AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alain Bouldouyre (Illustrateur)
EAN : 9782259204330
425 pages
Plon (07/06/2007)
4/5   4 notes
Résumé :
Du A d'Anquetil au Z de Zaaf, du G de Galibier au M de Miroir du Sprint dont les photos sépia font revivre le Tour et ses éditions de jadis, l'histoire et la poésie, le lyrisme et l'humour se disputent à chaque entrée le maillot jaune. Ce dictionnaire revient sur les épisodes marquants du Tour comme le duel Anquetil-Poulidor sur les pentes du Puy-de-Dôme ou la chute d'Ocana dans le col de Menté.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Houbbabzh
  29 juin 2018
Etant donné l'imminence du tour de France je me suis laissée tenter par la lecture de ce dictionnaire amoureux moi qui ne suis plus du tout le tour depuis qu'un Américain peu scrupuleux s'est permis de ridiculiser tout ce que l'on peut appeler "Sport"...
J'ai lu cet opus et j'ai pu découvrir beaucoup d'anecdotes intéressantes mais j'ai été quand même étonnée de ne pas trouver un paragraphe dopage ...certes, l'auteur y fait allusion à plusieurs reprises mais j'aurai aimé voir un peu plus de franchise dans ce qui pollue totalement ce sport.....
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
On a vanté à Zaaf les mérites de petites pilules permettant d’avoir un meilleur rendement. Il en a pris ; il en reprend. Et commence à tanguer, allant d’un côté à l’autre de la route, manquant de tomber à plusieurs reprises. Et le voilà qui fonce vers le fossé, atterrit au pied d’un platane. Un vigneron s’approche de lui et, voyant qu’il va perdre connaissance, lui tend sa gourde de vin. Zaaf qui, musulman, ne boit pas d’alcool, s’asperge le visage avec le contenu de la gourde, le versant jusque dans son cou. Il se relève. Pue le pinard. On le dit soûl. On écrira qu’il l’est. Zaaf sort du fossé. Réclame son vélo. L’enfourche et repart, non vers Nîmes où l’arrivée va se juger, mais vers Perpignan d’où il vient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
Je viens d’abandonner, je vivrai désormais sans dossard. Je voudrais te dire, cher Tour de France, que de tous les maillots jaunes que j’ai conquis et défendus, celui de 48 – maillot que je n’avais pu garder jusqu’à Paris – est sans doute le plus cher à mon cœur. Cette année-là, pis que des bâtons dans les roues, tu m’avais mis Bartali dans les jantes. Le campionissimo, l’Europe de nouveau en paix, revenait sur les routes d’un Tour qu’il avait remporté en 1938. Il était Gino, la légende, la montagne effacée d’un coup de pédales, et tout un peuple l’encourageait avec ferveur. Qui étais-je, moi, en 1948, comparé à cet homme qui vient de quitter le cortège des voitures suiveuses pour me saluer – je n’oublierai jamais son geste – dans cet Iseran que je n’escaladerai plus jamais ? Rien. Un inconnu. Un jeune coureur que Maurice Archambaud avait admis après bien des hésitations au sein de l’équipe de France dont les patrons étaient René Vietto et Jean Robic.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
J’étais heureux.
Et je le suis en couchant sur le papier ces voyelles colorées, rimbaldiennes, ces consonnes flamandes, italiennes qui trouvaient naturellement leur place dans la rue de mon enfance où elles se frottaient à celles gasconnes des paysans, latines du curé, françaises de l’instituteur, espagnoles des charpentiers, portugaises des maçons, crépitantes des premiers voisins : un sous-officier polonais de l’armée d’Afrique qui avait ramené d’Indochine une femme jaune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
La canicule n’effraie ni n’indispose les coureurs de l’équipe d’Afrique du Nord, que dirige Tony Arbona, journaliste à La Dépêche quotidienne d’Alger. Cette chaleur étouffante semble venue de là-bas. Là-bas, on court le Grand Prix de L’Echo d’Alger, de L’Echo d’Oran, le Tour d’Algérie, le Tour du Maroc. C’est là-bas qu’André Darrigade va aiguiser sa pointe de vitesse sur la piste du vélodrome municipal d’Alger. C’est là-bas que vont rouler Louison Bobet et Nello Lauredi, Serse et Fausto Coppi, Brick Schotte, Bernard Gauthier, Robert Varnajo, Raoul Rémy. Là-bas on traverse les plaines sans air de Relizane, on escalade les cols de Kandek, de Sakomodi. Là-bas, lors de l’étape Tizi-Ouzou-Bougie, on a des coups de buis dans la montée du col de Fort-National et de Tagma-Tagdint.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
Si les voyelles se taillaient la part du lion dans la bouche émerveillée de mon père, les consonnes ne se contentaient pas de faire de la figuration. Elles grinçaient comme la porte du grenier, faisaient entendre au-dessus de la phrase qui les charriait leur claquement, leur geignerie capiteuse. Victor Heusghem : je me souviens de ce consonantique nom. Papa aspirait fortement le H, à la façon des paysans qui s’interpellaient sur les foires, juraient autour de la bascule sur laquelle ils pesaient les veaux, marquait le G, appuyait à mort sur le M, si bien que ce Victor venu des Flandres m’apparaissait comme un Barbare, un soudard magnifique, le roi des roues, le chef des Huns.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Christian Laborde (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Laborde
Christian Laborde - À chacun son tour | Présentation #5
Dans la catégorie : CyclismeVoir plus
>Loisirs et arts du spectacle>Sports, jeux athlétiques extérieurs>Cyclisme (52)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
850 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre