperçoit un homme et tombe amoureuse.
Ce roman est un « boy meets girls» car “ elle ” aperçoit un garçon et tombe amoureuse, ce roman explique les techniques d'approche et les obstacles comme le langage différent c'est à dire qu'ils ne parlent pas la même langue.
Le personnage n'a pas de prénom, dans l'histoire elle est citée sous le nom “ elle ”.
Elle est américaine et elle a dix-huit ans. Elle vient étudier à Jérusalem.
Ce n'est pas mon personnage préféré car je trouve qu'elle pense trop et n'agit pas assez. Ce qui est dommage!
C'est le personnage principal qui parle. J'aime pas trop l'écriture car c'est des trop longues phrases. Trop de phrases interrogatives qui me dérangeaient car j'ai du mal à savoir ce qu' elle fait.
Je ne donne que deux étoiles car dans ce roman le personnage pense trop et je n'ai pas arrivé à me repérer dans cette histoire d'amour. Il y a aussi le fait qu'on pense qu'ils se connaissent depuis une semaine et qu'au final, ils ne se connaissent que depuis 24 heures. C'est court.
J'ai appris avec ce livre qu'il faut moins penser et agir mais parfois il faut penser avant d'agir. Il faut toujours écouter au fond de nous, avant de prendre une décision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Corinne31
24 juin 2014
L'auteur raconte sa rencontre avec l'homme de sa vie.
Les circonstances de cette rencontre rendent les choses compliquées mais la narratrice s'accroche à cet amour.
Même si cette histoire vraie a des éléments intéressants, il y a trop de longueurs pour l'apprécier vraiment.
Commenter  J’apprécie          50
Ysane
23 novembre 2014
C'est l'histoire d'une rencontre amoureuse entre deux jeunes gens que beaucoup d'éléments opposent :langue, culture et géographie entre autres.
La narration est humoristiques et fait sourire. Puis s'installe la répétition et la redondance et on a envie que l'histoire, que l'on s'est courte, se termine encore plus vite!
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake1729 juin 2017
On ne tombe pas amoureux de la loyauté, de la confiance en soi et du culot. On tombe amoureux de quelque chose dans les yeux, quelque chose dans le sourire, quelque chose autour de la façon dont les cheveux dégoulinent sur le cou ou autour des oreilles, quelque chose à propos de la forme des sourcils quand les paupières se baissent, quelque chose qui a un rapport avec les gros pouces et les doigts grassouilleux, ou peut-être les chevilles et les doigts de pied qui dépassent des bords des sandales, quelque chose comme un petit renflement dans le pantalon à l'endroit où naît la fermeture éclair.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake1728 juin 2017
En troisième, quand je tentais de me sortir honorablement d'un exercice de géométrie, ma mère me disait: "Ecoute, ne perds pas ton temps. Ce n'est pas la peine: de mère en fille, depuis des générations, on ne comprend pas les maths. Alors laisse tomber!" Conseil que j'ai suivi à la lettre: boum! Je devins alors totalement analphabète en chiffres, symboles et racines carrées. Je savais à peine multiplier et diviser mais j'étais sûre de résoudre au moins une équation en le regardant: lui + moi = 1.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake1729 juin 2017
L'air, la lumière, l'architecture de Jérusalem sont déjà exaltants; on se sent à la fois léger et lourd de ses milliers d'années. On est uni au passé, marié au présent. L'avenir est un drapeau rose qui flotte dans le vent tendre. Sans le moindre soupçon d'amour on est déjà vivifié.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake1728 juin 2017
Il venait de Nice. O splendide pays d'Azur, Mecque mythique de la beauté, de la richesse et de l'amour. Il serait venu d'un trou pourri et se serait nommé Hubert, je l'aurais aimé autant.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake1729 juin 2017
Si lui il se fournissait aux puces, moi c'était les soldes, n'importe quoi pourvu que ce soit en solde, en liquidation totale, en vente exceptionnelle. Peu importait si c'était trop petit, court, serré ou laid, si le prix était bon.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Susie Morgenstern (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susie Morgenstern
Payot - Marque Page - Susie Morgenstern - La princesse de la serpillière
autres livres classés : jerusalemVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Confession d’une grosse patate, de Susie Morgenstern

Comment la narratrice est-elle physiquement ?

grosse
obèse
maigre

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Confession d'une grosse patate de Susie MorgensternCréer un quiz sur ce livre