AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755644777
Éditeur : Hugo et Compagnie (02/04/2020)
3.71/5   220 notes
Résumé :
S'il parle, il la détruit. S'il se tait, il se détruit. Et vous, que feriez-vous ?

PAR L'AUTEUR DE DERRIÈRE LES PORTES, SÉLECTION PRIX DOUGLAS KENNEDY 2020

Que la fête commence !
Livia rêve depuis toujours d'une soirée inoubliable pour son quarantième anniversaire. Alors Adam, son mari, a tout fait pour que la fête soit grandiose. Leurs amis sont là, tous réunis dans le jardin de leur maison de Windsor. Ne manque plus que leur f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (121) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 220 notes

Ladybirdy
  01 avril 2020
Mon premier B.A. Paris dont j'en lis tellement de bien. Pour ce dernier opus, mon avis est clair et net :
Anxiogène et ça tape sur les nerfs.
C'est l'histoire d'un couple, Livia et Adam qui se prépare à fêter les quarante ans de Livia.
Leur fille Marnie est actuellement à Hongkong et ne pourra être présente.
À tour de rôle, on suit les pensées de Livia et Adam. Sans grande surprise au début, l'histoire ressemble à un quotidien domestique des plus banal. Milieu du livre arrive au sujet de leur fille Marnie une déconvenue, probablement dramatique mais à vérifier, que Adam va découvrir.
Très vite, Livia apprendra de son côté une face cachée de sa fille.
Toute la suite de ce roman va s'articuler autour du - je lui dis - je lui dis pas. A tel point que ça en devient soit pathétique soit très énervant. Au vu de l'ampleur de la gravité de ce chaque parent sait au sujet de leur fille, aucun des deux n'a de réaction humaine et saine d'esprit. Je parlais du « probablement dramatique mais à vérifier » et qui ne sera jamais creusé. Un non sens total qui m'a parasité ma lecture.
La fête commence, on danse, on rit, tout en se balançant entre le - je lui dis ou - je lui dis pas.
Tout l'art de ce roman repose certainement sur ce côté page turner où le lecteur attend fébrilement que les bombes explosent. Anxiogène, stressant, énervant et bourré d'invraisemblances pour peu qu'on se mette dans la peau de ces parents, prototypes parfaits du couple handicapé de la communication.
Pendant ce temps là, la pauvre Marnie continue son bonhomme de chemin d'où elle est sans se douter que personne pendant toute une soirée ne se tracasse d'elle, ni ne fait preuve de beaucoup d'amour en regard du drame qui se répand sous les pieds de ses deux parents.
Lu jusqu'au bout, j'attribue 3 étoiles à ce roman pour son côté addictif, même si selon moi, les invraisemblances ne m'auraient pas fait grimper ce livre à plus de 1 étoile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9819
Yggdrasila
  19 septembre 2020
D'habitude je suis toujours enthousiasmée par les romans de B.A. Paris, mais cette fois, je ressors assez déçue de cette lecture.
Déjà, le résumé ne m'emballait pas spécialement mais je n'ai pas voulu m'arrêter à cela.
Dans cette histoire, le récit est construit avec une temporalité qui évolue à travers l'alternance de deux points de vue : celui de Livia et celui de son époux Adam.
Une grande fête est organisée pour les quarante ans de Livia. Mais malheureusement, leur fille Marnie ne pourra être présente puisqu'elle étudie à Hong-Kong.
On commence par suivre le quotidien ordinaire du couple jusqu'au moment où Adam apprend que leur fille pourrait être mêlée à un événement dramatique.
De son côté, Livia découvre une face secrète de la vie de Marnie.
Chacun a donc une révélation à faire à l'autre.
Mais le jour J est arrivé et la fête doit se dérouler comme prévue...
Alors l'indécision commence... vont-ils en parler maintenant, plus tard ou même jamais ?
J'ai trouvé que l'histoire tirait un peu en longueur. En effet, une grande partie du roman relate le déroulement de l'anniversaire avec les deux points de vue, heure par heure. Sauf qu'on revient constamment en arrière pour avoir la pensée de l'autre personnage et j'ai trouvé cette narration assez agaçante.
À force, j'avais parfois l'impression d'assister moi-même à une fête où je m'ennuyais !
Malgré ce point négatif, on sent que les secrets des protagonistes sont de plus en plus lourds à porter au fil des pages. Une certaine angoisse commence alors à s'intensifier.
Le personnage d'Adam fait particulièrement monter cette tension et ce sont les chapitres qui lui sont consacrés que j'ai préféré lire.
L'intrigue principale construite autour du personnage de Marnie nous empêche de refermer le livre avant qu'on sache si le drame a réellement eu lieu ou non.
La plume de B.A. Paris est quant à elle toujours aussi captivante.
On avance avec détresse et anxiété.
Plus on approche du dénouement et plus on craint que la vérité éclate de manière tragique et irréversible.
Jusqu'à présent, c'est le roman de B.A. Paris que j'ai le moins apprécié. Je ne conseillerais donc pas celui-ci pour découvrir l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Anais90
  25 juillet 2021
Une lecture dont on ressort vidé.
Livia et Adam ont deux enfants dont Marnie, 19 ans, très proche de son papa. Cette année là, Livia réalise son rêve : organiser une soirée de rêve pour son quarantième anniversaire. Tout devra être parfait. La musique, les fleurs, la décoration et les invités. Marnie qui a la base est à l étranger depuis presque un an, a prévu de faire la surprise à sa maman de venir à la soirée. Seul Adam est au courant.
Avant la soirée, Adam constate que sa fille ne répond plus sur WhatsApp. Pire, il entend que le vol qu elle est supposée prendre à eu un crash et qu il n y a aucun survivant. Que faire ? Gâcher la soirée de Livia, ou la laisser vivre pleinement son moment avant de l inquiéter ? d'autant plus que Marnie est peut être encore en vie, non ?
Un roman haletant, insoutenable, que l on ne sait pas lâcher tant on veut savoir la suite. La psychologie des personnages est fine, construite, juste.
J en suis encore totalement retournée...
Commenter  J’apprécie          522
Eve-Yeshe
  03 avril 2020
Livia se prépare pour la fête organisée pour ses quarante ans. Cela fait des années qu'elle y pense. Cette fête doit compensée le « grand mariage » dont ses parents l'ont privée quand elle s'est retrouvée enceinte, alors qu'elle avait à peine dix-sept ans. Ils ont coupé définitivement les ponts avec elle depuis vingt ans, mais à chaque anniversaire, chaque fête, elle leur fait signe, espérant un geste en vain de leur part.
Elle s'est souvent sentie abandonnée car peu après son mariage discret avec Adam, celui-ci ne s'est pas comporté en adulte, lui préférant les soirées avec les copains. Il lui arrivait d'être absent plusieurs jours, la laissant seule avec le bébé, Josh, dont il s'est très peu occupé.
Le grand jour est arrivé, tout se met en place. Il y aura une grande absente, leur fille Marnie, qui est de l'autre côté de la planète.
Adam, qui a une relation fusionnelle avec sa fille, tente de s'organiser pour qu'elle soit là, quitte à prendre trois avions pour rentrer, passant par le Caire. Mais l'avion s'écrase au sol quelques minutes après le décollage. Était-elle à bord ? Pas sûr, son premier avion était en retard.
Le roman alterne les récits de Livia et ceux d'Adam, et l'auteure découpe son histoire heure par heure.
Chacun des deux détient un secret qu'il a décidé de cacher à l'autre : Adam ne veut pas gâcher la fête, alors il décide de se taire et jouer la comédie. Livia sait que Marnie a une liaison amoureuse avec un de leurs amis proches, et décide de n'en parler qu'après la fête.
Je suis passée complètement à côté de ce roman car les personnages sont tellement immatures, et caricaturaux qu'ils m'ont horripilée en permanence : trois ans d'âge mental des deux côtés. Des relations avec les enfants qui ne sont pas saines. En fait tous les deux, surtout Adam sont autocentrés (je suis sympa en choisissant de terme !), et leurs amis sont du même style… pauvre petite fille, abandonnée par papa et maman, qui a rêvé toute sa vie d'un grand mariage, (sont-ce les Windsor qui déclenchent de tels aspirations ?) on s'attend, presque, à voir débouler le prince charmant et la citrouille devenue carrosse…
Je ne connaissais pas l'auteure qui reçoit beaucoup de critiques positives sur les sites littéraires, ce qui m'a donné envie de la découvrir, j'espère que ses autres romans m'inspireront plus, si je décide d'en tenter un autre. Ce roman ayant reçu des critiques dithyrambiques sur NetGalley et sur Babelio, je me suis sentie vraiment une extraterrestre mais j'assume en disant qu'on est dans le genre guimauve, romance… Il est vrai que je venais de refermer un livre sur l'enfance de Louis XIV et que je lisais en parallèle un essai de James Baldwin… j'avais envie d'une lecture légère, j'ai été servie, en matière de légèreté !
Un grand merci à NetGalley et aux éditions Hugo Thriller (dont j'apprécie plutôt les romans en général, ce qui a d'ailleurs motivé mon choix !) qui m'ont permis de découvrir celui-ci.
#LeDilemme #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          494
tutesvuquandtaslu
  31 mai 2021
J'ai lu le dilemme de B A Paris dans le cadre de la sélection polar du Prix des lecteurs 2021 chez livredepoche.
Je ne suis pas une auteure, je n'écris pas alors qui suis-je pour juger ?
Faire partie de ce jury me force à dire les choses et mettre les pieds dans le plat car habituellement, lorsque je déteste une lecture, je ne la chronique pas, autant parler de ce que l'on apprécie.
Je me suis rarement autant ennuyée, aussi peu passionnée pour une lecture.
Un livre de 377 pages qui aurait pu en en faire seulement 100 tellement on tourne en rond, on parle pour ne rien dire.
Une mère souhaite célébrer ses 40 ans en grande pompe. Son mari lui réserve une surprise : leur fille, qui fait ses études à l'étranger, va finalement pouvoir les rejoindre pour cette grande célébration. Grâce à différentes correspondances, son voyage en avion va la ramener à temps pour surprendre sa mère.
Le secret est si bien gardé que lorsqu'un avion de ligne s'écrase, seul Adam ,le père, s'inquiète mais va décider de garder le silence pour ne pas gâcher la fête de son épouse.
Voici le résumé du livre. Une histoire tragique sur le malheur d'une famille et la perte d'un enfant.
Quel livre décevant, usant, inutile.
Plus de 300 pages d'hésitations sur : "Dois-je lui dire pour notre fille ? Mais non voyons, je préfère la laisser célébrer ses 40 ans comme une petite fille, elle a tellement dépensé d'argent qu'il serait dommage de tout gâcher."
Un homme qui n'a assumé sa paternité qu'au bout de plusieurs années, qui a délaissé son épouse pendant si longtemps ; un homme qui aujourd'hui ment à sa femme et cherche encore et toujours un courage qu'il n'a jamais eu.
Une femme qui, depuis 20 ans, ne pense qu'à la célébration de ses 40 ans et qui, elle aussi, pour ne pas gâcher sa fête, ment et cache des choses importantes à son mari.
Une fille et un fils qui mentent eux aussi.
Aucune personne d'honnête ou sincère, des non-dits et des mensonges autant que vous en voulez, une famille insipide, des parents détestables.
Au bout de cinquante pages, cette lecture était un calvaire.
Désolée pour les lecteurs et fans de l'auteur qui ont apprécié ce livre, chacun ses goûts comme toujours
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   20 janvier 2020
The second officer - the driver - approaches. 'Sir, step away from the bike,' she barks. 'Sir, did you hear me? Step away from the bike.'
I try to unfurl my hands from the handlebars, unstick my legs from the bike. But I seem to be welded to it.
'Sir, if you don't comply, I'm going to have to arrest you.'
'We're going to have to arrest him anyway,' the first officer says.
He takes a step towards me and the sight of handcuffs dangling from his belt shocks me into speech.
I flip up my helmet. 'Wait!'
There must be something in my voice, or maybe they read something in my face, because both police officers pause.
'Go on.'
'It's about Marnie.'
'Marnie?'
'Yes.'
'Who's Marnie?'
'My daughter.' I swallow painfully. 'Marnie's my daughter.'
They exchange a glance. 'Where is your daughter, sir?'
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LadybirdyLadybirdy   31 mars 2020
Quand on vous prive de quelque chose que vous désirez plus que tout, l’envie ne vous quitte jamais.
Commenter  J’apprécie          351
Eve-YesheEve-Yeshe   03 avril 2020
En admirant les robes, les gâteaux et les bouquets de mariage, elle me parlait de la cérémonie luxueuse qu’elle et mon père m’offriraient. Mais, quand je suis tombée enceinte, peu de temps après mon dix-septième anniversaire, ils ont coupé tous les ponts avec moi.
Commenter  J’apprécie          102
rkhettaouirkhettaoui   04 juin 2020
Quand on est menuisier, on n’a pas beaucoup de ficelles à tirer pour aider ses enfants. Mais même sans avoir de réseau que je pouvais activer, je me suis retrouvé à discuter avec un Américain, un ami d’Oliver, un de mes clients. Il était venu à mon atelier pour voir si je pouvais faire un meuble pour sa maison de Martha’s Vineyard. Il en avait vu un que j’avais fait pour Oliver et voulait quelque chose de semblable – mais en trois fois plus grand. Nous avions discuté de la vie, de nos enfants et j’avais évoqué le fait que pour sa dernière année de master, Josh devait trouver un stage en entreprise, de préférence dans le marketing numérique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juin 2020
Le rejet est une chose à laquelle j’ai dû m’habituer, durant ces premières années avec Adam. Il m’a si souvent abandonnée que c’est un miracle si nous sommes toujours ensemble. J’y pense encore, même si je ne le lui dirai jamais. Il a tellement essayé de se rattraper qu’il serait dévasté d’apprendre à quel point j’en souffre toujours. Ça me ronge, la nuit, quand je repense à ce qu’il m’a fait endurer, et le ressentiment me gagne.

La première fois qu’il m’a délaissée, j’étais persuadée qu’il avait eu un accident ou qu’il avait été assassiné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de B. A. Paris (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de B. A. Paris
Après une arrivée en trombe dans le milieu du polar avec Derrière les portes, son premier roman (près d?un million d?exemplaires vendus au Royaume-Uni), l?anglaise B.A. Paris prend du galon dans le thriller psychologique et familial avec Défaillances, son dernier roman dont voici 3 bonnes raisons de le lire.
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Derrière les portes

Quelle profession exerçait Grace avant de se marier avec Jake?

Professeur
Modèle photo
Acheteuse pour Harrods
Avocate

9 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière les portes de B. A. ParisCréer un quiz sur ce livre

.. ..