AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253175810
360 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (21/08/2013)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 160 notes)
Résumé :
Catlin a tout pour être heureuse : un mari avocat qu'elle adore et un beau-fils de six ans qu'elle élève comme le sien puisqu'il a perdu sa mère. Mais quand le petit Geordie disparaît un jour où elle le conduit à l'école, ce rêve de famille idéale s'effondre. Bientôt son mari la croit coupable alors que tous les mensonges sur lesquels elle a bâti son mariage font surface. Séparée de son mari, en proie au désespoir, Catlin va tout faire pour retrouver Geordie et prou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
emi13
  23 octobre 2014
Catlin est très heureuse entre son mari Noah et son beau-fils Geordie. Mais ce bonheur ne va pas durer, Georgie est enlevé à l'entrée de son école pourtant Catlin se trouvait là pour la présentation d'un travail d'école de son beau-fils. Dans un premier temps on va la soupçonner et son mari va découvrir le terrible secret qu'elle cache concernant son frère qui s'est suicidé. Noah sait la vérité mais il réagit bizarrement, la confiance entre eux en prend un sale coup. On ne sait toujours pas ce qu'est devenu le petit, est-il vivant est-il mort, où se trouve-t-il, beaucoup de questions restent en suspens. Entre le suspense et l'émotion, un très bon livre.
Commenter  J’apprécie          280
sylviedoc
  07 avril 2020
Patricia MacDonald fait partie de ces auteurs que je lis régulièrement, parce que c'est agréable, que j'aime bien le genre et que ce n'est pas prise de tête. Mais j'avoue ne pas avoir eu de vrai coup de coeur parmi ses romans, ils ne me "marquent" pas durablement. Celui-ci rentre dans la moyenne, vite lu, un bon moment mais sans plus.
L'histoire est assez basique : Catlin a épousé Noah, avocat aisé dont la première épouse Emily est décédée accidentellement, renversée par un chauffard jamais retrouvé. Elle laisse un petit garçon, Geordie, dont Caitlin s'occupe comme s'il était son propre fils. Mais au lendemain de son 6ème anniversaire, Geordie disparaît alors que Caitlin venait de l'amener à l'école...A partir de là, des mensonges vont ressurgir, des côtés sombres de certains personnages seront révélés et de nombreux rebondissements nous mènent jusqu'à une fin plus ou moins inattendue.
Certains aspects m'ont un peu dérangée : pourquoi Caitlin s'implique-t-elle plus que tout autre dans l'enquête, plus que Noah ou même que les policiers chargés de la disparition ? Les troubles du comportement de Travis, cousin de Geordie semblent ne pas inquiéter grand monde non plus, et surtout pas sa mère. Et Noah est bien prompt à rejeter sa femme, sans prendre aucun recul pour comprendre les raisons de ses non-dits.
La fin est amenée de façon un peu précipitée, je me suis doutée de certaines choses bien avant, mais sinon dans l'ensemble le job est fait. Une note moyenne, pour un roman moyen...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LadyM
  11 juin 2013
Et voilà mon dernier livre lu à ce jour, il s'agit de mon second livre de l'auteur après Une nuit sur la mer, que j'avais aimé mais sans plus. Je n'ai pas tout de suite fait la relation avec cet ouvrage et celui que j'avais déjà lu, après l'avoir faite, j'ai légèrement pris peur. En effet, je m'attendais au même style de lecture : sa se lit oui, mais c'est assez plat. Et bien pas du tout !
Quand nous lisons le synopsis, nous nous apercevons que la malheureuse Catlin va passer du bonheur absolu à l'horreur. En effet son beau-fils, Geordie, âgé de 6 ans, va disparaître. Où, par qui, et surtout pourquoi ?
Cette femme m'a touché. S'intégrer à une nouvelle famille n'est pas toujours aisé, bien souvent on se sent toujours étrangère malgré un accueil chaleureux, et les enfants, inconscients de leur cruauté, ne se privent pas pour le rappeler. Pourtant Catlin va être plus qu'acceptée, mais après avoir emmené Geordie à l'école pour une exposition il s'envole. C'est dans le chagrin et la douleur que l'on ne se retient plus et que l'on balance à la figure des gens des horreurs comme : tu n'es pas sa mère ...
Après les 20 petites premières pages de joies, nous vivons avec Catlin l'angoisse, les nuits blanches, l'horreur et la douleur dues à l'absence du petit Geordie, qu'elle aime comme son fils. J'ai vraiment eu de l'empathie pour cette femme, je n'ose imaginer plus grande douleur pour un parent que de ne pas savoir où son enfant est ni avec qui. Mais, dans ce fond noir, nous apercevons aussi la hargne de cette femme, l'envie qui la tiendra en vie, qui la poussera à agir de manière spontanée. Nous avons donc affaire à une mère courage.
Les autres personnages sont assez hétéroclites : des jeunes garçons boudeurs, des grands-parents attentionnés, des tantes et oncles travailleurs ou fêtards ... En somme, une famille classique. Pourtant, dans cette famille se cache un secret, un sombre secret qui dégoûte, qui répugne et qui est tabou. L'auteur creuse en profondeur les traits des personnages, physiques comme psychologiques, nous plongeons au coeur de la famille.
Comme je le disais, il n'y a que les 20 premières pages que tout est rose. Nous sommes après complètement plonger dans l'histoire d'une famille. de rebondissements en rebondissements, nous imaginons un suspect. Et à la fin, je peux vous dire que je me suis leurrer du tout au tout. Un peu à la manière de Mary Higgins Clark, nous avons dans le dernier chapitre l'explication de la vérité et toutes les pistes se rejoignent et concordent.
J'ai une mauvaise manière, très mauvaise. J'ai tendance à regarder la fin du livre - Ouuuuuuuuuuh ! - afin de savoir le dénouement. Je me suis forcée ici à ne rien lire afin de garder le suspens intact.
Pour résumer : J'ai passé un agréable moment, le suspens était au rendez-vous. Il y avait aussi de nombreux rebondissements qui pimentaient cette histoire. le dénouement a été pour moi très inattendu, sincèrement je ne pensais pas que ça aller si loin ! Cette lecture à donc légèrement atténué ma peur de Patricia MacDonald :P
Note Globale : 18/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ellane92
  20 novembre 2013
Catlin a tout pour être heureuse : un mari aimant, un beau-fils affectueux, une jolie maison, un job intéressant et valorisant, une belle-famille avec laquelle elle s'entend bien… Un beau jour pourtant, sa belle existence vole en éclat : Geordie, son beau-fils, a été kidnappé. C'est à ce moment-là que son passé lui explose à la figure, faisant d'elle la coupable idéale du rapt de Geordie.
L'intrigue est impeccable, les personnages fouillés, de nombreux thèmes sont abordés, la description est nette et précise. C'est un roman policier « psychologique » (ça ne plaira pas aux amateurs d'action), avec des rebondissements, des révélations au fil de l'eau qui permettent de reconstituer l'histoire, des personnages attachants… Ici, rien de gore ou de scabreux, et ça se lit facilement, avec plaisir.
Ceci dit, c'est un livre de Patricia MacDonald dans son style pur et dur ; on retrouve une héroïne qui parait fragile mais qui s'accroche et se débat pour arriver à atteindre ses objectifs, avec de grands remords et de longues redites sur ses sentiments de culpabilité (mais a-t-elle vraiment des raisons de se sentir coupable ?!), une description presque mièvre de l'amour d'une mère pour son enfant (ou son « bel-enfant »), une galerie de coupables potentiels qui défilent les uns après les autres, le grand méchant que tout le monde connaissait mais auquel on ne s'attendait pas, etc… J'ai un peu de mal à accrocher vraiment avec ce genre de livre (ça me rappelle un peu ceux de Mary Higgins Clark), mais il n'y a rien à lui reprocher !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Colchik
  01 octobre 2019
Après la déception éprouvée à la lecture d'Expiation, le premier roman de Patricia MacDonald, j'ai cette fois reporté mon choix sur un livre plus récent. Allais-je être plus convaincue par ce dernier ? Hélas, non. Je crois que mon désintérêt provient en partie du caractère stéréotypé de ses personnages dont la psychologie est taillée à la serpe. Quand elle présente le couple au centre de son intrigue, la principale protagoniste, Caitlin, est une jeune femme qui coche toutes les cases d'un questionnaire chargé de lui confirmer qu'elle émarge à la rubrique famille idéale : elle a un mari avocat très séduisant, un beau-fils de six ans tout mignon, une belle maison et elle fait de superbes fêtes d'anniversaire pour le petit Geordie. Mais, elle a un terrible secret qui va ruiner ses espérances d'une vie calme et sans histoires quand l'enfant disparaît de l'école. Kidnapping crapuleux, vengeance, jalousie, voire maltraitance, quelle est l'explication à cette disparition ? La police enquête et ne tarde pas à flairer la part d'ombre de Caitlin.
Nous sommes dans l'univers aseptisé de certaines séries américaines, où le gâteau d'anniversaire prend la forme d'un château fort, où il y a du jus de pomme au goûter, où l'on s'extasie sur les réalisations des chères têtes blondes, où une femme ayant des « kilos superflus » porte forcément des « vêtements simples et confortables » et ne prend pas la peine de se maquiller tandis que les filles ravissantes ont droit à des stilettos Jimmy Choo, oui Madame ! Une imagerie à bon marché. Allons, me direz-vous, il y a du suspense. Je ne vais pas vous divulgâcher la fin, mais l'explication tient du lapin tiré d'un chapeau de prestidigitateur.
Économisez du temps et de l'argent, lisez Wonderland Avenue de Michael Connelly, en matière de disparition d'enfant, on a rarement fait mieux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
emi13emi13   19 octobre 2014
son dîner terminé , elle éteignit la télé , lava la vaisselle. Par la fenêtre de la cuisine , elle regarda le pick-up garé dans l'allée .James avait-il entrepris de nettoyer le garage ? Elle passa dans le vestibule , cria : - James ? tu t'es attaqué au garage aujourd'hui ? pas de réponse .
Commenter  J’apprécie          150
emi13emi13   20 octobre 2014
- Je suis .... l'instituteur de Geordie .Je m'appelle Needleman. La Matinée a été passablement chaotique .Nous sommes en pleine fête de l'automne......
Commenter  J’apprécie          160
morinmorin   22 septembre 2013
Catlin l'entoura de ses bras, doucement, comme s'il était un papillon à peine posé et déjà prêt à s'envoler Il était bronzé, il sentait le savon et le chewing-gum Son petit corps semblait entre ses mains si tendre, si fragile Elle ferma les yeux et se força à ne pas le serrer trop fort
Commenter  J’apprécie          20
ade80ade80   07 juillet 2014
C'était cela, la mort? se demanda-t-elle vaguement. Dormir. Cette pensée fut presque une consolation, avant de la réveiller brusquement. Son coeur cognait, il semblait prêt à exploser à cause du manque d'oxygène.
Commenter  J’apprécie          30
diablotin0diablotin0   10 octobre 2014
Caitlin s'emplit les poumons d'air. Elle était conscient qu'il y aurait un avant et un après cet instant.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Patricia MacDonald (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia MacDonald
Considérée comme l?une des reines du suspense familial et psychologique, Patricia MacDonald a écrit de nombreux bestsellers et continue de surprendre son public à chaque nouvelle sortie. A l?occasion de celle de la fille dans les bois, paru cette année chez Albin Michel, l?auteure américaine a répondu à la question que beaucoup de fans se posent : quel est son secret ?
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La sœur de l'ombre

De quoi meurent les parents d'Alex?

Ils sont assassinés
D'un accident de voiture
De vieillesse
Ils se sont suicidés

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : La soeur de l'ombre de Patricia MacDonaldCréer un quiz sur ce livre

.. ..