AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253086444
Éditeur : Le Livre de Poche (03/01/2018)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 654 notes)
Résumé :
En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L'amour, l'aisance financière, le charme, une superbe maison.
Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu'ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L'inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s'avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l'un sans l'autre. Est-ce cela que l'on appe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (272) Voir plus Ajouter une critique
Ydamelc
  10 janvier 2017
Terrifiant !
Derrière les portes, il peut s'en passer des choses...
Les apparences sont parfois trompeuses...
C'est cela qui est le plus terrible !
Qui donne des sueurs froides !
Grace et Jack sont peut être vos voisins, vos amis, vos collègues.
Etes vous certains de bien les connaitre ?
Avant de les admirer, les envier, êtes vous certain qu'aucun secret, mensonge ne vient ternir ce bonheur apparent ?
B.A. Paris, avec ce premier roman, nous livre un thriller psychologique exceptionnel !
Grace nous narre, entre passé et présent, son histoire.
Comment son rêve a viré au cauchemar...
Et je peux vous dire que c'est particulièrement pétrifiant !
Une fois débuté ce livre, vous n'aurez qu'une idée, c'est de le terminer, pour connaitre le fin mot de l'histoire...
Du rythme, un suspens redoutable, une atmosphère épouvantable, une tension menaçante, une intrigue angoissante...
Tout mon système nerveux a été mis à rude épreuve !
Un final grandiose...
Les yeux m'ont piqués...
Terrible...
Géant !
Magnifique 1er coup de coeur de l'année.
Vous savez ce qu'il vous reste à faire....
Allez ! Courez !... Pendant que vous le pouvez...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10311
Yggdrasila
  31 janvier 2018
Se marier moins de six mois après une rencontre, le feriez-vous ?
Grace l'a fait.
Tombée sous le charme de Jack, un brillant et charmant avocat, elle n'a pas hésité face à la nouvelle vie qui s'offrait à elle.
Une maison sublime en guise de cadeau de mariage, des vacances répétées en Thaïlande... et surtout, ce gentleman à l'apparence irréprochable accepte que Millie, la petite soeur trisomique de Grace vienne vivre avec eux.
Une vie de rêve pour Grace, sauf qu'une fois les portes refermées, la réalité est tout autre.
Dès le départ, on sent le malaise.
Même si tout se déroule parfaitement, que le début de l'histoire est digne d'un roman à l'eau de rose, on devine que quelque chose ne tourne pas rond.
Mais l'auteure insiste sur la perception d'idéal que Grace s'était imaginée au début de sa relation avec Jack. Un peu trop longtemps même, à tel point que je me suis demandée quand allait arriver l'intrigue qui nous fera basculer dans le thriller psychologique.
Et quand ça bascule, pour le coup, on est en plein dedans!
Les chapitres sont alternés entre les événements qui se déroulent dans le présent et ceux du passé racontés par Grace.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Millie, une jeune fille enthousiaste, attachante, habile et réfléchie malgré son handicap. C'est le personnage qui donne de la profondeur à ce roman.
La personnalité de Jack est assez bien exposée.
Grace, de son côté m'a parue assez fragile et passive pour un personnage principal. D'un point de vue extérieur, elle me donnait parfois l'impression d'être résignée, mais en même temps sa psychologie reflète bien le comportement souvent constaté lorsqu'une personne est sous l'emprise d'un psychopathe.
B.A. Paris nous plonge bien dans l'enfer du mariage. L'angoisse monte et les pages se tournent sans qu'on ne s'en aperçoive.
Ici, tout tourne autour de la psychologie et de la manipulation.
Je découvre cette auteure et j'aime beaucoup sa façon d'écrire. C'est simple et fluide. C'est le genre de roman qui se lit vite et qui tient en haleine jusqu'à la fin.
Attention aux apparences qui peuvent être bien trompeuses!
À lire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7313
iris29
  03 mai 2017
Pour apprécier Derrière les portes , il va vous falloir passer sur un début digne d'un roman Harlequin ...
Une jeune femme de 32 ans qui s'est faite toute seule ( elle occupe un job sympa chez Harrods , à Londres ) adore sa jeune soeur trisomique qui le lui rend bien . Depuis toujours , leurs (méchants) parents n'ont qu'une hâte , c'est de "lui refiler le bébé " et c'est ce qu'ils ont prévu de faire en prenant leur retraite , trrrrrés loin, en Nouvelle-Zélande , histoire de mettre le plus de Kms possibles entre eux et leurs responsabilités . Dés que Millie aura 18 ans , elle devra quitter son école spécialisée et sera prise en charge par Grâce, la bien nommée ...
Et, c'est là que les choses se corsent : Grâce rencontre un bel et sombre inconnu, avocat brillant qui tombe en pamoison devant son abnégation, sa bonté , sa générosité et sa beauté . En trois mois de relation , et après n'avoir fait l'amour qu'une fois, sans même avoir cohabité avec lui plus d'une nuit , Grâce décide de l'épouser, de vendre son appart , de lui refiler ses livres sterling afin qu'il achète les meubles de la future maison sublime qu'il lui a promis .
Ah ça pour être belle , elle est belle , mais ce qu'il se passera à l'intérieur le sera beaucoup moins .
Oui , mais moi , à ce stade là , je n'avais pas les chocottes parce que le début est un peu faible. Même pas peur ! Difficile de croire en ce personnage tellement éduquée et si naïve, tellement forte de caractère et si passive . Un sujet tellement mieux traité , tellement plus crédible dans d'autres romans ...
La seule chose qui m'a fait tenir jusqu'au bout, c'est le personnage de Millie, la jeune soeur trisomique . Elle est craquante , touchante , drôle et très futée . Oui, il ne faut pas sous-estimer Millie , c 'est LE personnage qui sauve ce roman, celui qui le rend original . J'aurai aimé la voir plus souvent .
Si je suis restée sur le seuil de ce roman, je laisse la porte ouverte , peut-être que vous, vous apprécierez la visite , faites attention à la chambre rouge tout de même , je vous aurez prévenus , tout n'est pas rose derrière ces portes ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7116
Fortuna
  22 janvier 2017
Quand Grace rencontre Jack, le destin semble lui sourire. Un homme charmant, riche, avocat connu pour sa défense des femmes battues, prêt à accepter que la petite soeur trisomique de Grace, Millie, vive avec eux...Une vie de rêve, des vacances en Thaïlande, une maison magnifique mais dont le lourd portail se referme sur une toute autre réalité...

B.A. Paris brosse le portrait saisissant d'un effroyable piège matrimonial dont la parfaite perversité avoisine l'oeuvre d'art. Et jusqu'à la fin, le suspense nous tient en haleine, le dénouement refermant parfaitement le cercle dans une dialectique sans faille. La fin était déjà dans le commencement, l'issue était fatale.

Une réussite totale.
Merci Babelio et aux éditions Hugo Thriller pour cette plongée dans les abimes de la perversité humaine.
Commenter  J’apprécie          602
Kirzy
  07 février 2018
Ça , c'est du bon thriller psychologique, diabolique à souhait sans jamais tomber dans le gore !
Le livre commence de manière très classique autour du cliché du couple parfait : lui, Jack, beau comme un dieu, brillant avocat qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale; elle, Grace, épouse parfaite un peu nunuche qui peint, jardine et cuisine les soufflés comme personne; entourés d'amis qui s'extasient au moindre soufflé réussi ...
Derrière les apparences ... on devine dès les premières lignes qu'il y a quelque chose qui coince dans ce monde de yuppies tout lisses ... Pourquoi ne peut-on inviter Grace seule à déjeuner sans Jack ? pourquoi des barreaux aux fenêtres de sa chambre ?
L'auteur maitrise parfaitement le rythme du récit et fait monter le suspense touche après touche, c'est tout en finesse que l'angoisse poisse jusqu'à devenir sournoise, jusqu'à l'horreur suggérée. L'auteur a du s'éclater à dynamiter au bazooka le cliché du couple parfait !
Mention spéciale à Millie, la soeur trisomique de Grâce, au sixième sens aiguisé, elle apporte un supplément d'âme au récit : on a beau plaindre Grace, ce n'est pas à elle qu'on s'attache.
L'écriture ? s'en fout ! neutre, efficace et c'est tout ce qu'on lui demande là, pas grave si ce n'est pas de la grande littérature.
Grosses ficelles ? parfois mais s'en fout aussi, t'es capturé, tu lis sans pouvoir lâcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          482
Citations et extraits (74) Voir plus Ajouter une citation
KirzyKirzy   07 février 2018
La dame se tourne et nous sourit. Je sais qu’elle ne voit qu’un couple charmant dont les membres sont si près l’un de l’autre qu’ils doivent beaucoup s’aimer. Ça me renvoie, une fois de plus, à l’impasse dans laquelle je me trouve. Je commence à désespérer que quelqu’un remette un jour en cause la perfection absolue de notre existence, et quand nous sommes avec des amis, je m’émerveille de le bêtise qui les incite à croire que Jack et moi ne nous disputons jamais, que nous tombons d’accord sur tout, et qu’une femme de trente-cinq ans intelligente et sans enfant comme moi se contente de rester chez elle toute la sainte journée pour jouer à la dînette.
J’aspire à ce qu’un curieux pose des questions, soit soupçonneux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
ZilizZiliz   22 janvier 2018
[Il] avait accepté sans difficulté de m'emmener en courses parce qu'il retirait un immense plaisir à entretenir mes illusions de victoire pour mieux les écraser ensuite. Il adorait préparer le terrain de mes chutes, jouissait de son rôle d'époux aimant mais harcelé, se délectait de mes cruelles déceptions et, à la fin, savourait les châtiments qu'il m'infligeait. Le pire, c'est que sa capacité à prédire mes actes signifiait que j'étais condamnée à l'échec dès le départ.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
YggdrasilaYggdrasila   24 janvier 2018
— Tu ne me donnerais pas plutôt un whisky ? ai-je soupiré.
— Un whisky ?
— Oui.
— J’ignorais que tu aimais le whisky.
— Comme j’ignorais que tu étais un psychopathe, ai-je murmuré en me frottant les yeux avec lassitude.
Commenter  J’apprécie          370
YggdrasilaYggdrasila   22 janvier 2018
Dans la mesure où il était capable de me duper, de m’amener à oublier, même pendant quelques secondes, ce qu’il m’avait révélé de lui, comment allais-je parvenir à convaincre les autres qu’il était un loup déguisé en agneau ?
Commenter  J’apprécie          360
scarlett12scarlett12   04 février 2018
Malheureusement, j'ai déjà connu ça, j'ai déjà fait tout ça, et j'ai appris à mes dépens que, dans la seconde, Jack organisera ma chute, si je devais ne serait-ce que respirer différemment pendant cet entretien. Non seulement je serai au bout du compte humiliée et plus désespérée que je le suis déjà, mais il veillera à accomplir sa vengeance. Je tends mes mains devant moi, et leur tremblement incontrôlable me dit ce que je viens seulement de saisir, mais ce que Jack sait depuis le début, lui : la peur est le meilleur moyen de dissuasion qui soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Videos de B. A. Paris (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de B. A. Paris
Après une arrivée en trombe dans le milieu du polar avec Derrière les portes, son premier roman (près d?un million d?exemplaires vendus au Royaume-Uni), l?anglaise B.A. Paris prend du galon dans le thriller psychologique et familial avec Défaillances, son dernier roman dont voici 3 bonnes raisons de le lire.
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Derrière les portes

Quelle profession exerçait Grace avant de se marier avec Jake?

Professeur
Modèle photo
Acheteuse pour Harrods
Avocate

9 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière les portes de B. A. ParisCréer un quiz sur ce livre
.. ..