AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266181303
288 pages
Éditeur : Pocket (18/02/2010)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 42 notes)
Résumé :

Ce qui manque souvent dans une relation entre homme et femme, ce sont des paroles et des mots qui soient au plus près des sentiments réels. Des mots pour dire ce qui ne se dit jamais.

Des paroles pour traduire les différents langages à l'oeuvre dans toute rencontre intime : désir, peur, imaginaire, inconscient, sentiment, sens, corps, plaisir, spiritualité...
Evoquer l'amour, c'est accepter d'entrer dans un univers incroyablement ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
araucaria
  17 novembre 2019
J'ai un sentiment partagé après lecture de ce livre. le sujet est intéressant. Les chapitres prometteurs, étudiant toute une liste de langages (désirs, peurs, imaginaire, inconscient, des sentiments, des sens, du corps, du plaisir, du divin) et aussi les péripéties de la relation. L'étude est complétée par des témoignages, dans lesquels j'ai pu me retrouver aussi parfois. Cependant, lisant toujours avec un oeil critique certains conseils me paraissent excessifs, car l'ouvrage s'adresse à des adultes et non pas des enfants, et l'expérience fait que certaines mises en garde sont injustifiées... mises en garde qui d'ailleurs prêtent à sourire voire à rire. Pas totalement conquise donc, mais cette lecture n'aura heureusement pas été une perte de temps.
Commenter  J’apprécie          340
Aela
  27 juillet 2012
Comment apprendre à aimer dans la durée ?
Qu'est-ce qui fait qu'une relation de couple dure ?
Ce qui manque souvent dans une relation, ce sont des paroles et des mots qui « collent » au sentiment réel.
Des mots pour exprimer toute la gamme de sentiments : désir, peur de l'abandon, imaginaire, inconscient, sens, plaisir, spiritualité..
La difficulté vient aussi du fait que chacun porte en soi un ensemble de croyances sur les hommes, les femmes, le désir, l'amour : ce sont d'après Jacques Salomé, des croyances adultes truffées de nos impressions enfantines.
Une autre difficulté, comme l'expriment très bien les auteurs, vient du fait qu'un homme et une femme qui fondent un couple apportent des fantômes dans leur relation.
Ils sont porteurs des fautes et des malheurs de leurs ancêtres, des expectatives inconscientes de leurs parents, de modèles, de « loyautés » cachées.
Pas de recettes toutes faites dans ce livre mais plutôt des clés pour apprendre à vivre à deux.
Au travers des témoignages divers rassemblés ici, il est clair que l'amour durable ne supporte pas la fusion, mais au contraire s'enrichit de la dualité.
Aimer exerce une action de transformation de soi.
Au final, lorsque l'on a compris que nos désirs multiples ne seront jamais comblés par l'autre, ni les siens par nous, un grand pas est réalisé vers cette harmonie durable de la vie à deux.
Un livre intéressant, écrit par Jacques Salomé (qu'on ne présente plus, psychosociologue, diplômé en psychiatrie sociale, formateur en relations humaines), et par Sylvie Galland, directrice du Centre de Psychothérapie pour enfants de l'hôpital de Lausanne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Junie
  21 août 2012
Je me suis toujours méfiée des livres au rayon "développement personnel", qui sont un genre un peu bâtard entre le courrier du coeur et la psychologie clinique.
Pour qui sont-ils écrits? pour ceux qui espèrent une réponse toute prête, une recette infaillible pour résoudre leurs conflits, leurs phobies, leurs angoisses?
Moi qui ne cherchait rien en feuilletant ce livre qui dormait en haut d'une pile, j'y ai trouvé une réflexion pas si simpliste sur le grand mystère des relations entre hommes et femmes.
Alors que retenir de cette lecture?
Que de l'état amoureux à la relation amoureuse, il y a un grand pas à franchir, et que cet espace appartient aux deux protagonistes qui doivent peu à peu quitter le domaine de l'imaginaire, pour se risquer dans la réalité en trouvant les mots, les gestes, les regards, les actes, qui vont donner corps à cette relation.
Que celle-ci soit éphémère ou se prolonge, qu'elle soit source de plaisir ou de souffrance, elle nous change forcément, nous fait évoluer, nous pousse vers d'autres modes relationnels.
Alors à quoi sert ce livre? à ne pas avoir peur d'exprimer nos émotions, nos attentes, nos joies, et même nos refus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
belette42
  06 septembre 2018
Dans cet essai, les auteurs parlent du couple, de l'amour mais aussi de la communication au sein de celui-ci.
Ils nous parlent de différents types de langages : celui des désirs, des peurs, de l'imaginaire, de l'inconscient, des sentiments, des sens, du corps, du plaisir, et du divin.
Ce livre est donc une réflexion sur les relations de couple mais aussi sur chacun, à ne pas avoir peur d'exprimer nos sentiments, nos émotions, nos attentes, nos joies, mais aussi sur l'affirmation de soi par le refus, en osant dire non.
Pour cela, il faut aussi combiner avec notre passif, notre culture, nos ancrages familiaux.
C'est un livre accessible à tous qui est quand même plus dirigée envers les femmes. Mon copain l'a lu et n'a pas eu du tout les mêmes ressentis.
Sa structure est originale. À chaque fin de chapitre, un poème illustre ce qui a été dit dans celui-ci ainsi que des témoignages.
Vous vous y retrouverez forcément dans l'un (ou plusieurs! ) ..
Bref, j'ai bien aimé!
Commenter  J’apprécie          10
Chroniqueuse
  31 octobre 2018
Un Abécédaire de l'amour
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   11 novembre 2019
Comme tout ce qui est vivant, les sentiments se transforment : ils naissent, vivent, changent de couleur et de tonalité, ils mutent et parfois s'éteignent. Ils ne disparaissent jamais sans laisser de traces dans le corps et la conscience de la personne qu'ils ont animée.
Il faudrait dire les mouvances de l'amour, ses sautes d'intensité, les variations de sa vitalité, ses métamorphoses qualitatives.
(...)
Il est parfois nécessaire de dire l'amour qui n'est pas là, ou qui n'est plus là. Non pas la phrase redoutée, vécue comme un rejet ou un anéantissement : "Je ne t'aime pas, ou je ne t'aime plus." Mots qui signifient : "Je n'ai pas de sympathie pour toi, ou j'ai de l'aversion." Mais plus précisément : "Je n'ai pas de sentiment amoureux à ton égard."
Certains sentiments s'autoconsument. Leur vitalité les fait flamber comme feu de paille : ils éclairent pendant un temps, rendent lumineux, mais ne se déposent pas ou n'ont pas le temps de s'inscrire dans les sillons secrets d'un être; ils ne contribueront pas à sa transformation ou à sa mutation.
Il est aussi des relations éphémères qui sont de véritables tremplins pour nous ouvrir à des perceptions nouvelles et nous mettre en mouvement vers l'ailleurs. Elles nous ont permis de grandir, de nous découvrir, de faire germer des potentialités qui s'épanouiront auprès d'un ou d'une autre. Les amours d'un temps sont porteuses d'initiation, de développements ou de croissance qui vont justement concourir à leur... fin.
Les amours passagères sont les pistes d'envol de la vie affective et amoureuse de nombreux hommes et de beaucoup de femmes. Après avoir rempli leur fonction, celle de lancer dans la vie un être, elles se multiplient parfois en nostalgie, ou se réinvestissent vers de nouvelles naissances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
araucariaaraucaria   11 novembre 2019
Difficiles à dire, les sentiments préfèrent parfois s'écrire : petits billets ou grandes lettres, expression effusive et débridée ou voilée sous l'humour, poèmes timides ou flamboyants.
Les sentiments s'écrivent pour être plus libres de se dire à leur rythme, en l'absence du regard de l'autre. Mais ils prennent alors le risque de ne pas savoir comment ils vont être reçus. Ils ne se voient pas cheminer sur le visage de l'autre, s'inscrire dans le papillotement d'un regard, dans le tressaillement d'une bouche, dans l'émotion d'une respiration soudain plus ténue...
