AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782130539575
330 pages
Éditeur : Presses Universitaires de France (23/01/2004)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 13 notes)
Résumé :

- « Quand aurons-nous complètement «dédivinisé » la nature ? Quand nous sera-t-il enfin permis de commencer à nous rendre naturels, à nous « naturiser » , nous hommes, avec la pure nature, la nature retrouvée, la nature délivrée ? » (Gai savoir, Nietzsche). « L’idée de nature apparaît comme un des écrans majeurs qui isolent l'homme par rapport au réel, en s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
chartel
  21 octobre 2019
Cette lecture fut un vrai coup de poing dans la tronche, mais un coup de poing au bon sens du terme. Non pas celui qui blesse ou qui rend ahuri, mais celui qui réveille et révèle. Clément Rosset, dans l'une de ses premières publications, trace une histoire de la pensée philosophique à l'aune des notions de naturalisme (Platon, Aristote, Descartes, Locke, Rousseau) et d'artificialisme (les atomistes pré-socratiques, Lucrèce, Machiavel, Nietzsche). Rosset précise les raisons des succès incontestés de la première notion pour mieux rendre visible toute la pertinence de la deuxième. On l'aura bien compris au titre, Rosset plaide pour une acceptation, même tragique, d'un présent réel et tangible et non pour une mélancolie du passé ou une espérance du futur toutes deux imaginaires et factices.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chartelchartel   14 octobre 2019
L'artificialisme est une pensée du présent, c'est-à-dire de ce qui existe; le naturalisme est une pensée du passé et du futur, c'est-à-dire de ce qui n'existe pas, et qui ne trouve dans la notion d'être qu'un réceptacle purement terminologique. La nature est certes louée sans réserves, mais elle est à restaurer (naturalisme conservateur) ou à instaurer (naturalisme révolutionnaire): seuls le passé et le futur retiennent l'attention naturaliste, l'existence présente ne figurant qu'un accident passager et malencontreux. L'homme de l'artifice, approbateur du réel, limite au contraire son approbation au seul présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
moraviamoravia   30 avril 2016
Ce qu'on appelle improprement l'"idée" de nature appartient donc, non au domaine des idées, mais au domaine du désir.
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
Videos de Clément Rosset (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clément Rosset
Clément Rosset, le réel et la joie : Entretiens avec Raphaël Enthoven (2006 / France Culture). Photographie : Getty. Crédits : Louis Monier. Cinq entretiens avec Raphaël Enthoven pour l’émission “À voix nue”, diffusés du 20 au 25 février 2006. « “La saveur de l'existence est celle du temps qui passe et change, du non-fixe, du jamais certain, inachevé ; c'est d'ailleurs en cette mouvance que consiste la meilleure et plus sûre permanence de la vie...” Clément Rosset (1939-2018) Né dans les années 30, ancien élève de l'École Normale Supérieure, Clément Rosset obtient à vingt ans l'agrégation de philosophie (malgré la parution, le jour de son dernier oral, d'un grand article dans “Le Monde” sur son tout premier livre). Il conduit ensuite une honorable carrière universitaire principalement à Nice, avant de prendre une retraite anticipée qu'il consacre à ciseler des ouvrages toujours plus brefs, incisifs et désopilants sur le thème du “double”. Il est aujourd'hui adoré du petit nombre de ses lecteurs qui lui reconnaissent le double mérite d'être à la fois un philosophe culte et (encore) confidentiel. Avec “Fantasmagories”, - celui qu'on surnomme “le gai savant” choisit de mettre un point final à une réflexion commencée trente ans plus tôt par “Le réel et son double”, et qui, sur une quinzaine d'ouvrages truffés d'histoires drôles, dresse le portrait d'une humanité désemparée, incapable d'accepter l'indifférence tragique du monde et la joyeuse simplicité de toute chose. “On ne demande pas au philosophe de nous donner des raisons de vivre”, répète-t-il à l'envi. De fait, vous n'en trouverez aucune dans ses livres. Mais peut-être trouverez-vous, au gré de ces “À voix nue”, de quoi vous satisfaire du monde comme il est, et sourire, simplement, de la vie comme elle va. » Raphaël Enthoven
1er entretien : 00:00
2ème entretien : 24:45
3ème entretien : 49:28
4ème entretien : 01:13:55
5ème et dernier entretien : 01:38:54
Source : France Culture
+ Lire la suite
>Philosophie et disciplines connexes>Les divers systèmes philosophiques>Naturalisme, et systèmes et doctrines connexes (20)
autres livres classés : naturalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre