AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782246799368
440 pages
Grasset (09/04/2014)
3.53/5   55 notes
Résumé :
Evelyn, la mère de Faith Mitchell, a passé quarante ans dans la police avant de prendre sa retraite. Elle répond toujours au téléphone. Sauf aujourd'hui. Sur place, Faith découvre l'empreinte d'une main ensanglantée sur la porte de la maison. Elle semble oublier ce qu'elle a appris à l'école de police et entre en brandissant son pistolet : un homme gît au sol et un autre est tenu en otage dans la chambre. Pas de trace de sa mère. "Vous savez pourquoi nous sommes ici... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 55 notes
5
3 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
1 avis

MELANYA
  21 juin 2022
Oui je reviens avec Karin Slaughter, écrivaine américaine dont j'ai déjà apprécié quelques ouvrages (mais pas tous chroniqués : pas encore).
Aujourd'hui, il s'agit de son roman policier « Séduction ».
«Will Trent series, Tome 5 ».
La mère de Faith a disparu – une veuve de 63 ans et ce qui a le plus de valeur dans sa maison, est le terrain sur lequel elle se trouve. Elle est aidée par Will Trent (son coéquipier, ainsi que de la médecin légiste, Sara Linton). Elle devient ainsi une policière – témoin – et bientôt suspecte…
L'enquête policière est vraiment intéressante à suivre.
L'affaire qui occupe aujourd'hui l'équipe du GBI touche vraiment de très près les protagonistes puisqu'il s'agit de la disparition de la mère de Faith, l'équipière de Will. Evelyn se trouve également être la meilleure amie d'Amanda Wagner, leur chef. Mais peut-on prendre les décisions qui s'imposent et être efficace lorsque l'on est touché de si près ? Seul Will, avec son recul et son besoin d'analyse coutumier, saura garder la tête froide.
Alors que les investigations de la police se dirigent vers un crime crapuleux et d'opportunité, Will pressent une affaire bien plus personnelle. Avant de travailler avec Faith, il avait enquêté sur sa mère qui était alors à la tête d'une brigade spécialisée dans le narcotrafic. Soupçonnée de corruption, il n'avait rien pu prouver mais tous les membres de son groupe avaient été arrêtés. Ses secrets l'auraient-ils rattrapé ? Ses anciens coéquipiers cherchent-ils à se venger ?
J'ai eu plaisir à retrouver Will, Faith et Amanda. La dynamique qu'ils forment ensemble, mélange d'amitié, de méfiance, de respect et de mauvais caractère, est très réussie. Mais le personnage de Sara m'a semblé prendre de plus en plus de place au fil du récit et j'en ai été agacée.
Les moyens mis en oeuvre par l'auteure pour qu'elle soit plus ou moins intégrée à l'enquête m'ont parus artificiels, d'autant qu'elle n'est même plus médecin légiste.
Mon ressenti ? Malgré un avis mitigé (la faute à Sara Linton), j'ai été séduite, une fois de plus par Karin Slaughter, forcément, il s'agit de « Séduction » ! 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
cecile13
  22 septembre 2018
Je me suis régalée avec ce roman de Karin Slaughter. Un excellent page turner avec un début d'intrigue qui démarre sur les chapeaux de roues. de multiples rebondissements, une fin que je n'aurais jamais imaginée. J'ai retrouvé avec plaisir Will Trent, personnage que j'apprécie beaucoup.
Excellente lecture.
Commenter  J’apprécie          1910
emi13
  11 juillet 2014
Evelyn, la mère de Faith Mitchell, a passé quarante ans dans la police avant de prendre sa retraite. Elle répond toujours au téléphone. Sauf aujourd'hui. Sur place, Faith découvre l'empreinte d'une main ensanglantée sur la porte de la maison.
Commenter  J’apprécie          110
Amnezik666
  13 août 2015
Le moins que l'on puisse dire c'est que je n'ai jamais été déçu en lisant les romans de Karin Slaughter et notamment la série Will Trent (même si ce n'est que le troisième que je lis), mais force est de constater que cette fois l'auteure impose à son intrigue un rythme de dingue. L'adrénaline monte en flèche dès les premières pages pour ne retomber qu'à la fermeture du bouquin. Ses personnages vont vivre trois jours particulièrement intenses.
Transition qui m'amène tout naturellement à évoquer les personnages en question. Jusqu'à maintenant Faith semblait taillée dans le marbre, inébranlable. Face à la situation qu'elle doit affronter on la découvre plus humaine, fragile et désemparée. du coup je la considère avec davantage de bienveillance que dans les précédents romans.
Faith étant plus ou moins condamnée à l'immobilisme c'est donc à Will et Sara de prendre les rênes et de s'impliquer corps et âme dans un enquête particulièrement embrouillée. L'occasion d'étoffer leurs relations et leur complicité. Mais avec Will rien n'est simple…
Le personnage qui aura été le plus souvent sujet à questionnement reste incontestablement Amanda, la responsable du GBI. On la sent personnellement impliquée dans l'affaire mais plus d'une fois son comportement peut sembler ambigu. On en arrive à se demander à quel jeu elle joue… voire même dans quel camps elle se situe.
Comme dans Genesis et Broken, Karin Slaughter n'y va pas de main morte quand il s'agit de scènes violentes, ici on ne meurt pas tranquillement dans son sommeil ! Si l'intrigue se déroule sur un axe unique elle n'en est pas moins soignée, bien malin si vous découvrez le fin mot de l'histoire avant qu'il ne vous soit révélé.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
laure14
  18 janvier 2018
Dès les premières pages, Karin Slaughter donne le rythme à son roman. Faith, une policière trentenaire, arrive en retard chez sa mère Evelyn, policière à la retraite, pour récupérer sa fille. Elle se retrouve sur une scène de crime, au milieu d'une prise d'otage, et va utiliser son arme à deux reprises. Evelyn a disparu.
Commence alors une enquête riche en rebondissements. L'auteur aborde plusieurs thèmes : la guerre des services de police, la corruption, le trafic de drogues et les problèmes dans les prisons où les caïds continuent de gérer leurs affaires.
Un suspens efficace, qui donne envie d'en savoir un peu plus sur les enquêtes de cette équipe.
Commenter  J’apprécie          61

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Amnezik666Amnezik666   12 août 2015
Quand on parle des bas-fonds, c’est pour désigner la partie de la société qu’on ne voit jamais. C’est dans ce monde que vivent les exclus, les individus sans repères. Et c’est là que prospèrent les monstres comme Roger Ling et Ignacio Ortiz. C’est là qu’ils trouvent leurs proies. Grâce à la drogue. À la vénalité. À la misère. Au désespoir. Une fois qu’ils ont pigé comment exploiter ces gens, ils n’ont plus jamais regardé en arrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
cecile13cecile13   10 septembre 2018
Mais d'un autre côté, même si tout le monde aime fricoter un peu avec les garçons à cet âge, c'est comme je l'ai dit à Evelyn : une femme peut courir plus vite avec ses jupes relevées qu'un homme avec son pantalon baissé.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
À partir de la puberté, Sara avait vécu en monogame obstinée. Son premier petit ami était un béguin de lycée, qu’elle avait fréquenté jusqu’à sa première année d’université. Lui avait succédé un étudiant de la fac de médecine. Puis elle avait rencontré Jeffrey et ne s’était intéressée à aucun autre homme. À part une désastreuse aventure d’une nuit trois ans plus tôt, il n’y avait eu personne depuis. Pour autant qu’elle s’en souvînt, un seul homme avait allumé en elle une petite étincelle, mais il était marié. Pire : c’était un flic marié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
« Dans les premières années, les Texicanos faisaient les gros titres presque tous les jours, parfois dans les éditions du matin et du soir. Les fusillades dans les rues, la marijuana, l’héroïne, le racket, les casses, la prostitution. Leur spécialité, c’était de mutiler les enfants. Quand ils avaient une dent contre quelqu’un, ce n’était pas à lui qu’ils s’en prenaient. Ils s’attaquaient à son fils, à sa fille, à son neveu, à sa nièce. Ils lui balafraient le visage au couteau : une coupure horizontale sur le front et une autre, verticale, le long du nez jusqu’au menton. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Son mariage n’avait pas été parfait, mais tout de même sacrément réussi. Elle avait aimé son mari plus que la vie. Le perdre avait failli la tuer.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Karin Slaughter (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karin Slaughter
Karin Slaughter - Faux témoin
autres livres classés : trafic de drogueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2385 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre