AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226105174
Éditeur : Albin Michel (30/11/-1)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Frédérick fascine Paris.
Comédien populaire, personnage extravagant, joueur, séducteur, révolutionnaire, il semble prêt à tout sauf à l'amour. La passion . Il la joue ou l'achète toute faite. Lorsqu'il rencontre Bérénice, jeune femme mystérieuse qui n'appartient pas au monde du théâtre, il va devoir choisir : l'amour rêvé on bien l'amour vécu ? Les planches ou la vie ?

S'inspirant du fameux Frédérick Lemaître, l'acteur préféré des ro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
Pachy
07 avril 2017
Il existe plusieurs façons d'entrer dans la lecture d'une pièce de théâtre qui a été joué par des acteurs confirmés, exemple Jean-Paul Belmondo ou Micheline Dax pour ne citer qu'eux.
On peut faire totalement abstraction du passé et la lire comme une totale nouveauté. Il est fort à parier que notre esprit ne pourra s'empêcher de poser un visage sur les différents comédiens.
On peut aussi s'appuyer sur les acteurs qui ont déjà joué cette pièce. Dans ce Frédérick, je me suis servi de la manière de jouer de Bébel, de son charisme et je n'ai eu aucun mal de le voir interpréter, dans ma tête, le rôle de Frédérick, aussi celui de Micheline en Mlle Georges ou Philippe Khorson en Harel. Représentation mentale qui m'a été indispensable pour voir mentalement la première représentation de l' »Auberge des Adrets ». J'ai vu Bébel le cascadeur, Micheline Dax la joviale.
J'ai vu Belmondo sur scène. J'ai vu Micheline Dax. Je regrette tant de n'avoir pas assisté à la représentation de cette pièce d'Eric-Emmanuel Schmitt qui ne cesse jamais de nous étonner par son talent d'auteur.
Si l'envie vous prend, lisez ce « Frédérick ou le boulevard du crime » et rappelez-vous quels en étaient les comédiens à sa création au théâtre Marigny en 98.
Eric-Emmanuel Schmitt a écrit et mit en scène un bon nombre de pièces pour le théâtre depuis. Jamais déçu
Celle-ci est très drôle mais n'allons pas imaginer qu'il ne s'y trouvent pas des moments d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bina
29 septembre 2014
Frederick Lemaitre, grand acteur de boulevard dans les années 1830, notamment connu pour son rôle de Robert Macaire dans l'Auberge des Adrets, devient à son tour un personnage sous la plume d'Eric-Emmanuel Schmitt.
Personnage haut en couleur, acclamé par la foule, méprisé par les grands, républicain engagé, ce qui vaut la censure de ses pièces, il est présenté aussi comme un sensible qui se cache derrière ses personnages, prétendant ne jamais savoir s'il joue ou s'il est naturel.
Mais Frederick Lemaitre n'a pas toujours été ce gaillard au verbe haut. Lorsqu'il plonge dans ses pensées, c'est le petit garçon qu'il était qui apparait aux yeux des lecteurs, sur scène, le fils de la repasseuse des gens du théâtre.
Grandir, vivre, mourir dans un théâtre, tel fut son destin.
Commenter  J’apprécie          30
missmolko1
01 février 2011
Une pièce très drôle et divertissante, un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          60
bettyhoubrak
27 février 2016
Agréable mise en abîme théâtrale.
Commenter  J’apprécie          40
lucioler
10 juillet 2012
Du théâtre dans le théâtre, de l'amour sur scène et dans les coulisses. C'est croustillant et plein d'audace !
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko101 février 2011
MLLE GEORGE. Mon pauvre Harel, vous me réduisez à un tel état de misère que je ne peux même pas me payer des domestiques. Je fais mon ménage moi-même, je descends moi-même mes eaux usées, j'épluche moi-même mes légumes, je torchonne comme une souillon toute la journée et vous, après, le soir, vous me demandez de venir jouer les Reines? Vous barbotez dans la contradiction, mon pauvre Harel ! Autant que je sache, Cléopâtre n'épluchait pas elle-même ses légumes ?
HAREL. Oh ! Cléopâtre n'avait pas non plus le même nez que vous.
MLLE GEORGE. Pardon ?
HAREL. On le disait très beau, le nez de Cléopâtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
binabina29 septembre 2014
FREDERICK: (l'arrêtant sur le pas de la porte):
C'est bien vous, le cou de cygne, les yeux de jade, loge trois, depuis des mois?

BERENICE (heureuse de cesser de mentir)
C'est moi.

FREDERICK: Qui êtes-vous?

BERENICE: La femme de votre vie. Mes difficultés viennent de ce que je l'ai su avant vous. Mais vous n'allez pas tarder à vous rendre compte.
Commenter  J’apprécie          50
missmolko1missmolko101 février 2011
HAREL. Nom de Dieu !
FIRMIN. Il avait prévu que vous répondriez cela et il m'a prié de vous dire que c'est très vilain de jurer.
HAREL. Nom de Dieu de nom de Dieu de nom de Dieu de nom de Dieu !
FIRMIN. Et qu'il est inutile de se répéter (Gêné.) Je transmets.
Commenter  J’apprécie          50
binabina29 septembre 2014
Une femme est belle quand elle est nue, Monsieur L'Inspecteur du Théâtre, le corset peut lui donner du maintien, de l'allure, mais pas la beauté, sûrement pas. Il en est de même pour la langue française: le vers lui donnera de l'ordre, mais pas de l'harmonie.
Commenter  J’apprécie          40
SpilettSpilett11 juillet 2012
FREDERICK. J'aurais aimé être un acteur anglais.
LE DUC D'YORK. C'est très flatteur. Et pourquoi donc ?
FREDERICK. A cause de votre climat. Ici, le soleil et la chaleur vident les salles de théâtre.
LE DUC D'YORK. Tandis que chez nous ...
FREDERICK. ... la pluie et le brouillard ont créé le public de Shakespeare.
Commenter  J’apprécie          30
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

la vie rêvée d'Hitler...

Par quoi commence le récit et la vie d'Adolf H.?

par sa réussite au concours d’entrée à l’Ecole des Beaux-Arts de Vienne.
par son mariage avec Sarah
par son coming out

9 questions
388 lecteurs ont répondu
Thème : La Part de l'autre de Eric-Emmanuel SchmittCréer un quiz sur ce livre