AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yvonne Baudry (Traducteur)
ISBN : 2253076287
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 213 notes)
Résumé :
A la veille de la Première Guerre mondiale, un envoyé du tsar, le prince Orlov, arrive à Londres avec pour mission de renforcer l'alliance entre la Russie et le Royaume-Uni. En même temps que lui débarque dans la capitale anglaise un redoutable anarchiste échappé du fond de la Sibérie...
Dans le duel qui va opposer ces deux hommes, de grands personnages sont en cause, dont un certain Winston Churchill, pour l'heure Premier Lord de l'Amirauté, et la très belle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  03 novembre 2018
1914. le comte Alexeï Orlov vient à Londres voir le comte Walden pour renforcer la diplomatie Anglo-Russe à la veille du conflit mondial. Félix, anarchiste russe, doit tuer Orlov. Mais la jeune et belle Lady Charlotte Walden, idéaliste pacifiste, fille de la comtesse, viendra déjouer ses projets : Félix, qui a séduit dans le temps la comtesse, d'origine russe, sait que Charlotte est sa fille à lui .... Que se passera-t--il ?
.
L'homme de Saint-Petersbourg, c'est l'anarchiste Felix, mais c'est aussi Alexeï Orlov.
.
Je continue ma série "retrouvailles avec mes livres de Ken Follett".
Ken admire Winston Churchill ( moi aussi ), il me l'a dit. Il le met ici merveilleusement en scène, alors jeune fringant Lord de l'Amirauté, perdant déjà ses cheveux, mais qui...
.
"... avec son nez court et la lueur sardonique éclairant en permanence son regard, lui donnait un air malicieux."
.
Les pieds sur Terre, Churchill sait que l'armée de Guillaume II est à ce moment la plus puissante du monde. C'est pourquoi il veut réaliser la Triple Entente Angleterre-France-Russie qui s'opposera à la probable Triple Alliance Allemagne-AustroHongrie-Italie.
Cet homme rusé s'oppose deux fois aux ambitions allemandes, et sauve ( en grande partie ) deux fois la France, contre Guillaume, puis contre Hitler. Il est à nouveau présent dans les autres livres de Ken Follett décrivant "L'hiver du monde".
.
Saint-Petersbourg est pour moi la plus belle ville du monde. J'ai admiré le magnifique Palais d'Hiver avec ses couleurs pastel sur le bord de la Neva gelée, la place Pierre le Grand, la Perspective Nevski : ce sont des souvenirs inoubliables, même s'ils datent de 40 ans : )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          534
Annette55
  22 avril 2018
Voici un ouvrage en poche, " façon thriller historique ", publié en 1994, oublié sur une étagère , au fond de ma bibliothèque . Il se passe au tout début du XX° siécle, à la veille de la première guerre mondiale , en Angleterre.
Un envoyé du tsar, le prince Orlov arrive à Londres . Sa mission consiste à renforcer l'alliance entre la Russie et le Royaume -Uni .
C'est son oncle : le Comte Stephen Walden qui l'accueille.........Il représente l'aristocratie de l'époque: conservatrice, hypocrite, contrainte par l'étiquette, conventionnelle, pétrie de faux - semblants, attachée à des symboles désuets tels les bals de présentation à la cour pour les jeunes filles, une société des plus guindées qui découvre le jazz et malgré tout le désir de modernité .........
La très belle Charlotte, 18 ans , fille de Stephen , idéaliste , volontaire, naïve à la fois , et de Lydia ---------, épouse de Stephen, ambiguë , tiraillée entre la tendresse pour son mari, un passé caché et son tempérament passionné ------tente de s'émanciper en participant , en cachette de ses parents au combat des suffragettes anglaises, qui militent activement afin d'obtenir le droit de Vote .........
En même temps que débarque à Londres le prince Orlov, arrive un anarchiste Russe , échappé du fond de la Sibérie, Félix, redoutable , cruel, sauvage, qui n'hésite pas à tuer , il veut la peau d'Orlov et tente le tout pour le tout ..........
Dans ce duel implacable, apparaîtront de grands personnages historiques tel Winston Churchill , pour l'heure , premier Lord de l'Amirauté ........
C'est un ouvrage passionnant de bout en bout à l'écriture énergique et précise , incisive , écrit par un maître du récit d'espionnage , lu d'une traite qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page!
Les portraits de l'époque , finement dessinés , les agents secrets,le suspense implacable, les passions et les rebondissements amoureux , les secrets , ajoutent une touche romantique, les scènes de sexe parfois , font de de cet ouvrage une bien belle découverte .
Un bon moment de plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          444
piccolanina
  03 février 2019
A l'aube du vingtième siècle , les frontières de l'Europe ne sont pas encore stabilisées .
Les courants d'opinion , basés sur l'orgueil national , développent de plus en plus une politique d'expansion agressive .
Le traité de " Triple Alliance " , signé entre l'Angleterre , la France et La Russie , doit absolument tenir devant une Allemagne , désireuse de dominer le monde . Elle qui intimide ; jette de l'huile sur le feu ; cherche la guerre .
Parmi ces pays , la Russie est la plus faible par la composition hétéroclite de son peuple : plus de cent groupes ethniques différents par la race , la religion , la langue et la culture .
Surtout que Nicolas II veut leur imposer l'orthodoxie et la russification par la force . Il utilise sa police politique , son armée , ses grands propriétaires terriens , les capitalistes et l'église orthodoxe pour les mater et les soumettre .
La colère et la rage montent chez ce million de travailleurs en grève .
L'anarchie gagne du terrain .
Voilà comment apparaît notre Félix Kschessinsky , anarchiste et terroriste de service .
Il débarque , en même temps que le prince Alex Orlov , en Angleterre .
Chacun pour défendre sa cause .
Sous prétexte de retrouvailles avec la famille de sa tante Lydia Walden et surtout sur la pression de Winston Churchill , Alex est venu négocier des arrangements entre les deux pays .
C'est sans compter sur notre malandrin dont le but est d'empêcher tout rapprochement entre la Russie et l'Angleterre en créant un incident diplomatique : la mort du neveu du tsar !
Il ne veut pas que le petit peuple soit le dindon de la farce et subisse toutes les atrocités , spécialement en premières lignes , lors du prochain conflit avec l'Allemagne .
On ne naît pas voyou et dégoûté de tout !
" Félix eut vaguement conscience qu'une personne était rentrée dans la boutique et se tenait près de lui , mais Kropotkine l'absorbait tout entier .
(... )
La personne fit tomber un livre , et Félix perdit le fil de ses idées .
(... )
il vit son visage . (... ) Oh vous êtes un ange!
(... )
Il demanda au libraire qui elle était . Elle se prénommait Lydia , apprit-il ; c'était la fille du comte Shatov . "
Tout se précipite . Ils se rencontrent en cachette . Ils deviennent amants .
Mais leur histoire ne leur permet pas : " Il était une fois
..... ; ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants . "
Lydia n'est pas libre de son coeur .
Son père , tel le vilain chasseur , fait traquer le manant par la police politique pour ses idées contestataires .
Avec une brutalité inouïe , on lui arrache les ongles ; on lui brûle la peau des testicules avec la flamme d'une bougie afin qu'il dénonce ses complices .
Notre bougre ne parle pas .
Il est envoyé dans les mines d'or de Sibérie .
Il s'échappe .
Il devient un vrai terroriste car plus rien ne l'émeut : sa belle a disparu !
En croyant le sauver , Lydia , naïve , marchande son mariage avec le comte Walden contre sa libération .
Elle part , donc , sans le revoir en Angleterre .
Pendant dix-neuf ans , la vie sépare ces êtres qui s'aiment, jusqu'au jour fatidique où Félix décide de changer le cours de l'histoire .
" le carosse s'ébranla . ( ... ) Orlov était en son pouvoir , enfermé derrière lui , piégé comme un animal ( ... )
il entendit rire la jeune fille ( ... )
Maintenant (... )
Du dedans , il entendit un cri de femme , un homme protesta . Quelque chose dans la voix de la femme le frappa mais ce n'était pas le moment de se poser des questions .(... )
Alors il vit que Walden avait tiré son épée . "
Encore une fois , je suis captivée par l'écriture , la trame et l'analyse des personnages .
Je dois reconnaître que la fascination pour " l'impossible "m'a transportée tout au long de cette romance .
Je me suis attardée sur Félix mais ne peux en dévoiler davantage au risque de vous enlever le plaisir de lire cette petite merveille .
En fin psychologue , Ken Follett trace un portrait très triste et si réaliste de Félix que je me suis prise à le défendre lui et sa cause .
Alors que le projet du prince pour le futur de l'Europe , l'éveil des suffragettes , la prise de conscience de Charlotte , fille des Walden , tout le mystère qui est derrière elle , sont essentiels .
Est-ce mon caractère passionné et impulsif qui refuse que la société divise les gens en castes et les prive du sentiment le plus magique de la Terre : l'amour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
oran
  19 juillet 2018
Une quatrième de couverture trompeuse, je me suis fourvoyée en choisissant ce livre. Une lecture insipide, un roman sentimental de gare pour Mimi-Pinson, mais avec des épisodes où le sexe fait quelque incursion , une intrigue qui pourrait faire écho aux plates mièvreries rédigées par Jeanne-Marie et FrédéricPetitjean de la Rosière alias le frère et la soeur Delly.
La trame est trop légère, les personnages falots , l'anarchiste russe Félix est un pâle sosie de Kaliayev , le prince Orlov n'a pas la prestance du Grand Duc…et L'homme de Saint-Pétersbourg n'a aucun rapport avec Les Justes…
Pour une fois le rendez-vous avec Ken Follet n'est pas réjouissant !
Commenter  J’apprécie          334
umezzu
  02 décembre 2015
Ken Follett à l'oeuvre dans un de ses premiers romans. Même construction que sur les précédents (l'arme à l'oeil ou le code Rebecca) : un arrière fond historique (ici le début du vingtième siècle), un lieu (l'Angleterre post victorienne), un complot (sceller l'alliance anglo russe avant le début de la première guerre mondiale), quelques romances, un peu de sexe, et des agents secrets à l'action (ici plutôt la lutte contre des anarchistes s'opposant à cette alliance).
Le roman avance tout seul, Ken Follett multiplie les chapitres et les scènes, le lecteur arrive au terme du livre sans problème. Mais aussi sans trop se rappeler quelque temps plus tard de quoi pouvait bien parler ce bouquin. de l'entertainement bien fait, quoi...
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
oranoran   19 juillet 2018
En Sibérie, il avait appris les réalités de l'existence : voler ou mourir de faim, se cacher ou être battu, lutter ou crever. Là, il avait acquis ruse et insensibilité. Là, il avait appris l'ultime vérité sur l'oppression : qu'elle agit en dressant ses victimes les unes contre les autres, au lieu de les dresser contre leurs oppresseurs.
Commenter  J’apprécie          230
KathleeneKathleene   07 avril 2011
Entre temps, la duchesse avait enfourché son cheval de bataille favori. Les classes inférieures vivaient dans l’oisiveté, disait-elle ; et Charlotte pensa : Vous qui n’avez jamais travaillé un seul jour de votre vie ! N’est-ce pas affreux, s’exclamait la duchesse, elle avait oüi dire que de nos jours chaque ouvrier avait un apprenti qui lui portait ses outils ; sûrement, un homme pouvait porter ses propres outils, dit-elle comme un valet lui présentait de pommes de terre bouillies dans un légumier d’argent. Tout en commençant son troisième verre de bordeaux, elle déclara qu’ils buvaient tant de bière dans le courant de la journée qu’ils étaient incapables de travailler l’après-midi. Les gens aujourd’hui voulaient être dorlotés, affirma-t-elle comme trois valets et deux petites bonnes débarrassaient le troisième plait pour servir le quatrième ; et ce n’était pas l’affaire du gouvernement de soulager le dort des pauvres et de fournir une assurance maladie et des pensions de retraite. La pauvreté encourageait les classes inférieures à l’épargne, et c’était une vertu, dit-elle à la fin d’un repas qui aurait nourri une famille laborieuse de dix personnes durant quinze jours. Les gens doivent se débrouiller par leurs propres moyens, fait-elle comme le maître d’hôtel l’aidait à se lever de table et à passer au salon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
denis76denis76   02 novembre 2018
C'était dans cette forteresse que Pierre Ier avait torturé et tué son propre fils. C'était là que la grande Catherine enterrait vivants ses ennemis.
Dostoïevski a été emprisonné ici, pensa Félix, ainsi que Bakounine, qui était resté enchaîné à un mur pendant deux ans.
Commenter  J’apprécie          240
rkhettaouirkhettaoui   11 janvier 2016
L’homme est l’animal le plus cruel de la terre. Et qui donc a choyé et développé les instincts de cruauté dans l’homme, si ce n’est le roi, le juge et le prêtre armés de la loi, qui faisaient arracher la chair par lambeaux, verser de la poix brûlante dans les plaies, disloquer les membres, broyer les os, scier les hommes en deux, pour maintenir leur autorité ? Que l’on calcule seulement tout le torrent de dépravation versé dans les sociétés humaines par la « délation » favorisée par les juges et payée par les écus sonnants du gouvernement, sous prétexte d’aider à la découverte des crimes. Que l’on aille en prison, et que l’on étudie là ce que devient l’homme, privé de liberté, enfermé avec d’autres dépravés qui se pénètrent de toute la corruption et de tous les vices qui suintent des murs de nos geôles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Annette55Annette55   21 avril 2018
" On ne peut pas aimer l'humanité .
On ne peut aimer que des gens. "
Graham Greene .
Commenter  J’apprécie          280
Videos de Ken Follett (75) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Ken Follett - Une colonne de feu Auteur
autres livres classés : suffragettesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
.. ..