AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782757899885
120 pages
Points (28/04/2023)
4.48/5   419 notes
Résumé :
« C’est à nous, et à nous seuls, qu’il revient de réfléchir, d’analyser et de prendre des risques pour rester libres. Libres de nous engager et d’être ce que nous voulons. C’est à nous, et à personne d’autre, qu’il revient de trouver les mots, de les prononcer, de les écrire avec force, pour couvrir le son des couteaux sous nos gorges.
À nous de rire, de dessiner, d’aimer, de jouir de nos libertés, de vivre la tête haute, face à des fanatiques qui voudraient ... >Voir plus
Que lire après Le droit d'emmerder DieuVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (95) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 419 notes
5
69 avis
4
20 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Comme ça paraît bien loin, les effroyables attentats du 7 janvier 2015 contre le journal satirique Charlie Hebdo et l'hyper Cacher de la porte de Vincennes… Comme elle paraît loin la gigantesque vague d'émotion qui a suivi cette tuerie… Toutes ces marches républicaines à travers le territoire… le « Je suis Charlie » qui fleurissait un peu partout dans nos villes…
Richard Malka est là pour nous rafraichir la mémoire, le temps d'une plaidoirie publiée dans son intégralité. Celle qu'il ne put déclamer haut et fort pour cause de Covid au moment du procès des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher…
Ce livre m'a rappelé le souvenir cuisant d'une douleur diffuse, un moment de sidération, un temps arrêté où j'ai eu la sensation de perdre durant ces heures des êtres chers, quand bien même l'humour de Charlie Hebdo n'a jamais et ne sera jamais le mien…
Quel incroyable récit raconté avec verve et tendresse par Richard Malka ! Il part de loin pour nous faire comprendre comment on en est arrivé là… L'assassinat en 2004 de de Théo van Gogh, personnage peu recommandable, qui dénonçait le sexisme dans l'islam, ces imams Danois qui montent en épingle l'affaire des caricatures pour la transformer en crise internationale, voire en guerre de civilisation… Et Charlie-Hebdo avec son sens inné de l'irrévérence qui se met de la partie, entre dans cette danse macabre…
Tuer le juif, punir ce malheureux Hollande, surtout annihiler l'Autre, celui qui « est libre, libertaire, qui s'exprime sans entraves et, pire, qui rit de ceux dont la pensée totalitaire refuse la différence » : voilà la portée politique et philosophique de ces attentats.
Mais aussi porter un coup sévère à un peuple porteur d'un universalisme qui s'oppose frontalement à celui de l'islamisme radical.
Un universalisme malmené par les compromissions et les petites lâchetés de nos dirigeants et de nos intellectuels. Les nôtres aussi, car c'est bien nous qui portons ces gens là au pinacle… Toutes ces petites phrases qui cherchent à faire de l'islam une religion d'exception car elle est celle des nouveaux opprimés de la terre… le droit au blasphème remis progressivement en cause… le pape François, dix jours après les attentats, déclare que « si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision. » Mais qui tenaient les couteaux, dans cette histoire ?
Le Luron, Coluche, Desproges : au secours !
Commenter  J’apprécie          1296
Cet ouvrage de seulement 96 pages propose l'intégralité de la plaidoirie de l'avocat de Charlie Hebdo, prononcée en décembre 2020 lors du procès des attentats terroristes de janvier 2015 contre le journal satirique et contre l'hyper Cacher de la porte de Vincennes.

Richard Malka y remonte aux origines de notre liberté d'expression et de notre droit au blasphème, tout en revenant sur les événements qui ont transformé cette affaire des caricatures en crise internationale ayant embrasé l'entièreté du monde musulman. de l'assassinat du réalisateur néerlandais Theo van Gogh en 2004 aux fameuses caricatures du prophète publiées quelques mois plus tard par un journal danois, dans l'indifférence quasi-totale, jusqu'à ce que quelques imams danois viennent y ajouter des dessins sortis d'ailleurs et de leur contexte, mettant finalement le feu aux poudres…

L'auteur invite donc non seulement à comprendre la genèse de ce drame épouvantable, mais il dénonce ensuite l'attitude, voire la lâcheté quasi criminelle, de certains dirigeants, intellectuels et autres personnalités publiques (dont l'autrice Virginie Despentes), qui, face à cette menace terroriste, ont choisi de céder un peu de terrain, d'inviter à faire des compromis, à remettre en cause notre droit au blasphème, voire à carrément pointer du doigt ces belles personnes travaillant à Charlie Hebdo, mortes un crayon à la main en défendant notre liberté d'expression, les taxant de provocateurs, de racistes et d'islamophobes… et puis quoi… justifier leur assassinat ?

Une lecture nécessaire pour tous ceux qui sont Charlie ou qui, comme moi, l'étaient déjà avant les attentats, mais surtout pour ceux qui ne le sont pas encore, car comprendre est souvent le premier pas vers la lumière et ce petit texte puissant d'un homme menacé de mort invite à plus de compréhension, tout en revendiquant notre droit d'emmerder Dieu…peu importe lequel !

Lisez également : Philippe Lançonle Lambeau, Antoine LeirisVous n'aurez pas ma haine, Luz – Catharsis, Catherine MeurisseLa légèreté
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
Commenter  J’apprécie          12311
« À nous de rire, d'aimer, de dessiner, de lire, de jouir de toutes nos libertés, de vivre la tête haute face à tous les fanatismes. »
Cette phrase imprimée sur le bandeau du livre que je viens de refermer, le droit d'emmerder Dieu, est suffisamment éloquente et m'a encouragé à lire la totalité de la plaidoirie de Richard Malka, avocat de la personne morale Charlie Hebdo.
Richard Malka qui est aussi écrivain, met ici en lumière les idées que l'on a voulu assassiner et enterrer le 7 janvier 2015. Patiemment, à la fois émouvant et précis, il retrace l'histoire des caricatures sans oublier de refaire vivre celles et ceux qui ont été lâchement assassinés à Charlie Hebdo, sans oublier de rappeler l'odieux attentat de l'Hyper Cacher.
Son histoire des caricatures est à lire absolument pour balayer toutes les inepties entendues depuis leur publication par le Jyllands-Posten, journal danois, le 30 septembre 2005. Elles avaient été publiées aussi en Égypte le 17 octobre suivant, dans Al-Fagr, en plein ramadan sans la moindre réaction des autorités religieuses et gouvernementales. Ce n'est que deux mois après qu'une véritable escroquerie met le feu aux poudres. Des imams danois, soutenus par les Frères musulmans et les salafistes lancent véritablement la polémique en ajoutant trois caricatures venant des suprémacistes blancs américains, caricatures jamais publiées par le Jyllands-Posten.
La mystification puis la récupération politique permettent à l'Organisation de la conférence islamique de saisir l'ONU pour demander d'interdire le blasphème. le monde cède devant l'obscurantisme. Chirac, Clinton, Annan appellent alors à plus de respect pour les sentiments religieux !
Chez nous, France soir publie les douze caricatures du journal danois puis Charlie Hebdo, sept jours plus tard. C'est alors qu'un engrenage infernal est lancé puis soutenu voire encouragé en France par hommes et femmes politiques de l'extrême-droite à l'extrême-gauche, certaines, certains en responsabilité à des postes ministériels.
Richard Malka, dates et noms à l'appui démontre tout cela calmement et avec précision. Il n'oublie pas de faire l'histoire du blasphème, un délit supprimé en France dès 1791. La liberté de la presse sera acquise un peu plus tard, en 1881.
Richard Malka n'oublie pas de retracer l'histoire de Charlie, citant Cavanna, Choron, Coluche, Philippe Val, Cabu, Wolinski, Gébé, Renaud, Siné, Joan Sfar, Jul, Riad Sattouf, Catherine Meurisse, Caroline Fourest, Corcuff, Polac, Elsa Cayat, Honoré, Charb, Tignous, Bernard Maris… et j'ajouterai Philippe Lançon terriblement blessé lors de l'attentat. Chaque semaine, je le retrouve dans Charlie Hebdo. J'apprécie ce qu'il écrit et j'admire son courage.
Richard Malka parle aussi de religion et ses propos sont d'une évidence qu'il est nécessaire de rappeler sans cesse pour ne pas tomber dans l'obscurantisme.
Il démonte aussi l'affirmation « religion de paix » en rappelant les millions de morts causés par le fanatisme religieux, qu'il vienne de n'importe quelle religion : « Les religions ont structuré l'humanité en lui apportant une morale, mais elles peuvent aussi conduire au pire. »
Ce livre, ce document, ne compte que 91 pages mais il faut le lire et le relire si l'on veut que l'exactitude et la raison s'imposent enfin.
J'ajoute qu'une chronologie des événements, de 2004 à 2022 a été judicieusement ajoutée et qu'il est utile de s'y référer.
Depuis, un procès en appel a eu lieu, en octobre 2022, et Richard Malka a plaidé à nouveau et cette plaidoirie a été publiée le 4 janvier 2023, sous le titre : Traité sur l'intolérance (Grasset). À lire aussi !

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
Commenter  J’apprécie          1138
Ce livre est la publication intégrale de la plaidoirie de l'auteur, avocat de Charlie Hebdo, lors du procès des attentats de janvier 2015. Richard Malka y revient sur la genèse de la crise des caricatures, retraçant comment une manipulation mêlant vrais et faux dessins a entrepris d'enflammer les esprits dès 2006, comment la plupart des personnalités en vue, politiques et intellectuelles, ont aussitôt cédé du terrain dans des prises de position visant l'apaisement, et comment la réprobation générale a fait de Charlie Hebdo la cible désignée aux exactions que l'on connaît.


Dans une argumentation remontant aux apports fondamentaux des Encyclopédistes et de leur esprit critique au siècle des Lumières, l'auteur s'alarme de nos doutes et de nos compromissions face à la terreur, tandis qu'ils ouvrent la porte à la remise en cause d'acquis aussi essentiels que la liberté de penser, d'objecter, de s'exprimer. Renoncer à critiquer une religion, c'est accepter la mise au pas de la pensée et de la raison, prôner l'inaccessibilité de certaines idées au débat, laisser la conviction s'imposer par la force. Reconnaître la supériorité absolue d'une religion, c'est permettre l'intolérance autant que soumettre l'intelligence, c'est faire le lit de l'obscurantisme et du despotisme : une triste réalité où se débattent bien des peuples aujourd'hui privés de la plus élémentaire liberté, et qui ne devrait pouvoir prétendre mettre un pied dans le pays des Droits de l'Homme sans rencontrer une réaction catégorique, franche et massive.


Alors quand, au nom d'une certaine conception – toute humaine –, de la suprématie divine, les locaux d'un organisme de presse sont incendiés, ses rédacteurs assassinés, un professeur décapité, rester sans réaction, ou pire, céder à l'intimidation d'une quelconque façon, revient à accepter le ver dans le fruit, comme s'il n'allait pas finir par le dévorer tout entier. Une forme de lâcheté dont, appliquée à un autre contexte d'extrême intolérance, celui des années trente, on a vu l'exorbitant prix qu'elle peut mener à payer ensuite…


Richard Malka nous livre un texte pesé dans chacun de ses mots, aussi fulgurant dans son imparable argumentation que touchant dans sa tendresse manifeste pour ses amis de Charlie Hebdo, tués pour quelques traits de crayon symbolisant notre liberté face à l'oppression de l'obscurantisme. Un livre essentiel, à mettre entre toutes les mains, qui ne peut que forcer le respect pour cet homme menacé et contraint de vivre sous protection. Coup de coeur.

Lien : https://leslecturesdecanneti..
Commenter  J’apprécie          1009
Le plaidoyer de l'avocat de Charlie Hebdo lors du procès des attentats.
L'auteur y reprend l'origine de la liberté d'expression.
Il explique beaucoup de choses sur Charlie, sur l'intégrisme, sur l'origine de la fatwa lancée contre le journal.
Il n'hésite pas à critiquer certaines personnalités publiques sur leur position.
Je me demande comment on peut trouver des excuses a ces terroristes... Parce que même si notre opinion est différente de celle du journal on ne peut dignement essayer de faire taire les gens de cette façon ignoble et lâche.

Je crois que les amoureux de la la liberté, de la liberté d'expression doivent lire ce court bouquin, qui remet bien les choses à leur place.

Une lecture qui fait mal quand on ne peut oublier l'horreur faites par ces terroristes, mais une lecture qui fait que nous devons tous lutter pour cette liberté d'expression qui est si fragile aujourd'hui
Commenter  J’apprécie          887


critiques presse (1)
LesInrocks
07 octobre 2021
Contre une idéologie régressive et toxique, la plaidoirie de l’avocat de “Charlie Hebdo” prononcée lors du procès des attentats de janvier 2015 s’impose comme un texte-manifeste à lire d’urgence.
Lire la critique sur le site : LesInrocks
Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
La liberté de critique des idées et des croyances, c'est le verrou qui garde en cage le monstre du totalitarisme.
Ce qui souille l’humanité, ce qui insulte Dieu s’il existe, ce ne sont pas nos caricatures, c’est le meurtre d’innocents, [...], c’est l’absence de doute qui caractérise le fanatisme, c’est ce puissant venin pour l’esprit qu’est l’idéologie victimaire, celle du fameux deux poids, deux mesures, ou de l’accusation d’« islamophobie », là où, en réalité, le droit s’applique de la même manière pour tous. Ce poison-là configure les esprits dans le rejet de l’Autre et la violence. Ce qui souille l’humanité, c’est la bêtise de ces tribunes, de ces articles, de ces prises de parole expliquant qu’il serait responsable d’abandonner les caricatures de l’islam pour en faire une religion d’exception. [...]
A chaque fois, ce qui est critiqué [par Charlie Hebdo], c'est le fanatisme religieux, pas la religion en elle-même. Ce n'est jamais gratuit. Autrement dit, ce que l'on nous demande, c'est d'abandonner le droit de nous moquer du fanatisme. On ne peut pas renoncer. Ce serait récompenser le vice, honorer la supercherie, célébrer l'infamie.
Commenter  J’apprécie          251
Les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher ne sont pas seulement des crimes. Ils ont une signification, une portée politique, philosophique, métaphysique. Les attentats commis par les frère Kouachi et par Amedy Coulibaly convergent vers la même idée. Ils sont indissociables, ils ont été préparés de concert, ils ont le même but. Quand Coulibaly tue des Juifs, il ne tue pas que des Juifs, il tue l’Autre. Le Juif, c’est l’Autre. Sous toutes les latitudes, à toutes les époques de l’humanité, de l’Égypte ancienne à l’Allemagne nazie, des ghettos de Pologne aux quartiers réservés du Maghreb, en passant par les shtetls de Bessarabie.
(pages 10-11)
Commenter  J’apprécie          400
"C’est à nous, et à nous seuls, qu’il revient de s’engager, de réfléchir, et parfois de prendre des risques pour rester libres d’être ce que nous voulons. C’est à nous, et à personne d’autre, de trouver les mots, de les prononcer pour recouvrir le son des couteaux sous nos gorges. A nous de rire, de dessiner, de jouir de nos libertés, face à des fanatiques qui voudront nous imposer leur monde de névroses et de frustrations. C’est à nous de nous battre pour rester libres. C’est ça qui se joue aujourd’hui."
Commenter  J’apprécie          401
Le juif, c'est celui qui est différent, qui garde son identité à travers les millénaires, qui refuse de se fondre. C'est l'idée de l'irréductible singularité, donc de la diversité. Charlie Hebdo aussi, c'est l'Autre. Celui qui est libre, libertaire, qui s'exprime sans entraves, et, pire, qui rie de ceux dont la pensée totalitaire refuse la différence. Le sens de ces crimes, c'est l'annihilation de l'Autre, de la différence. Si l'on ne répond pas à cela, alors on se sera arrêté au milieu du chemin, on aura sanctionné l'acte, le crime, sans appréhender sa portée.
Commenter  J’apprécie          332
Je ne sais pas quelle direction nous prendrons, celle du crépuscule des Lumières ou celle d’une nouvelle aube. Dans tous les cas, il y aura probablement, et malheureusement, d’autres attentats, d’autres morts et d’autres procès. Alors autant que ce soit pour redevenir ce peuple qui, il y a bien longtemps, inspira l’idée de liberté au monde, celle de l’acceptation de l’Autre. C’est notre rêve commun depuis trois cents ans et nous n’en avons pas de rechange. Il n’y a pas de salut dans la lâcheté. J’espère que nous ne serons pas la génération qui aura tourné le dos à son histoire et à son avenir.
Commenter  J’apprécie          300

Videos de Richard Malka (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Malka
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme : Invité : Richard Malka - Avocat et écrivain • Attentat à Bruxelles : pourquoi la Suède est-elle ciblée ? • Arras, Bruxelles : l'Europe sous la menace terroriste • La Suède, cible prioritaire des islamistes • Attaques contre des Suédois : la liberté d'expression visée ? • En Suède, un homme condamné pour avoir brûlé un coran • Délit de blasphème au Danemark : Richard Malka réagit • Retour du délit de blasphème : une victoire pour les ultra religieux ? • Terrorisme : Macron rappelle la « vulnérabilité » des démocraties • Menace terroriste : plus de cours sur la liberté d'expression ? • Arras : l'assaillant avait prêté allégeance à Daesh • Minute de silence : 179 incidents recensés hier L'Édito de Patrick Cohen - Nupes : l'alliance de la gauche au bord de l'explosion Suite invité 1 : • La gauche française peut-elle éviter l'implosion ? • Nupes : le Parti socialiste prêt à claquer la porte ? • Jean-Luc Mélenchon, architecte de l'explosion de la Nupes ? • Danièle Obono/Hamas : Gérald Darmanin saisit la justice • Implosion de la Nupes : une chance pour l'extrême droite ? • Israël/Hamas : la gauche est-elle à la hauteur du moment ? Invité : Benjamin Haddad - Député Renaissance de Paris & porte-parole des députés Renaissance • le Hamas publie la vidéo d'une otage française • Attaque du Hamas : 21 Français tués et 11 portés disparus • Français disparus : « plusieurs probablement otages du Hamas » • Otages du Hamas : Macron évoque des « discussions intenses » • Israël : une base militaire transformée en morgue • de retour d'Israël, le député Benjamin Haddad témoigne • Sderot, Kfar Aza,… Des députés français sur les lieux des massacres • Israël : des députés à la rencontre des familles de Français disparus • Israël : la difficile identification des corps • Israël : Joe Biden à Tel Aviv demain • Israël/Hamas : La position de la France insoumise vivement critiquée • Guerre Israël/Hamas : l'ombre de l'Iran • Gaza : plus d'un million d'habitants ont fui vers le sud • Israël/Hamas : offensive terrestre imminente de l'état hébreu ? • Israël/Hamas : les Israéliens croient-ils encore la paix ? • Israël/Hamas : la colère des Israéliens contre leur gouvernement La Story de Mohamed Bouhafsi - Déserts médicaux : une lettre de motivation pour trouver un médecin Le 5/5 : • le plaquage spectaculaire d'un activiste par une bonne soeur • Les All Blacks déplacent une voiture à mains nues • Punaises de lit : un hôtel se dote de détecteurs • Grippe : la vaccination débute ce mardi • États-Unis : la justice impose une série d'interdiction à Trump
+ Lire la suite
autres livres classés : plaidoiriesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (866) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
825 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..