AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Hoepffner (Traducteur)
EAN : 9782907681896
280 pages
Éditeur : Tristram (07/04/2011)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 21 notes)
Résumé :
À la fin du 15e siècle, en Autriche, une communauté d'imprimeurs vivait dans un immense château. C'était à l'aube de l'âge de l'imprimerie - qui allait révolutionner la circulation du savoir et éveiller les consciences. Un jour, arrive un jeune vagabond. Il dit s'appeler " N° 44 " et suscite aussitôt, parmi la famille du maître imprimeur et ses ouvriers, un mélange de fascination et de défiance. Rapidement, sous l'action de ce " mystérieux étranger ", chacun est con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ys
  22 juillet 2016
A sa mort en 1910, Mark Twain laisse plusieurs textes inachevés derrière lui. Deux convergent vers le troisième, dont ils sont en quelque sorte les brouillons, mais tous seront plus ou moins publiés, mélangés, expurgés. censurés, adaptés. Ce n'est qu'en 1969 que les Presses Universitaires de Californie éditent enfin N°44, tel que Twain l'avait au bout du compte conçu. Cette édition Tristram en est la traduction française - à ne pas confondre avec L'étranger mystérieux publié en 2012 par Albin Michel jeunesse, qui ressemble plutôt à une des éditions mélangées antérieures.
Derrière cette histoire un brin confuse est un texte fort étrange, déroutant tant par la forme que par le fond. L'étrangeté y naît petit à petit, d'un début somme toutes assez classique où vient s'introduire un élément intrigant. Mais loin de lever le voile sur le mystère, la suite ne fait que l'épaissir, bousculant tous les codes, tous les repères - spatio-temporels, romanesques, moraux, intellectuels, logiques... Lecteur et narrateur finissent par se retrouver plongés dans un maelström vertigineux, non dénué d'humour et follement fantasque, qui manque un peu de cohérence pense-t-on un moment, mais dont l'éparpillement finit par trouver sa justification, à la toute fin. Libératrice et foudroyante.
Si l'ensemble de l'histoire m'a plu sans totalement m'enthousiasmer, l'audace de l'ensemble est séduisante et j'apprécie particulièrement ce final, dont le nihilisme délicieux offre des ailes splendides à l'imagination.
Lien : http://ys-melmoth.livejourna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Kittiwake
  04 août 2011
Nous sommes en 1490 en Autriche. Un inconnu se présente à la porte d'une imprimerie. Il demande à manger et du travail. C'est tout. Lorsqu'on lui demande son nom, il répond : « N°44 série 864962 ». Il est immédiatement le souffre-douleur des employés, d'autant que ses capacités d'adaptation et d'apprentissage hors du commun attirent le ressentiment et la jalousie. Les pouvoirs qu'il utilisera amèneront le narrateur, apprenti imprimeur (comme l'a été Mak Twain) à de profondes réflexions sur la vie, la religion et le destin
Nous sommes donc au coeur d'un conte philosophique surprenant et très audacieux pour l'époque où cela a été écrit. L'auteur y a consacré 12 ans de sa vie et l'a réécrit plusieurs fois. A sa mort, il a été publié sous une forme expurgée et politiquement correcte. Il ne sera publié sous sa forme originale qu'en 1969, et vient d'être traduit en français. Mark Twain s'y livre en toute liberté, on dirait de nos jours qu'il s'y est « éclaté ».
J'ai vraiment beaucoup apprécié ces 3 lectures de Mark Twain (avec Tom Sawyer, Huckleberry Finn) faussement catalogué comme auteur de littérature pour la jeunesse.
C'est un remarquable conteur, qui fait passer ses messages séditieux avec une grande virtuosité

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
jmfhcb
  30 avril 2011
Voilà un roman que j'ai bien aimé. Je n'avais jamais lu Mark Twain et la seule chose que je connaissais de Tom Sawyer et Huckleberry Finn c'était les dessins animés qui passaient à la télé quand j'étais petite (on a la culture que l'on peut et en plus j'avoue je n'aimais pas).
Il s'agit donc ici du “dernier” livre de Mark Twain (c'est l'année où je lis les derniers livres des auteurs). J'ai été surprise par l'aspect enchanteur, l'univers magique qu'il met dans le livre. Numéro 44 est plus ou moins un être satanique, qui fait apparaître des duplicatas, qui peut vous aider à devenir invisible … L'aspect un peu hors du temps est renforcé par le fait que les personnages vivent plus ou moins en autarcie dans un château hanté. Je pense que cet aspect de délocaliser l'action vient justement de l'envie de créer cette ambiance particulière (outre le fait que l'Amérique n'avait pas encore été découverte) mais aussi du propos tenu. le livre est en effet une attaque virulent contre la religion béate et contre la religion tout court. Il met aussi les points sur les i concernant la condition humaine, en expliquant sa pauvreté (faute de meilleur mot de ma part) par son enveloppe charnelle et une faiblesse à pouvoir appréhender des choses en pensées.
Toute la première partie (les 200 premières pages) est vraiment très intéressantes à lire : on voit comment Numéro 44 va s'introduire dans le château mais surtout comment il va semer le trouble parmi les humains qui vivaient bien tranquillement (mais durement quand même) jusqu'à présent mais aussi comment il va dévoyer August (en le détournant de la religion, par une autre fascination). La dernière partie (80 pages), j'ai eu plus de mal car elle m'a paru plus brouillonne et moins construite peut être parce que Mark Twain amplifie le côté magique et fantastique (et ça j'ai toujours du mal).
La postface m'a rendu curieuse de découvrir Tom Sawyer et Huckleberry Finn (paru chez le même éditeur avec le même traducteur) parce qu'apparemment les deux livres ne sont pas écrits dans le même style (alors que je pensais que c'était la suite). En plus, je me dis que les dessins animés m'ont fait penser que ce sont des livres pour enfant alors qu'ils sont étudiés à l université aux États-Unis. Il doit donc y avoir un autre propos … et pour cela il doit falloir lire les livres.
Lien : http://cecile.ch-baudry.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Stemilou
  29 juin 2012
N°44 est un roman inachevé de Mark Twain, qui fut partiellement censuré par ses héritiers après sa mort en 1910, et qui est enfin disponible en France depuis l'année dernière.
C'est un roman étrange dont l'histoire se déroule en Autriche au XVème siècle, un jeune homme se présente aux portes de la demeure d'un imprimeur sous le nom « n°44. Nouvelle série 864962 », très mal vêtu et au curieux comportement, il est très vite soupçonné du pire, son arrivée et son accession au poste d'imprimeur déclenchent la malveillance des autres employés.
Le narrateur est un apprenti imprimeur de 16 ans prénommé August qui aimerait devenir secrètement ami avec cet étranger et va découvrir très vite que N°44 peut lire dans ses pensées.

Un peu déroutée par ce récit fiction écrit par le père de Tom Sawyer où il est question de l'apparition d'un être surnaturel doté de pouvoirs, j'ai néanmoins continué ma lecture pour comprendre où l'auteur voulait en venir. Douze années pour écrire ce texte, les douze dernières années de sa vie, un récit fantastique dont le héros utilise la magie, critique l'humanité et renie la religion, à n'en pas douter ce sont là les ingrédients nécessaires à une censure en ce début de 20ème siècle. C'est donc une vision très pessimiste de la société que Mark Twain voulait nous délivrer, critiquant tour à tour les valeurs morales et les hommes.

Une très belle (re)découverte de Mark Twain.

Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
Telerama   16 juin 2011
Ceux qui ont goûté aux légendes médiévales surnaturelles ou au Maître et Marguerite de Boulgakov savoureront les aventures de ce jeune Satan.
Lire la critique sur le site : Telerama
LeSoir   14 juin 2011
Mark Twain a voulu prendre ce « luxe inimaginable » de la liberté totale de l’écriture de ce livre. L’ivresse de cette liberté l’a empêché de baliser son récit et de créer une histoire, une vraie, avec des héros, des vrais. Il aurait davantage dû contempler son roman dans le miroir tendu par No 44 lui-même. Il y aurait décelé de la prétention et de l’inconsistance.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
KittiwakeKittiwake   01 août 2011
Elle avait fait rentrer dans la famille une jeune chose venant de son premier mariage, une jeune fille qui avait maintenant dix-sept ans et qui était une cloque pour ainsi dire; car elle était une copie de sa mère- une simple épreuve en placard, ni relue ni corrigée, pleine, de lettres retournées, de fontes erronées, de bourdons et de doublons comme nous disons à l'imprimerie- en un mot p^té si vous désirez l'exprimer sans remords et avec force sans mettre les faits à trop rude épreuve
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KittiwakeKittiwake   01 août 2011
Tous ceux qui paient dix groschen peuvent le voir et ont en plus le droit à la rémission de trente trois péchés, l'époque étant alors bien plus simple qu'aujourd'hui pour tout le monde et les péchés bien meilleur marché; tellement bon marché que tous, à l'exception des plus pauvres pouvaient se les payer
Commenter  J’apprécie          31
KittiwakeKittiwake   01 août 2011
Tout ce que je t'ai révélé est vrai : il n'y a pas de dieu, pas d'univers, pas de race humaine, pas de vie terrestre, pas de paradis, pas d'enfer.Tout cela n'est qu'un rêve, un rêve grotesque et imbécile.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Mark Twain (106) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mark Twain
Extrait d'une lecture de «Cette maudite race humaine», par Jörn Cambreleng., accompagnée par Carjez Gerretsen à la clarinette, donnée le 6 février 2018 à la Maison de la Poésie - Scène littéraire.
autres livres classés : imprimerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les aventure de Tom Sawyer

Quel est le prénom de Tom ?

Tom
thomas
willi
victor

3 questions
120 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Tom Sawyer de Mark TwainCréer un quiz sur ce livre