AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1025104005
Éditeur : French Pulp Éditions (11/10/2018)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Clarisse est morte. Elle ouvre les yeux sur son corps mutilé, entouré par la police scientifique qui s’affaire sur la scène de crime de son propre meurtre, quelque part sur une route de montagne des Alpes françaises… Elle va se remémorer les heures qui ont précédé sa mort, afin de confondre son meurtrier. Des indices portent à croire qu’un tueur, recherché par la police depuis des années serait dans la région…
Trouver son meurtrier une fois mort, le seul moye... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Kirzy
  29 décembre 2018
Waouh, je ferme ce livre complètement bluffée par son originalité, très très loin du train train du polar qui ronronne en mode pépouze.
Pourtant ce n'était pas gagné au départ. Pour un esprit très cartésien qui goûte peu au polar fantastique, une morte, violée post mortem, qui parle et raconte son meurtre, rejointe par un autre macchabée qui transite dans une sorte de purgatoire + un médium qui communique avec les ports ... pas forcément ma came.
Et bien fi des a priori grâce au talent de Fabio M.Mitchelli et à sa puissance invocatoire.
Avec ce dernier festin, on est bien loin de la gentille Cène, hein, on est plutôt en mode orgie terrifiante : cannibalisme, schizophrénie, pédophilie, nécrophilie, tortures, brrr faut avoir l'estomac solide. Ce thriller plonge dans les tréfonds de l'âme humaine, dans ce qu'elle a de plus sombre et effroyable.
Ça pulse direct avec une incroyable construction qui monte en puissance, tournoyant autour de personnages passionnants dont on découvre toutes les facettes au fur et à mesure ( Clarisse, la morte donc, femme fatale ; Chris, son amant, flic sombrant dans la folie ; Melvin, le medium sensible aux pouvoirs extraordinaires ; Kavarov le monstre mais pas que ... ), avec des ellipses et des valses dans le temps.
Plein de tiroirs s'ouvrent en spirale, se percutant, se bousculant mais avec une rigueur et une maitrise folle. Tout s'emboîte parfaitement.
Le dosage entre fantastique et réalité est subtil, toujours l'auteur revient les pieds sur terre, au plus près de l'enquête qui se déploie entre Paris et Los Angeles.
Cerise sur le gâteau, il y a une vraie fin, qui m'a déroutée car ce n'était pas ce que j'attendais, ou plutôt que j'avais envie de lire, mais tellement savoureuse et jubilatoire que je la plussoie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          817
Gaiange
  14 décembre 2018
Ce roman réédité des premières nouvelles "Les Verticales" de Fabio, confirme une nouvelle fois que cet auteur est pour moi, une valeur sûre du monde littéraire Français.
Je ne suis pas attirée par le monde du fantastique, avec quelques montagnes russe (c'est le cas de le dire après lecture) vers le milieu du roman, Fabio a encore une fois frappé fort avec un début et un style qui m'a happé et une fin grandiose.
Comment faire un retour de lecture objectif, quand on adore un romancier ?! Pas si facile, car beaucoup vont croire que je vends le roman car j'ai aimé tous ses précédents romans !
Pourtant vers le milieu du roman, j'ai eu un doute. J'ai cru que le fantastique aller gâcher ma lecture. Je me suis un peu sentie perdue. Moi lectrice très terre à terre, qui n'arrive pas à croire ce qu'elle ne peut pas voir.
J'ai tout de même persisté et j'ai bien eu raison, car Fabio a su remettre le thriller à sa place au bon moment. Je me suis souvent demandée vers où pouvait il m'emmener, parfois tout aller trop vite, des scènes des actions où j'étais pas bien certaine de trouver de logique. Mais c'est sans compter sur le talent de Fabio !
Il a réussi à me manipuler encore une fois, me faire aller faire une histoire et dans son final tout faire exploser. Plus je lisais et plus je parlais à Fabio indirectement. Je disais "mais non tu as pas oser me faire ça ?!" Et bien si, il a osé !
En écrivant mon retour de lecture, ça me fait penser au début du roman et cette phrase qu'il a inscrite.
"Un traumatisme est une blessure physique ou psychique infligée à l'organisme, ou la lésion locale qui en résulte. En psychanalyse, il s'agit également d'une émotion violente qui influe sur la personnalité du sujet et qui entraîne des troubles durables ... "
Tout vient de prendre un sens !
Parfois les romans vous mènent vers des zones d'inconfort totale et si on prend le temps de se dire, je persiste, je veux voir où l'auteur veut me mener ! Et bien, on en ressort avec un WTF, un WOUAH, une baffe dans ta face alors que tu t'y attendais pas le moins du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
mimo26
  17 octobre 2018
Ce roman est une ré-édition de la trilogie des verticales.La « table Mitchelli » vous propose son plat du jour. Une découverte gustative inédite. Les 3 étoiles du guide Michelin n'ont qu'à bien se tenir, parce que ça envoie du lourd ! Des produits d'une fraîcheur absolue, la Mecque de la barbaque ! Réservée aux connaisseurs et aux papilles gourmandes.
Laissez vous porter par les saveurs, les odeurs, délectez-vous de ce que le chef vous a concocté, admirez ce que vous avez sous les yeux, le soin visuel des mets étant également soigné à l'extrême.
Une plongée terrifiante à la frontière du mal. Ce que l'homme a de plus noir, de plus vil, vous allez le découvrir à travers ces pages. Librement inspiré de l'ogre de Rostov, l'un des plus grands criminels du XXème siècle. Comme à son habitude, Fabio trouve son inspiration dans les monstres dont regorge notre société.
Un page turner affolant, on flirte avec la mort et Clarisse, on passe de l'autre côté du miroir, avec ces âmes en peine, corps suspendus dans l'espace et le temps, dans une parfaite verticalité, rattachés au monde réel par un filin, fantômes désincarnés, en suspens, en attendant de rejoindre l'au-delà. Nous voilà en présence d'un thriller fantastique de toute beauté !
Nous n'avons pas de chapitres, mais des mouvements, qui, tels une danse macabre, donnent le rythme, bornent notre lecture, découpent le récit (au sens propre comme au figuré). Et la playlist à écouter au moment opportun nous plonge un peu plus profondément dans l'ambiance
L'art trouve également sa place dans cette histoire. Sous forme glauque bien entendu !
Sans oublier le petit clin d'oeil cinématographique, qui, quand on connait Fabio, fait sourire.
Les personnages m'ont marquée au fer rouge. Ils sont nombreux, c'est tout un panel aussi divers que varié. Et Fabio nous donne la clé pour entrer dans la tête du monstre.
J'ai adoré Melvin, le médium apportant sa contribution à l'enquête, le récepteur du murmure des morts. Il arrive à franchir la frontière ténue qui sépare le monde des vivants à celui des morts, et aide les enquêteurs avec ses flashes, profiler du futur.
La couverture est magnifique. Elle résume bien le contenu du livre, les nuances de sang, du rouge pourpre au rouge carmin, en passant par le passe velours ou le fraise écrasée. Avec la vitre explosée au centre, comme la fracture mentale.
Et que dire du twist final ? Il m'a retourné la cervelle. Déjà qu'elle avait été cuite au court bouillon durant toute ma lecture, ça l'a achevée !
J'ai surkiffé cette lecture, de l'entrée au dessert, bravo Fabio ! Je pourrais vous en parler des heures durant, vous l'aurez compris, c'est un coup de coeur pour moi, foncez ! Heu, sauf pour les chochottes !!!
« Entouré par le mal, éduqué par le mal, nourri par la main du diable ; tout le tracé de sa vie se résumait au fait qu'il n'avait jamais rien connu d'autre que la violence, le sang, la solitude et la vengeance. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
profileuse_criminal_lectrice
  19 mai 2019
Je commencerais par dire que j'adore énormément la plume de F Mitchelli, je l'ai découverte grâce à babelio, lors d'un concours organisé par eux, j'avais remporté le roman " une forêt obscure " et une rencontre avec l'auteur et depuis à chaque nouvelle parution, je guette et je me le procure directe à chaque fois.
Ici, son roman thriller fantastique m'a littéralement bluffé et chaque matin pendant mon trajet jusqu'au travail, j'essayais de garder un peu de page pour le trajet retour de peur de le savourer trop vite et de rester à regarder le paysage avec mes écouteurs dans les oreilles où de supporter mes compagnons de voyages peu souvent sympathique.
Une trilogie complètement fascinante entre réalité et monde de l'au-delà, une histoire complètement dingue, une écriture poétique et en même temps complètement angoissante.
Savant mélange de peur , d'angoisse , de tueurs en série barjo , noirceur , le mal entre chaque page . Ce que j'aime chez l'auteur, c'est qu'il inspire de grand criminel et nous livre une histoire hallucinante revisitée à sa manière.
J'ai plongé du côté du mal et à chaque passage de ma lecture, je me disais n'importe qui peut un jour passer du côté du mal.
Un vraie page turner, un roman qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout.
Mais le truc démentiel, c'est ce dénouement final où dans le train, j'ai dit " Oh la vache, il a osé et c'est incroyablement bien pensé " , là, je me suis dit aussi " je n'ai rien vu venir quoi " arriver à manipuler ainsi ses lecteurs, c'est juste phénoménal.
J'ai également adoré la couverture en relief et qui en totale corrélation avec l'histoire, tout prend son sens quand tu la vois.
Encore et encore conquise. Coup de coeur , une véritable pépite .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
delphlabibliovore
  11 octobre 2018

Fabio M.Mitchelli s'inspire des comportements de tueurs en série dans ses romans; c'est d'ailleurs son image de marque. Dans "Le dernier festin", la démarche reste la même mais l'histoire n'en demeure pas moins un vrai roman et non une biographie d'un tueur sanguinaire. Je trouve que justement Fabio Mitchelli y met beaucoup de lui-même.
Le début est fracassant et ensuite énormément d'adjectifs me viennent en tête pour décrire ce qui ressort de ma lecture.
Haletant! L'action se succède sans repos pour les héros et le lecteur. Ici, pas la peine de vouloir reprendre son souffle. L'auteur ne m'en a pas laissé la possibilité. Les personnages sont nombreux et ont tous leur minute de gloire. Même les morts ont leur mot à dire! Les fantômes du passé rongent au fil des pages l'esprit des protagonistes.
Fantastique! Pour le genre qui se mélange au thriller... Pour moi, l'ensemble est bien dosé afin de faire la part belle au suspense sans pour autant insister sur le côté fantastique trop lourdement. Un bon point pour moi qui préfère le thriller au fantastique.
Documenté! Certains passages, en effet, m'ont appris beaucoup sur les étapes d'une enquête policière, surtout sur les termes techniques de l'autopsie. Un sujet souvent traité dans le polar mais Fabio Mitchelli y ajoute sa touche perso à la fois gore et pertinente. Oui, les deux sont possibles, cet auteur nous le prouve.
"Chris laissa s'éloigner le gros bonhomme aux cheveux grisonnants, ce vieux flic qu'une vie passée à massacrer des macchabées avait vacciné.
Voilà, ma dépouille allait être déposée au centre médico-légal afin que l'ont me découpe dans les règles de l'art."
Explosif! L'action nous en fait baver, les corps sont pulvérisés à souhait. Cela fait bien mal et c'est jouissif.
Rouge! Les nuances de rouge dominent dans ce livre. le sang est au centre de l'histoire. L'incandescence apparaît dans toute cette palette écarlate. La couverture à cet égard est très justement choisie. de plus, elle est magnifique et elle contribue au plaisir de la lecture.
"Le visage de l'enfant et le ciel ne formaient plus qu'une seule et unique matière, dense, oscillante entre les tons de nacre et de feu, rougeoyante comme le coeur d'une braise."
Subliminal! L'auteur saupoudre ses aventures de clins d'oeil au cinéma et à sa personnalité (enfin, il me semble selon ce qu'il laisse voir de lui sur les réseaux sociaux). Je vous engage à chercher la page en question et vous trouverez la pépite...
Déroutant! Surtout la fin. Je ne m'attendais pas à un tel final. Je ne dirais pas que c'est le point fort du livre. Cela dépendra du lecteur. Mais l'auteur prouve ainsi qu'il sait prendre des risques; c'est suffisamment rare en ce moment pour le souligner.
Je déplore quand même la course folle des personnages. J'aurais aimé rester un peu plus avec certains d'entre eux. Egalement la valse des situations me semble un peu trop confuse au milieu du récit. Mais très vite, les excellents dialogues recentrent l'intrigue. "Le dernier festin" est donc un roman surprenant et original avec une intrigue complexe. Une chose est certaine, le lecteur ne peut y rester indifférent et je crois que l'on sort de ce voyage "mitchellien"complètement déstabilisé!

Lien : https://delphlabibliovore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
leslivresmapassionleslivresmapassion   03 février 2019
Partout autour, je contemple les arêtes sublimes et brutes des montagnes qui se vrillent, se dilatent, se rétractent pour finir par s'enrouler sur elles-mêmes, se métamorphoser en une torsade infernale, une circonvolution titanesque qui se projette sur moi et m'avale dans une fusion de matières et de couleurs… la pluie redouble, s'intensifie rageusement.
L'orage éclate. Des flashes de lumière arrosent la terre noire d'une douche incandescente et, soudain, les grondements qui me parviennent me ramènent alors à la réalité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
llenallena   03 juillet 2019
J’ai pris conscience que le plus beau reflet de soi dormait dans le miroir de son cœur …. Et que la vraie beauté de son corps était celle de son âme.
Commenter  J’apprécie          50
lulu8723lulu8723   30 octobre 2019
Je suis tout ce que l'humanité porte de plus noir depuis toujours. Je suis ce que je ne savais pas, ce que je ne pouvais pas soupçonner, je suis ce qui était au plus profond de moi, dissimulé, enfoui comme une maladie honteuse, un cancer galopant. Vous avez mis au jour une zone immergée de ma conscience profonde, une bête hideuse s'est réveillée. Alors, je vous le demande : sommes-nous maîtres de nos instincts primaires?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LalitoteLalitote   23 décembre 2018
L’homme à la machette et à l’accent slave ne le laissa pas reprendre son souffle :
— Alors… comment tu te sens, vieille ordure, hein ? Tu dois ressentir tout le poids des années peser sur tes épaules, non ? Et aussi l’odeur, hein ? Tu dois sentir se dégager de toi cette vieille odeur du mitard. Je sais que la taule imprime sur la peau des traces indélébiles, des relents de merde, de sueur, de sexe et de peur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lulu8723lulu8723   30 octobre 2019
Je perçus soudain un vide énorme, un gouffre, un souffle glacial. Je m'abandonnai à l'aspiration d'un mouvement transitoire inconnu, telle une fragile chrysalide qui découvre le monde dans lequel elle bascule, entre la chenille et le papillon, entre la petite fille et la femme que je n'étais plus
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Fabio M. Mitchelli (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabio M. Mitchelli
Le Club est très fier de proposer en avant-première à ses lecteurs le nouveau roman de Fabio Mitchelli?, L'ombre de l'autre. A l'occasion de sa participation aux rencontres polar organisées par la boutique France Loisirs de Lyon, l'auteur a bien voulu se livrer un peu... Cette courte vidéo vous dévoile donc un peu du travail de l'auteur :)
??Le pitch du livre??
Lisa, étudiante de 18 ans, a été violée puis étranglée. Quelques jours plus tard, Mélanie, 24 ans, est assassinée. C'est au commandant Samuel Steiner que l'enquête est confiée. Nous sommes en 2017, un énième procès de Francis Heaulme bat son plein. Samuel Steiner est troublé par la lecture d'un article sur le tueur en série. Trop de similitudes, le mode opératoire est identique à celui de Heaulme... A-t-il affaire à un copycat ? Une seule option possible, il faut... Entrer dans la tête du tueur...
bit.ly/LombreDeLautre
+ Lire la suite
autres livres classés : cannibalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..