AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791028102999
Bragelonne (16/10/2019)
4.55/5   10 notes
Résumé :
Au fil de 224 pages richement illustrées, Stephen King à l'écran passe en revue, dans l'ordre chronologique, toutes les adaptations des romans et nouvelles de Stephen King. De Carrie en 1976 à Docteur Sleep en 2020, en passant par l'événement Ça : chapitre 2 en 2019, l'auteur Ian Nathan revient avec érudition sur la petite histoire qui a accompagné la mise en production d'un film, d'un téléfilm ou d'une série adaptée du maître de l'horreur. Avec force d'anecdotes et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  19 novembre 2019
Le 16 octobre 2019, les éditions Bragelonne ont publié le livre “Stephen King à l'écran“, traduit de l'anglais par Jean-Marc Lainé. Une ambitieuse rétrospective de toutes les adaptations de Stephen King sur petit et grand écran qui nous a emballés :
A cela s'ajoute des anecdotes sur l'écriture comme celle ci : Stephen King a réservé une chambre à l'hôtel Stanley alors que celui s'apprête à fermer pour la saison et qu'il est le seul hôte avec sa femme.
L'endroit parait quasi fantomatique et après une soirée au bar, en revenant dans sa chambre, l'écrivain a déjà en tête tout ce que sera Shining.
Un livre qui donnera aux uns envie de lire ou relire des romans de Stephen King, et aux autres de voir ou revoir des adaptations ou peut être les deux !

Avec 65 films adaptés de son oeuvre, 30 téléfilms, 7 épisodes de séries, aucun auteur n'a été plus souvent adapté que Stephen King.
L'écrivain américain écrit-il en pensant déjà à ce que ses histoires pourraient donner sur grand écran ? En préface du livre, Ian Nathan livre un réponse au moins partielle. Il rappelle que Stephen King a grandi au milieu des films, allant voir nanars comme chefs d'oeuvre, appréciant particulièrement les films de genre.
Il souligne que l'écriture de Stephen King "possède une syntaxe filmographique, enchaînant les scènes dans un style serré et articulé autour des dialogues".
Stephen King reconnait lui même " Les livres sont visuels. Dans ma tête, je les vois comme des films.'Entre de bonnes mains, ce matériau romanesque a produit des chefs d'oeuvre. Dans des mains moins inspirées, le résultat a été médiocre, voire totalement raté.
Ce livre évoque ce que le romancier a offert aux cinéastes mais aussi ce que les cinéastes ont offert à Stephen King, à savoir un ciment pour sa réputation d'écrivain et un formidable booster des ventes de ses romans.
Stephen King à l'écran est également une biographie déguisée dans laquelle on découvre sous un angle original, des éléments sur la vie du romancier, des thèmes qui lui sont chers et qui reviennent dans de nombreux livres/ films.
shining
Pour chaque film analysé, le sujet, le titre original, le réalisateur, la distribution, le format sont rappelés. L'analyse est accompagnée de l'affiche du film, des photos du film ou du tournage, de citations de Stephen King éclairant la signification de l'oeuvre originale.
L'adaptation de Kubrick n'a pas plu à Stephen King. Il écrit à ce sujet :
e ne regarde pas de films d'horreur (je resterais cachée derrière mes mains pendant 1h30) mais tout ce qui touche au processus de création d'un écrivain m'intéresse et le livre aborde aussi bien les thèmes chers au romancier que la genèse de ses romans."
Que l'on soit fan de Stephen King ou pas, amateur de films d'horreur ou pas, c'est passionnant de lire comment est née l'adaptation, quels sont les choix du réalisateur, comment l'adaptation a été accueillie par Stephen King, quel rôle il a joué (ou pas), quelles sont les sources d'inspiration de l'oeuvre de départ ( pour Carrie, par exemple, Docteur Jekyll et Mister Hyde).

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
chocoladdict
  18 novembre 2019
Un été en Bretagne, dans une location près d'un cimetière 💀 (une des bonnes surprises en arrivant sur place, à l'époque pas de site internet pour voir à quoi cela ressemblait), je me souviens avoir lu à haute voix Shining avec ma soeur et le plaisir de frissonner de peur qui en découlait.
Dans Stephen King à l'écran, j'ai appris que l'écrivain avait un jour réservé une chambre à l'hôtel Stanley alors qu'il s'apprêtait à fermer pour la saison. Avec sa femme, ils étaient les seuls hôtes, les lieux étaient quasi fantomatiques. C'est là, dans les couloirs de l'hôtel menant à sa chambre, un soir en rentrant du bar, qu'il a déjà tout le livre 📖 Shining en tête.
L'adaptation de Kubrick n'a pas plu à Stephen King. Il écrit à ce sujet :
"Visiblement les gens adorent et ne comprennent pas pourquoi je n'aime pas. le roman est chaud mais le film est froid. le livre se termine dans le feu et l'adaptation dans la glace. Dans le roman, on voit bien Jack Torrance tenter d'être gentiel et petit à petit, glisser sur la folie. Pour ma part, quand j'ai vu le film, j'ai pensé que Jack était fou dès le départ." Je ne regarde pas de films d'horreur (je resterais cachée derrière mes mains pendant 1h30) mais tout ce qui touche au processus de création d'un écrivain m'intéresse et le livre aborde aussi bien les thèmes chers au romancier que la genèse de ses romans.
Cela m'a donné envie de lire Misery et de relire Shining !
Et vous, vous avez un "Stephen King" préféré ?
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JennDidi
  23 février 2020
Outre le travail immense et somptueux de Ian Nathan, nous devons absolument mettre en avant la mise en page magnifique de Bragelonne. Les petites taches de sang, la qualité des photos (et elles sont nombreuses, on ne se fiche pas de vous !), la mise en place des textes… Tout attire l'oeil, on a envie de lire vite, d'autant plus lorsque l'on tombe sur une adaptation que l'on a adorée !

Stephen King à l'écran commence avec une biographie du maître de l'horreur où l'on apprend, par exemple, qu'aucun auteur n'a été plus souvent adapté que lui. Alors oui, on s'en doutait, mais avoir des faits c'est mieux !
Après la bio, Ian Nathan nous fait entrer dans Carrie au bal du diable, en 1976, pour finalement terminé, 224 pages plus tard, sur la sortie de Docteur Sleep, en 2019.
Au fil des pages (format 27.5 x 21.5), on apprend que certaines adaptations auraient pu ne jamais voir le jour, que Stephen King lui-même a détesté le film The Shining qu'il estime non conforme au livre, et on nous dévoile des titres peut-être inconnus du grand public (La cadillac de Dolan, Riding The Bullet).
Pour conclure, Stephen King à l'écran est un magnifique livre que tous les fans de l'auteur et tous les cinéphiles se doivent d'avoir dans leur bibliothèque. Vous apprendrez forcément quelque chose !
Lien : http://smallthings.fr/lespet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bebelacoeur
  07 août 2021
Il maitrise le roman fantastique comme personne aujourd'hui. Stephen King est à l'honneur cette semaine, alors que sa suite de Shining, baptisée Dr. Sleep, va bientôt pointer son nez en magasin ! C'est l'occasion de revenir sur les plus grandes adaptations du maître de l'horreur, qui a parfois scénarisé lui-même les films inspirés de ses livres. Plus de 220 pages pour voyager dans ces univers étranges, qui passent de la science-fiction à l'horreur basique. King reste à ce jour un des auteurs qui ont le plus inspiré le cinéma.
Commenter  J’apprécie          10
AudreyS2
  11 octobre 2021
J'avais complètement oublié que j'avais offert ce livre à mon mari à Noël dernier ! Je l'ai sorti de sa poussière et j'ai découvert de magnifiques photos extraites des films, avec des explications vraiment sympas. C'est un très beau livre à offrir et à feuilleter tranquillement un soir d'hiver, sous la couette...
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   20 mars 2020
« Ça » propose un florilège de tous les monstres classiques de l’enfance : les vampires, les loups garous, les zombies... et les parents.
Commenter  J’apprécie          240
BazartBazart   19 novembre 2019
Visiblement les gens adorent et ne comprennent pas pourquoi je n'aime pas. Le roman est chaud mais le film est froid. Le livre se termine dans le feu et l'adaptation dans la glace. Dans le roman, on voit bien Jack Torrance tenter d'être gentiel et petit à petit, glisser sur la folie. Pour ma part, quand j'ai vu le film, j'ai pensé que Jack était fou dès le départ."
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre