AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253139130
Éditeur : Le Livre de Poche (01/02/1996)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 34 notes)
Résumé :
C'est à la redécouverte d'une des plus grandes figures de la culture européenne médiévale que nous convie ici l'historienne d'Aliénor d'Aquitaine et de La Femme au temps des cathédrales.
Religieuse allemande du XIIe siècle, Hildegarde de Bingen fut à la fois musicienne, auteur de soixante-dix sept symphonies ; écrivain génial de livres de visions qui fascinèrent son époque et anticipent plusieurs découvertes des astrophysiciens modernes ; auteur, enfin, de tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LydiaB
  16 avril 2012
Ce livre dormait dans ma bibliothèque depuis quelques années. A force de les entasser sur les étagères, j'avoue que je prends généralement mes lectures sur le haut de la pile, ce qui est un tort, j'en conviens aisément.

Écrit par Régine Pernoud, cet essai permet d'en savoir plus sur cette femme du XIIe siècle qui cumula de nombreuses fonctions et qui fascine toujours autant. A la fois moniale, musicienne, écrivain, elle s'occupa de moultes choses qui paraissent primordiales à l'heure actuelle : environnement, diététique et, ce qui m'intéresse le plus, la médecine. Avec philosophie et sagesse, Hildegarde délivra des textes impressionnants par ses prises de position, ce qui ne lui valut pas que des amis. Ceci dit, sa place, sa fonction et son entourage (elle conseillait même le Pape) firent qu'elle se sortit toujours - ou presque - des mauvais pas. Comment cette femme si fragile physiquement, souvent atteinte par la maladie, réussit-elle être aussi forte moralement ? Comment ses visions furent-elles perçues par les hautes instances ? Voici tout ce que nous délivre ce livre.

On a souvent décrié Régine Pernoud. Pourtant, celle-ci décrit le moyen âge de façon simple, claire, de manière à intéresser tous les publics. Elle s'est attachée à mettre en avant les femmes, leur rendant toute leur place dans L Histoire. Dans cet ouvrage riche en détails, le lecteur pourra découvrir une femme qui a marqué l'époque médiévale et qui a apporté un tournant dans la philosophie et le mysticisme. On lit cet essai comme un roman. Vous pouvez donc voir à quel point la fluidité du style rend la lecture agréable.

Ce fut une très belle découverte pour moi et je ne peux que vous conseiller ce livre si vous vous intéressez aux grandes figures de l'Histoire.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
claudeparis
  29 octobre 2013
Hildegarde de Bingen avait découvert "l'Homme de Vitruve" plus de trois siècles avant la naissance de Léonard de Vinci. Cette vision de l'homme était présente dans l'oeuvre de la religieuse et nul n'en a fait mention. Toute la gloire de cette découverte revint au seul Léonard de Vinci.
Commenter  J’apprécie          50
gascogne32
  16 janvier 2015
Hildegarde de Bingen est une femme extraordinaire du Moyen Age, dont la sagesse et la philosophie devraient nous inspirer quotidiennement dans ce monde matérialiste.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   16 avril 2012
C'est dans ce monde en plein essor que se situe, à une date difficile à mieux préciser, la naissance d'une petite fille dans une famille appartenant à la noblesse locale du Palatinat. ses parents, Hildebert et Mathilde (Mechtilde en allemand) sont probablement originaires de Bermersheim, dans le comté de Spanheim. Elle est la dixième enfant du ménage, et reçoit au baptême le prénom d'Hildegarde. Naissance sans éclat, dans une famille dont la noblesse ne s'est pas traduite par de grandes actions ; naissance pourtant qui se révélera singulièrement accordée à l'époque riche, effervescente qu'est ce tournant du siècle. L'année suivante, le 15 juillet 1099, les croisés s'empareront de Jérusalem.
Une petite fille comme les autres. Pas tout à fait cependant, car dès sa petite enfance elle étonne parfois son entourage. Une anecdote racontée tardivement (dans les actes de son procès de canonisation) la montre s'écriant devant sa nourrice : " Vois donc le joli petit veau qui est dans cette vache. Il est blanc avec des taches au front, aux pieds et au dos." Lorsque le veau naît quelques temps plus tard, on constate qu'il est exactement conforme à cette description. Hildegarde avait alors cinq ans.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Cle2vieCle2vie   12 septembre 2013
Je découvre cette personnalité étonnante d'une époque lointaine qu'est le Moyen-Âge... C'est incroyable de découvrir comment une femme a réussi à produire autant d'écrits et d'oeuvres, inspirée par la lumière divine, et a influencé ou guidé autant d'hommes de religion ou de pouvoir. Son humilité, sa sagesse et son don de soi sont une belle leçon d'humanité... Dommage qu'elle n'ait pas sa place dans les livres d'histoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
HarmonideHarmonide   11 janvier 2018
Mais bien plus étonnants sont les voyages entrepris par elle [Hildegarde de Bingen] dans un but de prédication. La clôture des religieuses est certes beaucoup moins sévère et stricte en son temps qu'elle ne l'est devenue par la suite, lorsque la constitution 'Periculoso' du pape Boniface VIII à la fin du XIIIe siècle, en 1298 exactement, les contraint à une existence uniquement confinée. Sévérité encore accentuée par la suite : aux XVIe et XVIIe siècles, on ne permettra plus aux femmes que la fondation d'ordres complètement cloîtrés. C'est dans un contexte tout différent que se déroule la vie d'une religieuse au XIIe siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HarmonideHarmonide   23 décembre 2017
En ce qui concerne la vue, la médecine la plus avancée de notre temps ne démentira pas les lignes qui suivent : « Si l'eau et le sang diminuent dans les yeux d'un être humain, par suite de l'âge avancé ou de quelque maladie, il doit aller se promener, écrit-elle, dans des prés de gazon vert, et considérer celui-ci longtemps jusqu'à ce que ses yeux s'humidifient, comme s'ils versaient des larmes, parce que la verdure du gazon élimine ce qui est trouble dans les yeux et rend ceux-ci purs et clairs. » On sait aujourd'hui que l'œil accommode à trente mètres, que cette distance ne se trouve pas facilement dans la vie de tous les jours en ville, et qu'un séjour à la campagne devant un pré vert aidera l'œil à se reposer et à se fortifier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claudie29claudie29   16 janvier 2015
femme extraordinaire ayant vécu au moyen-âge,témoin de plusieurs visions du christ,mais également écrivain en son temps dans différents domaines:médecine,astronomie...musicienne...une femme d'une incroyable intelligence.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Régine Pernoud (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Pernoud
Introducing Régine Pernoud : her life and career.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Chefs et penseurs religieux. Religieux (220)
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
772 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre