AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253139133
188 pages
Le Livre de Poche (01/02/1996)
3.57/5   43 notes
Résumé :
C'est à la redécouverte d'une des plus grandes figures de la culture européenne médiévale que nous convie ici l'historienne d'Aliénor d'Aquitaine et de La Femme au temps des cathédrales.
Religieuse allemande du XIIe siècle, Hildegarde de Bingen fut à la fois musicienne, auteur de soixante-dix sept symphonies ; écrivain génial de livres de visions qui fascinèrent son époque et anticipent plusieurs découvertes des astrophysiciens modernes ; auteur, enfin, de tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  16 avril 2012
Ce livre dormait dans ma bibliothèque depuis quelques années. A force de les entasser sur les étagères, j'avoue que je prends généralement mes lectures sur le haut de la pile, ce qui est un tort, j'en conviens aisément.

Écrit par Régine Pernoud, cet essai permet d'en savoir plus sur cette femme du XIIe siècle qui cumula de nombreuses fonctions et qui fascine toujours autant. A la fois moniale, musicienne, écrivain, elle s'occupa de moultes choses qui paraissent primordiales à l'heure actuelle : environnement, diététique et, ce qui m'intéresse le plus, la médecine. Avec philosophie et sagesse, Hildegarde délivra des textes impressionnants par ses prises de position, ce qui ne lui valut pas que des amis. Ceci dit, sa place, sa fonction et son entourage (elle conseillait même le Pape) firent qu'elle se sortit toujours - ou presque - des mauvais pas. Comment cette femme si fragile physiquement, souvent atteinte par la maladie, réussit-elle être aussi forte moralement ? Comment ses visions furent-elles perçues par les hautes instances ? Voici tout ce que nous délivre ce livre.

On a souvent décrié Régine Pernoud. Pourtant, celle-ci décrit le moyen âge de façon simple, claire, de manière à intéresser tous les publics. Elle s'est attachée à mettre en avant les femmes, leur rendant toute leur place dans L Histoire. Dans cet ouvrage riche en détails, le lecteur pourra découvrir une femme qui a marqué l'époque médiévale et qui a apporté un tournant dans la philosophie et le mysticisme. On lit cet essai comme un roman. Vous pouvez donc voir à quel point la fluidité du style rend la lecture agréable.

Ce fut une très belle découverte pour moi et je ne peux que vous conseiller ce livre si vous vous intéressez aux grandes figures de l'Histoire.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          600
claudeparis
  29 octobre 2013
Hildegarde de Bingen avait découvert "l'Homme de Vitruve" plus de trois siècles avant la naissance de Léonard de Vinci. Cette vision de l'homme était présente dans l'oeuvre de la religieuse et nul n'en a fait mention. Toute la gloire de cette découverte revint au seul Léonard de Vinci.
Commenter  J’apprécie          60
Chasto
  21 juin 2020
Découverte d'une femme ayant été aussi novatrice que précurseure dans son temps.
L'auteure par la fluidité de son style fait découvrir au lecteur, un personnage hors du commun aussi bien pour son siècle que pour L Histoire.
Simplicité de style pour une richesse d'âme hors du commun à découvrir sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          40
gascogne32
  16 janvier 2015
Hildegarde de Bingen est une femme extraordinaire du Moyen Age, dont la sagesse et la philosophie devraient nous inspirer quotidiennement dans ce monde matérialiste.
Commenter  J’apprécie          50
itculture
  27 octobre 2021
Copie 4ème de couv : Née en 1098 à Bermersheim, morte en 1179 à Rupertsberg, Hildegarde de Bingen, religieuse allemande du XIIe siècle, fut à la fois musicienne, auteure de soixante-dix sept symphonies, et surtout écrivain, dont ses trois grands livres de visions qui fascinèrent son époque. Son oeuvre nous parle de la place de l'homme dans le cosmos, de respect de l'environnement, de diététique,de guérison.
Elle reste inconnue jusqu'à l'âge de quarante ans, cloîtrée dans son couvent des bords du Rhin. Puiselle transcrit ses visions qui l'habitent depuis l'enfance. Très vite, le livre soulève passions et controverses dans l'Europe entière, avant d'obtenir l'approbation du souverain pontife, des évêques et de Bernard de Clairvaux. Dès lors, pour Hildegarde, se profile un destin extraordinaire. Ses prêches résonnent dans les cathédrales de Trèves, Cologne, Mayence. Par milliers, les gens la sollicitent, les plus hautes autorités la consultent, du comte de Flandre à l'empereur Frédéric Barberousse. C'est l'époque où les papes eux-mêmes savent demander conseil à une simple moniale.
Mystique, illuminée, possédée par la croyance en Dieu. L'illustration de ses visions est bien sûr totalement irrationnelle pour moi ! Par ailleurs, le livre est assez rébarbatif à lire, pourtant j'ai lutté, mais abandonné au dernier chapitre !

Lien : https://www.babelio.com/conf..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   16 avril 2012
C'est dans ce monde en plein essor que se situe, à une date difficile à mieux préciser, la naissance d'une petite fille dans une famille appartenant à la noblesse locale du Palatinat. ses parents, Hildebert et Mathilde (Mechtilde en allemand) sont probablement originaires de Bermersheim, dans le comté de Spanheim. Elle est la dixième enfant du ménage, et reçoit au baptême le prénom d'Hildegarde. Naissance sans éclat, dans une famille dont la noblesse ne s'est pas traduite par de grandes actions ; naissance pourtant qui se révélera singulièrement accordée à l'époque riche, effervescente qu'est ce tournant du siècle. L'année suivante, le 15 juillet 1099, les croisés s'empareront de Jérusalem.
Une petite fille comme les autres. Pas tout à fait cependant, car dès sa petite enfance elle étonne parfois son entourage. Une anecdote racontée tardivement (dans les actes de son procès de canonisation) la montre s'écriant devant sa nourrice : " Vois donc le joli petit veau qui est dans cette vache. Il est blanc avec des taches au front, aux pieds et au dos." Lorsque le veau naît quelques temps plus tard, on constate qu'il est exactement conforme à cette description. Hildegarde avait alors cinq ans.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
ThelxThelx   22 décembre 2017
L'œuvre d'Hildegarde de Bingen est immense et diverse. Nous en avons évoqué la partie la plus importante : ses visions de l'univers, l'homme [l'humain] au centre de l'univers créé, l'expression musicale et poétique de ses soixante-dix symphonies (et même davantage), la richesse de sa correspondance, qui témoignage de la confiance que lui accordaient les autorités religieuses ainsi que les puissances séculières de son temps. Il faudrait y ajouter des activités plus marginales, comme cette curieuse élaboration d'une "lingua ignota", une langue et même un alphabet nouveaux qu'elle semble avoir voulu forger, peut-être avec la contribution des religieuses qui l'entouraient, et qui aboutit à des élucubrations assez bizarres. Cette activité témoigne d'un esprit d'invention qui peut paraître hors norme, gratuit, voire un peu futile, mais aussi d'un goût de la recherche qui est bien de son temps – ce temps où en France Abélard parle de ses études comme d'une « inquisition permanente ». (Le terme signifie alors « recherche » et n'est pas encore entaché de la connotation qu'il prendra au milieu du XIIIe siècle.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ThelxThelx   11 janvier 2018
Mais bien plus étonnants sont les voyages entrepris par elle [Hildegarde de Bingen] dans un but de prédication. La clôture des religieuses est certes beaucoup moins sévère et stricte en son temps qu'elle ne l'est devenue par la suite, lorsque la constitution 'Periculoso' du pape Boniface VIII à la fin du XIIIe siècle, en 1298 exactement, les contraint à une existence uniquement confinée. Sévérité encore accentuée par la suite : aux XVIe et XVIIe siècles, on ne permettra plus aux femmes que la fondation d'ordres complètement cloîtrés. C'est dans un contexte tout différent que se déroule la vie d'une religieuse au XIIe siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ThelxThelx   22 décembre 2017
On ne trouve guère à lui comparer que l'ouvrage d'une autre abbesse, celle de Sainte-Odile au Mont-Sion en Alsace, Herrade de Landsberg. Contemporaine d'Hildegarde, elle compose vers 1175-1185 une encyclopédie – la première de la littérature – qu'elle nomme "Jardin des délices" (Hortus deliciarum). C'est un recueil d'histoires, de chroniques, d'extraits divers tirés aussi bien de la Bible et des Pères de l'Eglise que des travaux d'Honorius d'Autun ou de l'étude de la vie quotidienne, qui est destiné aux religieuses du mont Sainte-Odile. On y trouve par exemple un chapitre sur la Trinité, qui suit l'histoire de la Création, et à cette occasion des propos allant de l'astronomie à l'agriculture, de l'arpentage à la voirie, etc. C'est de cet ouvrage que les historiens des techniques médiévales ont tiré la plus grande partie de leur savoir ; l'énorme manuscrit de 324 feuillets ne comporte pas moins de 336 miniatures. Le propos d'Hildegarde, lui, dépasse néanmoins la simple description. Elle établit des rapports entre les productions de la nature et les êtres humains, recherche les connaissances relatives à l'homme, à son équilibre, à sa santé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cle2vieCle2vie   12 septembre 2013
Je découvre cette personnalité étonnante d'une époque lointaine qu'est le Moyen-Âge... C'est incroyable de découvrir comment une femme a réussi à produire autant d'écrits et d'oeuvres, inspirée par la lumière divine, et a influencé ou guidé autant d'hommes de religion ou de pouvoir. Son humilité, sa sagesse et son don de soi sont une belle leçon d'humanité... Dommage qu'elle n'ait pas sa place dans les livres d'histoire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Régine Pernoud (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Pernoud
Introducing Régine Pernoud : her life and career.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Chefs et penseurs religieux. Religieux (220)
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1565 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre