AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Susanne Juul (Traducteur)Bernard Saint-Bonnet (Traducteur)
ISBN : 2847200118
Éditeur : Gaïa (05/11/2002)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 52 notes)
Résumé :

Islande, vers l'an mil. Leiv, un jeune Viking dont le père a été assassiné, est farouchement déterminé à laver ce meurtre dans le sang. Il embarque clandestinement à bord d'un drakkar en partance pour le Groenland. Mais un tel voyage est périlleux, et semé d'imprévus. C'est dès lors un destin inattendu qui attend Leiv, avec la découverte d'un autre peuple, les Inuit, et l'apprentissage de la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  27 août 2014
Qui aurait pu croire que Leiv élirait domicile dans la ferme de Thorstein, son ennemi juré et qui plus est, le meurtrier de son père ? Et pourtant, il en est ainsi car Leiv a appris à pardonner en reconnaissant en Thorstein un être humain qui avait simplement voulu venger la mort de son propre frère et non pas un être sans coeur, violent et dépourvu de sentiments. C'est ainsi que Leiv, avec ses deux amis Inuit, Narua et Apuluk, coule des jours heureux auprès de Thorstein, de sa femme Helga et de leur petite fille Frida mais aussi auprès de tous les hommes de Thorstein dont le moine Rollo qui tente désespérément de convertir les deux adolescents Inuit au christianisme alors que ceux-là ne croient qu'en des forces supérieures qu'ils appellent "esprits".
Tout ce petit monde vit donc une vie paisible dans le respect et l'entraide de l'autre, mais cela était sans compter sans l'arrivée sur leurs terres des deux frères Grimur et Rove, deux êtres cruels et sans pitié qui ne pensent qu'à une chose : piller et laisser le plus de cadavres possibles sur leur passage.
Alors que les Inuit sont un peuple pacifiste qui ne fait jamais la guerre car ils n'y voient absolument aucun intérêt, Leiv et ses deux amis vont bien être obligés de retourner auprès des leurs (Leiv, bien qu'étant originaire d'Islande et ayant encore de la famille là-bas, s'est tant et si bien intégré auprès des Inuit qu'il a décidé de vivre avec eux), ces derniers vont cependant bien être obligés de prendre une décision. Mais laquelle ?
Un deuxième tome plus violent que le premier, il est vrai, mais avec toujours de très beaux gestes de pacifisme de la part de Leiv et Thorstein car tous deux se rendent parfaitement compte qu'ils peuvent très bien vivre ensemble et que cela ne servirait à rien de s'entre-tuer pour venger la mort d'un proche, si ce n'est à laisser d'autres personnes encore ravagées par la douleur et le chagrin.
Un deuxième tome qui se passe encore une fois de citations car, comme je le disais lors de ma critique du premier livre, il est parfois des actes qui se passent de tous les mots du monde, aussi tendrement prononcés soient-ils. A découvrir et à faire découvrir ! Une écriture simple, fluide, avec des chapitres courts et l'on voit que l'auteur est de plus en plus inspiré puisque chaque tome est un peu plus long que le précédent...pour le plus grand régal de ses lecteurs d'ailleurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
ManouB
  17 mai 2018
Nous avions laissé le trio formé par Leiv et ses deux amis, Narua et Apuluk, alors qu'ils venaient juste d'être sauvés des griffes d'une vieille ourse par Thorstein...
Les enfants sont recueillis à Stockanaes, le hameau viking de l'Ouest où ils vont vivre des jours paisibles à la ferme, participant aux nombreux travaux mis en place pour préparer le long hiver.
Les deux garçons ont été blessés et soignent leurs plaies : Leiv a eu deux orteils gelés et Apuluk a eu la jambe brisée en se battant avec l'ourse. Malgré les attelles et les soins, il ne peut encore marcher.
Narua découvre, émerveillée, la façon de vivre des Vikings, leurs croyances (qui souvent lui font peur) et leurs coutumes, comme par exemple l'usage de l'étuve pour se purifier...
Un jour, un bateau viking s'approche du village. C'est celui de Rane et de Grimur, deux frères très cruels dont ils ont déjà entendu parler. La visite est tendue et se passe très mal...
Narua s'attache tous les jours d'avantage, à la petite Frida, la fille de Thorstein et d'Helga. Elle se passionne aussi pour le tissage qu'Helga lui fait découvrir entre deux travaux à la ferme.
Apuluk, lui, est fasciné par l'utilisation de la forge...
Mais dès que les garçons peuvent à nouveau marcher, les trois amis décident de tenter de rejoindre leur campement Inuit avant l'hiver.
En chemin, ils croisent la route de deux Inuits d'un autre campement. Unik et Pulituk ont été témoins de la cruauté de Rane et Grimur !
Après avoir rapporté les terribles nouvelles à leur campement, les trois amis sont si inquiets qu'ils décident de retourner à nouveau à la ferme de Stockanaes...avant de poursuivre leur route vers le nord.
Ce qu'ils découvrent les horrifient...
Le village a été entièrement pillé et ravagé en l'absence de Thorstein pour le protéger, les horribles frères sanguinaires sont revenus se venger...
Ce deuxième opus des aventures des trois amis est dans la même veine que le premier.
L'aventure, l'imprévu et l'entraide sont au rendez-vous de ce récit initiatique parfois rude et qui peut impressionner certains enfants, mais qui ne manque ni de réalisme, ni de détails historiques.
Il faudra bien que les Inuits unissent leurs forces pour venir à bout des terribles frères sanguinaires, n'ayant qu'un désir, celui de tuer, pour s'approprier ce qui ne leur appartient pas !
Mais ce sera l'objet du troisième épisode...
Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sharon
  12 février 2012
Ce livre est le second tome du garçon qui voulait devenir un être humain, et qui y est parvenu, puisqu'il a été accepté par les inuits.
Cette seconde partie inverse les données du premier livre, puisque ce sont Narua et Apuluk, les deux enfants inuits, qui découvrent le mode de vie des islandais, grâce à la ferme de Thorstein. Celui-ci a survécu au naufrage, ainsi que ses hommes, il est marié, est le père de Frida, muette depuis sa naissance et possède une ferme prospère. Il n'est plus question de vengeance pour Leiv, il est devenu suffisamment mûr pour passer outre le code de l'honneur islandais.
Dans ce second volume, qui nous montre aussi la vie quotidienne à la ferme, il est d'abord question de religion. Si Rollo, moine zélé envoyé en mission par son évêque, essaie de convertir Narua et Apuluk, il essuie un semi-échec. Chacun gardera ses croyances, sans que l'une soit jugée supérieure à l'autre. Il est aussi (et surtout) question d'ouverture aux autres : les inuits reconnaissent leurs erreurs passées.
Narua s'émerveille devant l'art du tissage, Apuluk veut apprendre la ferronerie. Ne vous attendez cependant pas à de pesantes explications, comme j'en trouve dans la littérature de jeunesse française. Jorn Riel est un formidable conteur, qui préfère parler de tolérance, d'altruisme et de courage plutôt que d'écrire une reconstituion historique. Il existe des ouvrages pour le faire. Il n'hésite pas à montrer la face sombre de l'être humain. Rane et Grimur, deux frères islandais, ne sont pas des méchants de conte de fées. Ce sont des tueurs sanguinaires (fiers de l'être) capables de toutes les monstruosités et de toutes les lâchetés. Ils ont tout de même une qualité : ils révèlent des qualités que Leiv ne connaissait pas encore chez les inuits.Groeanland ou Islande ? Quel sera le destin des trois adolescents ?
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
figolune
  09 juin 2015
Deuxième tome de la trilogie à propos de Leiv, ce livre reste dans la même dynamique de "conte nordique", ou de tranches de vie héroïque de Leiv le norrois, et Narua et Apuluk les Inuits.
Alors que je conseillais le premier comme lecture à faire le soir avec des enfants, la violence qui apparaît dans celui-ci (plus détaillée, et plus sanglante) m'amène à augmenter un peu plus l'âge conseillé. Peut-être 9, 10 ans, où l'on commence à comprendre et à pouvoir passer au dessus de ce qu'il s'y passe. En effet, en dehors des aventures des héros et des découvertes du monde du nord et de ses traditions, apparaissent quelques actions violentes qui peuvent être choquantes pour un plus jeune (même si je sais que je suis parfois un peu trop prudente sur ces choses là...). Malgré tout, les choses s'arrangent toujours, et c'est bien l'essentiel. Direction le tome 3 désormais!
Commenter  J’apprécie          00
Bamo
  12 novembre 2011
- - - Spoilers probables sur tome précédent !
Dans le premier opus, Leiv rencontrait Narua et Apuluk. Ils vivent désormais tous les trois, et avec l'assassin du père de Leiv, qui est devenu un ami. Ils vont repousser deux frères Vikings et leur troupe qui ont débarqué dans leur campement. Les Inuits se battent avec harpons et flèches, et les Vikings avec des épées...
J'ai retrouvé dans ce livre ce qui m'avait plu dans le premier : le Groenland, la nature, la chasse, la pêche, l'amitié, les combats. C'est "douillet" de lire le froid et de ne pas y être. le style est également proche, il y a peu de dialogues...
La suite des aventures m'attend, je suis pressé de la découvrir !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ManouBManouB   17 mai 2018
Leiv n'arrivait pas à détacher ses yeux du bateau. Il était joliment construit : l'étrave portait des ornements magnifiques, il y avait de nombreux trous pratiqués dans les bordés pour les rames, et de la fosse de cargaison au milieu du bateau s'élevait un grand mât. On entendit des cris et Leiv vit quelques hommes abattre la grosse voile rayée.
D'autres hommes prirent place sur les coffres qui servaient de bancs de nage et tournèrent lentement le bateau jusqu'à ce que la redoutable tête de dragon qui en décorait l'étrave se trouve dirigée vers la terre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   01 juin 2013
Il sentit le garçon éloigner le couteau de sa gorge et d'une voix rauque, il siffla :
- Un jour, je reviendrai chercher cette épée et je te tuerai avec.
- Alors apprends d'abord à nager, dit Leiv en riant. Il passa le bout de son kamik sous l'épée et l'envoya loin dans l'eau.
Commenter  J’apprécie          00
ManouBManouB   17 mai 2018
Nous savons maintenant qu'il existe de bons et mauvais Islandais, et que ce sont des hommes qui viennent d'un pays lointain...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jorn Riel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jorn Riel
Jorn Riel était présent aux "Rencontres à lire" de Dax en 2015. Cette vidéo présente succinctement son parcours et la maison d'édition Gaïa.
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature norvégienne (218)
autres livres classés : groenlandVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
99 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre