AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782283019726
396 pages
Buchet-Chastel (06/05/2003)
4.28/5   18 notes
Résumé :

Il y a un Sri Aurobindo révolutionnaire, un Sri Aurobindo philosophe, un poète, et un visionnaire de l'évolution. Il n'est pas seulement l'explorateur de la conscience, c'est le bâtisseur d'un monde nouveau. Car « l'homme est un être de transition » écrivait-il au début du XXe siècle. Cette introduction à Sri Aurobindo (troisième édition revue et corrigée) est désormais un classiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Unhomosapiens
  03 mai 2020
C'est dans sa version audio que je découvre ce livre. Satprem nous explique en détails la pensée de Sri Aurobindo. Les notions portant sur le mental et la conscience deviennent de plus en plus absconses au fil de l'écoute. J'ai le sentiment d'écouter le fil d'une pensée qui m'échappe de plus en plus. C'est toutefois très précis. Par la pratique du yoga et de la méditation, il s'agit de prendre conscience de notre mental et de s'en libérer. Je ne doute pas de la véracité de ces notions mais c'est trop difficile pour moi. Je pense qu'une pratique régulière suivie d'explications avec un maître serait une meilleure façon d'appréhender ces concepts, pour moi. Bien sûr, ma critique ne préjuge en rien de la véracité des thèses exposées par Sri Aurobindo et Satprem. Mais, au bout de deux heures d'écoute, j'ai le sentiment de perdre mon temps. Je ne suis pas à la hauteur. J'abandonne.
Commenter  J’apprécie          1914
assiaemilie
  07 mai 2020
La langue de Satprem est magnifique. Contrairement à la critique ci-dessus, le livre se lit assez facilement. Je pense que cela dépend vraiment de la capacité d'abstraction et de compréhension des notions simples exposées. Après, il s'agit de passer de la théorique à la pratique. Et là le jeu devient très difficile. Je fais du yoga (et de la musculation hahaha) mais rendez vous compte qu'en France il n'y a aucun centre pour apprendre le yoga des cellules. Quel est l'objet du yoga de Sri Aurobindo? de dépasser le mental et d'arriver à un nouveau niveau de conscience où l'homme aura les pieds enracinés dans la terre et la tête dans les étoiles en contact avec le divin. Accessoirement, atteindre un autre niveau de conscience signifie avoir de nouveaux superpouvoirs comme s'autoguérir par la méditation, atteindre de nouveaux mondes dans le sommeil et développez ses dons car en connexion avec le divin. Les mathématiciens, les poètes de génie atteignent parfois ces éclairs de génie car ils atteignent le divin. Nous ne naissons pas tous avec les mêmes capacités car nous ne sommes pas tous au même stade d'évolution à notre naissance. C'est de la dope et je compte lire tous les livres de Satprem, de Mère et de Sri Aurobindo. Pour l'ashram, je vais voir ce que je peux trouver en Inde ou aux Etats-Unis. Livre à conseiller à tous ceux-chrétiens, musulmans…- qui pensent à Dieu tous les jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean
  27 décembre 2015
Un livre à lire et à relire et je recommande. D'une grande lucidité et direct comme une urgence d'avancer.
Commenter  J’apprécie          50
Johankerganec
  18 avril 2022
Ce livre découvert à vingt ans, m'a suivi pendant cinquante ans. J'y ai trouvé un fil conducteur pour mon évolution personnelle, même si mon parcours et ma compréhension de la vie s'éloignent parfois largement des thèmes qui y sont abordés. J'ai puisé dans cet ouvrage et dans les écrits de Sri Aurobindo le courage d'affronter ma réalité et de continuer à chercher ma voie vers plus de conscience. Je le recommande chaudement à toute personne qui désire comprendre le sens de sa vie. Johan.
Commenter  J’apprécie          00
FredericLOX
  30 août 2016
Conscience
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   27 décembre 2015
Parce que du haut de leur mental,
ils ne peuvent pas voir suffisamment loin dans l’avenir,
pour comprendre le bien que ce mal prépare
et la Force dynamique sous le jeu des contraires;
pour séparer cet obscur mariage, il faut un autre pouvoir
et, surtout, une autre vision :
Il faut connaître le tout avant de connaître la partie, et ce qui est tout en haut
avant de comprendre vraiment ce qui est tout en bas.

Tel est le domaine de la psychologie future.
Quand son heure sera venue,
tous ces pauvres tâtonnements s’évanouiront, réduits à rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
DanieljeanDanieljean   27 décembre 2015
Mais il est un autre défaut de la psychanalyse, plus grave encore.
Car si, par hasard, les psychologues avaient vraiment le pouvoir
de descendre dans le subconscient,
non seulement ils ne guériraient pas,
non seulement ils risqueraient de mettre en branle
des forces qui les dépassent, tel l’apprenti sorcier,
mais même s’ils avaient le pouvoir de les maîtriser et de les détruire,
ils risqueraient du même coup de détruire le bien avec le mal
et de mutiler irréparablement notre nature.
Parce qu’ils n’ont pas la connaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
DanieljeanDanieljean   27 décembre 2015
Toujours, par conséquent,
il faudrait commencer par une expérience positive,
non par une expérience négative,
et faire descendre d’abord, autant qu’on le peut,
la nature divine, le calme, la lumière,
l’équanimité, la pureté, la force divine
dans les parties conscientes de notre être qui doivent être changées,
c’est seulement quand on y est parvenu suffisamment
et que l’on a établi une base positive solide,
que l’on peut alors, sans danger, soulever les éléments adverses
cachés dans le subconscient afin de les détruire ou de les éliminer
par la force du calme divin, de la lumière, de l’intensité
et de la connaissance divines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
DanieljeanDanieljean   27 décembre 2015
C’est le Supraconscient, non le subconscient, qui est le vrai fondement.
Ce n’est pas en analysant les secrets de la boue où il pousse,
qu’on explique le lotus,
le secret du lotus est dans l’archétype divin du lotus,
qui fleurit à jamais en haut, dans la lumière.
Nous avons l’air de progresser de bas en haut,
ou du passé vers l’avenir,
ou de la nuit vers la lumière consciente,
mais c’est là notre petite vision momentanée,
qui nous coupe la totalité du tableau,
sinon nous verrions que c’est l’avenir qui nous tire,
non le passé qui nous pousse,
et la lumière d’en haut qui peu à peu entre dans notre nuit –
où donc la nuit pourrait-elle jamais créer toute cette lumière?
si nous étions partis de la nuit, nous n’aboutirions qu’à la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DanieljeanDanieljean   24 mars 2018
On s'aperçoit qu'il suffit de faire un pas en arrière dans sa conscience, juste un petit mouvement de retrait, et l'on entre dans une étendue de silence par-derrière. Comme s'il y avait un coin de notre être qui avait les yeux à jamais fixés sur un grand Nord tout blanc.
Le vacarme est là, dehors, la souffrance, les problèmes, et on fait un léger mouvement intérieur, comme pour franchir un seuil, et, tout d'un coup, on est en dehors (ou en dedans ?) à mille lieues et plus rien n'a d'importance, on est sur des neiges de velours.
L'expérience finit par acquérir tant d'agilité, si l'on peut dire, qu'en plein milieu des activités les plus absorbantes, dans la rue, quand on discute, quand on travaille, on plonge au-dedans (ou en dehors ?) et plus rien n'existe, qu'un sourire — il suffit d'une fraction de seconde.
Alors on commence à connaître la Paix; on a un Refuge inexpugnable partout, en toutes circonstances.
Et on perçoit de plus en plus tangiblement que ce Silence n'est pas seulement au-dedans, en soi; il est partout, il est comme la substance profonde de l'univers, comme si toute chose se détachait sur ce fond, venait de là, retournait là.
C'est comme un creux de douceur au fond des choses, comme un manteau de velours qui enveloppe.
Et ce Silence n'est pas vide, c'est un Plein absolu, mais un Plein sans rien dedans, ou un Plein qui contient comme l'essence de tout ce qui peut être, juste avant la seconde où les choses vont naître — elles ne sont pas là, et pourtant elles sont toutes là, comme une chanson pas encore chantée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Satprem (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Satprem
Satprem - Restera seulement ce qui est vraie 3-3
Dans la catégorie : Philosophie du yogaVoir plus
>Philosophie de l'Orient (sans distinction d'époque)>Inde>Philosophie du yoga (11)
autres livres classés : spiritualitéVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre