AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351785932
Éditeur : Gallmeister (30/03/2017)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 8 notes)
Résumé :
In July 1845, Henry David Thoreau built a small cottage in the woods near Walden Pond in Concord, Massachusetts. During the two years and two months he spent there, he began to write Walden, a chronicle of his communion with nature that became one of the most influential and compelling books in American literature. As the favorite book of generations of readers, Walden has become part of the American landscape. Its message of living simply, in harmony with nature, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lemillefeuilles
  29 septembre 2017
J'étais impatiente de découvrir ce livre, puisqu'il était cité dans le livre Douze ans, sept mois et onze jours de Lorris Murail que j'avais bien aimé. J'étais donc ravie de pouvoir découvrir ce classique de la littérature.
Nous allons suivre les pensées d'Henry David Thoreau sur son expérience réalisée en 1845, où il est parti vivre deux ans, seul, dans une cabane (qu'il a lui-même construite) au bord de l'étang de Walden dans le Massachusetts. Il nous livre ses réflexions sur la société, la consommation, le rapport que nous entretenons avec la nature...
J'ai trouvé que le premier chapitre, "L'économie", traînait en longueur, mais j'ai passé outre et j'ai poursuivi ma lecture. S'il y a bien une chose qu'il faut savoir, c'est que ce livre ne contient pas vraiment d'action. C'est un livre de réflexion, assez philosophique, qui a l'avantage de nous faire réfléchir, sans pour autant orienter notre façon de penser.
Je n'étais pas toujours d'accord avec l'auteur, notamment lorsqu'il parle des livres. Je l'ai trouvé très élitiste, presque méprisant, et c'est vraiment le genre de discours auquel je n'adhère pas. Malgré cela, c'est une pensée intéressante qu'il y a derrière, sur notre façon de lire.
Certains passages étaient vraiment ardus et ne me parlaient pas plus que ça. Je n'ai en effet jamais eu de cours de philo de ma vie, et c'était un léger bémol. Il faut aussi prendre en compte que le livre a été écrit dans les années 1850. Malgré tout, il reste accessible : il faut juste un peu s'accrocher.
C'est un livre qui me laisse mi-figue, mi-raisin. D'un côté, j'ai trouvé que certains moments étaient passionnants, qu'Henry David Thoreau était un personnage intéressant avec de chouettes réflexions... et d'un autre, j'étais parfois en désaccord complet avec lui, et je me suis un peu ennuyée à certains moments.
Je pense que c'est tout de même un classique qu'il ne faut pas hésiter à découvrir si cela vous fait envie !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Liver
  12 septembre 2017
Henry David Thoreau ne vous dit pas comment penser. Il se contente de vous raconter son expérience, certes enrichie de ses réflexions. Il ne vous donne pas de chemin à suivre, mais lorsque vous levez les yeux de votre lecture, le paysage qui vous entoure n'a pas tout à fait la même couleur qu'avant, ni les mêmes sons et les mêmes odeurs. Tentez l'expérience! Je l'ai trouvée très enrichissante.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MaphilMaphil   07 octobre 2017
'avais dans ma façon de vivre au moins cet avantage sur les gens obligés de chercher leur amusement au dehors, dans la société et le théâtre, que ma vie elle-même était devenue mon amusement et jamais ne cessa d'être nouvelle.
Commenter  J’apprécie          10
MaphilMaphil   07 octobre 2017
J'appris au moins ceci par mon expérience : que si l'on avance avec confiance dans la direction de ses rêves, si l'on s'efforce de vivre la vie que l'on a imaginée on trouvera un succès inattendue dans la vie ordinaire.
Commenter  J’apprécie          10
MaphilMaphil   07 octobre 2017
Si humble que soit votre vie, faites-y honneur et vivez-la, ne l'esquivez pas et n'en dites point de mal. Elle n'est pas aussi mauvaise que vous. C'est lorsque vous êtes le plus riche qu'elle paraît le plus pauvre.
Commenter  J’apprécie          10
MaphilMaphil   07 octobre 2017
Car j'étais riche, sinon d'argent, du moins d'heures ensoleillées comme de jours d'été, et les dépensais sans compter
Commenter  J’apprécie          20
MaphilMaphil   07 octobre 2017
L'opinion publique est un faible tyran comparée à notre propre opinion privée.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Henry David Thoreau (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry David Thoreau
Henry David Thoreau vu par Michel Onfray
autres livres classés : réflexionsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
445 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre