AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021371107
Éditeur : Seuil (05/10/2017)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Près de l'étang de Malicorne, face au grand saule pleureur qui se reflète dans l'eau calme, se trouve un banc de bois : "Le banc du temps qui passe".
Je m'y assois pour tenter de sentir ce mince filet du temps qui nous porte tout au long de notre existence.
Après un moment de silence, me viennent à l'esprit des pensées qui prolongent ma constante interrogation sur le monde. Méditer sur ce monde qui m'émerveille, me fascine et m'inquiète à la fois, c'es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Lune
  06 août 2018
« le long sentier vers l'humanisation de l'humanité est éclairé par trois luminaires : le désir de comprendre le monde (la science), de l'embellir (l'art) et d'aider les êtres vivants à vivre (l'empathie). 
Trois mots à retenir : “ connaître ”, “ créer ”, “ compatir ”. »
Ce court texte du chapitre 5, “Ecologiques”, résume bien, à mon sens, les enseignements que nous prodigue l'astrophysicien Hubert Reeves dans “Le banc du temps qui passe”.
Il s'agit, en quelque sorte, d'un livre testament dans lequel l'auteur prolifique et remarquable vulgarisateur nous livre ses pensées intimes, ses “méditations cosmiques” (sous-titres du livre).
À travers treize chapitres, tout ce qui l'inquiète, le réjouit, le poursuit, le rassure, l'interroge, le fait avancer, le fait douter, … nous est donné avec simplicité et sincérité.
Chaque chapitre constitue un ensemble qui traite d'un sujet particulier et se compose de textes concis qui sont autant de facettes du sujet traité : Visions du monde, La place de l'homme dans l'univers, Croyances et religion, le cosmos et la vie, Ecologiques, le réveil vert (Hubert Reeves est aujourd'hui président d'honneur de l'association Humanité et Biodiversité et de la nouvelle Agence française pour la biodiversité), “Ça chantait dans ma tête”, Que sais-je, le merveilleux hasard, Quand la matière se structure, Cosmologiques, Connivences et Sujets nébulaires.
Hubert Reeves, à l'instar d'autres grands scientifiques, a cette humilité qui parle vrai, ce désir de partager et d'informer; un régal à lire et à … méditer.
Cantus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          96
hmathon
  14 novembre 2017
Très simple à lire !! Mais quelle réflexion !! Définition par excellence de : "Ce qui se conçoit aisément, s'énonce clairement" !!
J'y ai trouvé un ami qui m'accompagne depuis de très longues années et que j'ai retrouvé avec un plaisir intellectuel quasi filial .....
Écrit sous forme thématique, par de très courts chapitres, il me donne son point de vue, sur la vie, le monde, l'espace, le cosmos........ Dieu ?!?!
Sa connaissance de la "Terre" lui fait appréhender la "folie non-ecologique" des hommes avec tolérance, mais nous pose la question de l'Homme dans ce futur....
J'ai beaucoup aimé la première partie sur sa vision du monde, la Terre, les philosophes, sa croyance, etc. un peu moins, paradoxalement, le long chapitre sur l'écologie. Pourtant c'est le même écrivain, mais je l'ai préféré dans ses réflexions que dans son point que j'ai trouvé quelque peu "moralisateur".
C'est un ouvrage à relire, à proposer à tous lecteurs. Belle leçon d'amour et leçon de choses
Commenter  J’apprécie          70
lehibook
  20 mai 2019
« le banc du temps qui passe » de Hubert Reeves . Sagesse paisible et science modeste , barbe de prophète et regard d'azur , qu'il est bon de s'asseoir aux côtés de monsieur Reeves sur son banc de « méditations cosmiques ». On y apprend beaucoup sur notre univers , sur les gloires et les misères de l'esprit humain et surtout on y apprend à réfléchir sainement . Et cela de manière accessible, raisonnablement optimiste , avec l'appui des philosophes et des poètes car Hubert Reeves , en grand monsieur , nous hisse avec lui sur l'épaule des géants.
Commenter  J’apprécie          10
Giraud_mm
  13 décembre 2017
Les interrogations du "vieux" scientifiques : beaucoup de questions, peu de réponses définitives, mais une vraie philosophie de la vie.
Sur son banc, Hubert Reeves nous emmène de la "création" de l'espace (le big bang, il y a plus de 14 milliards d'année), au risque de disparition de la vie (pollution, réchauffement climatique, ...), sans occulter des sujets éternellement sans réponse (Dieu existe-t'il et si oui, de quoi est-il responsable ?).
Les pensées de Hubert Reeves, dérangeantes, mais ô combien utiles !
Commenter  J’apprécie          70
Arthur409
  19 décembre 2017
Dans ce livre, Hubert Reeves ne présente pas de nouvelle découverte en matière d'astrophysique. Il nous livre plutôt le résultat de ses réflexions face à la nature et à l'écoulement du temps. Ses « méditations cosmiques » sont classées en différents chapitres, que le lecteur peut feuilleter à loisir, selon ses goûts ou ses préoccupations du moment. Un index très détaillé, placé en fin de volume, permet de se porter tout de suite à la page désirée.
Plusieurs thèmes sont évoqués et traités de façon indépendante : par exemple le rapport du scientifique à la religion, où H. Reeves se révèle comme agnostique tolérant. Ou l'écologie, avec un auteur convaincu mais réaliste, qui suggère des moyens accessibles à chacun pour participer à la lutte contre la pollution et les atteintes à la biodiversité.
S'il n'y a rien de révolutionnaire dans beaucoup de chapitres, la personnalité d'H. Reeves se manifeste dans certains parallèles établis, par exemple entre la musique et la progression de l'humanité à travers les siècles.
De nombreux passages sur des sujets aussi divers que l'alimentation végétarienne ou la forme des cristaux de neige fournissent de la matière pour une réflexion individuelle… ou à plusieurs.
J'ai personnellement beaucoup apprécié tout ce qui concerne la démarche scientifique, et les précautions à prendre en particulier vis-à-vis des idées reçues, et de la fragilité de nos certitudes.
« Notre ignorance admise est le socle sur lequel s'édifie notre connaissance. On peut alors commencer à faire de la science. » (p.209)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
hmathonhmathon   14 novembre 2017
- Trois mots à retenir: connaître, créer, compatir.
- Faut-il faire des enfants ? Ne privez pas vos futurs enfants de ce que vous avez apprécié vous-mêmes. Donnez-leur leur chance.
- L'important, c'est d'agiter la vie. On a tout le temps d'être mort.
- La vie, c'est la matière qui fleurit... C'est la graine qui germe quand elle trouve un terrain favorable.
- Parmi mes amis nombreux sont ceux qui prient. Ils pensent qu'au bout de la ligne quelqu'un les entend et prête attention à leurs prières. Je l'ai cru dans ma jeunesse. J'en suis incapable aujourd'hui. Trop d'arguments dans ma tête entravent cette croyance. J'ignore si je la retrouverai jamais. Mais je refuse l'idée que ceux qui prient ont tort et que j'ai raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   27 août 2018
Aujourd'hui, les instruments d'observations se tournent vers les océans tièdes et salés sous les banquises des satellites de Jupiter et de Saturne :
Europa, Encelade et Titan.
Quelques organismes vivants nagent-ils dans leurs eaux ?
Des projets d'exploration au moyen de sondes spatiales sont en préparation.
On devrait en savoir plus d'ici quelques années.
Pour les exoplanètes, pas question d'y aller.
Elles sont vraiment trop loin, il faudrait plusieurs centaines de milliers d'années de voyage. C'est par l'observation de leur lumière qu'on peut en savoir plus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Giraud_mmGiraud_mm   09 décembre 2017
Une conséquence inquiétante de cette situation est l'ambiance dépressive qui s'installe un peu partout, en particulier en France, dont on dit que la morosité atteint les plus hauts niveaux à l'échelle mondiale. Comment éviter de transmettre aux jeunes, les citoyens de demain, ce pessimisme ambiant et démobilisant ?
Il existe une thérapie particulièrement efficace : l'éveil au plaisir de vivre. Cette aptitude n'est pas donnée à tous uniformément. Elle se développe, en particulier, pendant l'enfance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Giraud_mmGiraud_mm   13 décembre 2017
L'idée de la fin du monde ne serait-elle pas, aussi, une façon de se dédouaner et de se déculpabiliser face à la poursuite des activités humaines dévastatrices pour la planète ? Considérer cette échéance comme une fatalité permet de poursuivre sana remords ces business as usual.
Commenter  J’apprécie          20
Arthur409Arthur409   19 décembre 2017
La nature ne fait pas de cadeau, et l'espèce humaine est soumise à ses règles. Si elle ne la respecte pas, elle disparaîtra comme tant d'autres auparavant.
P. 127
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Hubert Reeves (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert Reeves
Les invités évoquent la nécessité de la lecture
autres livres classés : réflexionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Univers expliqué à mes petits enfants (Hubert Reeves)

Quel est le nom du personnage mythologique qui se brûla les ailes en tentant de s'approcher du soleil ?

Cupidon
Hélios
Icare

17 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : L'Univers expliqué à mes petits-enfants de Hubert ReevesCréer un quiz sur ce livre