AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290303860
Éditeur : J'ai Lu (06/07/2000)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Un jour, j'avais vu un poisson se débattre.
Il avait fait un trou dons le filet et s'était échappé en laissant beaucoup d'écailles. Mon frère l'avait injurié. (...) Près de lui, je tenais mes bras croisés, mes mains serrées sous mes aisselles, pour ne pas applaudir " Tout comme le poisson, Samya aussi aurait voulu s'échapper. Echapper à sa condition de femme, à son mariage arrangé par son père, à son existence d'épouse, dans un petit village au bord du Nil, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Icidore
  17 novembre 2014
Ce livre est fantastique ! Je n'avais jamais rien lu de cet auteur et je n'ai qu'une hâte, c'est de renouveler l'expérience à travers une autre histoire.
Le Sommeil délivré m'a ébloui de par sa qualité, son histoire et surtout sa façon de l'engager. C'est un récit qui commence par la fin. Lorsqu'on débute la lecture, le personnage principal n'est pas celui qu'on croit et on nous en fait un piètre tableau. Puis on fait un bond dans le passé et on se retrouve nez à nez, seul à seul, avec cette femme qu'on imaginait mauvaise puisque c'est ainsi qu'on nous l'avait décrite. le ressenti change au fur et à mesure et on s'étonne à apprécier ce personnage et à le soutenir dans ses démarches.
L'histoire est incroyablement bien menée car au delà de l'intrigue, l'auteur traite de sujets graves tels que le mariage forcé, la place de la femme et sans grand discours, fait réfléchir sur l'importance de l'instruction autant que sur les conséquences des jugements faciles. Ce qu'il y a d'extraordinaire dans ce livre, c'est que tout y est dit, mais seulement à celui qui voudra bien le voir.
Histoire magnifiquement épurée pour n'en garder que le meilleur, un livre plein d'intelligence et un auteur doté d'un talent incommensurable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lagagne
  12 octobre 2018
Une très bonne surprise que ce livre !
Cela fait un moment que je me dis que je devrais lire du Andrée Chedid. Mais, freinée par une vision scolaire de son écriture, j'ai toujours repoussé. Et là, pour raison professionnelle, j'ai dû m'y coller. Et j'en suis ravie !
L'écriture est simple, effectivement, je comprends pourquoi c'est abordable en milieu scolaire. Mais il y a aussi tellement d'autres choses.
La construction d'abord : le récit commence par la fin, par une narratrice qui n'est pas la narratrice principale. Et puis, nous remontons le temps, pour comprendre les événements, ce qui a conduit au geste fatal. J'ai beaucoup aimé cette manière de procéder.
L'Egypte, ses odeurs, son mode de vie, son époque, les coutumes, les habitudes, la société... tout ce contexte est un personnage à part entière. Andrée Chedid donne la parole aux plus humbles et aux plus faibles. le destin de Samya est triste, mais lumineux finalement, elle se sort de ce joug qui la maintenait prisonnière. Son enfance volée, ses rêves brisés, son enfant perdue, sa vie confisquée...mais elle a finalement pris le dessus sur son "bourreau", le mari mais aussi l'époque, la société de ses contemporains.
Je lirai sans aucun doute d'autres livres de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Norlane
  04 octobre 2011
Une femme, arabe et chrétienne.
Une femme dont la vie appartient au père, aux frères, au mari, à la soeur du mari, aux codes de conduite. Rarement, si rarement, à elle-même...
Une femme au destin violent "comme un long suicide" (je reprends les mots de la 4ème de couverture). Une femme qui au fond de sa révolte perdue apportera une étincelle de liberté à cette petite fille musulmane qui sculpte des statues.
Moins lumineux que L'autre, autre nouvelle-roman de Andrée Chédid, ce livre est porteur d'une voix à écouter, ne serait-ce que pour faire exister toutes les autres Samya du monde.
Commenter  J’apprécie          50
lailasamburu
  29 mars 2013
La révolte d'une femme forcée a la soumission toute sa vie durant. Soumise à sa famille, à un mari qu'elle n'a pas choisi, aux moeurs d'une société où elle ne trouve pas sa place et où elle n'a aucune chance ni liberté de s'épanouir.
Un très beau texte, empreint de sensibilité qui reste d'actualité.
Commenter  J’apprécie          70
AmandineMM
  12 février 2012
Après une première lecture scolaire il y a quelques années, j'ai eu envie de donner une seconde chance à ce roman d'Andrée Chedid : j'en avais gardé un assez mauvais souvenir, mais j'ai pensé que le thème pourrait davantage m'intéresser aujourd'hui, dans le cadre de mon ABC au féminin.
Le récit s'ouvre en effet avec un point de vue centré sur une femme, Rachida : on suit pas à pas sa promenade vespérale et ses pensées, tandis qu'un drame se prépare à quelques mètres de là. Celui-ci est annoncé au lecteur, qui en ignore encore la teneur, mais sent monter une certaine tension. La narration se déplace ensuite sur Samya, dont le passé est retracé jusqu'à l'évènement tragique dont elle est responsable, afin d'expliquer son geste. Toute sa vie, elle a été enfermée dans les carcans sociaux, familiaux puis maritaux, soumise et malheureuse. Elle le supportait jusque-là, car ne sachant pas comment en sortir, mais lorsque le seul bonheur qu'elle ait connu lui est retiré, c'en est trop. le dénouement extrême auquel elle parvient est très bien amené par l'auteure et apparaît comme la suite logique des évènements : il n'aurait pas pu ne pas advenir et n'aurait pu le faire avant. La narration est donc très bien maîtrisée par Andrée Chedid, dans une écriture poétique et très agréable, mais, malheureusement, je n'ai pas réussi à m'attacher à ces personnages ou être touchée. Tout au long du texte, je m'y suis senti extérieure, comme une spectatrice qui regarderait tout cela à travers une longue-vue.
Lien : http://minoualu.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
alainmartinezalainmartinez   07 février 2016
Je comprenais de mieux en mieux ce qui se passait. Il fallait masquer une faillite. On dépouillait les chambres dans lesquelles les visiteurs ne pénétraient pas, pour préserver les salons, les fauteuils dorés, leurs tapis. On se débarrassait de moi. J’encombrais, je coûtais, Il fallait me marier au plus vite. Il fallait sauver la face.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Andrée Chedid (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrée Chedid
Le Printemps des poètes débute ce 9 mars, et on s'interroge : quelle est cette chose indéfinissable qu'est la poésie ? Senghor, Sarraute, Saint John Perse, mais aussi MC Solaar ou Charles Trénet, donnent leur définition. Et pour vous, c'est quoi, la poésie ?
Léopold Sédar Senghor 1983
Les Peuls du Sénégal définissent la poésie : "des paroles plaisantes au c?ur et à l?oreille."En Afrique la poésie est l?art le plus complet. C?est le langage le plus expressif qui passe par les sens pour aller jusqu?à l?âme.
Andrée Chedid 1979
Pour moi la poésie n?est pas quelque chose de coupé de la vie donc pour moi c?est la pleine réalité enfin c?est la réalité qui comprend l?existence et cette essence de vie qui frémit au fond de nous.
Saint John Perse 1960
Poésie, s?ur de l?action et mère de toute création. Elle est l?animatrice du songe des vivants et la gardienne la plus sûre de l?héritage des morts.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤19Abonnez-vous7¤££¤6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : mariage forcéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre