AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896157875
Éditeur : Editions Alire (03/04/2014)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
De ses années d'enfance vécues à l'hôtel Olympia, Danika n'a aucun souvenir sinon ceux de ses rêves, dont elle ne sait départager la réalité de la fantasmagorie. Ces tantes, ce grand-père, tous les personnages qui peuplaient l'hôtel ont-ils réellement existé ? Quant aux années de pensionnat qui ont suivi, Danika en garde un goût amer en raison des trop rares visites de son père, Stavros, et de l'absence totale de sa mère, Olympia.  
Quarante ans plus tard, à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bilodoh
  03 octobre 2014
Un petit coup de coeur pour ce roman de science-fiction alliant mythologie, technologie et émotions humaines !

Quand l'histoire commence, une femme qui rentre chez elle évite de justesse de se faire écraser par rien de moins qu'un piano à queue ! Et quand elle arrive à la maison, elle apprend que sa mère est disparue sans laisser de traces.

Ensuite… non, je ne dévoilerai pas l'intrigue, mais disons qu'après ce début mouvementé, la première partie se passe plutôt en émotions, souvenirs d'enfance, exil de l'adolescente dans un pensionnat où elle se sent étrangère, puis, réactions devant l'inexplicable : doute, suspicion de complot ou crainte de basculer dans la folie.

L'action s'intensifie dans les chapitres suivants, avec le déploiement des théories scientifiques et théologiques, des réseaux secrets, des meurtres et des quêtes dans d'étranges cavernes, jusqu'au moment des dénouements.

Un texte truffé d'humour et d'allusions subtiles. Une petite connaissance de la mythologie grecque sera un avantage pour le lecteur. Par exemple, quand la tante Cassie fera ses mornes prédictions, on y verra le parallèle avec la prophétesse grecque Cassandre, et, bien sûr, l'aventure se passe à l'hôtel Olympia…

S'agit-il du sentiment de complicité ressenti ou du mélange d'émotions et d'action ? Peu importe, j'ai adoré mon séjour dans cet Hôtel tout à fait particulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
LineTje
  27 mai 2016
Je ne connaissais Élisabeth Vonarburg que pour ses traductions des romans de Guy Gavriel Kay aux éditions Alire. Curieuse par nature, j'ai eu envie de découvrir ses propres écrits et son univers. Et c'est à travers son roman Hôtel Olympia que j'ai fait cette initiation.
A travers un monde très contemporain, Elisabeth Vonarburg nous plonge dans un univers fantastique où nous ne savons plus où se situe la frontière entre l'illusion et la réalité. Nous suivons le parcours de Danika pour comprendre peu à peu ce monde qui se met en place. Et le mystère qui entoure l'Hôtel prend tout son sens au fils des pages. Car l'Hôtel rêve, il se souvient d'autres temps, et chaque fois, il se transforme au gré de ses influences, emportant avec lui ses résidents.
Le monde que l'auteur met en place est particulièrement bien abouti. Pour autant j'ai mis un certain temps à m'adapter et à arriver à tout comprendre. Mais l'auteur nous aide avec une écriture très simple qui contraste avec le fond du roman. Grâce à des jeux d'écritures, elle nous guide pour savoir ce qui relève des souvenirs/des rêves de Danika (qui devient Nikaï) et les phénomènes que l'héroïne doit affronter. Et au fur et à mesure nous découvrons son univers : ce qu'est la prame et qui sont ces primes, alternes, ordinaires et les influences des uns par rapport aux autres. Mais quand en plus des néos, archéos etc. viennent s'ajouter à cet univers, cela rajoute à la complexité de ce monde.
Ma chronique complète : https://singesdelespace.wordpress.com/2015/11/23/hotel-olympia-delisabeth-vonarburg/#more-5213
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeFantasque
  25 octobre 2016
100 mots sur... Hôtel Olympia
Il est indéniable qu'Élisabeth Vonarburg a construit une mythologie incroyablement riche et complexe en soutien au récit d'Hôtel Olympia, de la trempe de Neil Gaiman. Cependant, cette mythologie semble plus une fin en soi qu'un élément au service de l'histoire. Alourdi par tout ce bagage narratif, le roman peine à prendre sa vitesse de croisière, halète en chemin et s'essouffle à la conclusion, s'arrêtant néanmoins plusieurs dizaines de pages plus loin que la ligne d'arrivée. Bref, une impression constante de notes de bas de page insérées en corps de texte.
Les dix derniers mots: L'histoire enterrée sous toute cette exposition vaut heureusement la peine.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   02 octobre 2014
— … Et puis l’Humanité avec un grand H, ça n’existe pas, il n’y a que… des gens, des êtres humains, tous singuliers ! […]

— Et pourtant tous reliés, en résonance. » 
(p. 586)
Commenter  J’apprécie          245
bilodohbilodoh   03 octobre 2014
Jambes toutes molles. Vaudrait mieux s’asseoir. Coude sur les genoux, tête dans les mains. Respire. Tout un boulot, respirer, quand on y pense. Pas y penser. Difficile. Je pense donc je suis. Tout un boulot, être, quand on y pense. (p.186)
Commenter  J’apprécie          190
bilodohbilodoh   03 octobre 2014
Et puis, Nikai, le temps de la musique, des la poésie, des histoires… Il ne passe pas de la même façon. Il ne « passe » pas.
(p.297)
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Élisabeth Vonarburg (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élisabeth Vonarburg
Avec Elisabeth Vonarburg
autres livres classés : intelligenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le nom de famille de frodon et bilbon ?

Brandebouc
Sacquet
Boffine
Chaumine

20 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des Anneaux : Intégrale de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre