AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Critiques appréciées (12)

Titre     Date    
Bonneval pacha, Tome 1 : L'insoumis

Enfant, Gwen de Bonneval confesse avoir été fasciné par le portrait d'un ancêtre, barbu et enturbanné, habillé à la turque, qui trônait chez ses grands-parents. Devenu scénariste, il a choisi de raconter la trajectoire chaotique de ce personnage singulier, dont Sainte-Beuve disait qu'il “n'en connaissait pas qui ait plus excité la curiosité en son temps”. Gwen de Bonneval dresse ainsi le portrait d'un homme au caractère fortement trempé, provocateur et séducteur, qui fut tout à tour officier de Louis XIV, général d'infanterie dans les armées autrichiennes et pacha au service des Ottomans. Ce libertin, doublé d'un bretteur redoutable, fut mal jugé à son époque qui ne pouvait concevoir qu'un chrétien embrassa la religion islamique. S'appuyant sur une solide documentation historique, son descendant nous livre ici le début d'une biographie étonnante, prévue en quatre tomes, que le dessin moderne et nerveux d'Hugues Micol contribue à rendre particulièrement passionnante.

Bonneval Pacha, tome 1, L'insoumis, Gwen de Bonneval & Hugues Micol, Dargaud, 56 pages, 13,99 euros

ISBN-13: 978-2205068481


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Singeries

“Chaque homme porte en lui la forme entière de l'humaine condition”, disait Montaigne. Entre Tarzan, Einstein et Frankenstein, l'homme lettré veut en finir. Son suicide raté par overdose littéraire délivre son âme et entraine une mutation génétique irréversible. Entre l'homme et le singe, Franky Stein est le premier de son espèce : un homo-littératus qui dévore les livres, littéralement. Une boulimie littéraire à prendre au pied de la lettre. Mais l'avènement de ce nouvel homme-singe défie les théories évolutionnistes du darwinisme scientifique et du créationnisme religieux. Bouleversant les croyances et les pouvoirs établis, son existence est une erreur, un scandale. Sa peopolisation rapide inquiète. Ses réflexions métaphysiques menacent et provoquent un tollé auprès des puissants (le capital, le politique et le religieux). Franky Stein doit être éliminé. Une traque à l'homme s'engage, une traque au singe, à la différence. Un récit original et philosophique servi par un scénario délicieusement ironique et un graphisme angoissant. Dans Singeries, Denis Petit et Humphrey Vidal signent une fable rabelaisienne grotesque sur le monde moderne. Un hymne à la littérature et à la liberté de conscience.

Singeries, Denis Petit et Humphrey Vidal, Casterman, 136 pages, 20 euros

ISBN-13: 978-2203032927


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Furari

"Etre poète, c'est vivre libre et dans la beauté.” Jirô Taniguchi propose un nouveau recueil de promenades contemplatives et poétiques dans le Japon de la fin XVIIIe siècle, à l'époque où Tokyo s'appelait encore Edo. Ce nouveau manga rappelle Promeneur solitaire et L'homme qui marche. Furari, “au gré du vent” suit ici les pérégrinations d'un cartographe et géomètre. Un hommage sans doute à un personnage historique, Ino Tadataka célèbre au XIXe siècle pour avoir réalisé la première carte du Japon qui n'est pourtant jamais nommé. Au rythme du décompte de ses pas, le cartographe arpente la ville. “Lentement, sûrement, toujours à sa manière”, laissant vite son regard divaguer sur la beauté de la nature, son âme incarner des animaux ou des insectes. Ses pensées sont emportées par la neige, la pluie, les astres ou quelques légendes. En tout quinze déambulations rêveuses et vagabondes sur les chemins de la sagesse en compagnie d'un quinquagénaire qui “cherche sa propre expression” et qui “comme un combattant avance en rompant sur le champ de bataille, continuera à dire ses poèmes”. Attentif au moindre détail du monde, le dessin accompagne ces méditations graphiques pour le plaisir des yeux.

Lucie Servin

Furari, Jirô Taniguchi, Casterman, 202 pages, 16 euros

ISBN-13: 978-2203048911


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Le roi du ring tome 1

"Un jour, je serai… » Pompier, président de la République, Super Man? Non, Tobias sera catcheur, une décision qu'il prend à dix ans, lorsqu'il voit un combat, en compagnie de son grand-père. Mieux que ça, il veut être champion du monde.

Après avoir gagné plusieurs paris dans l'édition musicale (avec Grégoire),My Major Company s'est lancée dans la publication de BD. Aujourd'hui, elle mise sur un diptyque, La Graine de Champion constitue la première BD pour Dimitri Gigault et Julien Rolland, tout simplement. En présentant le monde du catch, la BD permet de voir le jeune Tobias grandir. Sous le regard protecteur de son grand-père puis de son manager, il s'inscrit d'abord à la gym. Puis, le lycée et l'EPS lui offre la possibilité de faire de la lutte, et se familiariser avec l'univers du catch. le parcours de Tobias est malgré tout parsemé d'embûches, entre défaites, problèmes de coeur, et la mort…

Nos deux trentenaires signent là un beau premier essai, tout en retenue, qui nous introduit dans le monde du catch, domaine peu abordé dans la BD. D'autre part, l'album nous fait voyager au Japon et nous immiscie dans l'univers louche des yakusa, ces clans japonais constitués en syndicats, spécialisés dans le racket, l'arrangement de matches truqués… Un essai à coup sûr transformé dans le prochain tome, Perfect Tobias, à paraître prochainement.

Le Roi du Ring, T1: Graine de Champion, de Gigault et Rolland, Dargaud/My Major Company, 48 pages, 13,29€

ISBN-13: 978-2205067378

Commenter  0
La guerre des boutons, tome 2 : Pourris de ..

Avec ce second volume, Olivier Berlion boucle son adaptation de la Guerre des boutons, le célèbre roman de Louis Pergaud, tombé récemment dans le domaine public. C'est l'occasion pour le dessinateur de renouer avec le style graphique épuré auquel il nous avait habité dans le Cadet des Soupetard ou Sales mioches. Ce trait plus simple et plus enlevé sied à merveille à cette histoire champêtre qui voit s'affronter les gamins de deux villages rivaux, Longeverne et Velran. Boutons, bretelles et ceintures deviennent l'enjeu des furieuses batailles auxquelles se livrent régulièrement les deux bandes de gosses, ponctuant d'injures bien senties leurs volées de coups de poings, de bâtons ou de lance-pierres. Bien que libre, cette adaptation reste fidèle à l'esprit du roman de Louis Pergaud qui a passionné des générations de lecteurs. Olivier Berlion signe ici une transposition en bande dessinée particulièrement réussie. de quoi inciter les plus jeunes à se plonger dans les textes d'un auteur qui puisa dans les souvenirs de sa terre natale et de son métier d'instituteur pour bâtir une oeuvre naturaliste puissante, à laquelle la Grande guerre est, hélas, venue prématurément mettre un terme.

Philippe Guillaume

La Guerre des boutons, Pourris de Velran, tome 2, Olivier Berlion d'après Louis Pergaud, Dargaud, 48 pages, 10,60 euros

ISBN-13: 978-2205069488


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Le silence de nos amis

Le Silence de nos amis est un récit semi-biographique inspiré par l'histoire du père de Mark Long. Ce roman graphique met en scène les problématiques nées d'une amitié entre deux chefs de famille, un Noir et un Blanc à Houston au Texas pendant la ségrégation aux Etats-Unis. En 1967, l'Amérique puritaine assiste aux premiers soulèvements de Noirs américains pour l'égalité et les droits civiques. Les manifestations sont sauvagement réprimées par la police. Jack Long, caméraman pour une chaîne locale, couvre la mobilisation des étudiants noirs. Esprit engagé et indépendant, il relaie la révolte de la communauté noire et se rapproche de Larry Thompson, un des leaders noirs du mouvement jusqu'à devenir son ami. Co-écrit par Jim Demonakos et Mark Long, la force du scénario s'appuie sur le dynamisme du graphisme de Nate Powell, l'auteur de Swallow me Whole qui soutient cette narration poignante par un dessin expressif au cadrage efficace. A l'image du célèbre roman d'Harper Lee Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur dont l'intrigue se situe dans les années 1930, le Silence de nos amis acquière à l'échelle individuelle du quotidien familial une force particulière, émouvante et vraie. Un hymne contre le racisme, un plaidoyer pour l'égalité et la tolérance.

Lucie Servin

Le Silence de nos amis, Mark Long, Jim Demonakos, Nate Powell, Casterman, 192 pages, 15,00 euros

ISBN-13: 978-2203051522


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Pierre Goldman : La vie d'un autre

Le 20 septembre 1979, Pierre Goldman est assassiné vers midi en plein Paris. L'attentat est revendiqué par un mystérieux commando qui signe “Honneur de la police”. de la vie de ce militant d'extrême-gauche, condamné en 1974, puis acquitté en 1976 pour le meurtre en décembre 1969 de deux pharmaciennes, Emmanuel Moynot tire un récit sobre et précis, ponctués d'entretiens avec ceux qui l'ont connu, amis et avocats de l'époque. Ici, point de contre-enquête sur un personnage controversé, mais une histoire racontée à la première personne, à partir des propres écrits de Pierre Goldman.

Philippe Guillaume

Pierre Goldman, la vie d'un autre, Emmanuel Moynot, Futuropolis, 208 pages, 24 euros

ISBN-13: 978-2754803687


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
David les femmes et la mort

->Retrouvez ce coup de coeur dans le n°3 de BDSphère publié le 9 février 2012

Bobonne la mort se couche auprès du malade pour chanter cette berceuse requiem : “Dors mon petit, la mort est noire et chaude”. Un être arrive, un autre meurt. Après la naissance de la petite Louise, David, son grand-père apprend à sa fille qu'il est atteint d'un cancer de la gorge. Condamné à mourir dans les six mois, il laissera trois orphelines : ses deux filles, Miriam, née d'une première union et Tamar, une fillette de 9 ans que lui a donnée Paula, sa jeune épouse. Chacune réagit à sa manière face à la mort, exprimant sa souffrance, dans l'angoisse, la résignation ou la révolte, toutes confrontées à un homme qui accepte sa fin et se retranche dans le mutisme et la solitude. Judith Vanistendael évite l'écueil du mélodrame, choisissant un dessin intense souvent muet sublimé par la douceur de l'aquarelle. Elle traduit les silences de l'indicible par des dialogues graphiques puissants et des ruptures formelles rythmées par des métaphores oniriques. Un roman graphique qui a la force d'une tragédie.

Lucie Servin

David, les Femmes et la Mort, Judith Vanistendael, le Lombard, 267 pages, 25,50 euros

ISBN-13: 978-2803630240


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Le roi du ring tome 1

Le roi du ring est à tout point de vue une belle réussite, en commençant par le choix du sujet : le catch. En effet, cette discipline s'est largement démocratisée ces dernières années, véritable passion pour beaucoup d'ados et pré-ados : un coup malin magnifiquement mis en image dans un style rétro très appréciable !

Les auteurs ne sont pas en reste non plus au niveau du scénario : l'histoire nous embarque dès la première page lorsque le protagoniste enfant, découvre sa vocation : "devenir champion du monde de catch". Ce petit garçon est touchant et très attachant dans ces efforts pour accomplir son rêve. La prose est simple et va à l'essentiel mais est maniée avec beaucoup de subtilité.

On relève les yeux de la lecture tout étonné de voir qu'il n'y a plus de pages à tourner. Je ne connais rien au catch mais je suis déjà sûre de lire le prochain et dernier tome de cette micro-série. Un beau succès pour Gigault et Rolland.

Commenter  0
Le château des ruisseaux

Le Château des Ruisseaux, à côté de Soissons dans l'Aisne est un centre pour toxicomanes en fin de sevrage. Jean s'y rend pour suivre une thérapie de groupe dans le but de se libérer définitivement de la drogue. Pour décrocher, la guérison n'est pas acquise. Ici on soigne par les mots et seulement par les mots. le parcours est difficile et loin d'être évident, seul 15 % des patients ne rechutent pas. Dans ce docu-ficton, Vincent Bernière raconte une expérience vécue, son cheminement pour rompre avec son amante mortifère l'héroïne. Malgré la lettre de rupture, il n'y a aucune garantie de séparation définitive. Frederic Poincelet accompagne la narration saisissante. le dessinateur se libère des cases choisissant un dessin resserré sur les personnes dans portrait collectif subtil de cette communauté disparate de la souffrance et du manque. Délicatesse et sobriété d'une introspection au graphisme et aux couleurs évanescents qui intériorise la thérapie du centre jusqu'à ouvrir le dessin dans les dernières cases, à la nature, à l'écureuil, à l'espoir de voir ailleurs et de vivre différemment.

Le Château des ruisseaux, Vincent Bernière et Frederic Poincelet, Dupuis, Aire libre, 76 pages, 15, 50 euros

ISBN-13: 978-2800146676


Lien : http://www.bdsphere.fr/2012/..
Commenter  0
Spirou et Fantasio : Bravo les brothers

Pour son anniversaire, Gaston offre à Fantasio 3 singes dressés. et c'est le chaos à la rédaction. Jusqu'à ce que Spirou trouve la solution.

La BD en première patrie est bien de Franquin ; il s'agit d'une des histoires les moins connues du dessinateur qui réunit les 3 personnages qui l'ont rendu célèbre : Spirou, Fantasio et Gaston, ainsi que la rédaction (imaginaire) de Dupuis. Mais les véritables héros sont bien les 3 singes.

La seconde partie présente le travail de Franquin, ses inspirations, ses personnages fétiches. ainsi que la vie vie au sein d'une rédaction d'illustrés pour la jeunesse dans les années 1950-1960 : contenus, contraintes techniques...

On apprend aussi qu'in n'a jamais beaucoup aimé Spirou, qu'il a pourtant dessiné de 1946 jusqu'à la fin des années 1960, qu'il aimait énormément les animaux et a toujours voulu posséder un singe.

Tout cela grâce à cette petite histoire, ainsi qu'à sa fille, Isabelle.

Un album drôle et très intéressant du point de vue de l'histoire de la BD à travers l'un des grands dessinateurs de BD franco-belge.

Commenter  0
À l'ombre du convoi, tome 1 : Le poids du p..

Des tranchées de la Grande guerre aux trains de la mort, Kid Toussaint et José-Maria Beroy retracent la marche inexorable vers la solution finale au travers du destin croisé de trois personnages : Olya, une jeune juive allemande promise à la déportation, Wilhem, un jeune homme, lui aussi allemand, enrôlé dans la police chargée de convoyer les déportés et Théo, l'amant belge d'Olya. Inspiré d'un fait réel, ce récit poignant, soutenu par un dessin classique et puissant, se veut avant tout un message d'espoir.

A l'ombre du convoi, le poids du passé, tome 1, Kid Toussaint & José-Maria Beroy, Casterman, 48 pages, 12,95 euros.

ISBN-13: 978-2203040656

Commenter  0