AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757880333
288 pages
Éditeur : Points (04/06/2020)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 88 notes)
Résumé :
1942. Héloïse Portevin a tout juste vingt ans lorsqu’un détachement allemand s’installe dans son village. Avides d’exploits, son frère et ses amis déclenchent un terrible conflit. Pour aider ceux qu’elle aime, Héloïse prend alors une décision aux lourdes conséquences...
2012. Loïc Portevin est envoyé par sa mère au fin fond du Berry pour y vider la maison familiale après le décès de sa grand-mère. Loïc tombe sur une importante correspondance entre cette derni... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
Giraud_mm
  30 avril 2019
En cours de divorce et au chômage, Loïc est envoyé par sa mère dans le Berry pour y vider la maison de la grand-mère décédée. L'accueil du village est des plus froid et Loïc découvre rapidement que Héloïse, sa grand-mère, fut tondue à la libération en 1944. En rangeant les papiers conservée par l'aïeule, il tombe sur une importante correspondance avec un certain J. Aidé de Mathilde, une jeune policière en vacances, Loïc se lance alors à la recherche du passé de sa grand-mère pour, qui sait, y retrouver un grand-père ?
Mélanie Guyard réinvente, et ré-enchante, la mémoire des tondues de la libération, ces femmes qui s'étaient compromises avec l'ennemie, ou étaient simplement soupçonnées de l'être... Ici la chute ne donnera pas raison aux tondeurs !
Le choix narratif mettant en parallèle les recherches de Loïc en 2012 et la vie d'Héloïse entre 1942 et 1944 donne beaucoup de rythme au récit, tout en laissant ouvertes de nombreuses questions jusqu'à la fin. Les personnages, tous plus ou moins cabossés par la vie, sont dépeints sans fioriture, et surtout dans l'action. Ils ne manquent pas de caractère, notamment les deux principales héroïnes !
Il y a bien quelques scènes un peu convenues, comme l'accueil plutôt hostile des villageois, la nuit d'orage dans l'ancienne ferme, ou le passage à tabac d'Héloïse et de son frère Jean par des jeunes résistants. Mais globalement, l'histoire tient bien la route et tient le lecteur en haleine.
Vraiment un très bon roman, auquel il ne manque qu'un style d'écriture un peu plus personnel pour devenir un coup de coeur.
Lien : http://michelgiraud.fr/2019/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          491
MarcelineBodier
  04 juin 2019
Un excellent livre à suspense qui renouvelle parfaitement le genre.
Le genre : un aller-retour entre deux générations, celle du petit-fils et celle de la grand-mère, qui a eu vingt ans pendant la seconde guerre mondiale et a été tondue à la libération, on l'apprend très vite et surtout on le comprend dès la première scène. Qu'est-il arrivé, pourquoi a-t-elle été tondue ? le petit-fils enquête après sa mort, un peu par hasard, un peu parce que cela prend tout à coup sens dans sa propre vie, et il résout le mystère soixante-dix ans plus tard.
Un genre renouvelé : sur un sujet et un procédé qui ne sont pas nouveaux, l'auteure réussit à nous surprendre avec un dénouement que, à ma connaissance, je n'ai encore jamais rencontré et auquel, en conséquence, je n'ai absolument jamais pensé avant les dernières pages. Il n'y a pourtant rien de surnaturel, le mystère est tout simple, mais voilà, on n'y pense pas. Bravo !
A vrai dire, j'ai eu la chance d'assister à la rencontre organisée par Babelio avec l'auteure. Je n'avais pas encore lu le livre, et j'ai été enthousiasmée par la manière dont Mélanie Guyard a parlé de son livre et de l'écriture. Elle en a parlé comme si les personnages avaient existé et qu'elle n'avait fait que transcrire leurs aventures ; cela en faisait non pas un objet qui lui appartenait et dont elle nous aurait parlé ex cathedra, mais au contraire un objet partagé auquel tout le monde pouvait se référer et ajouter son décryptage à celui des autres. Comme je comprends cela... il me semble en effet qu'écrire, c'est cela : voir surgir dans sa tête une histoire qui a une vie propre et essayer patiemment de l'écouter, de la comprendre, de manière à la restituer et à permettre aux autres de la faire leur.
L'auteure n'a pas ajouté que si ses personnages ont une telle réalité, c'est parce que chacun d'eux pourrait être un peu elle : Loïc qui ne sait pas pourquoi sa vie lui a échappé et qui retourne à ses racines, est-ce que ce ne serait pas quelque chose d'elle ? Mathilde qui ne sait plus comment rebondir parce qu'un événement a fait effraction dans sa vie et n'arrive pas à y prendre sens, n'est-ce pas quelque chose d'elle aussi ? Et Héloïse qui laisse dicter ses choix par un sentiment de culpabilité ? Ou alors, si rien de tout cela n'est elle, c'est que c'est nous. Nous avons tous en nous une tendance à chercher nos racines, à essayer de donner un sens à ce qui ne semble pas en avoir, à tenter de donner leur juste place à nos émotions…
Un livre que je vous recommande, vraiment : un excellent moment de lecture, avec une vraie histoire captivante, qui se lit d'une traite, surprend... Je ne mettrai qu'un bémol : quand on découvre une auteure qui est au début de son oeuvre, on voudrait pouvoir faire un saut dans le temps pour la retrouver tout de suite dans dix autres livres dans la même veine... bon, pour les amateurs, elle a déjà écrit pour adolescents sous le nom d'Andoryss, mais c'est bien son prochain roman adulte que j'attends avec impatience !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
lolols28
  24 juin 2019
Quelle incroyable surprise! J'ai trouvé le début assez lourd, cousu de fils blancs comme on dit ! Mais non en fait , il est compliqué de raconter ce livre sans en dévoiler l'intrigue. Mais c'est très moderne, humain, une leçon de vie posthume que donne sa grand mère a un jeune homme qui se perd. Vraiment superbe
Commenter  J’apprécie          490
coquinnette1974
  19 novembre 2019
Autre roman dévoré dans le but de faire baisser ma PAL : Les Âmes silencieuses de Mélanie Guyard.
1942. Héloïse Portevin a tout juste vingt ans lorsqu'un détachement allemand s'installe dans son village. Avides d'exploits, son frère et ses amis déclenchent un terrible conflit. Pour aider ceux qu'elle aime, Héloïse prend alors une décision aux lourdes conséquences...
2012. Loïc Portevin est envoyé par sa mère au fin fond du Berry pour y vider la maison familiale après le décès de sa grand-mère. Loïc tombe sur une importante correspondance entre cette dernière et un dénommé J. Commence pour lui une minutieuse enquête visant à retrouver l'auteur des lettres.
J'apprécie les romans se déroulant en partie pendant la seconde guerre mondiale, et ceux qui mettent à jour des secrets de famille. Quand il y a pas mal de non-dits en plus, une ambiance parfois lourde... c'est encore plus passionnant. Les âmes silencieuses combine tout ça, logique donc que ce roman, très bien ficelé, m'ai captivé de la première à la dernière page.
L'écriture fait mouche, l'autrice va à l'essentiel. Elle ne part pas dans tous les sens, tout se tient parfaitement. Il y a des allers-retours entre les années 1940 et 2012, tous bien définis. J'ai aimé tous les passages, car Loïc, le petit-fils, enquête pour savoir qui est le J. avec qui correspondait sa grand-mère. Il est intéressant de découvrir les détails avec lui, peu à peu.
Dès le début, nous savons que sa grand-mère a été tondue après la seconde guerre mondiale. Toutefois, ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser au premier abord. Les apparences peuvent être trompeuses, y compris quand une jeune fille se promène avec un jeune allemand...
Les personnages sont attachants, l'histoire est passionnante. J'ai été un peu étonnée au départ du comportement des villageois vis à vis du petit fils. Il ignorait que sa grand-mère avait été tondue, c'est dur de se prendre ça en pleine poire, 70 ans après les faits ! Mais c'est crédible, dans un petit village de campagne rien ne s'oublie.. pour le meilleur comme pour le pire.
Les âmes silencieuses est un ouvrage très touchant, je suis heureuse de l'avoir lu et c'est avec plaisir que je lui donne cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
domeva
  04 mai 2019
Attention, danger ! Ne surtout pas se laisser aller à dévorer ce morceau de choix ,mais prendre le temps de le déguster car il contient diverses saveurs subtiles qu'il serait dommage de ne pas apprécier.
Dans ce roman au style lumineux, les deux époques (1942 ,2012) alternent, chapitre après chapitre, d'une manière fluide , Héloïse Portevin est l'héroïne de la période de l'occupation allemande de son village, mais les autres membres de sa famille sont tous très bien campés , on a l'impression de les connaître .Loïc , son petit-fils , est le héros de la seconde période , mais aussi celui par qui les secrets de famille vont être découverts , ce qui va donner un nouveau sens à sa vie(qui en avait bien besoin) et redonner une sorte d'équilibre à ce qui reste de sa famille.
L'amour ,la haine ,les préjugés ,les non-dits , difficile de faire la liste de tous les sentiments si finement analysés de peur d'en dire trop sur l'histoire.
Je n'ai pas non plus su choisir parmi les citations les pépites qui ont fait de ce roman un texte inoubliable. Merci à l'auteure et aussi à Babelio qui m'ont offert cette bulle de plaisir que je vous invite à partager avec moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
NathLNNathLN   15 mars 2020
Parfois, au creux des heures, elle songe à la façon dont son père réagira quand elle lui dira tout. Souvent, elle chasse cette pensée. Un instant à subir ne devient pas plus facile parce qu'on l'anticipe. La douleur l'attend à quelques encablures, dans le futur. Il ne sert à rien de se jeter dans ses bras avant qu'elle ne soit là.
Commenter  J’apprécie          30
ValDuLucoValDuLuco   08 mai 2019
Je voudrais changer de boulot, en réalité. Seulement j'arrive pas à faire le deuil, et je ne sais même pas si c'est celui du gamin ou de mon job. J'arrive pas à passer à autre chose, à accepter.
Commenter  J’apprécie          40
FuyatingFuyating   02 mai 2019
Les regrets ont la beauté des fleurs sur les tombes. Ils se fanent là où on les dépose.
Commenter  J’apprécie          90
FuyatingFuyating   02 mai 2019
C'est envisager que tant que le lieu existe, le poids de ce qui s'y est déroulé ne le quitte jamais et marque les gens qui y vivent. C'est sans doute la meilleure définition de ce que sont les fantômes.
Commenter  J’apprécie          30
FuyatingFuyating   02 mai 2019
Les événements de la grande Histoire influencent sans qu'on le veuille les décisions prises dans la petite.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Mel Andoryss (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mel Andoryss
Les 5 Terres - Présentation
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..