AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070138380
Éditeur : Gallimard (10/01/2013)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 263 notes)
Résumé :
Un festival culturel rassemble pendant huit jours en Inde quatre Français, deux hommes et deux femmes, qui ne se connaissent pas. Une surprise attend chacun d'eux et les confronte avec leur passé. Cette semaine bouleverse leur vie. De Delhi à Kovalam, dans le Sud, ils voyagent dans une Inde sur le qui-vive où, juste un an après les attentats de Bombay, se fait partout sentir la menace terroriste. Une Inde où leur jeune accompagnateur indien déclare ouvertement sa ha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  20 avril 2013
Géraldine Legac a quitté sa Bretagne natale, sa famille, ses amis et même sa religion pour suivre Imtiaz, un indien musulman qui a su la guérir d'un douloureux chagrin d'amour. Aujourd'hui,ils sont mariés, élèvent un petit Joseph de 10 mois et vivent à Trivandrum, la capitale du Kérala, un état du sud de l'Inde. Géraldine y est directrice de l'Alliance française et elle s'est lancée, avec peu de moyens, dans l'organisation d'un festival culturel. C'est un peu fébrile qu'elle s'apprête à accueillir ses trois invités français : Charlotte Greene, Raphaël Eleuthère et Roland Weinberg. La première est une enseignante et cinéaste installée à New-York avec son mari et ses deux enfants. le deuxième est un jeune écrivain du genre taiseux qui vient de publier un roman à succès inspiré de son enfance. le dernier est un philosophe et essayiste sexagénaire très en vue qui vient accompagné de Renata, sa dernière belle et jeune conquête. Ce petit monde va passer quelques jours dans un palace du bord de mer, participer à des conférences-débats et surtout explorer les vraies raisons qui ont motivé leur participation à ce petit festival.

Une mère de famille pas très vive, un beau ténébreux et un Don Juan sur le retour se retrouvent en Inde où il fait très chaud, où les terroristes islamistes posent des bombes et où les autochtones dépouillent le naïf touriste au détour des ruelles. La jeune expatriée bretonne qui les a invités n'a pas la vie facile si loin de sa famille, la pauvre, et puis, plus jeune, elle a beaucoup souffert : son père est mort dans des conditions dramatiques et son chéri l'a quittée sans un mot d'explication. Maintenant elle a retrouvé l'amour et elle a un bébé, ce qui ne l'empêche pas de se lancer dans un corps à corps torride avec celui dont elle était amoureuse en secret quand elle était adolescente. Finalement, il ne se passe pas grand chose dans ce roman qui se veut profond mais qui ne vaut guère plus qu'un roman de plage. La lecture est facile, fluide mais on perd le compte des points faibles : psychologie de bazar, personnages caricaturaux, clichés en tout genre agrémentés de pseudo-remises en questions, de questionnements oiseux sur la vie, l'amour, l'amitié, la mort et, pour corser le tout, une tentative d'exotisme à la sauce indienne et un soupçon de sexe interdit, sans oublier le "rebondissement " final. Une auteure qui fait l'objet de nombreux éloges, il faut donc croire qu'elle n'était pas au mieux de sa forme pour son dernier opus....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Aela
  07 février 2013
Trois personnages en quête d'eux-mêmes, cherchant à donner un nouveau sens à leur vie, se retrouvent en Inde, dans le Kerala, à l'occasion d'une manifestation culturelle organisée par l'Alliance Française..
Géraldine est l'instigatrice de cet événement. Elle va ainsi rassembler deux écrivains très connus, le sexagénaire Roland Weinberg et le jeune Raphaël Eleuthere.
Tous deux sont très appréciés, le premier est un brillant essayiste-philosophe et le deuxième est un jeune écrivain ombrageux et porté sur les fictions à dominante psychologique et auto-biographique.
Géraldine est elle-même mariée à un Indien et s'est installée en Inde depuis de nombreuses années.
Enfin il y a Charlotte, venue de New-York, professeur d'Université et cinéaste.
Ces personnages sont venus surtout pour des motifs privés, même s'ils participent à cette manifestation culturelle: pour Roland, il s'agira de retrouver une de ses anciennes amoureuses d'origine indienne qui l'a recontacté sur facebook bien des années après leur rupture et pour Charlotte il s'agira de retrouver les traces d'une ancienne amie, trop tôt disparue.
Au-delà de ces motivations communes, ce qui rassemble ces personnages est le manque de prise qu'ils semblent avoir sur leur propre vie:
Charlotte ne donne pas vraiment l'image d'une femme épanouie bien qu'ayant très bien réussi matériellement, Roland est un séducteur fatigué qui se sent encore l'énergie de courtiser de belles lectrices et ne se rend pas compte qu'il va être "lâché" par sa femme, une belle Italienne bien plus jeune que lui...
Le voyage ne va pas leur donner finalement l'opportunité de faire "peau neuve"..
Le récit est intéressant et bien construit.
Toutefois je suis restée sur ma faim..
Ces personnages pourtant brillants, n'arrivent pas à pénétrer le coeur de la réalité indienne. Ils naviguent plus ou moins bien en surface, n'arrivant pas à se défaire des stéréotypes.. La pauvre Charlotte est ainsi rackettée, malmenée.. et sa qualité d'"Occidentale" va lui jouer bien des mauvais tours.
En définitive, l'Inde n'est présente qu'en arrière-plan et on apprend peu sur ce pays, ce qui est bien dommage..
C'est plutôt la peinture d'un microcosme en quête d'exotisme qui nous est présenté ici....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
paroles
  29 novembre 2014
Indigo. Nom masculin. Couleur bleu foncé. Colorant naturel bleu extrait de plantes. Larousse.
Indigo. Titre de roman. Catherine Cusset.
Quant à choisir, je préfère la première définition. Oui, la petite histoire de Catherine Cusset n'a pas retenu mon attention. La lecture est certes sympathique mais à bien y regarder, il ne se passe pas grand chose. En dehors des histoires de sexe banales (elles auraient pu être torrides sous le soleil indien, mais la chaleur les a rendues mollassonnes) et d'un pseudo décor de menace terroriste, on se demande pourquoi nos trois écrivains-touristes ont accepté de se rendre à l'invitation de l'Alliance française pour parler de leurs travaux devant un public absent. D'autant que l'organisatrice ressent la même envie qu'eux : se faire sauter ! Non, non, je ne parle pas d'attentat, ou alors d'attentat à la pudeur.
Bref, une bien belle déception couleur indigo qui me laisse toute schtroumpfette...
Commenter  J’apprécie          290
sylvaine
  29 janvier 2013

Indigo (Inde I Go), le dernier roman de Catherine Cusset nous entraîne dans le Kerala (à la pointe sud de l'Inde). Géraldine Legac, jeune mère de famille y vit avec Imtiaz son époux kéralais. Directrice de l'Alliance française de Trivandrum elle organise une semaine de rencontres franco-indiennes dont elle attend beaucoup. Pour cette occasion sont attendues trois personnalités intellectuelles françaises, Charlotte Greene, cinéaste, vivant à New-York avec son époux et ses deux petites filles, Raphaël Eleuthère, écrivain et Roland Weinberg, philosophe et essayiste très médiatisé.

Débarqués de Dehli, après une escale à Bombay, voilà nos trois français arrivés dans ce coin de paradis ; certes il fait chaud, très chaud, certes il y a beaucoup d'araignées dans les salles de bain, mais passer une semaine dans un superbe palace, au soleil, au mois de décembre, tous frais payés, cela vaut bien un petit effort : passer quelques heures assis autour d'une table de conférence devant un auditoire parfois clairsemé. Au fait pourquoi sont- ils venus ?
la suite si vous le voulez bien sur
http://www.biblioblog.fr/post/2013/01/28/Indigo-Catherine-Cusset
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Ancolie
  20 février 2013
Catherine Cusset nous raconte trois personnages pris à un moment précis de leur vie. Un homme et deux femmes qui se rencontrent lors d'un festival consacré à la culture française en Inde. Huit jours qu'ils passeront ensemble, avec d'autres, chacun ayant un lien particulier avec ce pays. le festival sera pour chacun l'occasion de faire le point, de se révéler à soi-même ou encore d'ouvrir d'anciennes blessures et par-là, essayer de les cicatriser.
Avec en toile de fond l'Inde, un pays troublant et envoutant, l'auteur nous emmène dans les profondeurs de l'âme humaine : les souffrances de l'enfance enfouies mais toujours présentes, la peur de vieillir, les pourquoi du désir. Il est question d'amitié, d'amour, de sexe, de culpabilité et de faux-semblants.
J'ai beaucoup apprécié ce roman mais il manque un « je ne sais quoi » qui fait que je ne l'ai pas adoré. Manque de charme ? D'harmonie ? Difficile à dire… Il vaut le détour pour l'analyse psychologique très fine des personnages mais Il m'a semblé un peu froid pour un roman qui se passe dans un pays réputé pour sa chaleur et son exotisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230

critiques presse (19)
Telerama   02 juillet 2014
Catherine Cusset joue ici le jeu du livre choral et du roman initiatique avec un sens du déséquilibre qui lui va bien.
Lire la critique sur le site : Telerama
Chatelaine   26 octobre 2013
Un an après les attentats de Bombay, on suit les personnages dans le sud de l’Inde, loin des circuits touristiques, pour découvrir un pays à la croisée des chemins.
Lire la critique sur le site : Chatelaine
LaPresse   22 mars 2013
Habilement construit, avec une grande efficacité narrative, c'est un récit qui tient le lecteur en haleine. Comme le ciel indien avant l'orage, le roman est coloré bleu indigo.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeFigaro   14 mars 2013
Catherine Cusset n'a pas son pareil pour peindre l'électricité dans l'air. Ses personnages y font des étincelles tout au long des 300 pages de ce roman qui se lit d'une traite.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Lexpress   14 mars 2013
L'écriture est limpide, sensuelle et dessine de beaux portraits. Les personnages jouent entre réalité et fiction, dans un présent qui les ramène sans cesse en arrière, là où ils ne voulaient plus vivre parce qu'ils étaient en souffrance.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   12 mars 2013
Un roman agréable avec une écriture fluide, un livre choral sans rien d'académique.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bibliobs   27 février 2013
Catherine Cusset vient de rejoindre la croisière, et là, surprise: loin de redonder sur le folklore attendu, elle renverse le préjugé. L'Inde que la romancière traverse dans les pas de ses personnages, un quarteron d'écrivains français se rendant à un raout culturel, est devenue «invisible» à force d'opacité.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Lexpress   27 février 2013
Ecriture précise, sensuelle; dialogues enlevés; narration soutenue: le ton et la forme d'Indigo séduisent d'emblée. Le tout est saupoudré d'un humour bienfaisant, voire curatif, selon le degré de gravité des thèmes abordés au fil de la narration.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   25 février 2013
Ce livre est une galerie de portraits savoureux, touchants et jamais mièvres. A souligner également, la qualité des dialogues qui rend les joutes verbales d'autant plus réussies. On commence par savourer le roman, et on finit par le dévorer.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   21 février 2013
Les ingrédients sont là comme dans un mauvais feuilleton : cancer, terrorisme, viol incestueux, amours illicites. La construction de ce livre est sans originalité et donne une impression de bâclé, d'un manque de souffle.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   19 février 2013
Indigo ne m'a guère semblé original. Bien écrit, agréable à lire, mais je suis resté sur ma faim. Je n'ai pas vu l'intérêt de cette histoire. Ce thème d'intellectuels, très nombrilistes, se retrouvant face à eux même à l'étranger a déjà été lu et relu ailleurs.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LesEchos   14 février 2013
Alternant les voix de Charlotte, Roland et Géraldine, Catherine Cusset joue efficacement des situations pour mettre ses personnages à l'épreuve. [...] Léger et grave à la fois, flirtant avec le bleu électrique, « Indigo » est la couleur des sentiments.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Lexpress   12 février 2013
Une écriture précise et ciselée [...] Plus qu'un roman de voyage, c'est un roman d'apprentissage [mais] la confrontation entre le monde érudit de l'intelligentsia française et la grandeur de l'Inde semble parfois déplacée.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   12 février 2013
Parfois risibles, parfois touchants, tous ces personnages sont très attachants.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   06 février 2013
On ne quitte pas Indigo de Catherine Cusset avant de l'avoir terminé ! Fluidité des phrases, chatoiement des mots [...] tous les ingrédients sont au rendez-vous pour une lecture plaisir. Pourtant, on reste sur sa faim.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   17 janvier 2013
Catherine Cusset excelle dans la comédie humaine sans délaisser les intrigues et réussit un roman choral qui exige une construction délicate.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LePoint   14 janvier 2013
Indigo de Catherine Cusset est une pure merveille [...] un roman coloré, et vivant. Un arc-en-ciel dans une rentrée grise et triste.
Lire la critique sur le site : LePoint
Lexpress   14 janvier 2013
Sous la plume avertie de l'auteur, les personnages s'affinent, se dévoilent, s'affrontent, emballant le lecteur dans une comédie humaine des plus réussies. L'obsession a du bon !
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   11 janvier 2013
Catherine Cusset s'inscrit à nouveau dans une veine romanesque captivante, attribuant à ses personnages une belle épaisseur psychologique et manipulant leur destin avec un formidable sens dramaturgique, sans se payer de mots.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   07 février 2013
- Tu es content de ton séjour en Inde?
- Je suis content de rentrer. Il fait trop chaud, c'est sale. Je n'aime pas voyager.
La réponse n'était guère courtoise, mais le ton restait amical.
- Rien ne t'a plu vraiment?
- Ce n'est pas ça. C'est cette misère. ça me donne l'impression d'être un voyeur. Je trouve ça obscène;
- Pourquoi tu as accepté de venir?
Il haussa les épaules.
- Comme ça. Je ne connaissais pas l'Inde. Pour confirmer que je suis mieux chez moi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
MahaDeeMahaDee   25 mars 2017
"On ne passe plus. Alerte à la bombe."
Le policier surgit au moment où Charlotte tendait sa carte d'embarquement à l'employé de l'aéroport qui gardait l'accès à la douane. Elle vit approcher d'autres policiers.
" Je suis en transit entre New York et Delhi et je risque de rater mon avion. On embarque, regardez."
Elle pointa du doigt l'heure sur la carte. Le jeune flic reculait d'un pas quand deux personnes accoururent. Il dressa la paume et barra le passage.
" S'il vous plaît ? reprit Charlotte d'une voix implorante.
- Vous ne comprenez pas ? On ferme le périmètre."
Le couple asiatique derrière elle parlait avec volubilité et sur un ton anxieux dans une langue étrangère. Sans leur arrivée intempestive, le policier cédait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AtasiAtasi   18 novembre 2015
Un vieux moine bouddhiste voyage avec un jeune compagnon. Au moment de traverser une mare, il se fait interpeller par une riche dame qui lui ordonne de la porter pour qu'elle se mouille pas sa robe et ses chaussures. Il obéit. La dame l'insulte tout au long du trajet. Quand il pose la tête de l'autre côté, elle ne le remercie même pas. Quelques heures plus tard le jeune compagnon demande au vieux moine : "Maître, pourquoi vous êtes-vous laissé humilier par cette femme odieuse ? Pourquoi avez-vous accepté de la porter ?" Le moine lui répond : "Je l'ia posée à terre il y a cinq heures ; tu la portes encore".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   13 janvier 2013
En lisant Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig, son écrivain préféré, elle avait retrouvé sa propre histoire : celle d’un homme aimé par une petite voisine adolescente et qui ne s’aperçoit même pas de cet amour. Il reste, pour cette jeune fille devenue femme, l’amour de sa vie ; elle réussit même à le rencontrer, à le séduire et à coucher avec lui, car il est un homme à femmes en quête de beauté et de plaisirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Annette55Annette55   16 décembre 2013
Le 17. Mars 1983,ce jour là ,une femme m'a quitté Qui?
srikala Raghavan.
Qui ça ,?????une Indienne,
Je ne t'ai jamais parlé d'elle,Je l'ai rencontrée quand je vivais en Inde.....
J'avais rendez- vous avec elle à Chennai avant- hier,
Elle m'a contacté sur Facebook il y a six mois ........

Un éclair étincela dans les yeux de Renata.Elle se leva impulsivement et
Rentra dans la chambre,il la vit ôter sa nuisette et la jeter sur le fauteuil
,elle sortit de la chambre en claquant la porte.......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Catherine Cusset (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Cusset
1/ le dictionnaire de référence pour tous L?intégralité du Petit Robert dans sa toute dernière édition : ? 300 000 mots et sens, 150 000 synonymes et contraires, 75 000 étymologies, 35 000 citations littéraires ? Tous les mots nouveaux : accorderie, antisystème, bredele, chatbot, chia, dégagisme, écomatériau, gomasio, grossophobie, invibiliser, néonicotinoïde, pavlova, rageux, teriyaki? ? Les sens nouveaux : faits alternatifs, véhicule autonome, cabinet noir, charge mentale, agent conversationnel, travailleur détaché, sans filtre (fig.), cuisine fusion, écriture inclusive, marcheur (pol.), perché (fam.), préfet (Québec), revenant, revenu universel, fiché S, hors sol (fig.), avion solaire, taguer qqn? ? de nouvelles citations intègrent le Petit Robert, signées Catherine Cusset, Jean-Baptiste del Amo, Virginie Despentes, Mathias Enard, Gaël Faye, Ivan Jablonka, Philippe Jaenada, Simon Liberati, Édouard Louis, Céline Minard, Joy Sorman, Jean-Philippe Toussaint, Karine Tuil?
Des compléments éditoriaux inédits : ? Les tableaux de conjugaison de tous les verbes ? 620 encadrés sur les familles étymologiques de mots ? La prononciation de 16 000 mots difficiles ainsi que 300 citations enregistrées ? Les index des 15 000 mots composés et 14 000 locutions du Petit Robert ? Un dictionnaire des auteurs intégré (biographies)
2/ Des fonctionnalités performantes Trouver un mot ou une expression est simple : ? Plus besoin de connaître l?orthographe d?un mot pour le retrouver : l?autocomplétion corrective indique les mots les plus pertinents dès la saisie des premières lettres, même en cas de mot mal orthographié ou d?homonyme ? La recherche étendue (en utilisant le bouton « Rechercher ») permet de trouver un mot ou une expression dans tous les index du dictionnaire (entrées, formes fléchies, expressions, locutions et proverbes?) ? Un puissant moteur de recherches multicritères permet d?effectuer des jeux de lettres, des rimes, des recherches de citations? ? le raccourci clavier "Ctrl + f" (PC) ou "cmd + f" (Mac) pour rechercher une séquence de mots dans l'article
Une navigation optimisée par un hypertexte total ? L?hypertexte total permet d?explorer le formidable réseau analogique du dictionnaire (tous les mots sont cliquables)
Une interface intuitive et conviviale ? Un confort de lecture maximal grâce à une interface et une mise en page écran optimisées
Les fonctionnalités et outils bureautiques indispensables du Petit Robert : ? La suggestion à l?équipe éditoriale de nouveaux mots, sens, citations, auteurs? ? La possibilité de mémoriser une liste de mots consultable et modifiable à tout moment en un seul clic ? le réglage des préférences utilisateur : choix de la taille des caractères, gestion du lexique personnel ? Un historique de navigation
Une aide en ligne détaillée et illustrée, incluant toutes les préfaces et annexes du Petit Robert
Retrouvez-le sur : https://www.lerobert.com/dictionnaires/francais/langue/dictionnaire-le-petit-robert-de-la-langue-francaise-abonnement-en-ligne-9782849026021.html
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Confession d'une Radine de Catherine Cusset

Qui y a-t-il sous la pile d'habits de la chambre de la grand-mère ?

des bonbons
des livres
du chocolat
des cigarettes

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Confessions d'une radine de Catherine CussetCréer un quiz sur ce livre