AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Carlos Batista (Traducteur)
ISBN : 2267018497
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (31/08/2006)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Ces lettres furent écrites par un homme de 28 ans, le jeune Antonio Lobo Antunes, tout juste diplômé de médecine, envoyé en Angola entre 1971 et 1973. Isolé de tout et de tous durant deux ans de guerre coloniale, c'est dans le cadre privé de sa relation avec sa femme qu'il les rédigea, sans penser qu'un jour elles seraient publiées. Elles se présentent à la fois comme le journal de bord d'un méde... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Josephine2
  17 août 2017
Antonio Lobo ANTUNES, jeune marié, fraîchement diplômé de médecine, va être envoyé en Angola pour 2 ans.
Il adressera quasiment une lettre par jour à son épouse restée au Portugal.
Ce livre est donc un recueil des courriers qu'Antonio Lobo ANTUNES a envoyé à son épouse durant cette période de 2 ans.
Par contre, il n'y a pas les lettres que son épouse lui a envoyées.
Ce qui m'a plu dans ce livre, c'est le changement d'état d'esprit d'Antonio Lobo ANTUNES au fil des jours, qui, petit à petit, se dégrade devant l'atrocité, l'inertie, le désarroi, la solitude, de cette période de guerre.
La guerre reste en filigrane, Antonio Lobo ANTUNES ne raconte pas la guerre, mais simplement son état d'esprit, son amour pour les livres et l'écriture et son amour incommensurable pour son épouse. C'est d'ailleurs ce qui le sauvera de la folie. Grâce à cette période, il préparera ses futurs livres.
Bon, ça c'est pour le côté positif. Pour le côté négatif, c'est lassant…. C'est répétitif…. C'est long…. Surtout la fin de période où il est basé à Marimba. Il n'y a pas de répondant. C'est un monologue de 500 pages.
A vous de voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Danieljean
  08 avril 2016
Récit de la naissance d'un écrivain que l'on découvre sous un jour parfois inattendu. Autant de facettes qui font de ces "Lettres de la guerre" une lecture incontournable.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   08 avril 2016
Tout cela est triste et obsolète. Te souviendras-tu encore de moi? Parfois même moi, je ne me souviens plus de moi. Je me regarde dans la glace et c'est un étranger que je vois. Pourtant extérieurement je suis toujours le même. C'est intérieurement que j'ai changé. Mon propre silence me surprend, tout comme ma voix. Je parle peu, et tout ce que je dis, je le prononce sur un ton sec et mélancolique, qui n'était pas le mien. J'ai toujours une ride sur le front et un pli amer au coin de la bouche. Tes lettres m'apportent tellement d'amour. Je les lis comme on prie. Espérons que tout ça finisse. J'aime tout de toi. Des baisers pour ma brune petite fille qui, pour son malheur, a hérité ce que j'ai de plus laid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   08 avril 2016
Mars est presque passé, septembre approche, mais ça m'est pénible de souhaiter que le temps passe, ou plus exactement, ça m'est pénible de souhaiter que deux ans de ma vie disparaissent le plus vite possible alors que l'existence est si courte. C'est triste d'être dans des circonstances telles que notre plus grand désir est de voir les jours filer, et si possible par paires.
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   08 avril 2016
C'est un drame pour moi de trouver des choses à dire aux gens: je suis peuplé d'un silence de forêt, absolument incommunicable. Et que puis-je dire d'intéressant aux autres au-delà de ma petite chronique personnelle, qui ne peut les intéresser que de loin - et tant mieux d'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Antonio Lobo Antunes (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonio Lobo Antunes
Le choix des libraires. Direction le Gers ! À la rencontre de Marielle Dy, propriétaire de la librairie « Les Petits Papiers » de Auch. Avec elle partagez ses coups de c?ur comme António Lobo Antunes « Je ne t?ai pas vu hier dans Babylone », Raymond Queneau « Zazie dans le métro » ou encore Iceberg Slim « Mama Black Window ».
Dans la catégorie : Littérature portugaiseVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Littérature portugaise (227)
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1571 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre