AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757821024
Éditeur : Points (19/05/2011)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 230 notes)
Résumé :
Une course contre la montre qui conduit le lecteur dans l'univers des enfants précoces. Un thriller sous forme de double enquête palpitante qui révélera l'existence de terribles manipulations...

Vincent Nimier croyait tout connaître de son frère Raphaël, jusqu'au jour où celui-ci est retrouvé torturé et assassiné sur un sentier des Hautes-Pyrénées. Grâce à une mystérieuse vidéo, il découvre alors que son frère avait une femme et un fils, disparus il y... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  06 juillet 2018
La ronde des innocents est le premier roman de Valentin Musso, paru en 2010. Dans la première partie, deux drames sont évoqués alternativement : la mort de Raphaël, retrouvé torturé sur un sentier de randonnée des Hautes-Pyrénées près de Cauterets, où il était guide et tenait une boutique style « Au vieux Campeur ». Son frère Vincent vit également à Cauterets, et fait le photographe-marchand de cartes postales. En compagnie de Camille, compagne de Raphaël, il va engager toutes ses forces pour trouver le meurtrier. Parallèlement, à Nice, l'étudiant Sébastien Cordero est assassiné dans l'enceinte d'une école d'élite qui prépare des hypokhâgneux et khâgneux à leur destin national.

L'enquête est confiée à Justine, gentille et douée fliquette, un peu rebelle. Il ne faut pas sortir de Polytechnique pour saisir que ces deux affaires en apparence sans lien finiront par se rejoindre pour n'en former qu'une. Tous les voyants sont au vert pour cet épilogue obligatoire : Raphaël avait une double-vie ignorée de son frère, et Sébastien n'était peut-être pas la cible, mais une erreur du tueur. Jusque là, il n'y a rien à reprocher à l'auteur ; son intrigue est classique mais elle tient la route. Il a choisi de s'intéresser aux enfants surdoués dont il décrit bien les difficultés, la déscolarisation, la désociabilisation, ainsi que les solutions souvent mauvaises offertes pour tenter de les aider. La vie des enfants « indigo » ainsi que celle de leurs parents n'est pas un long fleuve tranquille. C'était bien, ça suffisait pour faire un excellent roman.

Mais quelle mouche a piqué Valentin Musso ? En tout cas ce n'est pas la tsé-tsé, car il ne s'est pas endormi sur son intrigue. A partir de la seconde partie, tout part en vrille, les thèmes explosent en une multitude de sous-thèmes tous plus invraisemblables les uns que les autres. Impossible d'en dire davantage sans déflorer ces rebondissements sortis du néant pour aboutir nulle part. L'épilogue, quant à lui, est malheureusement à la hauteur de cette seconde partie ; il s'abîme corps et biens chez les Etrusques, qui doivent bien se demander ce qu'ils viennent faire là.

J'ai beaucoup apprécié Les cendres froides et le murmure de l'ogre, romans aboutis de l'auteur. Je note que dans Sans faille, il est revenu dans les Hautes-Pyrénées et dans une école d'élite, comme pour finir, avec bonheur cette fois, un boulot mal commencé avec La ronde des innocents, et qu'il avait à coeur de parfaire. Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, oubliez La ronde des innocents, car Valentin Musso vaut bien plus que ce premier essai, brillamment transformé par la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          543
sandrine57
  03 septembre 2012
A Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées, Vincent apprend que son frère, disparu depuis deux jours, vient d'être retrouvé mort, torturé, sur un sentier de montagne. Vincent est bouleversé et perplexe: qui pouvait en vouloir à ce point à Raphaël? Avec Camille, la compagne de son frère, il va mener sa propre enquête et découvrir le secret bien gardé de Raphaël : une femme et un enfant. Mais qui sont-ils? Où sont-ils? Et pourquoi sont-ils en danger eux aussi?
Au même moment, à Nice, un adolescent est assassiné dans l'enceinte d'un lycée très coté de la ville. Justine Néraudeux commence son enquête dans le milieu feutré et secret des élèves riches et brillants du lycée Massena.
A priori, ces deux affaires ne sont pas liées. Et pourtant....

De Valentin MUSSO, j'avais adoré Les cendres froides. Je retrouve ici les qualités de cet auteur très prometteur: une intrigue originale et bien menée et une qualité d'écriture pas si fréquente que cela dans le monde du polar. Ceci dit, le jeu des pistes multiples qui ne mènent nulle part et une fin un peu rapide m'ont un peu déçue. A part cela, le sujet est fouillé, l'incursion dans le monde des enfants surdoués bien documentée, le suspense tient la route et la langue est riche et belle. Valentin MUSSO mérite de se faire un prénom et surtout ne doit pas faire fuir les lecteurs hostiles à son frère dont il se démarque clairement.
Un bon polar français pour un moment de lecture agréable sans être transcendant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Gaoulette
  18 octobre 2018
Je reste sur ma faim malgré que ce polar soit passionnant du début jusqu'à la fin. Mais malheureusement sans trop spoiler, les romans policiers qui intègrent les services secrets dans leur intrigue, j'en ressors toujours perplexe et déçue car il n'y a jamais de vrai final. Mais bon je passe cette grosse déception et je donne mon ressenti.
Encore une fois je suis sous le charme de la plume de Valentin Musso. Il nous capte dés les premières lignes avec deux meurtres dans deux lieux différents Nice et Cauterets. Deux enquêtes faites le frère cadet et une flic aguerrie pour l'adolescent. En 1ère partie, on se doute vite le lien entre les deux meurtres vu que l'auteur dévoile une partie du secret de Raphael. Mais voila, Valentin Musso nous réserve une des surprises de taille qui nous tient complétement en haleine et surtout qu'on ne voit pas une seconde venir.
Dans cette enquête haletante, Valentin Musso nous donne un coté mystique qui pousse le lecteur le plus perplexe à y croire. Il apporte sa touche historique également pour appuyer sa thèse… Mais voilà, pour y arriver à une once de début d'explication nous avons une première partie très longue. L'auteur prend un virage à 90° complétement inattendu qui pourrait laisser sur le carreau certain réfractaire.
Moi je me suis emballée et j'ai voulu en savoir plus sur le passé de Raphael et Alexandre. Mais la grosse déception vient dans la résolution de l'enquête que j'ai trouvé un peu trop facile. Ma déception ne s'est pas arrêtée là, quand Justine et Vincent en apprennent plus et se retrouvent dans une situation cauchemardesque. Situation qui ne trouvera aucune solution puisque l'auteur abandonne ces héros à leur triste sort. Concernant Alexandre, j'en voulais plus… Je ne me plains pas du final que j'ai trouvé magnifique. Au moment où il prend sa décision, j'aurais aimé un échange avec Polyphème, un aperçu de sa futur situation mais aussi quelque chose avec sa mère. Même si l'auteur nous donne un final, il ne rend pas hommage à Alexandre qui est vite oublié. Cela me gène dans la partie relation familiale où Vincent et la maman se sont démenés pour protéger Alexandre. Je ne comprends pas pourquoi laisse la situation de Justine telle quel, pourquoi Vincent en oublie sa mission, comment les services secrets ont pu agir aussi impunément...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
bgn
  28 juillet 2014
Fan de son frère Guillaume Musso, je m'attendais a un livre du même niveau, mais s'en est très loin, à mon avis, c'est encore bien meilleur. L'histoire est assez originale, l'intrigue et le suspense sont bien présents... Ce thriller est complètement incroyable et prenant. Et lorsque tous les morceaux s'assemblent à la fin du roman, on est carrément abasourdi. Mais le souci, je pense, c'est le découpage un peu trop brutale entre les chapitres et les allers-retours un peu trop fréquent dans le passé et le présent. Donc, pour conclure, je dirais que c'est un bon livre à lire sans modération. J'attends avec impatience le suivant de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          143
mutinelle
  10 mai 2011
Tout le monde connait Guillaume Musso, l'auteur de romans à succès depuis quelques années. Et bien figurez-vous qu'il a un petit frère qui écrit lui aussi, mais pas des romans sentimentaux, non tout l'opposé, des thrillers… Je viens juste de le découvrir avec son premier roman La ronde des innocents et je dois avouer que ce livre ne m'a pas laissé indifférente, même s'il m'est difficile de mettre le doigt sur les sentiments que ce livre fait naître en moi. J'espère que mettre mon avis noir sur blanc m'aidera à les saisir.
Ce livre m'a attirée de suite car une bonne partie de l'action se passe dans ma région. Enfin, plus précisément dans la région où je vis depuis 2 ans. Je connais mal les Hautes-Pyrénées même si j'essaye de m'y intéresser le plus possible, une occasion de plus doncde la découvrir.
L'action principale se déroule à Cauterets une ville/station de ski. Un homme, Raphaël, est retrouvé mort en montagne après avoir été torturé. Son frère,Vincent, ancien flic, décide de mener l'enquête avec la compagne de Raphaël, suite aux circonstances obscures de cette mort et à la réception d'une vidéo montrant la première compagne du mort et son fils. Parallèlement à cela, nous assistons au meurtre d'un ado dans un lycée de Nice et l'enquête menée par la police. Les deux affaires ont l'air totalement distinctes et nous n'arrivons pas à les relier. Je pense que c'est là que réside le talent de l'auteur, cette façon de nous mener vers les différentes pistes qu'il veut que nous suivions, pour mieux nous détromper ensuite. Je ne vais pas trop vous en parler car je ne voudrais pas vous dévoiler qui a fait quoi, mais une chose est sûre, Valentin Musso sait créer le doute.
Les personnages sont très bien « campés ». L'auteur arrive à nous les rendre réels et sympathiques grâces à des descriptions soignées allant jusqu'à nous faire un bref historique de chacun. J'ai beaucoup aimé Vincent, le personnage principal, très « vrai », avec sesdoutes, sesdéfauts. Les sentiments sont abordés avec pudeur et justesse, jamais nous ne basculons dans le mélo.
L'écriture est très fluide. On sent que l'auteur est agrégé de lettres, mais il ne tombe pas dans le piège de phrases alambiquées dont on perd vite le sens. le seul petit bémol étant l'utilisation de mots peu « communs » qui m'ont obligée à utiliser le dictionnaire et ont un peu ralenti ma lecture. le point positif de cela étant que ça a enrichi mon vocabulaire. Et tout ça ne m'a pas empêchée de le lire en 2 jours à peine.
En conclusion j'ai beaucoup aimé ce thriller. J'ai aimé être ballottée par l'auteur d'une piste à l'autre ; j'ai aimé trembler avec Vincent, découvrir la vie insoupçonnée de son frère ainé. J'ai aimé me poser des questions, mettre le doigt sur des indices que l'auteur nous laisse voir, comme une confidence alors que Vincent ne les connait pas encore… Bref ! J'ai aimé La ronde des innocents et je pense lire le second livre de Valentin Musso Les cendres froides, paru le 5 mai de cette année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
domdu84domdu84   09 janvier 2012
- Je vais vous faire un aveu, Nimier: j'ai toujours été incroyablement sceptique vis-à-vis des phénomènes de psychokinèse. Je me souviens encore des tours de bonimenteur d'Uri Geller qui tordait des cuillères à la télé et réparait des montres à distance. Quantité de magiciens, ou de bons bluffeurs, reproduiront à l’envi ce genre de tours. J'ai lu beaucoup de rapports sur les expériences de télékinésie menées en laboratoire : des êtres capables de tordre des barres de fer ou de modifier la structure moléculaire d'un alliage métallique, seulement en le touchant. Et pourtant, rien ne m'a jamais convaincu parce que ces expériences n'étaient pas réalisées avec assez de rigueur. Les cas de psychokinèse véritable sont rares, mais Alexandre... Alexandre c'était autre chose, un exemple unique, incroyable. Vous voyez, un enfant de cet âge ne peut pas être soupçonné de tricher. De toute manière, il n'en avait pas la possibilité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
namelessnameless   22 juin 2018
- Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent car ils se font haïr. C'est Pascal qui a écrit cette phrase terriblement juste...
- Arrêtez avec vos citations à la con !
p. 325
Commenter  J’apprécie          301
namelessnameless   21 juin 2018
Graham Greene a écrit dans un de ses romans (...), "une histoire n'a ni commencement ni fin ; nous choisissons arbitrairement un point de départ de notre expérience".
p. 20
Commenter  J’apprécie          290
domdu84domdu84   09 janvier 2012
Pourtant, Stéphane rêvait parfois de se sentir comme eux. Il aurait aimé se fondre dans la masse. Tant de gens rêvaient d'être exceptionnels, doués de dons incroyables. L'humanité n'était plus faite que de ça... Même le petit quart d'heure de célébrité de Warhol ne leur suffisait plus. Ils voulaient qu'on les remarque: passer à la télé, faire la une des magazines, sentir la foule ne vibrer que pour eux. Même sans l'once d'un talent, ils désiraient être vus et admirés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
genougenou   05 septembre 2015
Assister à une autopsie, dans ces salles carrelées, totalement aseptisées et baignées d'une lumière trop artificielle était un moment difficile à passer: on pouvait supporter, mais on ne se blindait jamais.
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Valentin Musso (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valentin Musso
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le blogueur Yvan Fauth (gruznamur.com) recevait sur la scène de la Griffe Noire trois auteurs de polar Barbara Abel, Jacques Expert et Valentin Musso...
Je t'aime de Barbara Abel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1002757-nouveautes-polar-je-t-aime.html
Le Jour de ma mort de Jacques Expert aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1001084-nouveautes-polar-le-jour-de-ma-mort.html
Dernier été pour Lisa de Valentin Musso aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/118020-nouveautes-polar-dernier-ete-pour-lisa.html

La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre