AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264070937
432 pages
10-18 (01/03/2018)
3.85/5   473 notes
Résumé :

Une jeune femme se réveille dans une cave froide et sombre. Elle est seule et n'a pas la moindre idée de la façon dont elle s'est retrouvée là, ni de l'identité de son ravisseur. Et elle ignore encore que son cauchemar ne fait que commencer…

Pas très loin de là, le corps d'une autre femme est découvert sur une plage isolée. Sa disparition n'a jamais été déclarée à la police : sa famille qui recevait encore des textos de sa part n'avait aucune ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (127) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 473 notes

tutesvuquandtaslu
  18 septembre 2020
Cela fait toujours plaisir de retrouver Helen Grace.
Une enquête toujours efficace, une équipe de flics faite et défaite, une chef hargneuse et jalouse à souhait et une Helen toujours bancale dans sa vie privée et tellement efficace dans le job.
Mais cette flic a un karma, bon ou mauvais selon l'avis des lecteurs, car franchement, comment fait elle pour toujours finir par tomber des serial killers ? Des quoi ? Des serial killers ! Hein ? Bon des tueurs en série quoi ! Ah oui des serial killers.. (moment nostalgie, signales toi si t'as la réf)
Une lecture rapide, simple à lire et sans gros suspense. Hâte de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          742
iris29
  01 octobre 2017
Une jeune fille s'endort chez elle et se réveille dans une cave ...
Une famille se promène par une belle journée à la plage, et trouve un cadavre . Encore une jeune fille ...
L'équipe du commissariat de Southampton est sur le pont .
Entre les disparitions de jeunes filles et les luttes de pouvoir au sein de l'établissement , Mr Arlidge nous embarque dans un train d'enfer dont il est impossible de descendre avant de lire le mot "Fin".
Les petites histoires des policiers s'imbriquent dans l'enquête et leur vécu est loin d'être anodin ( notre héroïne, à la généalogie compliquée , est masochiste si j'ai bien tout suivi ...) . On peut reprocher à l'auteur de traiter tous ces personnages secondaires , très rapidement et très superficiellement mais j'attend de lire les deux premiers tomes pour me faire une idée...
En embarquant dans ce roman , je ne savais pas que c'était un 3° tome , (carton jaune à la maison d'édition qui ne prévient pas son lectorat ...). J'aurai préféré lire les trois tomes dans l'ordre mais cela ne nuit pas au plaisir de lecture de ce roman dont le maitre mot est : efficacité ..
La Maison de poupée n'est pas une maison de (tout ) repos , je vous aurai prévenus ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          417
frgi
  07 octobre 2018
C'est le second livre de M.J. Arlidge que je lis et probablement le dernier malheureusement. Attention, ne me comprenez pas mal, je n'ai pas dis que ce livre est mauvais. Qui suis-je d'ailleurs pour pouvoir juger un auteur et dire que son livre est mauvais. Tout au plus puis-je dire que celui-ci ne me plait pas car il n'as pas rencontré mes attentes (d'ailleurs n'apprend-on pas à nos enfants qu'on ne dit pas qu'un plat n'est pas bon mais plutôt que celui-ci ne nous plait pas. Ce qui est, dans la plupart des cas, la vérité).
Ce livre commence sur de belles promesses. Une jeune femme se réveille, après une nuit arrosée, dans une chambre/cave qui n'est pas la sienne. Je ne vous révèlerai pas la suite excepté que l'intrigue est menées tambours battants et que cette ambiance/tension est très bien rendue par des chapitres très courts, ce qui rend le récit haletant. C'est une des raison pour laquelle j'ai pris pas mal de plaisir à la lecture de ce livre.
Malheureusement, j'ai trouvé que le traitement final du roman était assez convenu, impression que j'avais déjà ressentie à la lecture de Am Stram Gram. Donc pour moi, un livre qui se termine comme un gros block buster américain, chose que je n'apprécie pas outre mesure.
Malgré tout, j'ai passé quelques bonnes heures de lecture avant que le soufflé ne retombe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Gaoulette
  13 décembre 2017
Une précision avant de donner mon ressenti.
MJ Arlidge et Helen Grace, ce sont 7 tomes et deux petits. En tout cas par rapport à la sortie VO nous en sommes au troisième ouvrage. Je tenais à préciser cela car ma critique a évolué grâce à cette information.
On retrouve Helen Grace un an après sa course poursuite au furet. Mais bizarrement elle n'évolue pas, elle reste en stand bye. Je m'attendais à une suite Jake…. Je m'attendais à une suite Ceri Harwood… Je m'attendais à une suite Robert… Je m'attendais à un petit retour Tony… Je m'attendais à une évolution Charlie/Helen…. Je m'attendais à un retour Emilia Guarenita….
Pourquoi je précise les tomes de cette saga, je pense que toutes mes attentes vont être un fil conducteur pour l'évolution du personnage d'Helen Grace. Et pour lire MJ Arlidge il faudra commencer par son premier roman et voir par la suite. Doit-on voir une épopée comme Miron Bolitar d'Harlen Coben ?.
En tout cas, La maison des poupées malgré que ce soit un tueur en série différent, tout tourne autour d'Helen Grace, le commandant atypique. Alors je vais me centrer tout d'abord sur le polar.
L'auteur prend une autre vitesse, les opus se suivent mais ne se ressemblent pas. Un tueur en série toujours mais une manière d'opérer complétement différente. MJ Arlidge décide cette fois ci de donner la voix à la victime pour notre plus grand plaisir. Un roman haletant qui nous garde captive jusqu'à la dernière ligne. Aura t ‘on une fin idéale ? Jusqu'à maintenant l'auteur ne nous a pas épargné.
En tout cas, l'auteur garde son côté punchy. Son roman se lit vite. Il ne prend pas de risque de côté-là.
Là où j'ai pu critiquer les personnages qui débarquent comme un cheveu sur la soupe, j'en comprends peut-être enfin pourquoi. L'auteur nous donnerai-t-il pas un facette d'Helen Grace. Sa fragilité, sa naïveté, son empathie, son humanité… Une beauté froide mais semble-t-il qui a un coeur.
L'auteur insiste à chaque fois pour nous partager la vie personnelle de ses personnages. Ce sont des flics, des héros certes mais avant tout des Femmes et Hommes !
Je me ferais une joie de suivre cette inspectrice que j'aime beaucoup. Je souhaite voir son tandem avec Charlie évoluer. Je souhaite voir briser sa carapace par Jake. Je veux le retour De Robert. Je veux voir la déchéance de Ceri. J'ai peur qu'un jour Emilia se retrouve dans un sale guêpier. Et pour finir, la passé d'Helen va-t-il ressurgir pour notre plus grand bonheur ou pas…
Affaire à suivre pour la prochaine sortie de MJ Arlidge qui se nomme en VO « Liar Liar »…. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
Arthur409
  04 juillet 2020
C'est un polar bien classique : un psychopathe sévit dans la région de Southampton en Angleterre, enlevant et séquestrant des jeunes filles, dont les cadavres sont retrouvés enterrés sur une plage, après avoir été tatouées d'un merle bleu…
Le commandant Helen Grace mène l'enquête, dans des conditions compliquées par la mésentente qui règne dans le commissariat de Southampton, surtout parmi les éléments féminins !
Le roman, qui pourrait ressembler à beaucoup d'autres, se distingue par la façon dont il est écrit : des chapitres très courts, souvent pas plus de deux ou trois pages, qui ressemblent à autant de plans cinématographiques, et qui mêlent en permanence les points de vue des victimes, du psychopathe et des enquêteurs. Ce qui pourrait amener la confusion, mais le procédé est totalement maîtrisé par l'auteur et permet une lecture à la fois claire et dynamique.
Un excellent polar pour l'été, vous aurez du mal à le lâcher en cours de route !
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   01 octobre 2017
En sa compagnie, elle vivait dans la peur et l'incertitude ; en son absence, elle vivait dans l'isolement. Que ça lui plaise ou non, impossible de nier qu'il était son univers désormais.
Commenter  J’apprécie          212
iris29iris29   01 octobre 2017
Elle n'avait pas encore cerné les nouveaux venus et continuait de chercher son rythme de croisière avec cette équipe fraîchement constituée. Mais le seul moyen d'y parvenir, c'était d'aller au charbon ensemble.
Commenter  J’apprécie          130
tutesvuquandtaslututesvuquandtaslu   18 septembre 2020
Elle le devorait des yeux. Il n'éprouvait aucun désir pour elle, juste un mélange d'horreur et de pitié.
Commenter  J’apprécie          240
leslivresmapassionleslivresmapassion   23 novembre 2018
Cela défiait peut être toute raison, mais personne n'envisageait de quitter cette fosse avant d'avoir libéré la jeune femme de son tombeau. Les gestes avec lesquels les techniciens dégageaient ses membres supérieurs du sable étaient empreints de tendresse. Bien sûr, leur délicatesse visait à préserver les indices et la scène de crime mais elle n'en était pas moins très émouvante, comme un acte ultime de compassion en hommage à une vie trop courte remplie de brutalité. Helen se dit qu'il faudrait penser à remercier l'équipe plus tard pour leur professionnalisme et leur bienveillance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LarochenetLarochenet   09 novembre 2020
Kristy fit mine de le suivre mais s'arrêta et se tourna vers Helen.
- Ne le prenez pas mal. Ça leur arrive à toutes à la fin.
- Je vous demande pardon ?
- Je suis avec Daniel depuis plus de dix ans maintenant. Je sais comment il est ...
- Kristy, je ne sais vraiment pas à quoi vous faite allu...
- Le truc avec Daniel, c'est qu'il aime l'attention. Il adore qu'un joli minois le regarde, qu'on lui offre une épaule compatissante. Ou que quelqu'un lui tienne chaud la nuit. C'est comme une addiction, il n'y a pas d'autre mot. Mais il ne faut pas le prendre personnellement, ce n'est pas vous qui l'intéressez. Il ne s'intéresse qu'à lui.
Kristy fixa Helen du regard. Elle affichait un air triomphal mais quelle victoire amère pour une femme accoutumée à la trahison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de M. J. Arlidge (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M. J. Arlidge
READING VLOG | Le club Aegolius, Parasites, La fileuse d'argent, Am Stram Gram, Les gens heureux...
autres livres classés : séquéstrationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La maison de poupée

Comment s'appelle le personnage principale ( fille ) ?

Léa
Ruby
Helen
Yvonne

5 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La Maison de Poupée de M. J. ArlidgeCréer un quiz sur ce livre