AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812603402
240 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (04/04/2012)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Cela fait six mois que Louise et son meilleur pote Théo rêvent de passer cette semaine d'août au camping de Bénodet, en compagnie de la mère de Louise. Mais au dernier moment, cette dernière doit remplacer une collègue de travail... Louise se retrouve confinée dans la maison bretonne de sa grand-mère Jamie, tandis que Théo vit le calvaire de ne pas pouvoir s'échapper de chez ses parents, à qui il fait croire que Louise est sa « copine » alors qu'il préfère les garço... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
lirado
  22 juin 2019
L'été on s'y croirait presque avec Plan B pour l'été d'Hélène Vignal qui respire les côtes bretonnes. Morgat, Bénodet, le décor est planté, il ne reste plus qu'à glisser un récit et quelques personnages pour que le livre nous embarque.
Au début, l'histoire de Jamie, la fameuse grand-mère qui aime faire dans le compliqué, l'ultra-organisé alors que tout pourrait être bien plus simple, selon Louise. Et puis cette catastrophe, la mère de Louise réquisitionnée au travail : les vacances au camping avec Théo qui tombent à l'eau ! Pour Louise il faut tout de suite un plan B et celui-ci tient en une phrase : convaincre Jamie de venir avec eux. Oui mais sa grand-mère est loin de vouloir se laisser embarquer dans une aventure d'adolescents aussi "extravagante" où elle se sent trop "vieille". Mais Louise a décidé qu'elle y arriverait, coûte que coûte...
Dans Plan B pour l'été, Hélène Vignal met en scène deux générations complètement opposées qui le temps d'une dizaine de jours vont se redécouvrir et mieux se comprendre. Jamie va livrer un bout de sa vie à Louise, une adolescente idéaliste et pleine de bonne volonté. Tandis que cette dernière va en apprendre plus sur ses origines et l'histoire de sa famille. Un beau portrait de famille et de l'adolescence.
Le texte est à la fois drôle, avec une jeune adolescente très vindicative et pleine de ressources, mais aussi émouvant au fil des pages, lorsqu'on comprend mieux la personnalité de Jamie qui n'est pas seulement une grand-mère casse-pied. Sans oublier Théo, un personnage riche en couleurs qui réussira à redonner le sourire à tout ce beau monde et au lecteur.
Plan B pour l'été d'Hélène Vignal se lit vite et facilement, nous captive et ne nous ennuie à aucun moment. Il nous rappelle nos propres relations avec nos grands-parents et on réussit très vite à s'identifier à Louise. Les personnages sont attachants et il est vrai que l'on aurait plaisir à les retrouver pour une suite...
L e ton du texte m'a un peu fait penser, même si l'histoire est très différente, à Comment (bien) rater ses vacances dont on retrouve quelques thématiques. C'est frais, c'est parfait pour lire pendant les vacances d'été justement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sharon
  08 août 2012
J'ai bien aimé ce livre, à la fois drôle – j'ai piqué de véritables crises de fous rires – et tragique. Oui, bien sûr, je pourrais dire que tout est bien qui finit bien, Louise parvient à partir en camping (je ne révèle pas un grand secret) et surtout, à sortir sa grand-mère de son quotidien bien huilé et de son comportement répétitif, à la limite de la compulsion. Entre temps, que de chemin parcouru ! Déjà, l'auteur aura évoqué les « événements » en Algérie, cette guerre qui n'a jamais dit son nom, cette guerre dont on ne parle pas, ou peu, et surtout pas ceux qui l'ont vécu, cette guerre qui aura bouleversé la vie de Jamie et de Michel. de plus, l'auteur ne prétend pas tout résoudre à la fin du roman. Quelques réponses, oui, mais tous les problèmes sont loin d'avoir été résolus – si je les listais ici, je crois que je vous déprimerai.
En lisant ce livre, j'ai pensé à Juste avant de Fanny Saintenoy, et pas seulement à cause du tête à tête entre la petite-fille et la grand-mère. Génération après génération, les femmes de la famille se retrouvent prise au piège d'un même schéma. La mère de Jamie est morte, et celle-ci grandira sans son père, plus préoccupé par son métier que par son enfant. La guerre a transformé Michel en fantôme. Quant au père de Louise, il a disparu de la vie de sa fille depuis une dizaine d'années. Louise, en parfaite ado, est coincée entre la compréhension et la révolte. Elle est en tout cas bien déterminée à ne pas avoir la même résignation que sa grand-mère et sa mère. Souhaitons-lui de tenir bon, pour elle et pour son meilleur ami, illustration parfaite de l'optimiste qui a de la joie de revivre à revendre, pour dissimuler son immense mal-être.
Plan B pour l'été est un joli roman, et pas seulement pour l'été.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jumax
  28 avril 2012
Ce livre commencé très bien, un choc générationnel, un roman drôle pour l'été. Mais la fin m'a un peu déçue. Un sentiment mitigé donc...
Commenter  J’apprécie          80
krol-franca
  21 juin 2012
J'ai lu tous les romans jeunesse d'Hélène Vignal (et toujours avec un immense plaisir) mais là, elle m'a étonnée !!! Oui, oui, épatée, scotchée, ébahie fus-je à la lecture de ce texte !
Pour quelles raisons ?
C'est son premier roman un peu long (216 pages). Elle nous avait habitué à des textes puissants mais courts.
le ton du roman !!! de l'humour, plein d'humour, de la bonne humeur, une écriture légère, drôle, et parfois émouvante, qui m'a complètement séduite. Je découvre qu'Hélène a l'art de la formule bien ficelée. J'ai lu ce livre avec un sourire béat aux lèvres… J'avais l'air maligne ! Heureusement, il n'y avait pas de spectateurs.

Et puis ces titres de chapitres accrocheurs et amusants. Trois mots dont on cherche ensuite l'écho dans le chapitre. Par exemple : croissants, sorcière et inondation.
Je ne dévoilerai pas non plus l'histoire. Prenez une grand-mère, une petite-fille et son copain homosexuel, un camping et vous voilà plongé dans le décor… Mais l'histoire est bien plus que cela et elle est même étonnante, parce qu'elle verse un peu dans le fantastique, comme ça, sans en avoir l'air… c'est très finement abordé. Malgré un ton enjoué, on plonge dans les affres de la guerre d'Algérie, on est touché par la vie difficile de la grand-mère, et surtout Hélène Vignal a su éviter une fin niaise et trop facile.
Pour conclure, c'est un excellent roman pour adolescents et je leur en conseille grandement la lecture.
Hélène Vignal excellait dans l'écriture de textes difficiles, de sujets délicats. On sait maintenant qu'elle excelle aussi dans l'humour et la bonne humeur. C'est un livre qui rend gai. Merci Hélène pour ce moment de bonheur.
Lien : http://krol-franca.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
joel87
  30 mars 2015
Un style à la fois qui glisse tout seul et en même temps, que je ne peux pas "survoler", qu'il me faut savourer. Des tournures de phrases, des images à tout bout de champ (de vision) peut-être trop ? je ne sais pas.
L'auteure aborde les sujets de fond (homophobie, guerre d'Algérie, vieillesse...) avec beaucoup de respect et de poésie parfois, sans manquer d'objectivité et de sang froid.
Sans être un polar ou un thriller, j'ai eu une pointe de suspens...d'inquiétude qui m'ont accompagné tout du long.
Une question toutefois qui m'a chatouillé durant cette lecture (d'une traite) : une ado qui parle à la première personne emploierait-elle le style impeccable d'une romancière quadragénaire (certes de talent) ainsi qu'une syntaxe aussi irréprochable ?
Mais ça ne gâche rien...
Message perso à Hélène : c'est malin d'aller dédicacer tes bouquins à la médiathèque de Bellac. Quelle responsabilité à la maison... toujours la trouille de le salir ou que le petit se jette dessus...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   19 avril 2012
"Ma mère est une experte en soupirs. C'est un truc qu'elles se repassent de mère en fille. Ma mère fait partie de ces gens qui vont faire un tour plutôt que de dire ce qu'ils ont sur le coeur. Si elle pleure, c'est en cachette. Elle encaisse, ma mère. Elle se résigne. Elle capitule. Elle plie. Elle s'ajuste. S'adapte. Prend la place qu'on lui laisse ou qu'on lui désigne."
Commenter  J’apprécie          140
orbeorbe   10 mai 2012
Là, je m'étends, et j'ouvre le vieux bouquin ramassé en partant. Je l'ai pris sur l'étagère où Jamie a stocké les "livres de la plage". Ce sont les bouquins qu'on peut abîmer, perdre, mouiller, salir. Celui que j'ai pris est énorme, il s'appelle La mère. ça doit être chiant, mais j'aime bien la couverture : c'est un mignon bébé chinois sur le dos de sa mère.
Commenter  J’apprécie          90
JumaxJumax   22 avril 2012
" Malheureusement, la vie va s'occuper de toi, ma petite fille. Personne n' y coupe..."
Commenter  J’apprécie          170
JumaxJumax   21 avril 2012
"- Trop vieille ? A quinze ans ? Tu as été vieille très jeune alors ! "
Commenter  J’apprécie          160
JumaxJumax   19 avril 2012
"A nous trois, on est les pionnières de rien du tout."
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Hélène Vignal (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Vignal
Hélène Vignal est romancière, son dernier livre "Si l'on me tend l'oreille", publié au Rouergue, était dans la sélection fiction ados des Pépites du Salon - France TV.
Écrivant depuis déjà une quinzaine d'année, elle n'hésite pas à utiliser sa plume pour célébrer la liberté à travers des fables qui font d'elle un talent reconnu de la littérature jeunesse.
La pause kibookin est une production du Salon du livre et de la presse jeunesse avec le soutien de la Sofia.
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz autour de Bière Grenadine

Qu'est-il arrivé à Yvan ?

Il a eu un accident de moto
Il s'est suicidé
Il a été renversé par un bus

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Bière grenadine de Hélène VignalCréer un quiz sur ce livre