AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01F5RXM98
Éditeur : Audiolib (11/05/2016)
Édition audio (Voir tous les livres audio)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 702 notes)
Résumé :
Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le « rêve de la planète », basé sur la peur - afin d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (103) Voir plus Ajouter une critique
Deslivresalire
  19 octobre 2017
De quoi parle ce livre ?
D'abord des accords toltèques (surprenant, non ?).
Ensuite... de rien.
Les toltèques sont un peuple nomade ayant vécu au Mexique il y a environ 1000 ans. Leur religion serait d'ordre chamanique.
Miguel Ruiz nous explique dans cet ouvrage qu'à l'origine, l'un d'entre eux aurait eu la révélation d'être une partie du Tout.
"Je suis Miroir de Fumée, parce que je me vois en chacun de vous, mais nous ne nous reconnaissons pas les uns les autres à cause de la fumée qu'il y a entre nous. Cette fumée est le Rêve, et le miroir c'est nous, le rêveur" (comprenne qui pourra...).
Selon Miguel Ruiz, notre acceptation d'un "processus de domestication des humains", depuis notre enfance, se réaliserait ainsi avec notre accord tacite.
Or si nous n'aimons pas le "rêve de notre vie", il nous faut changer nos accords et adopter les quatre accords toltèques :
1- Que votre parole soit impeccable ;
2- Ne jamais en faire une affaire personnelle ;
3- Ne pas faire de suppositions ;
4- Faire toujours de votre mieux.
Et voilà... y'a pu qu'à...
Il y a des livres comme ça, lorsqu'on les referme, on se dit qu'on a perdu son temps.
C'est le cas de celui-ci.
On n'est pas loin de la fumisterie.
Vu le style littéraire (y en a-t-il un d'ailleurs ?) on pourrait croire qu'il a été écrit dans les années 90 sans jamais être remis à jour depuis.
Je passerai sur les fautes d'impression et les exemples tous plus ridicules les uns que les autres, pour n'évoquer que l'essentiel : tout se dit en une page, le reste c'est du bla-bla.
Car en effet, il y a quand même un message à retenir malgré tout... ouvrir son esprit à des pratiques plus vertueuses, pour son bien-être personnel. Là dessus on ne peut qu'être d'accord, mais franchement, 144 pages pour nous dire ça...
Entre mythe de la caverne et chamanisme, un livre sans méthodologie ni profondeur, qui égraine des évidences et des niaiseries, comme bien souvent dans les écrits de ce genre.
Le seul pour qui cela va vraiment changer la vie, c'est sans doute Miguel Ruiz, tant que l'on continuera à acheter ses livres, celui-ci s'étant vendu à plus de quatre millions d'exemplaires (vraiment ???).
Bref, les accords toltèques vous questionnent ? Allez sur Wikipédia, tout y est. Et laissez ce livre sur une étagère... celle du libraire.
D'autres avis sur d'autres lectures sur :
https://blogdeslivresalire.blogspot.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5214
Sirenna
  02 octobre 2015
Un livre de chevet à lire et relire pour pour briser tous les poisons émotionnels qu'on subit et qu'on fait subir à l'autre.Mettre en pratique les 4 accords toltèques cela semble faisable avec un peu d'entêtement.Arrêter de se perdre dans les labyrinthes de l'esprit qui complique une réalité pourtant si simple et si douce.
Il suffit d'enlever tout le brouillard des interprétations divers et variées qu'on plaque sur la réalité.
Commenter  J’apprécie          590
domisylzen
  25 novembre 2015
Quatre "règles" toutes simples pour régir sa vie et être en harmonie avec son environnement. Simples certes, mais pas si facile à mettre en oeuvre au quotidien. Voyons voir.
1) Que la parole soit impeccable : c'est-à-dire ne pas médire sur autrui, ni sur soi-même.
C'est l'évidence même. Pourtant au quotidien le faisons-nous réellement ? Au boulot quand on discute avec un collègue ? Que dit-on de son chef ? D'un autre collègue ? de son patron ? de l'orientation prise par notre société ? Difficile aussi de ne pas se moquer lors d'une émission de télé réalité ! Arf ! Quelles bandes de blaireaux !
2) Ne réagissez à rien de personnel : En gros tu tends pas l'autre joue mais presque.
Impossible de ne pas voler dans les plumes de celui qui vient de te prendre pour une grosse truffe. Même si parfois je le mérite, j'aime pas trop qu'on se foute de ma g….. !
Bon vous l'aurez compris, pas la peine d'aller plus loin. En théorie, ça marche ; au jour le jour c'est plutôt difficile à mettre en application. Chassez le naturel … tagada tsointsoin.
Alors, l'on pourra se demander pourquoi passer son temps à lire des livres de développement personnel ? Parce qu'il n'y a que comme ça que ça, que ça va finir par rentrer dans notre pauvre cervelle de piaf. Dire, redire et reredire, sans arrêt pour que la dérive revienne dans le bon chemin. Nom de Zeus !
Dans celui-ci il n'y a pas que 4 grands principes. Au tout début il y a deux chapitres l'un s'intitule : " le miroir de fumée", l'autre " le processus de domestication de la planète". Pour moi ces deux textes sont presque plus importants que le reste.
En final : "la voie toltèque de la liberté" et "le nouveau rêve". J'en parlerai pas. Z'aurez qu'à le lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          515
MarcelineBodier
  02 octobre 2017
Voilà un livre présent depuis 2010 sur Babelio, ce qui a généré 77 chroniques (0,9 par mois en moyenne, avec une accélération du rythme jusqu'à une moyenne proche de 3 par mois en 2017), 23 commentaires sur 11 de ces chroniques, 107 citations, 549 notes pour 1414 lecteurs, et une notation moyenne de 4/5 (Excellent ! Mention très bien au bac des livres !). Il y a eu 5 chroniques en septembre : un algorithme prédirait donc que je vais attendre au moins fin octobre, si ce n'est novembre, pour poster la mienne (et il se tromperait, petite victoire de l'humain sur les maths), que je noterais 4/5 (pardonnez-lui : un algorithme ne cherche pas l'originalité) ; vous seriez 4,9 à l'apprécier (merci d'avance, notamment au 0,9) et 0,3 à la commenter (autrement dit, j'ai une chance sur trois de susciter votre intérêt).
Ai-je raison ou tort de commencer une critique littéraire de cette manière ? Surtout quand il s'agit d'un livre de développement personnel, sujet qui ne devrait jamais se mettre en équation ? Pas d'inquiétude ! En lisant les chroniques, elles m'ont paru illustrer de manière très forte la magie de la lecture : un seul livre, et autant de réactions différentes que de lecteurs, avec des opinions diamétralement opposées. L'un juge le livre "clair et très accessible" ? Tel autre trouve qu'il n'est "pas franchement bien écrit, les redondances sont lassantes". L'un le qualifie d'"anti-blues efficace", un autre le rejoint sur ce point en le qualifiant de "petit condensé de bonheur, de vie et d'amour" ? Tel autre estime que "l'on se déshumanise en juste appliquant ces 4 règles". L'un parle de "vrai bol d'air frais" ? Tel autre dénonce une "sorte de réinitialisation du cerveau". Quelqu'un parle du raffinement d'un '"enseignement différent et exotique" ? Tel autre estime qu'il est "très réducteur et encore trop binaire".
Et je pourrais multiplier ainsi les exemples. Pourtant, oui, c'est bien toujours du même texte que l'on parle. Mais ce n'est jamais la même lecture... Et il se trouve que c'est dans le livre lui-même qu'on trouve un concept qui illustre bien ce qui est à l'oeuvre et produit cet effet de brouillard : c'est celui de mitote. Entre les autres et nous, il y a un écran, un brouillard, qui complique la communication, empêche la compréhension. Et figurez-vous qu'en 77 chroniques, ce concept n'est jamais cité : mais il faut dire que ce brouillard de communication s'interpose aussi entre nous et nous-même... Dans d'autres cadres théoriques, on parlerait d'inconscient, de schémas cognitifs dysfonctionnels, de crypte et de fantômes, de circuits neuronaux défectueux, et j'en passe. Pour ma part, je suis tombée en arrêt devant ce terme de mitote, qui offre une interprétation poétique de ce brouillard qui est au coeur de l'humain. A la différence des quasi-synonymes que j'ai listés, il n'est pas galvaudé, il ne se dévoile pas facilement et garde son mystère ; mais pourtant, une fois qu'on en pressent la signification, il peut servir de point de départ à toutes les rêveries sur soi et son rapport aux autres.
Pour déjouer les algorithmes, je poste cette critique le 2 octobre et je ne mets pas de note au livre ; mais le coeur y est !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
Lolokili
  11 mars 2018
Façon caramel trop cuit dans sa cassolette, j'ai adhéré au fond. La forme en revanche m'a promptement perdue. La faute à une prose simpliste et à un fâcheux rabâchage censé convaincre en enfonçant le clou mais qui pour ma part m'a rapidement lassée (le genre pfffff voyez…)
Cela dit on n'a rien à perdre en parcourant cet évident (et court) message de sagesse universelle, mais pour sortir des conditionnements qui régissent notre moi perso, on doit pouvoir trouver mieux que ce petit manuel de révolution intérieure pour les nuls.
Peace quand même, amigos.

Lien : http://minimalyks.tumblr.com/
Commenter  J’apprécie          439
Citations et extraits (108) Voir plus Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   15 juin 2018
Vous pouvez avoir beaucoup de grandes idées dans votre tête, mais ce qui fait la différence c'est le passage à l'acte. Si vous ne passez pas à l'action pour concrétiser vos idées, il n'y aura aucune manifestation, aucun résultat, et aucune récompense.
Commenter  J’apprécie          70
TakalirsaTakalirsa   15 juin 2018
L'esprit peut aussi parler à diverses parties de lui-même. Une partie s'exprime et l'autre écoute. Cela devient un problème lorsque les milliers de parties de votre esprit parlent toutes ensemble.
Commenter  J’apprécie          30
TakalirsaTakalirsa   15 juin 2018
Votre esprit peut aussi se parler et s'écouter lui-même. Il est aussi divisé que le corps l'est.
Commenter  J’apprécie          11
TakalirsaTakalirsa   15 juin 2018
Combien de fois agit-on ainsi avec ses propres enfants ? On leur fait part d'opinions négatives, puis ils portent en eux cette magie noire durant des années.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   15 juin 2018
La médisance est devenue la principale forme de communication de la société humaine.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Miguel Ruiz (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miguel Ruiz
TÉLÉ JOUVENCE Des couleurs dans votre Vie http://www.editions-jouvence.fr Abonnez-vous gratuitement à la webtv des Editions Jouvence.
? JE VIS AVEC LES ACCORDS TOLTÈQUES. Par Patrice Ras. Cahier Poche.
? LES FABULEUX POUVOIRS DES ACCORDS TOLTÈQUES. Par Patrice Ras. Cahier Poche.
? LES QUATRE ACCORDS TOLTÈQUES - DON MIGUEL RUIZ
Interview réalisée par Carole Rinaldi
>Religion comparée. Autres religions>Autres religions>Religions indiennes d'Amérique du Nord (25)
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

11 questions
969 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre
. .