L'autre, souvent pudique, ne fera pas allusion aux mots écrits ou parfois avec tant de retard que la rencontre sera... passée. Cette absence de réponse ouvrira les portes de l'imaginaire de l'auteur de la missive, en alimentant son dialogue intérieur : "Il a peut-être trouvé ma lettre ridicule, elle n'a sans doute pas compris ce que je tentais de lui dire..."
Les lettres d'amour s'écrivent essentiellement dans des situations d'absence, de séparation, de perte. Les sentiments se formulent alors et se poétisent sur un mode quasi automatique. Dans le manque des mots sublimes, des expressions voluptueuses, charnelles, déchirantes de beauté, arrivent à nos lèvres muettes et s'inscrivent sur le papier. Pour laisser justement la trace de l'indicible, pour témoigner quand même de l'incroyable remue-ménage de l'amour. Nous voudrions dire le travail de l'amour qui est à l'oeuvre chez l'aimant et parfois chez l'aimé.
L'écriture s'accomplit dans le sentiment d'une urgence, dans l'éclat d'une violence et d'une tendresse mêlées. Les mots se font chair, ils se font élans pour retrouver l'absent, pour se rapprocher de lui, pour l'étreindre, le saisir, l'envelopper, le garder encore un peu.
Les lettres d'amour sont des textes merveilleux que nous devrions laisser à nos petits-enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
araucariaaraucaria   13 novembre 2019
Des études ont montré qu'hommes et femmes dans leur majorité ne donnent pas la préférence aux mêmes langages corporels : pour les femmes, entendre est primordial; pour les hommes, voir prédomine.
Un séducteur est vu comme un homme qui sait parler aux femmes, qui réveille leurs émotions par des mots et les intonations de sa voix, qui sait les écouter aussi.
Celle qui est considérée comme une séductrice saura surtout donner à voir, à montrer ou à suggérer.
Ils semblent aussi attentifs à utiliser le canal de communication préféré par l'autre sexe.
Ces divergences et les différences personnelles également parfois la communication sensorielle, tant est grande la difficulté de se décentrer de soi-même : selon une dynamique bien connue, chacun à une tendance puissante à donner à l'autre, en toute générosité, ce qui, pour lui-même, est bon et important.
Telle femme offrira à son partenaire les mots tendres qu'elle voudrait entendre et les caresses longues qui la combleraient, alors qu'il lui proposera des gestes qui, pour lui, sont éloquents et le silence qui lui est cher. Chacun recevra plus ou moins bien ces messages qui correspondent mal le plus souvent à son code intime.
L'érotisme dans ses cheminements les plus subtils est affinement des sens, mais aussi affinement des perceptions et de la connaissance de comment l'autre sent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AelaAela   27 juillet 2012
Le mot désir vient du latin : de sidera. Cela signifie privé des étoiles, séparé des astres.
L’expression est utilisée en français : « veuillez me faire connaître vos desiderata » : ce dont vous regrettez l’absence, le manque.
Quels sont vos désirs ? Dans quel domaine vous sentez-vous privé d’étoiles ?
Le mot « sexe » vient de coupure, section : nous ne sommes pas, ou plus, un entier androgyne.
La parcelle de l’énergie universelle qu’est chacun de nous s’est incarnée dans une forme soit masculine, soit féminine.
De cette séparation proviendrait l’attraction sexuée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
JunieJunie   18 août 2012
Les fantasmes relèvent davantage d'une communication avec soi-même que d'un dialogue avec l'autre. Ils concernent souvent des facettes de soi peu actualisées, et restent très éloignés d'un désir de réalisation. La finalité du fantasme n'est pas la concrétisation; il s'agit plutôt d'un vase d'expansion intérieur, d'une irrigation de la conscience par des représentations insolites.
En faire l'objet d'un échange avec le partenaire nous éloigne plutôt de la relation et de la communication réelles avec lui.
Différente est l'écoute mutuelle des rêveries, désirs, projets peu réalisables. Nous avons un besoin vital de jouer avec notre imaginaire, et lorsque c'est possible, de le partager, d'être entendu et reçu avec nos rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Jacques Salomé (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Salomé
Jacques Salomé et Valéria Salomé interviewés notamment pour le livre "Un chemin de vie" aux éditions Albin Michel , au Salon du livre de Genève à Palexpo avec le Club du Livre https://club-livre.ch/
A PROPOS DU LIVRE
Nous découvrons parfois douloureusement que les mots ne sont pas toujours suffisants pour construire des relations vivantes et durables. Dans cet enregistrement, Jacques Salomé donne des éléments fondamentaux pour utiliser un des médiateurs le plus puissant "la symbolisation", véritable outil de communication avec soi-même et avec les autres. Comme à son habitude, il illustre par des exemples concrets la part de symbolisation nécessaire dans le contexte d'une vie d'adulte.
BIOGRAPHIE
Il présente cinq situations de base qui relèvent du possible d'une mise en symboles et commente à partir d'exemples les prolongements et les limites de cette pratique. Il montre enfin que symboliser ne relève pas de la recette, du truc, car il s'agit d'un véritable outil à intégrer dans notre chemin de vie pour obtenir une communication plus authentique avec soi.
Diplômé de l'École des hautes études en sciences sociales, Jacques Salomé commence sa carrière dans l'éducation spécialisée. Il s'intéresse à la communication des familles avec l'école dans son livre Minuscules aperçus sur la difficulté d'enseigner et a développé l'idée d'une charte relationnelle à l'école et la communication au sein du couple et de la famille. Il a tenu durant 15 ans une chronique dans Psychologies magazine.
Depuis 20 ans, il se consacre également à l'écriture de romans et de poésies. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.
REMERCIEMENTS: Jacques Salomé et Valéria Salomé Albin Michel SALON DU LIVRE DE GENEVE @salondulivregeneve Laurence Brenner, Maud Couturier CLUB DU LIVRE @clublivreswiss https://club-livre.ch/
Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard Interview de l'Auteur : Manuela Nathan Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Aurélie Garcia, Reportage Suisse Romande Partenaire : Valeur Suisse Institut
BIBLIOGRAPHIE (partielle)
ROMANS ET NOUVELLES - Je m'appelle toi, Albin Michel, 1990 ; rééd. 1992. - Je croyais qu'il suffisait de t'aimer, Albin Michel, 2003. - N'oublie pas l'éternité, Albin Michel, 2005. - (Collectif), Mémoire D enfances. - Apprivoiser la tendresse, Éd. Jouvence, 1988. - Bonjour tendresse, Albin Michel, 1992. - Au fil de la tendresse, avec Julos Beaucarne, Éd. Ancrage, 2000. - Inventons la paix, Librio, 2000. - Je t'appelle tendresse, Albin Michel, 2002. - Un océan de tendresse, Éd.Dervy, 2002. - Vivre avec les autres, Éditions de l'Homme, 2002. - (Collectif) le Grand Livre de la tendresse, Albin Michel, 2002. - Paroles de rêves, Albin Michel, 2005. - Inventer la tendresse, Éd. Bachari, 2005. - Pensées tendres à respirer au quotidien, calligraphies de Lasaad Metoui, Albin Michel, 2006.
RELATIONS PROFESSIONNELLES - Formation et supervision de l'éducateur spécialisé, Éd. Privat, 1972. - Pour ne plus vivre sur la planète Taire, Albin Michel, 1997. - Oser travailler heureux, Albin Michel, 1999. - Formation à l'entretien et relation d'aide, Éditions Septentrion (Lille III), 2000. - Manuel de survie dans le monde du travail, Éd. du Relié, 2010.
RELATIONS A SOI-MEME - Contes à guérir, contes à grandir, illustrations de Dominique de Mestral, Albin Michel, 1993. - le Tarot relationnel, Albin Michel, 19
+ Lire la suite
>Perception sensorielle, mouvements, émotions>Emotions et sentiments>Amitié, amour, affection (38)
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre